L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Ven 28 Jan - 8:51

L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français
26/01/11 - 07:00

"Franchement inutile. » Lundi 10 janvier, le Premier ministre François Fillon a sèchement clos le débat lancé par le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, sur « la pertinence de l'embauche à vie des fonctionnaires ». Question inopportune, peut-être, venant juste après celle sur l'abrogation des 35 heures, mais sûrement pas illégitime aux yeux de François Fillon, lui qui écrivait, en 2006, dans son livre « La France peut supporter la vérité » : « Qu'une nouvelle thématique de recherche émerge ? Il faut aussitôt créer des nouveaux postes de chercheurs à vie ! »

Etre fonctionnaire implique-t-il de jouir du privilège de la sécurité de l'emploi ? La réflexion ne peut être évacuée d'un mot car elle a inspiré une profonde évolution des cadres généraux de l'emploi public dans de nombreux pays de l'OCDE. Elle reste dérangeante dans un pays comme la France dont le président s'est dit ouvert - c'était il y a un an, le 25 janvier 2010 -à la titularisation progressive des contractuels de la fonction publique, un mouvement à rebours de la tendance générale. Le ministère et les syndicats de la Fonction publique se retrouvent d'ailleurs aujourd'hui pour continuer de négocier sur cet objectif dont l'ambition initiale a été entre-temps revue en baisse.

La garantie d'emploi des fonctionnaires français est une pratique plus qu'un droit. L'Etat peut licencier un agent pour insuffisance professionnelle. Mais cette faculté reste extraordinairement peu utilisée. Vingt ans après le « nouveau » statut de 1983, « seuls 55 agents publics, toutes fonctions publiques confondues, avaient été licenciés pour ce motif », pointe Agnès Verdier-Molinié, du think thank Ifrap.

Ouverte par une loi d'août 2009, la possibilité de licencier un agent qui aurait refusé six offres suite à une réorganisation administrative est trop encadrée pour ouvrir une brèche dans la garantie d'emploi. Celle-ci découle de l'identité même de notre fonction publique, dite de « carrière » (par opposition à la fonction publique d'« emploi », qui recrute, comme aux Etats-Unis, pour exercer un métier).

Même si elle est issue de notre conception colbertiste de l'Etat, cette sécurité de l'emploi, inscrite en filigrane dans le statut de 1946, s'est justifiée au lendemain de la Deuxième Guerre par la nécessité de garantir l'indépendance d'une administration bien moins pléthorique qu'aujourd'hui à l'égard du politique. Et bien qu'elle porte la marque du communiste Maurice Thorez, alors vice-président du Conseil, il faut se garder de trop y voir le reflet d'une idéologie. L'Espagne, l'Italie, le Portugal ou la Belgique ont aussi opté, à l'origine (la plupart dans les années 1960), pour des fonctions publiques de carrière, dont les agents ont longtemps eu un statut dérogatoire du droit commun du travail.

Néanmoins, la plupart des pays de l'OCDE disposant d'un système de carrière et d'un statut protecteur pour leurs agents ont entrepris, dès le milieu des années 1980, de le faire évoluer. Au Portugal, depuis 2008, « la majorité des emplois de l'administration publique est passée sous le régime du droit général du travail, sauf les emplois liés à la souveraineté nationale », note l'OCDE (1). En Italie, « des exceptions subsistent », mais « le droit privé a progressivement été appliqué à de nombreux secteurs de l'emploi public ». Sans remettre en cause ni la carrière ni le statut, l'Espagne a assoupli le recrutement pour rapprocher compétences du candidat et exigences des postes à pourvoir.

Partout, d'ailleurs, sauf en France où il garde le monopole d'accès au statut, « la portée théorique du concours, quand il y en a un, a été sérieusement limitée », relève Elsa Pilichowski, responsable du département Emploi public de l'organisation internationale.

Avec son statut rigide, auquel sont attachés emploi à vie et recrutement par concours, « le modèle français de fonction publique est plus isolé qu'il y a vingt ans », analyse Elsa Pilichowski, qui ne lui trouve plus que deux équivalents, en Corée du Sud et au Japon. Avec une différence de poids : dans ces deux pays, l'administration ne représente que 5 % de la main-d'oeuvre totale, mais 20 % en France. Dans un « Livre blanc sur l'avenir de la fonction publique » remis en avril 2008 au gouvernement, le conseiller d'Etat Jean-Ludovic Silicani relevait que la France est, parmi les sept économies les plus développées, celle qui consacre le plus (13 % de son PIB) à la rémunération des agents des collectivités publiques.

A peine contenue, désormais, par le remplacement partiel des agents de l'Etat partant en retraite, cette hypertrophie du service public invite à s'interroger sur le coût collectif de la garantie de l'emploi de fonctionnaires appelés à relever d'autres défis que ceux de 1946 : la performance et l'adaptabilité, l'efficacité et la proximité. Ces nouvelles valeurs du service public exigent flexibilité plutôt que rigidité. Agnès Verdier-Molinié pose une question pertinente : « En quoi la sécurité de l'emploi est-elle aujourd'hui un facteur de qualité du service public ? »

Peu réputée pour son libéralisme échevelé, la Suède, dont le tiers de la population active est fonctionnaire ou assimilé, concilie bien mission de service public et droit commun du travail. La plupart des agents y sont couverts par une convention collective offrant, à défaut d'emploi à vie, des préavis plus longs que dans le privé. Seuls les militaires, policiers, magistrats y bénéficient d'un statut avec emploi à vie. En Allemagne, c'est le cas de 40 % seulement des agents, ceux de l'administration centrale, dévolus eux aussi aux fonctions « souveraines ». Distinguer entre une fonction publique régalienne (défense, police, justice, diplomatie) bénéficiant d'une sécurité de l'emploi statutaire, et une fonction publique ordinaire (celle des enseignants, des personnels hospitaliers...) régie par le droit commun du travail : l'idée avait été émise par le rapport Silicani pour être aussitôt écartée. « Cela conduirait à faire basculer 4,6 millions d'emplois [sur 5,3 millions] sous le régime du contrat », notait l'auteur. Impensable, vraiment ? Surtout, à vrai dire, tant que l'Etat français, piètre employeur, continuera de traiter ses contractuels avec un mépris qui fait du contrat un repoussoir absolu.

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0201095646568.htm?xtor=EPR-1000-[la_une_soir]-20110127

Sur ce sujet la France est aussi en retard par rapport à nos voisins !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 9:12

les français (fonctionnaires)gueulent si on touche à la sécurité de leur "carrière" ...mais agissent de ce fait comme des rois qui veulent garder leur trône à vie sans rendre de compte ou assumer leurs responsabilités.... c'est tellement facile à vivre d'avoir un poste bien au chaud...mais ce sont les même qui manifestent dans nos rues dès qu'un soupçon de réformes viendrait perturber leur petit confort routinié.
Je ne comprends pas qu'on ne puisse rien y changer et, je ne comprends pas que Fillon devienne frileux et ne veuille plus entendre sa propre famille politique .... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 9:12

toujours la haine de jean claude contre les fonctionnaires pou lui ,ils devraient tous crever !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 9:14

Franline ,je suppose que pour toi aussi les fonctionnaires devraient crever !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 9:15

non pas du tout Livaste! je pense qu'il souhaiterai les même règles appliquées dans le public et le privée! comme la nécessité de mutations et non un poste bien planqué à vie dans son patelin de naissance ... les besoins sont nationaux quand on bosse pour l'Etat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 9:48

tu plaisantes un poste à vie dans la fonction publique??
C'est le secteur où les salariés sont le plus obligés de muter !
Quant à trouver un poste à vie dans son patelin de naissance , faut vraiment que la haine vous aveugle pour y croire , crois tu vraiment que le minisitère de l'intérieur , par exemple créée des postes à vi à trifouillis les oies , pour le flic qui y est né ??
Crois tu que l'EN fasse de même ??
Tous les fonctionnaires démarrent dans les zones les plus pourries , et tous les fonctionnaires mutent et remutent !
J'ai fait plus de 10 mutations au cours de ma carrière , et je en suis pas la seule , nous savons tous que les enfants de fonctionnaires sont les plus déracinés , ayant suivi leurs parents !
Je connais des salariés , dans le privé , qui font toute leur carrière dans la même boite , il y grimpent tous les échelons , impossible dans la fonction publique .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Ven 28 Jan - 10:54

livaste a écrit:toujours la haine de jean claude contre les fonctionnaires pou lui ,ils devraient tous crever !

Du calme stp ... ne m'attribue pas des propos que je n'ai pas tenus et entre autre que je souhaitais que tous les fonctionnaires crèvent.

Je n'ai fait que remonter des infos d'un quotidien ( article qui ne te convient pas j'en conviens ) et d'une analyse qui ne me met nullement en cause !

C'est une obsession chez toi de croire que je déteste "tous" les fonctionnaires ? Il en est certains dont leur poste n'est pas réellement utile ( et l'exécutif s'en occupe enfin ... suppression d'un poste sur deux, entre autre) mais il existe des fonctionnaires ( tels que l'armée, gendarmerie, police, éducation nationale, hopital, etc ... ) que je ne veux en aucun voir disparaître.

Je serai un peu de l'avis de Franline pour dire qu'en étant honnête il y a des postes totalement inutiles et qui nous coûtent chers, pendant que dans certains services publics il manque du personnel !

Que vous soyez contraints à des mutations n'est pas votre privilège, dans le privé c'est un impératif sinon c'est la perte d'emploi, alors que dans la fonction publique il me semble que c'est plus pour une promotion !

Il est vrai que la politique actuelle est de tenter de dresser une partie de la population contre l'autre.

Pour ma part je souhaiterais, tout comme franline et d'autres, qu'en France tous les salariés soient traités d'égale façon ... aucune haine dans ce genre de propos, seulement de la justice !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 11:42

JC, parler d'une catégorie de personnes telles que les fonctionnaires n'incite aucunement de monter les catégories les unes contre les autres! Sinon, les gouvernements n'ont plus qu'à trôner sans rien changer !
dès que le gouvernement veut faire bouger les choses il faut toujours que vous pensiez à mal ! il me semble que si justement l'Etat veut faire évoluer les choses chez les fonctionnaires c'est pour rendre les choses plus équitables et non dresser les gens contre les autres!

Sinon, oui je connais des fonctionnaires qui vivent dans leur patelin de naissance et qui bossent à l'EN !comme j'en connais d'autres qui ont bougé; non pas par mutation personnel mais très souvent à cause de celle de leur conjoint non fonctionnaire !

Maintenant , je sais que dans l'armée tu as plusieurs choix à cocher mais la décision finale revient en haut lieu ...et le militaire n'a plus qu'à s'y plier!(je suis passée par là !!) pour autant mes gosses ne sont pas traumatisés par ces mutations; il suffit d'être intelligent et leur expliquer les choses .d'ailleurs avec internet , les copains restent en contact ....elle a même retrouvé des potes de maternelle et, ils ont projeté de se faire une rencontre cet été!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 12:27

Franline ,les fonctionnaires de l'EN n'ont certainement pas commencé leur carrère dans leur patelin et n'y reste certainement pas à vie !
Relis les histoires de profs tu verras que d'abord il faut passer le concours , national pour les profs , départemental pour les instits , et qu'à l'issue , les fonctionnaires nouvellement nommés vont pourvoir les postes vacants , là où ils sont, ce qui fait que les jeunes profs se retrouvent dans les ZEP !
Jean Claude a raison , la grande tendance c'est de monter les catégories les unes contre les autres , les fonctionnaires , pour une partie des libéraux , étant devenus les "juifs " de l'occupation !

Facile de te prononcer à la place des enfants de fonctionnaires , attends quelques années , et ils 'apercevront que , eux , n'ont pas de vrais amis delasse , parce qu'à force de faire 3 ans par ci , 2 ans par là , on est toujours l'étranger , la pièce rapportée !
Je sais que tu as la haine de l'EN , mais crois tu que cela irait mieux , si , comme dans les pays libéraux , les écoles étaient à la main des trusts seulement interessés par le fric et les dividendes , crois tu que cela irait mieux , s'il fallait que tu t'endettes ainsi que tes enfants , pour payer les études et enrichir les capitalistes ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 12:31

Au fait Franline , où as tu vu que les salariés du privé étaient obligés de muter ?? Trouve moi des textes !
des générations de salariés du privé , au contraire , font entrer leurs enfants etc , dans la boite où ils sévissent depusi leur 18 ans , c'es vrai dans les assurances , les banques , où les enfants du personnel sont prioritaires , c'est vrai chez les dockers dans des boites comme renault , peugeot ,michelin , enfin , toute grosse entreprise ayant de bonnes onditions !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 12:50

ce n'est plus le cas Livaste! mon oncle a essayé de faire entrer ses gamins à la Générale des eaux et, c'était encore possible quand ça n'avait pas été privatisé... depuis que ce l'est, c'est fini !
dans les banques ce n'est plus le cas non plus ! ils changent de directeurs d'agence tous les deux ans afin de ne pas créer de contacts trop "proches" avec les clients et ainsi éviter le "copinage" , idem pour leurs gosses qui se doivent de passer par la case CV .
Peut-être que ça se fait encore dans l'industrie automobile...mais ce n'est certainement pas sans formation.(un cap ou bts qualifié).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 13:02

je m'oppose à ce que tu affirmes , dans les banques , les assurances , les enfants des personnels sont encore prioritaires ,e t je peux d'auatnt le certifier que j'ai de sparents qui bossent dans ces 2 secteurs et qui y ont fait entrer lerus enfants (voir AXA )

qu'ils produisent un cv , c'est la moindre de schoses , mais quand il y a 1000 demandes et donc cv pour un poste , il est attribué aux enfants du personnel !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 13:20

si le type est libéral et franchisé AXA , certes il est facile de faire rentrer son gamin(qui ne le ferait pas si il a les qualif' pour y entrer!) ; si toutefois c'est la société générale ou le crédit agricole ça m'étonnerait que ça fonctionne ! j'ai changé de référents je ne sais plus combien de fois depuis des années! c'en est même incroyable...les rapports sont devenus plus impersonnels ,moins confiants depuis!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Ven 28 Jan - 14:18

Si j'avais su créer une telle polémique entre vous je n'aurais certainement pas posté cet article !

Oui dans certaines petites entreprises artisanales ou industrielles ( moins de 50 salariés - donc pas de CE )il est possible que des enfants de salariés soient embauchés en pririté ... et où se situe le problème ? D'une manière ou d'une autre il faut qu'ils travaillent ces jeunes alors dans la boîte à papa ou dans une autre je ne vois pas ou il y a matière à polémique.

Par contre il est absolument impossible de procéder de la même manière dans les grands groupes et Franline l'a fort justement souligné. La seule dérogation à cet impératif est peut-être pendant les congés d'été, période ou les DRH donnent priorité aux enfants du personnel pour assurer des remplacements temporaires, et encore ce n'est pas une règle appliquée partout.

Quand au public ... il y a certainement des mutations de personnel, (mais il me semble que les gens qui postulent à un poste dans la fonction publique ont connaissance dès le départ de cette contrainte ), et il risque d'y en avoir encore plus dans quelque temps comme dans le privé.

La différence est que dans le privé si vous refusez une seule mutation vous êtes viré sans plus de précaution, ce qui ne semble pas être prévu pour le public.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Invité le Ven 28 Jan - 15:32

t'inquiète pas JC, on a le droit de ne pas être d'accord avec Livaste! ça ne retire rien à mon affection que j'ai à son égard! Very Happy

Dans la boite de mon mari (-de 50 salariés) il est même difficile de faire faire les stages de 3ème aux gamins des salariés..... il faut limite quémander cette demande plusieurs fois pour obtenir un oui timide ...
ma fille a fait son stage de 3ème là bas mais c'était parce que mon mari n'était pas sur place qu'ils ont accepté...il était en déplacement!
ces gros groupes, même si la boite compte moins de 50 salariés, ne font pas dans la dentelle quand ils embauchent.Ils ne prévilégient pas les gamins mais la compétence avant tout !
celui-ci se préoccupe plus de savoir si un technicien saura prendre soin des simulateurs qui coûtent une fortune que de faire plaisir à un salarié pour son gamin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 16:19

La différence est que dans le privé si vous refusez une seule mutation vous êtes viré sans plus de précaution, ce qui ne semble pas être prévu pour le public.
Jean Claude , jete surprends à donner dans la mauvaise foi , à moins que les syndicats nous mentent !
Il ne se passe pas uns eul jour où les médias nous montrent des salariés protestant contre leur entreprise et qui disent " ça fait 30 ans que je travaille ici , ... " ; donc ils nous mentent ??

Je connais beaucoup , beaucoup de salariés ,qui sont restés toute leur vie dans la même entreprise , et pas forcément dans des petites entreprise s !

Je sais que Franline et toi , vous ne rêvez que de la disparition des fonctionanires , pour un peu , oubliant votre humanisme , je pense que vous les enverriez bien en camp de concentration , voire plus , alors d'accord , on supprime les fonctionnaires , et après , la vie sera plus belle ??
Plus d'enseignant , vous vous paierez des précepteurs , plus d'hôpitaux , z'avez qu'à aller dans des cliniques , plus de flics , vous monterez vous même la garde ) , plus de matons ,( c'est pas grave ), plus de duane ( ouvrons , ouvrons les frontières )
Ah quelle belle vie , vous seriez heureux comme des princes ...

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 16:21

bon , mais tous ces fonctionnaires que vous rêvez de supprimer , je vous rappelle que ce n'est pas eux qui ont crée la crise , vos amis ultra libéraux , tapent sur les fonctionnaires , vous jettent un os , pour vous faire oublier que c'est le privé qui a fait la crise !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Ven 28 Jan - 18:26

livaste a écrit:
La différence est que dans le privé si vous refusez une seule mutation vous êtes viré sans plus de précaution, ce qui ne semble pas être prévu pour le public.
Jean Claude , jete surprends à donner dans la mauvaise foi , à moins que les syndicats nous mentent !
Il ne se passe pas uns eul jour où les médias nous montrent des salariés protestant contre leur entreprise et qui disent " ça fait 30 ans que je travaille ici , ... " ; donc ils nous mentent ??

Je connais beaucoup , beaucoup de salariés ,qui sont restés toute leur vie dans la même entreprise , et pas forcément dans des petites entreprise s !

Je sais que Franline et toi , vous ne rêvez que de la disparition des fonctionanires , pour un peu , oubliant votre humanisme , je pense que vous les enverriez bien en camp de concentration , voire plus , alors d'accord , on supprime les fonctionnaires , et après , la vie sera plus belle ??
Plus d'enseignant , vous vous paierez des précepteurs , plus d'hôpitaux , z'avez qu'à aller dans des cliniques , plus de flics , vous monterez vous même la garde ) , plus de matons ,( c'est pas grave ), plus de duane ( ouvrons , ouvrons les frontières )
Ah quelle belle vie , vous seriez heureux comme des princes ...

Qui t'a parlé de disparition des fonctionnaires ? Monsieur SARKOZY sans doute puisque son idéal est le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, ce qui signifie à terme ce que tu décris !

Tu es franchement de mauvaise foi quand tu nous fais dire que nous souhaitons la suppression de l'éducation nationale, police, gendarmerie, armée ... etc ! Reprends mon post sur ce point et tu verras toi-même ma position en la matière. Je ne suis pas du tout " contre" les fonctionnaires mais je suis pour une égalité parfaite et totale pour chaque salarié français qu'il travaille dans le privé ou le public ... nous en sommes loin, très loin !

Pour ce qui est du "privé" je maintiens qu'un refus de mutation n'est pas un licenciement économique comme tu le laisses entendre ! Les salariés qui pleurent leur entreprise le font parce que cette derniière disparaît, cela fait une belle différence avec ne mutation. J'ai personnellement efectué toute ma carrière dans le privé et ai vécu de multiples mutations. Je peux te dire qu'après 10 ans de carrière dans un grand groupe agor-alimentaire lorsque j'ai refusé une mutation du fait que nos enfants grandissaient et ne pouvaient plus changer de lieu de résidence tous les deux ans, la Direction m'a répondu ouvertement : " si cela ne vous convient pas allez chercher du travail ailleurs" ... c'est d'ailleurs ce que j'ai fait !

Un refus de mutation est une faute et un non respect de son contrat de travail et par voie de conséquence un motif tout à fait légal de licenciement que cela te convienne ou pas !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Ven 28 Jan - 20:05

pour ce qui est du privé , je maintiens que le mec qui est à la base et qui veut rester dans son coin , le fait sans problème , idem dans la fonction publique , le fonctionnaire catégorie C, personne en lui demande de muter , il en est tout autrement des cadres !
Démontre moi que l'OS ou même l'OQ de chez Citroen , est prié de muter !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Sam 29 Jan - 9:04

livaste a écrit:pour ce qui est du privé , je maintiens que le mec qui est à la base et qui veut rester dans son coin , le fait sans problème , idem dans la fonction publique , le fonctionnaire catégorie C, personne en lui demande de muter , il en est tout autrement des cadres !
Démontre moi que l'OS ou même l'OQ de chez Citroen , est prié de muter !

Le " mec" à la base n'est sûrement pas OS et encore moins OQ !
Quoi que tu penses à un OS ( ouvrier spécialisé ) ou un OQ ( ouvrier qualifié ) il peut très bien être imposée une mutation et ce même chez PSA, ce ne sont pas des simples manoeuvres mais des gens à valeur ajoutée !
Le problème qui se pose est plutôt le manque de mobilité du personnel de ces catégories sociales et un refus de mutation prévue dans leur contrat de travail , entraîne un licenciement !
J'ai la prétention de mieux connaître le secteur privé et ce genre d'évènements que toi. Je n'ai rien à te démontrer et te laisse dans tes croyances ... tu connais mieux le privé que quiconque donc inutile de poursuivre ce genre de débat !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  livaste le Sam 29 Jan - 9:37

ne deconne pas Jean Claude , ne t'enfonce pas dans ta mauvaise foi légendaire , et ne commence pas tes pseudos leçons , je sais tout autant que toi ce qu'est un OS et on OQ , pas besoin d'vaoir été DRH dans une quelconque boite pour ce faire !
Et c'est entièrement faux ,archi faux , les mecs de base dans toutes les netreprises , ne sont pas soumis à obligation de mutation , sauf si une succursale ferme , tout comme dans la fonction publique , les instit ( mecs de base ) les éducateurs ( mecs de base ) seront contraints de muter dans "l'intérêt du service ," quand une école , quand une structure , ferme ses portes !
Ta mauvaise foi et ta haine contre les fonctionnaires t'entrainent à dire des conneries plus grosses que toi et à mentir !
Putain , tu devrais te faire psychanaliser , doit aoir dans ton jeune âge une instit , une infirmière qui t'ont traumatisé pour en arriver à tant de haine !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Sam 29 Jan - 10:14

livaste a écrit:ne deconne pas Jean Claude , ne t'enfonce pas dans ta mauvaise foi légendaire , et ne commence pas tes pseudos leçons , je sais tout autant que toi ce qu'est un OS et on OQ , pas besoin d'vaoir été DRH dans une quelconque boite pour ce faire !
Et c'est entièrement faux ,archi faux , les mecs de base dans toutes les netreprises , ne sont pas soumis à obligation de mutation , sauf si une succursale ferme , tout comme dans la fonction publique , les instit ( mecs de base ) les éducateurs ( mecs de base ) seront contraints de muter dans "l'intérêt du service ," quand une école , quand une structure , ferme ses portes !
Ta mauvaise foi et ta haine contre les fonctionnaires t'entrainent à dire des conneries plus grosses que toi et à mentir !
Putain , tu devrais te faire psychanaliser , doit aoir dans ton jeune âge une instit , une infirmière qui t'ont traumatisé pour en arriver à tant de haine !

Oh que je regrette avoir posté cet article relatif aux fonctionnaires ! Si c'est pour se faire insulter ensuite aucun intérêt !

Je n'ai nul besoin de psychanalyse ( merci de l'insulte ) et je n'ai pas été traumatisé par une institutrice ou une infirmière dans mon jeune âge.

Je n'ai pas de " haine" contre les fonctionnaires ( peine perdue puisque tu ne lis que ce qui te convient dans mes posts ).

Questions :
Quel ton taux de cotisation " retraite" prélevé sur ton salaire ?
Combien d'années de travail te faut-il pour pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein ?
Sur quelle base sera calculée cette retraite ( montant et nombre d'années prises en considération ) ?
Quel est ton régime d'assurance maladie ?
Est-il bénéficiaire ?
Dans la négative ( ce qu semble être le cas ) qui comble le déficit si ce n'est le régime gééral ?

Je n'ai pas de "haine", je veux tout simplement une égalité entre tous les salariés français c'est relativement clair il me semble, et je ne suis pas le seul de cet avis, crois-moi ... ( mais peine perdue tu te liras que ce que tu voudras et me traitera de débile haineux ensuite !)

Quand au secteur privé je me plie à tes larges connaissances de ce milieu, connaissance beaucoup plus fiables et importantes que quelqu'un qui a travaillé 42 ans dans ce secteur mais qui hélas a encore à apprendre ! Arrête de me prendre pour un c... Merci !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Sam 29 Jan - 10:50

Clause de mobilité et mutation

Même quand le contrat ne comporte pas de clause de mobilité, un salarié ne peut pas refuser une mutation dans un autre établissement si celui-ci est situé dans la même zone géographique ou le même bassin d’emploi.

En effet, il s’agit alors d’une simple modification non pas du contrat mais des conditions de travail.

Le refus du salarié pouvant entraîner son licenciement pour cause réelle et sérieuse. Mais cette notion de zone géographique est souvent difficile à cerner.


http://droit-finances.net

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Georges le Sam 29 Jan - 11:06

La grande différence entre les fonctionnaires et le privé c'est la sécurité de l'emploi (pour les fonctionnaires titulaires), mais les fonctionnaires l'on souvent payée chérement cette sécurité. Je me souviens à l'époque où j'étais commis d'architecte, un de mes amis avait une fonction équivalente à la DDE, et il gagnait 30% de moins que moi pour le même nombre d'heures.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Jeanclaude le Sam 29 Jan - 11:18

Georges a écrit:La grande différence entre les fonctionnaires et le privé c'est la sécurité de l'emploi (pour les fonctionnaires titulaires), mais les fonctionnaires l'on souvent payée chérement cette sécurité. Je me souviens à l'époque où j'étais commis d'architecte, un de mes amis avait une fonction équivalente à la DDE, et il gagnait 30% de moins que moi pour le même nombre d'heures.

Ils l'ont payés chèrement ? tu peux préciser STP , Merci !

http://www.pensions.bercy.gouv.fr/brochures/pdf/laretraitedesfonctionnaires.pdf

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'emploi public garanti à vie, un fétichisme français

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum