Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  Bertolt_Brecht le Mer 14 Sep - 7:46

Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Le Premier ministre belge Yves Leterme a annoncé mardi soir son prochain départ pour devenir secrétaire général adjoint de l'OCDE, alors que le pays est toujours englué dans une grave crise politique qui menace son unité.

Dans un communiqué, il a "confirmé que le secrétaire général de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) Angel Gurria le propose comme secrétaire général adjoint de l'organisation".

"Il appartient aux représentants des Etats membres de l'OCDE d'approuver la proposition vendredi", a-t-il ajouté.

M. Leterme a précisé que la date à laquelle il prendra ses fonctions, en cas de confirmation de sa nomination, serait "déterminée en prenant compte de ses responsabilités actuelles en tant que Premier ministre du gouvernement en affaires courantes" de Belgique.

Selon un membre de son entourage, "l'OCDE compte sur lui à la fin de l'année au plus tard".

"Il va dans l'immédiat continuer à tenir la barre du pays, mais clairement l'OCDE ne va pas attendre un ou deux ans que la Belgique se dote d'un gouvernement", a-t-il ajouté.

L'annonce du départ d'Yves Leterme, qui dirige le gouvernement belge actuel depuis fin novembre 2009, tombe alors que la situation politique du pays reste toujours aussi incertaine.

La Belgique est gérée depuis avril 2010 par un gouvernement seulement chargé de gérer les affaires courantes, partis politiques néerlandophones et francophones ne parvenant pas à former un cabinet définitif en raison de leurs divisions sur l'avenir du pays.

Les premiers, aiguillonnés par le parti indépendantiste N-VA, réclament une autonomie renforcée pour leur région, alors que les seconds y voient un danger pour la survie de l'Etat belge et veulent la limiter.

Après de multiples tentatives infructueuses, des négociations ont repris mi-août entre huit partis politiques flamands et francophones, sous la houlette du socialiste francophone Elio Di Rupo, pressenti pour succéder à Yves Leterme en cas de succès.

Mais elles peinent à avancer en raison d'un différend sur les droits linguistiques et électoraux des francophones vivant dans la périphérie flamande de Bruxelles.

La Belgique redoute, si elle ne parvient pas à sortir de l'impasse, d'être emportée à son tour par la crise de la dette: le gouvernement Leterme n'est pas à ce stade habilité à prendre des décisions budgétaires engageant le pays à long terme, voire à préparer le budget 2012.

La nomination attendue au poste de numéro deux de l'OCDE d'Yves Leterme, un chrétien-démocrate flamand, s'ajoute pour la Belgique à d'autres postes de prestige.

Herman Van Rompuy, prédécesseur d'Yves Leterme, est président de l'Union européenne depuis fin 2009. Un autre Belge, Philippe Maystadt, dirige la Banque européenne d'investissement (BEI).

A bientôt 51 ans, Yves Leterme est déjà un "survivant" politique.

Un temps chef de file des chrétiens-démocrates flamands (CD&V), il arrive au pouvoir pour la première fois en mars 2008.

Il tient neuf mois. Son premier passage au pouvoir est un véritable calvaire. Malmené par les tensions avec la communauté francophone, il tombe finalement en décembre 2008 sur un sujet inattendu: des accusations d'ingérence dans des décisions de justice liées à la banque Fortis.

Il sortira finalement lavé de ces accusations. La désignation de Herman Van Rompuy fin 2009 à la présidence du Conseil européen lui offre alors une deuxième chance. Nommé à nouveau Premier ministre en novembre 2009, son gouvernement "Leterme II" ne tient pourtant que cinq mois: il est contraint de démissionner en raison du blocage entre flamands et francophones et assure depuis les affaires courantes.

AFP

Toujours pas à la noce nos amis Belges...
Et ce n'est pas rassurant en ces temps de crise européenne...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  Invité le Mer 14 Sep - 8:12

La déconfiture européenne...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 15 Sep - 7:47

Belgique: une étape décisive franchie vers une sortie de crise

La Belgique a franchi dans la nuit de mercredi à jeudi une "première étape décisive" vers une sortie de la crise politique dans laquelle elle se débat depuis des mois, alors que tous les espoirs d'une issue favorable semblaient perdus quelques heures plus tôt.

Le Premier ministre pressenti, le socialiste francophone Elio Di Rupo, a semble-t-il gagné un pari risqué. Mercredi matin, il avait claqué la porte des négociations et fait état dans un communiqué amer du "blocage total" des discussion en vue de former un gouvernement de plein exercice, 458 jours après les législatives du 13 juin 2010.

La tension était encore montée d'un cran lorsque le roi Albert II est rentré à Bruxelles, interrompant précipitamment ses vacances en France pour suivre d'au plus près l'évolution de la situation politique dans son pays.

Les présidents des huit partis flamands et francophones associés aux discussions se sont donc remis autour de la table en début d'après-midi dans une ambiance très lourde. Mais en début de soirée, des signes de détente sont apparus, Flamands et francophones faisant des pas les uns vers les autres. Et, peu avant minuit, les huit négociateurs ont annoncé avoir franchi une "première étape décisive" vers une sortie de crise.

"Les 8 partis ont réussi à franchir ensemble les obstacles qui ont créé les difficultés de ces derniers jours. Ils ont pu dégager un consensus sur les divers aspects relatifs à +BHV+", l'arrondissement électoral bilingue de "Bruxelles-Hal-Vilvorde", le seul de Belgique, réunissant la capitale du pays et sa banlieue en Flandre, ont-ils indiqué dans un communiqué conjoint.

Cette question est au coeur du contentieux entre Flamands et francophones. Les premiers réclament depuis des années sa scission afin de mettre fin à des droits linguistiques, électoraux et judiciaires spéciaux dont bénéficient les seconds dans la périphérie flamande de Bruxelles.

Les quelque 130.000 francophones installés dans le pourtour de Bruxelles sont ainsi autorisés jusqu'ici à voter pour des partis francophones de la ville lors des élections législatives. "Même si le travail est encore loin d?être terminé et que de nombreux débats doivent être menés, l?étape franchie ce jour sur +BHV+, la réforme du Sénat et le vote des Belges à l?étranger constitue un pas important", ont ajouté les négociateurs.

Le communiqué ne donne aucune précision sur le contenu de cet accord.

Selon des éléments du compromis dévoilés par les médias belges, les Flamands obtiendraient la scission de l'arrondissement bilingue, en échange de fonds supplémentaires pour Bruxelles, ville francophone dont les finances sont exsangues.

Seuls les francophones vivant dans six communes jouxtant directement Bruxelles pourront encore à l'avenir voter pour des candidats francophones de la capitale aux législatives.

Mais une "communauté urbaine" englobant Bruxelles et sa périphérie serait créée, ce qui n'isolerait pas totalement en Flandre les francophones qui y résident.

Selon le communiqué, les travaux reprendront jeudi après-midi sur d'autres points importants à régler: le transfert de nouvelles compétences vers les régions, réclamée par la Flandre, et une refonte du système de financement des régions et de l'Etat fédéral.

Si tous ces obstacles sont franchis, il faudra encore définir le programme socio-économique de la future coalition pour qu'un gouvernement de plein exercice voit enfin le jour.

Depuis avril le pays est dirigé par un gouvernement chargé de gérer seulement les affaires courantes. Une situation extrêmement inconfortable en pleine crise de la dette de la zone euro.

AFP

Ne nous réjouissons quand même pas trop vite pour nos amis belges, ils leur reste encore du chemin à parcourir avant de réussir à sortir de leur crise politique...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  livaste le Jeu 15 Sep - 16:41

Je ne crois pas que l'Europe y soit pour quoique ce soit , Anna , la Belgique , depuis sa création , portait en elle le germe de ces crises à répétition .
Pour avoir beaucoup connu ce pays , je vous rappelle que toute ma jeunesse j'ai été frontalière , il est évident que faire vivre ensemble Wallons et Flamands c'est faire vivre ensemble la carpe et le lapin .
Effectivement , les wallons sont très proches de la mentalité française , contrairement aux Flamands

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  Invité le Jeu 15 Sep - 16:50

Je ne dis pas que c'est la faute de l'Europe, je dis l'inverse...Dans la crise actuelle, entre les faillites annoncées, les discours dramatiques (de la Pologne) etc, ça ne va rien arranger d'avoir un pays en crise.

Un pays sans gouvernement, un pays sans argent...c'est symptomatique de ce que j'appelle "déconfiture européenne"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Premier ministre belge se retire en pleine crise politique

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum