Les journalistes Taponier et Ghesquière libérés

Aller en bas

Les journalistes Taponier et Ghesquière libérés Empty Les journalistes Taponier et Ghesquière libérés

Message  livaste le Mer 29 Juin - 15:26

Les journalistes Taponier et Ghesquière libérés


Par Thomas Vampouille

29/06/2011 | Mise à jour : 17:11

Les deux journalistes doivent arriver en France jeudi matin.
Les deux hommes, capturés en Afghanistan il y a tout juste un an et demi lors d'un reportage, seront de retour en France jeudi matin.


Leur calvaire aura duré 547 jours. Les journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, otages en Afghanistan depuis le 30 décembre 2009, ont été libérés, ont confirmé mercredi les directions de France 3 et France 2. Quant à leurs trois accompagnateurs, l'un d'entre eux - l'interprète Reza Din - a été libéré en même temps, tandis que les deux autres avaient déjà été libérés, a révélé France Télévisions ce mercredi.

Les deux Français, qui se trouvent toujours en Afghanistan, sur la base de Tagab, doivent arriver jeudi matin à Paris vers 8 heures. Un avion français, parti de Villacoublay, est parti les chercher. Dès mardi, une source à l'Élysée déclarait que «tous les clignotants étaient au vert pour leur libération» et que «toutes les demandes des preneurs d'otages avaient été satisfaites».

Ces conditions étaient essentiellement politiques, a expliqué au Monde le ministre de la Défense Gérard Longuet : «Ils ont commencé par demander des choses difficiles, comme des libérations de détenus. De fait, cela fait plus d'un semestre que les conditions de libération ont été réunies. Dans le système compliqué des talibans, ceux qui détenaient les otages voulaient les libérer mais ils attendaient le feu vert de ceux qui étaient en dehors du théâtre direct des opérations». En revanche, le ministre, qui récise que l'affaire a été traité par des interlocuteurs locaux et pas ceux dont il a la charge, «ne pense pas» qu'une rançon ait été payée par la France.

Standing ovation à l'Assemblée
C'est le chef de l'État qui a lui-même prévenu les familles. Dans un communiqué, Nicolas Sarkozy «s'associe à la joie des familles». Il remercie par ailleurs le président afghan Hamid Karzaï «pour la gestion de cette crise», ainsi que «tous ceux qui ont participé à la libération des otages».

Annoncée en séance à l'Assemblée nationale par Bernard Accoyer, la nouvelle a provoqué une standing ovation de tous les députés. François Fillon a ensuite fait une déclaration dans l'hémicycle, dans laquelle il a précisé que les otages étaient «en bonne santé». Évoquant «la souffrance et l'épreuve qui a été la leur», le premier ministre a dit sa «gratitude pour ces hommes et ces femmes qui souvent dans l'ombre ont travaillé à leur libération en prenant beaucoup de risques». Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, s'est joint à ces remerciements et a exprimé sa «très grande joie et (son) immense soulagement».

Les deux journalistes avaient été enlevés il y a un an et demi exactement avec leurs trois accompagnateurs afghans alors qu'ils réalisaient un reportage sur la reconstruction d'une route à l'est de Kaboul pour le magazine «Pièces à conviction» de France 3.

C'est un heureux dénouement .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum