Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Ven 29 Avr - 18:20

faire du bénévolat devrait même être conseiller en attendant de trouver un job... ne serait-ce que pour garger un contact avec le monde extérieur!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Jeanclaude le Ven 29 Avr - 18:23

franline2 a écrit:faire du bénévolat devrait même être conseiller en attendant de trouver un job... ne serait-ce que pour garder un contact avec le monde extérieur!!!!

C'est exactement ce que j'ai écrit quelques posts au-dessus ! Mais le bénévolat est accessible à tous, encore faut-il vouloir donner un peu de son temps plutôt que de rester dans son petit confort !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Ven 29 Avr - 21:10

je ne remettais pas en cause tes paroles là dessu JC... je dénoncais le fait qu'on décide qu'un chômeur qui fait du bénévolat perde ses droits à ses allocations chômage.... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Jeanclaude le Sam 30 Avr - 10:11

franline2 a écrit:je ne remettais pas en cause tes paroles là dessu JC... je dénoncais le fait qu'on décide qu'un chômeur qui fait du bénévolat perde ses droits à ses allocations chômage.... Rolling Eyes

j'ai bien compris ce tu voulais dire et je partage totalment ton avis sur le bénévolat d'un demandeur d'emploi comme de chaque citoyen pour peu qu'il en éprouve l'utilité, ai le courage et la volonté de donner un peu de son temps aux autres, et sortir de son égoïsme ! Mais il me semble que tu n'appréciais pas trop les associations si j'ai bien lu et compris tous tes écrits sur ce sujet !

Pour ce qui est du bénévolat d'un demandeur d'emploi le Code du travail est relativement clair et précis sur ce point dans son article L 5425-8 que j'ai déjà cité !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Sam 30 Avr - 21:30

je n'ai strictement rien contre les associations en général...par contre, celles orientées politiquement m'insupportent.
faire du bénévolat dans les hopitaux avec les "blouses roses" par exemple peut être une façon de se sentir utile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Jeanclaude le Dim 1 Mai - 8:07

franline2 a écrit:je n'ai strictement rien contre les associations en général...par contre, celles orientées politiquement m'insupportent.
faire du bénévolat dans les hopitaux avec les "blouses roses" par exemple peut être une façon de se sentir utile.

Tu peux me citer des "associations orientées politiquement " ? Quand on n'est pas bénévole soi-même il me semble un peu facile de critiquer ceux qui donnent de leur temps pour une cause qu'il estiment juste, même si cette cause est politique et te déplaît ! Si ces associations existent, et je dis bien " si", elles ont reçues l'agrément de la préfecture où leurs statuts ont été déposés et ne sont donc pas illégales !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Dim 1 Mai - 20:13

que sais-tu de ma vie si ce n'est du peu que je dévoile???? Suspect et, ne t'attends pas à se que j'en dévoile plus sur le net, jamais!

assoc orientée: SOS racisme créer en 84 par Julien Dray avec l'avale de Mitterand !!!

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme s’élève à 904 596 euros en 2009.

Les financements publics
348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
40 000 euros de la Mairie de Paris
35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.
Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.


Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections locales de SOS Racisme

http://www.observatoiredessubventions.com/2010/les-subventions-a-sos-racisme/ Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Jeanclaude le Lun 2 Mai - 7:40

Tes écrits et tes idées ne laissent aucun doute sur tes appréciations des asssociations, et cela suffit à conforter ma conviction, inutile d'en rajouter !

Là tu me cites une seule association orientée politiquement ( comme par hasard elle est de tendance de gauche ).
Tu aurais pu citer également les associations orientées politiquement à droite ( et pour lesquelles je ne formule aucune objection ). Elles ne manquent pas !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  livaste le Lun 2 Mai - 8:46

Jean-Claude a écrit:
Tes écrits et tes idées ne laissent aucun doute sur tes appréciations des asssociations, et cela suffit à conforter ma conviction, inutile d'en rajouter !

Là tu me cites une seule association orientée politiquement ( comme par hasard elle est de tendance de gauche ).
Tu aurais pu citer également les associations orientées politiquement à droite ( et pour lesquelles je ne formule aucune objection ). Elles ne manquent pas !


euh , à vrai dire Jean Claude , surtout des associations de gauche ..et cela sans vouloir polémiquer .
L'exe'mple donné par Franline est un très bon exemple d'une association gauchiste , budgétivore et anti française que nous subventionnons largement avec les impôts des Français .
Je ne crois pas que Franline mette dans le même paquet les associations humanitaires , qui elles ont toute leur signification et ne sont pas des " budgétivores " puisqu'elles redistribuent .
On pourrait par exemple rechercher combien nous coûte le MRAP dont la seule finalité est de ester contre la moindre parole d'un Français ..

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30195
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Jeanclaude le Lun 2 Mai - 10:16

livaste a écrit:
Jean-Claude a écrit:
Tes écrits et tes idées ne laissent aucun doute sur tes appréciations des asssociations, et cela suffit à conforter ma conviction, inutile d'en rajouter !

Là tu me cites une seule association orientée politiquement ( comme par hasard elle est de tendance de gauche ).
Tu aurais pu citer également les associations orientées politiquement à droite ( et pour lesquelles je ne formule aucune objection ). Elles ne manquent pas !


euh , à vrai dire Jean Claude , surtout des associations de gauche ..et cela sans vouloir polémiquer .
L'exe'mple donné par Franline est un très bon exemple d'une association gauchiste , budgétivore et anti française que nous subventionnons largement avec les impôts des Français .
Je ne crois pas que Franline mette dans le même paquet les associations humanitaires , qui elles ont toute leur signification et ne sont pas des " budgétivores " puisqu'elles redistribuent .
On pourrait par exemple rechercher combien nous coûte le MRAP dont la seule finalité est de ester contre la moindre parole d'un Français ..

Je ne conteste pas le bien-fondé des propos de Franline2 mais je lui demande de me citer aussi des associations orientées à droite et subventionnées par nos impôts, et il n'y a pas que des associations humanitaires, j'en sais quelque chose !

J'attends de connaître ces associations et elles sont plus nombreuses que l'on peut imaginer !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  livaste le Lun 2 Mai - 10:54

Puisque tu en connais , moi pas , donne nous la liste de toutes les associations de droite , moi j'essayerai , sur toute l'année parce qu'il me faudra ce temps , de te donner celles de gauche !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30195
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  livaste le Lun 2 Mai - 10:57

La France compte un million d’associations en activité et ce nombre ne
cesse de s’accroître. Cette vitalité associative s’appuie sur plus de 13 mil-
lions de bénévoles qui, de façon désintéressée, consacrent chaque jour du
temps pour animer les associations. Aujourd’hui, quatre associations sur
cinq fonctionnent exclusivement avec des bénévoles.

http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/dp-conf-vie-associative_230106.pdf


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30195
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Mer 4 Mai - 21:24

les subventions via les gauchistes encore:

Question du député Blum sur les aides des cheminots PACA à la flottille de Gaza
Les cheminots SNCF de la région PACA finance-t-ils une flottille pour briser le blocus israélien de Gaza ? Question écrite de Roland Blum, député – premier adjoint au maire de Marseille, à Thierry Mariani, secrétaire d’État chargé des transports.

On y apprend notamment que le comité d’établissement des cheminots de PACA a envoyé 60 jeunes cheminots au siège des Nations unies à New York « pour participer aux négociations sur le désarmement nucléaire ».

Vous lirez également ci-après, le courrier qu’ adresse le comité d’établissement des cheminots de PACA aux députés
” M. Roland Blum attire l’attention de M. le Secrétaire d’État auprès de la Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports, sur l’éventuelle implication de fonds publics dans le financement de la campagne « Un bateau français pour Gaza » par le comité d’établissement des cheminots de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

Lancée le 26 octobre 2010 par le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens et la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine, la campagne « Un bateau français pour Gaza » se fait fort, selon les termes employés par ses initiateurs, de « dénoncer et briser le siège israélien contre Gaza », de « promouvoir et faire respecter le droit international » et de « répondre à la crise humanitaire que subissent un million et demi de Palestiniens de Gaza ».

Regroupant selon ses organisateurs 60 associations, syndicats et partis politiques, ainsi que plusieurs collectifs locaux, elle disposerait, à la date du 20 mars 2011, d’un budget de 500 000 euros.

Or, si 60% de ce budget serait constitué de « dons » recueillis par l’entremise des innombrables organisations partenaires de la campagne, 9% proviendraient de « financements institutionnels (fondations, collectivités locales) », ce qui n’est pas sans poser la question de la nature exacte de ces financements, en particulier au regard des activités de certains organismes affichant leur solidarité avec cette initiative.

Fondateur, le 18 novembre 2010, d’un « Collectif 13 – Un bateau français pour Gaza » aux côtés d’organisations telles que le PCF, la CFDT, la CIMADE, le MRAP ou Rouge Vif, le comité d’établissement des cheminots de PACA s’est en particulier lancé dans une promotion appuyée de cette campagne. Si l’on peut à bon droit imaginer que telle n’est pas sa mission, le site Internet du comité proclame pourtant que depuis nombre d’années, l’objectif de celui-ci « a été à la fois d’apporter sa contribution à la Paix, sa solidarité et de sensibiliser les cheminots à ce problème. »
Et le site de rappeler que si le comité a notamment, à la fin du conflit israélo-libanais de 2006, organisé l’opération « Pour le droit à l’éducation des enfants palestiniens », avec l’envoi de cartables dans les camps de réfugiés, il est en revanche allé jusqu’à envoyer soixante jeunes cheminots au siège des Nations unies à New York « pour participer aux négociations sur le désarmement nucléaire ».

En ce qui concerne la campagne « Un bateau français pour Gaza », le site déclare « souhaitable » que le comité d’établissement « s’engage dans cette nouvelle initiative et donne un prolongement aux actions passées », et formule en conséquence un appel aux dons.

Ces prises de position, tout comme les déclarations de M. Marcel Alméro, membre CGT du bureau du comité d’établissement (qui déclarait le 14 janvier dernier, repris par l’AFP, que la campagne devrait voir « embarquer 80 à 150 personnes pour un voyage d’une durée de quatre à sept jours », et ajoutait que la CGT avait « la lourde tâche de trouver un bateau »), permettent de s’interroger légitimement sur l’éventuelle participation financière du comité d’établissement à la campagne, avec le risque de voir des fonds publics, issus des impôts versés par les contribuables, être utilisés à des fins militantes et partisanes par un organisme dont ce n’est absolument pas la vocation.

Il souhaiterait donc s’enquérir des moyens que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour vérifier que le comité d’établissement des cheminots de PACA ne se sert pas de fonds publics pour financer la campagne « Un bateau français pour Gaza » et, le cas échéant, des mesures qu’il compte prendre pour mettre un terme à une telle forfaiture.

http://www.observatoiredessubventions.com/2011/question-du-depute-blum-sur-les-aides-des-cheminots-paca-a-la-flotille-de-gaza/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Mer 4 Mai - 21:35

La résistance des contribuables s’organise !



En France, les hommes politiques n’écoutent pas les contribuables qui trouvent que les impôts sont excessifs et qu’il en est fait un mauvais usage.C’est justement pour que la voix des contribuables soit entendue et pour qu’ils soient plus forts face à l’administration que Contribuables Associés a été constituée en 1990.

Car les hommes politiques ne défendront les contribuables, tous ceux qui sous une forme ou sous une autre paient des impôts, qu’à condition que ceux-ci soient organisés pour faire pression sur eux.

C’est pourquoi il incombe aux contribuables d’exercer toujours plus de vigilance et de dénoncer publiquement les malversations et les abus. Ce combat est l’illustration et la mise en œuvre des articles XIV et XV de la Déclaration des droits de l’ homme et du citoyen :

Art. XIV. Tous les citoyens ont le droit de constater par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

Art. XV. La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.



Aujourd’hui, Contribuables Associés compte dans ses rangs 146 000 membres actifs qui chaque jour font pression sur les élus pour obtenir une gestion plus saine de l’argent public et diminuer le montant des impôts. Contribuables Associés se bat à l’échelon national mais porte beaucoup d’intérêt au développement de structures locales indépendantes et encourage la constitution d’association locales de contribuables.

Car partout en France, de Bretagne en Provence, mais aussi outre-mer, la résistance des contribuables s’organise. Créées par des citoyens responsables et volontaires, ces associations sont des modèles de contre-pouvoir démocratique. Le Journal officiel en comptabilise plus de 900.

Ces associations mènent, en toute indépendance, dans leur commune, dans leur département, dans leur région, un combat complémentaire à celui de Contribuables Associés. Lorsque les contribuables s’unissent et agissent, ils obtiennent des résultats
http://www.observatoiredessubventions.com/tag/associations/

http://www.observatoiredessubventions.com/category/associations-contribuables/

Légitimes Dépenses : les contribuables d’ Argenteuil

L’ association de contribuables Légitimes Dépenses a été créée à Argenteuil (Val d’Oise) en 1998.
Les impôts locaux s’étant stabilisés de 2001 à 2008, l’association fut mise de fait en « sommeil ».

Suite à l’instauration d’une Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères à son taux maximal, l’association a été « réveillée » en avril 2008 par Alain Crevau, son actuel président.

Légitimes Dépenses enquête sur la gestion et la fiscalité locales : impôts locaux, fonciers, taxes professionnelles …

Le conseil municipal d’Argenteuil s’est illustré en mars 2010, en octroyant une subvention de 10 000 euros aux employés de La Poste de la commune, qui avaient été en grève durant 42 jours. Légitimes Dépenses a saisi le préfet du Val d’Oise qui a jugé cette subvention légale. affraid
Le 20 novembre 2010, à l’appel de l’association, 200 personnes ont manifesté leur mécontentement contre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Mer 4 Mai - 21:51

.Épinay-sur-Seine : 3 millions d’ euros pour une mosquée fermée

La mairie d’ Épinay-sur-Seine ( Seine-Saint-Denis) a financé la construction d’ une mosquée de 700 m² et de 1 400 places. Mais la mosquée demeure fermée.

Le maire Hervé Chevreau ( ex-Modem) a inauguré la mosquée en avril 2009. « Officiellement il s’agit d’une salle polyvalente mise à la disposition d’une association. En réalité la structure sert de mosquée », relate le quotidien 20 Minutes dans un article intitulé : « Obligé de tricher pour bâtir des mosquées ».

« C’est donc bien une subvention déguisée, a admis Hamid Bou Shaki, président de l’association IMS (intégration musulmane spinassienne), mais on le fait déjà pour les synagogues. Pourquoi y aurait-il deux poids deux mesures ? » L’argument, de fait, est imparable

https://www.youtube.com/watch?v=5rQ6OuObRNQ&feature=player_embedded

Nouvelles mosquées : financées à 30% par l’argent public

Les pouvoirs publics apportent désormais 30 % des fonds nécessaires à l’édification des lieux de culte musulman. (Rediffusion. d’un article du Figaro de janvier 2009).

«Aujourd’hui, les maires sont les premiers bâtisseurs de mosquées», affirme Dalil Boubakeur, un sourire aux lèvres. L’ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM) pense avoir contribué à l’institutionnalisation de l’islam en France. Partout des mosquées sortent de ­terre. Quelque 150 projets sont lancés. Souvent marqués par le gigantisme.

Créteil vient d’inaugurer une mosquée cathédrale qui a coûté 5 millions d’euros. Avec le soutien de l’édile PS, Laurent Cathala. «Après la volonté divine, c’est grâce au député maire que le projet a réussi» , confirme le responsable Karim Benaïssa. Un bail emphytéotique, une aide à la construction de 1 million, ainsi qu’une subvention annuelle de 100 000 euros, officiellement dirigées vers les activités culturelles : le maire a utilisé tous les moyens de financement dont il disposait. Sans enfreindre la loi de 1905, qui prévoit que la «République ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte».


Imperceptiblement, en cinq ans, les élus locaux sont passés de la prudence, voire de la méfiance envers l’islam, à l’adoubement. Certes, des réticences persistent, ici et là, «mais cela s’améliore à vive allure», confirme le président du CFCM, Mohammed Moussaoui. Les maires s’impliquent, avec parfois la volonté de mieux contrôler, mais aussi de récolter des voix qui pèsent désormais sur des scrutins serrés. Avec l’explosion des prix du foncier, l’octroi d’un terrain municipal se révèle décisif. Le bail emphytéotique est devenu l’outil principal du maire, même si les tribunaux administratifs sanctionnent parfois des loyers trop faibles, perçus comme un financement explicite du culte. Ce fut d’ailleurs le cas à Marseille ou Montreuil.


Depuis, les dispositifs s’affinent. Les mairies utilisent de surcroît les activités culturelles de la mosquée, parfois un simple salon de thé, pour verser des subventions. Au total, les pouvoirs publics contribueraient ainsi à 30 % du financement des lieux de culte, selon une estimation du ministère de l’Intérieur.

Par le passé, la puissance publique s’était déjà arrangée avec la loi de 1905 pour faire face, par exemple, à l’arrivée des rapatriés d’Algérie. Avec l’islam, ces petits arrangements se sont amplifiés et politisés. Nicolas Sarkozy avait souhaité un temps modifier la loi, pour permettre un «rattrapage». Et accompagner la mutation de l’islam, devenu la «deuxième religion de France». Si la pratique ne concerne que 20 % des familles musulmanes, la prégnance religieuse est beaucoup plus large. Le ramadan n’a jamais suscité autant d’adeptes, tout comme le halal et même le port du foulard. Les jours de fête, les salles de prière débordent de croyants agenouillés, qui prient sur la voie publique.

Cette image alimente les ­spéculations sur le nombre de lieux de culte manquant. «Il faut passer des 2 000 actuels à 4 000», assure ainsi le CFCM. Des ­maires participent à cette ­surenchère, quelle que soit leur étiquette ­politique.

Grandes fortunes du Golfe

Chaque grande ville prépare sa grande mosquée, à coups de millions d’euros. Et le mouvement s’étend à des zones moins urbaines. Des dizaines de projets, bloqués, faute de fonds ou perdus dans les méandres des autorisations administratives, sont maintenant relancés… Car depuis la création du CFCM en 2003 et malgré ses défaillances, le statut de l’islam dans la République se banalise doucement. D’autant que le financement étranger s’est réduit. Si les principaux pays d’origine – Algérie, Maroc, Turquie – contribuent toujours à l’édification des lieux de culte, ou envoient des imams, les monarchies du Golfe sont devenues plus parcimonieuses.

Depuis le 11 septembre 2001, l’Arabie saoudite a vu certains de ses dons bloqués par Tracfin, la structure du ministère de l’Économie qui surveille les flux financiers. L’aide passe désormais aussi par les grandes fortunes du Golfe, affirme le responsable des Cahiers de l’Orient, Antoine Sfeir.


Au total, ces fonds représenteraient toujours près de 50 %. «Sans que l’on puisse parler d’ingérence, car en réalité, les financements ne conditionnent pas l’idéologie», assure l’expert. «Plus l’islam s’officialise, plus il est modéré», confirment les policiers. C’est le pari pris par les maires.

Face à cette triple source de financement – pouvoirs publics, donateurs étrangers et collecte auprès des fidèles – Dalil Boubakeur met désormais en garde contre le gigantisme : «Une ­grande mosquée, c’est un gouffre financier.» «On compte d’ailleurs assez de lieux de prière aujourd’hui, confie-t-on au Bureau des cultes . Ce qu’il faut, c’est une amélioration des structures de proximité, plus que des mosquées gigantesques, dont on constatera dans dix ans qu’elles sont impossibles à entretenir.» À moins que les maires n’y contribuent.
Source : lefigaro.fr (janvier 2009)
http://www.observatoiredessubventions.com/2011/epinay-sur-seine-3-millions-d-euros-pour-une-mosquee-fermee/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Mer 4 Mai - 22:03

Coût du logement des demandeurs d’ asile à l’ hôtel
La moitié des chambres d’hôtel sont réservées pour loger les demandeurs d’asile à Paris.

Ce sont des associations qui réservent près de 50% des chambres d’hôtel de paris pour loger les familles demandeuses d’asile.

Combien coûte le logement des demandeurs d’ asile à l’ hôtel pour les contribuables ?

La facture pour le contribuable est élevée : il faut compter entre 1500 et 4000 euros par mois pour loger une famille demandeuse d’asile dans un hôtel parisien. Voir la video sur le logement des demandeurs d’asile à l’hôtel.
[dailymotion]
Hotel barbare par transversel[/dailymotion]

http://www.observatoiredessubventions.com/2011/cout-du-logement-des-demandeurs-d-asile-a-l-hotel/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  livaste le Mer 4 Mai - 22:12

Franline , c'est ce qu'on appelle des chances pour la France !!! affraid

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30195
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Invité le Mer 4 Mai - 22:17

et après on s'étonne du raz le bol des français ...à moins d'être pro-misérabiliste je ne vois rien dans tous ces posts qui m'incitent à apprécier qque mes impôts partent dans des associations plus que douteuses ! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le MNCP contre les "TIG chômeur" - Page 2 Empty Re: Le MNCP contre les "TIG chômeur"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum