La grande désillusion des Français envers leurs élus

Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Jeanclaude le Lun 7 Fév - 10:44

La grande désillusion des Français envers leurs élus

Intéressés par le débat politique, les Français perdent confiance en leurs représentants, selon une étude. Longtemps épargnés, les élus locaux perdent nettement de leur prestige.

Les Français s'intéressent à la politique mais jugent qu'elle ne s'intéresse pas à eux. Tel pourrait être le résumé du dernier baromètre de la confiance politique réalisé par Opinionway pour le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) et l'institut Pierre-Mendès-France*.

Ainsi 58% des personnes interrogées disent s'intéresser à la politique (+3% par rapport à 2010), 41% (-3) pensent le contraire. Derrière ce chiffre, la défiance envers la classe politique et sa capacité à changer les choses est criante. La preuve : 83% des sondés (+2) estiment que les responsables politiques prennent peu ou pas du tout en compte leur avis, contre 14% (-3) d'un avis contraire. 57% des sondés (en hausse de 9%) jugent que la démocratie fonctionne mal en France contre 42% (-Cool qui pensent le contraire. Enfin 56% des personnes interrogées n'ont confiance ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays. La confiance en la gauche est de 22% (+7) et de 21% pour la droite (-1).

«Politisation négative»

Quand ils pensent à la politique, les Français éprouvent d'abord de la méfiance (39%), du dégoût (23%), de l'intérêt (15%) et de l'ennui (12%). Pourtant, malgré ces chiffres, les Français continuent à croire au vote comme moyen d'influence sur les décisions. Ils sont 56% (+Cool à partager cette opinion. A contrario, le boycott des entreprises (14%, -1), les manifestations (8%, -3), la grève (6%, -5) voire le militantisme dans le cadre d'un parti voient leur cote régresser. Seules 13% des personnes interrogées disent avoir confiance dans les partis politiques.

Intérêt pour la politique et désillusion sur la capacité des élus à changer les choses. C'est ce que le directeur du Cevipof, Pascal Perrineau, qualifie de «politisation négative». «C'est-à-dire une politisation assez forte qui va de pair avec une défiance à l'égard des politiques, d'où un espace ouvert pour le populisme».

Dans le détail, on observe que les élus locaux, traditionnellement préférés par les Français aux députés et parlementaires européens, n'échappent pas à ce désamour. Le maire reste en tête de ce classement réalisé selon le niveau de confiance (52% d'opinions favorables). Mais il perd 13 points. Le conseiller général suit à 43% (-11). Même baisse pour les conseillers régionaux (42% désormais). Le député (38%, -9), les députés européens (31%, -4) et le président de la République (29%, -3) n'échappent pas au mouvement. Les élus locaux «se présentent comme un filet de protection en cas de crise, ce qu'ils sont de moins en moins», estime Pascal Perrineau.

Enfin, est-ce lié à la popularité dont jouit aujourd'hui François Fillon ? Seul le premier ministre voit sa cote stable à 38% d'opinions favorables. D'ailleurs, au classement des personnalités, François Fillon est second derrière Dominique Strauss-Kahn (41% d'opinions favorables contre 50% au patron du FMI).
--------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------
«Lassitude», «méfiance» et «morosité»

L'étude du Cevipof revient aussi plus largement sur l'état d'esprit des Français. 84% des personnes interrogées se disent heureuses contre 16% d'un avis contraire. Mais, à côté de ce chiffre, «lassitude», «méfiance» et «morosité», sont les trois mots qui caractérisent le plus leur état d'esprit. La confiance envers les autres baisse, c'est aussi le cas du degré d'optimisme quant à l'avenir personnel.

Le sondage montre aussi des «tensions hétérophobes», comme les qualifie Pascal Perrineau : 59% (+10) des personnes interrogées sont d'accord avec l'affirmation «il y a trop d'immigrés en France». 40% (+10) estiment que la France «doit se protéger davantage du monde».

L'enquête du Cevipof met aussi en évidence une défiance accrue envers les banques avec 20% de confiance seulement, un score en baisse de neuf points. Les entreprises (publiques comme privées) n'échappent pas à ce désamour. Enfin, alors que la France préside cette année le G20 et le G8, 47% des sondés (+7) disent souhaiter une réforme «en profondeur» du système capitaliste.

* Sondage réalisé en ligne du 7 au 22 décembre, selon la méthode des quotas, auprès d'un échantillon national de 1501 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, et inscrites sur les listes électorales. La variation est mesurée par rapport à la première vague réalisée début 2010.
http://www.lefigaro.fr/politique/2011/02/01/01002-20110201ARTFIG00437-la-grande-desillusion-des-francais-envers-leurs-elus.php

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty Re: La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Invité le Lun 7 Fév - 10:55

mes directeurs d'agences n'ont encore jamais reçu la visite du maire de ma commune .Depuis 2008 , il ne s'est jamais présenté à eux.Pourtant ce n'est pas une grande ville .Comment faire confiance en un maire qui dilapide 100 000 euros pour un terrain de pétanque juste avant les municipales alors que tous savaient pertinement que ce terrain est voué à la construction de logements sociaux ...en attente indéfinie !...sachant que les déficits publics de ma commune étaient de 0€/ habitant grâce à une dame qui sait gérer sans foutre en l'air la qualité de vie des habitants...mais , les****cais sont des veaux qui suivent le dernier qui sait le mieux se vanter de choses qu'il n'a pas faites! Suspect comment faire confiance en un maire qui était précédement divers gauche et, qu'ensuite vire divers droite...en s'encoquinant avec la gauche et l'extrème-gauche ???
comment faire confiance en un maire qui dilapide une somme astronomique pour une piscine municipale qui ne voit pas le jour depuis 3 ans...?
Bref,... on ne peut que douter de nos politiciens dans la région PACA! ce sont presque tous des mafieux ! quand on voit un Gaudin et un Guérini copains comme pas deux s'imposer leur place au chaud en barrant le passage des plus jeunes , des vieux loups aux dents longues qui mériteraient de disparaitre du paysage politique de la région pour le bien de tous !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty Re: La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Bertolt_Brecht le Lun 7 Fév - 11:31

Je peux pour ma part voir le bienfait de l'absence de politique dans ma petite commune bretonne.

La même équipe aux commandes depuis 35 ans (un maire de 1975 à 1994 et son premier adjoint a pris la suite après son décès).
Réélus dans un fauteuil à chaque élection.

Et pour cause : une équipe apolitique, qui gère excellemment bien son budget et grâce à laquelle nous bénéficions (pour une commune d'environ 1.000 habitants) de deux terrains de foot, de terrains de tennis découverts, d'une très belle salle omnisports, d'une salle polyvalente, d'une bibliothèque municipale, d'une station d'épuration appartenant à 100% à la commune (et ne générant donc aucun surcoût de location, d'entretien par une boîte privée, etc...) et j'en passe.

Et tout ça sans que nous ayions eu à subir d'augmentation exorbitante des taxes locales qui restent très acceptables (de l'ordre de 650 euros par an de taxe foncière pour une maison de 120 m² habitables sur 1000 m² de terrain) et sans endettement de la commune. Ils ont leur budget, ils le tiennent.

Comme quoi, on avance très bien sans que la droite et la gauche se tirent la bourre chez nous.

Et en plus ils suivent la volonté des habitants en terme de politique générale de la commune (et notamment le refus d'adhérer à une communauté urbaine proche).
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty Re: La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Jeanclaude le Lun 7 Fév - 12:04

Bravo Bertolt ! C'est comme cela que je conçois l'action politique au sens noble du terme ! La grande désillusion des Français envers leurs élus 79678

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty Re: La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Invité le Mar 8 Fév - 13:15

je suis d'accord ! j'aimerai vraiment avoir un maire aussi intelligent !Mais hélas ici c'est ou t'es mafieux ou tu passes pas ! région du soleil certes mais , c'est le seul bénéfice ! tout le reste est pourri! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grande désillusion des Français envers leurs élus Empty Re: La grande désillusion des Français envers leurs élus

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum