Le pseudo, un signe de vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pseudo, un signe de vous

Message  livaste le Mer 19 Jan - 22:11

Le Point.fr - Publié le 06/01/2011 à 15:38 - Modifié le 06/01/2011 à 16:01

Le pseudo, un signe de vous

Comment s'empêcher de voir, dans un pseudo, une clé qui dévoile une part de l'identité ? Méfions-nous... que de jeux dans le choix de ce masque...


Par LUDOVIC PAUCHANT, M.-C. PONCET ET L'ÉQUIPE DE MODÉRATION

Ce n'est pas rien, au fond, de choisir une métaphore de soi. Bien sûr, le climat d'Internet laisse le champ libre aux fantaisies - elles agacent d'ailleurs certains internautes, qui balaient "ces avatars idiots et ridicules" -, mais enfin, généralement, le pseudo est une vitrine qui expose une part de soi.

La diversité des sources d'inspiration est étonnante. Certains empruntent - aux mythes, à l'histoire, à la littérature, à la nature... D'autres construisent, assemblent, jouent avec les références, les sonorités et les graphies. D'autres, enfin, restent proches d'une identité d'état civil.

Livrons-nous à un jeu : voyez quelles images un lecteur qui ne vous connaît pas peut associer à votre pseudo, et si vous le souhaitez, rectifiez ou complétez ces images. Un jeu non exhaustif, bien sûr, et très prudent : papy du 59 nous a déjà dit qu'il n'était pas grand-père et ne résidait pas dans le Nord ; il est arrivé à un homme officier d'emprunter un titre de noblesse féminin... au mieux, nous tomberons par hasard sur des poussières de votre identité.

Inventaire inachevé (nous le compléterons avec vous, si vous le souhaitez)

Une part d'identité revendiquée, mais présentée comme une énigme à résoudre

"Bien sûr, Abner de Sabatier est un pseudo. J'ai bien dit que, quand je bloguais il y a plus d'une quinzaine d'années, c'était avec mon vrai nom. Aujourd'hui, si vous le faites, vous serez obligé de changer votre boîte mail, et peut-être même de résidence. Internet est un outil merveilleux, mais c'est fou le nombre impressionnant de dérangés du cerveau qui y circulent. Je précise que mon pseudo signifie quand même quelque chose qui me définit, à la différence de tous ces avatars idiots et ridicules."

Nous imaginons... un prénom, Abner, et un emprunt... Nous écartons la référence à l'auteur des Allumettes suédoises, malgré les années vécues en Suède, et penchons pour un lien avec Paul Sabatier, Prix Nobel de chimie dont les recherches ont été considérées comme déterminantes pour les projets d'exploration de la planète Mars... peut-être en raison de la rigueur des commentaires signés de ce pseudo. Pure hypothèse...

L'arbitraire pur

Écoutons Unparun. "Ridicule de certains pseudos ? Dans ma première intervention sur un forum, il y avait la formule un par un. Au moment d'envoyer, comme il fallait un pseudo..."

Nous qui entendions oun-par-oun* à la lecture du mot...

Pseudoobligatoire a trouvé un chemin plus court encore, dans une attitude de raillerie métalinguistique.

Les historionymes

Nous pressentons tantôt une âme conquérante (Charlemagne), tantôt un rigoriste justicier (Robespierre), un rêveur fragile (Colibri)... ou une personnalité massive et tranchante, arbitre des débats (Durandal).

Ils sont parfois royaux, venus du Moyen Âge (Childéric, Charlemagne2010, Charles Martel), de l'Égypte antique (Amenotep, Nefertiti.76). Nezahautlcoyotl revient-il du Mexique avec ses armes de guerrier farouche du XVe siècle ou sa plume de poète ? D'autres guerriers sont là : Jeanne d'Arc, allégorie de la France résistante, un amiral de la marine impériale japonaise (Yamamoto ?), un général d'Empire (Cambronne, choix qui fait résonner le mot de cinq lettres qu'on lui associe ?). Érigée fièrement au sud du Péloponnèse, Sparte pourrait montrer l'importance des femmes dans une société, ou bien un goût pour l'essentiel, ou encore la volonté de ne jamais reculer.

Ailleurs, les pseudos sont citoyens : Sylla, homme d'État romain qui a apaisé la première guerre civile et a tant voulu réformer les institutions, Capitoul, édile municipal toulousain, Tribun, représentant de la plèbe romaine, JulesGuesde, ministre socialiste, défenseur de la cause ouvrière durant la IIIe République. Ils sont aussi pourfendeurs d'absolutismes : un personnage, Robespierre l'incorruptible, ou un texte fondateur (Magnacarta ou la limitation de l'arbitraire dans un pouvoir, à l'image de la charte de 1215 des Anglais en lutte contre Jean sans Terre). Autre silhouette insoumise, Camisard rappelle les huguenots cévenols en lutte contre le roi de France. MalàJaurès semble annoncer, en déclinant son identité de débatteur, la nostalgie d'un socialisme pur aujourd'hui écorché.

Parfois, le pseudonyme ravive un souvenir fort, tel Tchernobyl, ou présage une sombre destinée (Tarpéien, inquiet comme s'il était au bord de la crête rocheuse d'où étaient précipités ceux que les dieux avaient maudits ?). Italia fara da se, cri du roi de Sardaigne Charles-Albert pour repousser l'offre d'alliance de la France quand se dessinait l'unité italienne, résonne comme un appel au patriotisme.

Les fauniflorants

Dans un coin, Chaton sera paisible ou facétieux, quand le Colibri volettera de sujet en sujet. À la table des fleurs discutent à voix feutrées les précieuses Lys, Pivoine et Gardenia. Lavande et Lemimosa62, myrtille et mirabelle, constants et généreux, fleurent quelque chose comme l'optimisme. Un peu plus loin, Cornichon se moque bien de ce qu'on pourra penser de lui. Algue, légère, flotte et nourrit les débats, tandis que Cactus22 fourbit avec une résistance à toute épreuve ses armes rhétoriques et puise au fond de ses réserves la source de ses arguments. Eausauvage, plus sonore qu'olfactif, fait retentir une parole en cascade comme pour rafraîchir les débats. Isatis anime l'ombre d'un petit mammifère esseulé dans la rigueur de l'hiver, tandis que Papillondenuit s'envole dans nos esprits comme une vigie solitaire. Plus près du sol, Chacal hurlant et Léopard s'annoncent comme des rhéteurs féroces. Ils ne souffriront pas la tiédeur du compromis. Lapin sorti de sa garenne bretonne, Konifl, méfiant, s'interroge, s'avance, puis repart pour mieux revenir. Sage d'entre les sages, Le hibou, en alerte solitaire, veille.

Les philophiles

Nous vous retrouvons épris de vérité aussi dans l'histoire de la pensée. D'abord au Tibet, à la porte du yogi Milarépa, maître du bouddhisme tibétain, puis dans la Grèce antique, avec Platon, Hérodote. Diogène semble se sentir bien seul ; Parménide doute, de lui, et des choses en général. Ou quelque part entre Stuttgart et Berlin, Hegel reviens rêve d'un approfondissement dialectique des débats pour réveiller les progrès de l'esprit.

Plus loin s'illumine la naïveté du regard pour s'abstraire des préjugés et s'interroger sur la société, et entrent en bons sauvages des Lumières les voltairiens Le huron, Candide.

Les mythologiques

Les pseudos sont alors charmeurs et voluptueux (Orphée73, Shéhérazade), sages et toniques (Pegase, peut-être aussi en souvenir des Chevaliers du Zodiaque, série animée des années 1980-1990), et rencontrent au fil des commentaires la compagnie troublante d'Atropos - l'une des trois Moires, "l'Implacable", celle qui coupe le fil du destin. Cassandre semble redouter de ne jamais être vraiment écoutée.

Les arts et lettrés

Les univers du cinéma et de la littérature inspirent beaucoup. Darkvador et Le jedi, sur fond de Star Wars, opposent l'image de la conquête à celle d'une recherche d'équilibre entre les forces. Toshiro Mifune (acteur attaché à Kurosawa) glisse comme un samouraï, tandis que Midnight Express revivifie les images de violences carcérales et d'insécurité des vies. Gavroche empile des barricades de mots, et 1984 fait revenir le fantôme d'Orwell qu'on peut imaginer railleur. Colomba, incorruptible personnage de Mérimée, semble oeuvrer à l'exécution de sa vengeance.

L'univers onirique des contes (Pinocchio, Le petit poucet, Le chat botté, Heidi) introduit une part de rêve, tout autant que ET ou Captain Nemo. Plus classique, Molière entreprend-il la peinture des moeurs de ce siècle ? Scapin veut-il déjouer les plans des puissants ? Titus vient-il jeter un regard impérial sur les débats, ou le pseudonyme fait-il référence à des amours empêchées ? Sido, l'emprunt fait-il référence à la figure divine de la mère selon Colette, ou au lieu d'envoi des commentaires, Corée ou Mali ? Incertitude également au sujet de V : emprunt à la série américaine qui montre une humanité menacée par des extraterrestres, ou personnage allégorique de V comme Vendetta, qui, sous un masque à l'effigie de Guy Fawkes, meneur du Gunpowder Plot dans l'Angleterre du XVIe siècle, mène une lutte contre l'immobilisme idéologique dans une société totalitaire ? À moins qu'il ne s'agisse du roman de Pinchon ?

Phidias sculpte et cisèle à l'antique ses commentaires, tandis que Timeo danaos invite à se méfier des facilités illusoires.

Le monde de la BD et des mangas

Bécassine : l'autodérision s'efface, semble-t-il, au profit de la nostalgie d'un personnage attachant, miroir de tant de ces petits riens qui font la vie quotidienne. Mooglie reste dans un univers naturel, un rêve de vie sauvage où l'authenticité règne.

Plus sombres, Concombre masqué agite le sens de l'absurde de toute chose, pendant que la silhouette métallique et glacée dans laquelle Silver Surfer est tragiquement enfermé surgit de débat en débat : figure faustienne, rendue invincible par un marché qui lui a coûté sa liberté.

Enak fait rebondir les débats, a-t-il adopté le nom de l'ami d'Alix, dans la bande dessinée de Jacques Martin ?

Pas de doute pour L et pour Kira - mais ce nom, qui signifie tueur en japonais, est plus partagé -, emprunts au manga Deathnote, figures d'une intelligence exceptionnelle au service du bien, du mal, à moins que ces valeurs morales ne soient à redéfinir entièrement.

Skyrunnernumber1 se fait-il bondissant sur des échasses à ressorts qui ressemblent à des bottes de sept lieues, ou joue-t-il sur une amplification de Skywalker, le Luke de La guerre des étoiles ?

Les pseudos toponymiques et géospatiaux

Ces pseudonymes font voyager, et chaque formule est différente. Reginaburgien, Jac des salines, Le rochelais, Normandie nous invitent dans leur coin de France. Girondin aussi, à moins que le mot n'évoque un attachement au club de football bordelais, à moins qu'il ne s'agisse d'une position dans les assemblées révolutionnaires... D'autres forcent l'escale dans les Balkans (Bosnia), ou plus au nord, quelque part en Suède (Svenska). Le voyage continue, européen (Du Royaume uni), africain (Northafrica), malgache (Katsepy), latino-américain (Antoine d'Argentine, sauf s'il s'agit d'une des localités françaises appelées Argentine, ou encore d'une allusion au roi de Patagonie, Antoine de Tounens ?). Le pseudonyme est parfois régionaliste : Bhz, Catalan66, Alboran ou plus haut dans les montagnes catalanes, Las Mijanes, ou au Pays basque (Txominsago), ou du côté de Marenostrum, Roch, Dumè épinglent la Corse sur leur identité. Frenchy serait-il un soupçon ironique ?

Perdu dans la jungle capitale, Un chinois à Paris nous propose des allers-retours hésitants sur deux continents. Hérauts sans concession de vérités nouvelles, d'autres semblent nous regarder de nulle part (Expat apatride, Observateur lointain). Ou de beaucoup plus loin (Syrius, Ailleurshorsdumonde).

Le pseudonyme didascalie

Certains pseudonymes indiquent une position dans le débat, une humeur.

Dressés sur des barricades, En ces temps d'imposture universelle emprunte à Orwell pour hurler au mensonge, tandis que lutte contre les discours médiatiques Le réel contre sa présentation médiatique (clin d'oeil à Baudrillard ?). Dans la contemplation consternée d'un monde dépravé et corrompu se retrouvent Les saines valeurs n'ont plus aucun pouvoir et Dénonciateur d'infamies, compagnons d'amertume d'Amer, de Français ni gogo ni crédule ni servile et docile, ni avec une mémoire mitée, de Jicroipas, Yenamarre, Jaimpalémenteurs, Marredeliredessalades.

La plupart de ces pseudonymes sont plus courts. Ils affichent une opinion (libéral avancé, le philadelphe laïque, Laïcité), un rêve ou un combat (Hopeforfrance, Lepeuplerienquelui, Haltosectes, Truthfinder), une manière de penser, un état de la conscience ou de l'âme (Dubitatif, Paradoxe, Conscient, ulcéré, Pasfâché, U Stumacatu - "dégoûté, outré", en corse -, Le funambule, le flâneur, Babacool), une attitude (Nospammer, Dégourdi).

Thebof, avez-vous choisi de jouer avec les initiales de "birds of a feather", expression qui désigne les discussions informelles outre-Atlantique, tout en gardant, peut-être, les phonèmes d'une autodérision, signe d'un souci de relativiser des propos pourtant fort étayés ?

Parfois, le pseudo est un appel à l'attention, une exhortation

Il en est ainsi de l'inventif et esthétique oéoéoé, et de Trytobeobjective.

Bonne nuit arrive plutôt en soirée avec bienveillance et recul.

Autodérision

Les scripteurs affectionnent ces pseudonymes. Nobody, quidam30, Anonyme, Enième, Beauf fanatique et servile, Little terrien, Homo dé-sapiens... autant de positions de modestie.

Kikoololkevin choisit un mot-image qui s'amuse d'une attitude un peu compulsive, celle d'adolescents accros des signes rieurs du clavier. Coincoin, est-ce bien une onomatopée, qui fait contraste avec l'érudition et la rigueur des commentaires développés ?

Le pseudonyme n'induit alors en rien les contenus ni les tonalités des propos développés.

Jeux littéraires

... ou la petite fabrique de pseudonymes, par jeu sur l'homophonie, qui permet un cumul de deux significations, avec variante de tonalité : lyrique pour clicoeur, facétieuse pour Ella Stick, comique pour Tro Nanfo, impertinente pour Piqu-à-sots, ludique pour Obamot. Paul Emiste, Don qui Shoot, yacapa jouent également sur un décalage entre la graphie et les phonèmes de leur pseudonyme.

Megabuck, mot-objet, semble plus évoquer un million d'aspirations qu'un million de dollars.

Métier, prénom

Certaines sources d'inspiration sont plus simples. On choisit un nom de métier, soit qu'on l'exerce, soit, et c'est probablement plus fréquent, que l'activité laborieuse image la position qu'on prend dans les débats : ainsi de Dr, procureur, planteur de m..., Laboureur, Lejardinier, Économiste, laurent-le-routier, Le serrurier, lycéen, pilote, scaphandrier. Le métier est parfois évoqué par métonymie : Transall donne un indice - qu'il a confirmé à l'occasion d'un commentaire - sur son activité professionnelle en choisissant le nom d'un avion de transport militaire, tout comme Noirdefumée, qui dessine un visage camouflé avant des combats.

O garimpeiro fouille les idées comme les chercheurs d'or creusent patiemment la terre dans l'espoir de trouver des pépites.

Des prénoms

Parfois apparaissent des initiales (jc, très différent dans ses propos de Jc), ou des prénoms : alexa, angela, antoine, Charlot81, Clara, daniel02, Illitch (allusion à Lénine ?), jim, Michael, patrickb différent de patrick, Sahran, Tarek...

Rares sont les scripteurs qui signent de leur nom, comme Antoine Ged et probablement Michel Albert.

Les doutes, les énigmes

Peut-être grand parent connote-t-il par son pseudonyme une sagesse d'ancien pas si ancien que cela, qui conduit à des interventions mesurées, choisies pour recadrer, préciser, rectifier, compléter les arguments échangés dans les débats.

Stucinside indique-t-il qu'il se sent coincé, oppressé par les conditions de la vie sociale ?

Erival, serait-ce Valéry, ou Valérie, en verlan ?

Fidl, abrégé de fidèle ? Reprise de FIDL, Fédération indépendante et démocratique lycéenne ?

Dolie ?

Bryval ?

Pistranias ?

Yodico ?

Fenac ?

Célajun ?

... et tant d'autres. Cet inventaire n'attend que vous, vos précisions, vos compléments... Tout nous intrigue, tout nous passionne.


enfin un sujet qui ne devrait pas amener de polémique !! Razz
Faut bien se détendre de temps en temps !
Entre nous , sur ce forum , je remarque qu'on ne se foule pas trop pour nous doter de pseudos !! Razz Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum