Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Aller en bas

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy Empty Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Message  Jeanclaude le Mer 19 Jan - 8:27

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

19/01/11 | 07:00 | Pierre-Alain Furbury

Les jeunes sont la classe d'âge avec laquelle le chef de l'Etat a la cote la plus faible. En 2007, ils avaient surtout voté Ségolène Royal

Il voulait leur « redonner l'envie d'avoir envie ». C'est du moins ce que Nicolas Sarkozy avait dit - en citant Johnny Hallyday affraid -pendant la campagne présidentielle de 2007. Mais le chef de l'Etat n'est pas vraiment parvenu à séduire les jeunes.

Dans le monde, les Français de moins de 25 ans s'illustrent, si l'on en croit l'étude de la fondation pour l'innovation politique, par leur pessimisme sur la situation générale comme sur l'avenir de leur pays .Surtout, dans tous les sondages, ils portent un regard sévère sur l'actuel locataire de l'Elysée.

Selon TNS-Sofres, le taux de satisfaction des jeunes à son égard a chuté dans la même proportion, de 54 % à l'été 2007 à 25 %, après avoir touché le fond en octobre (avec 19 % de satisfaits) au moment de l'entrée de lycéens dans les mouvements contre la réforme des retraites.

« Rendez-vous manqué »

La cote de Nicolas Sarkozy chez les moins de 25 ans s'est effritée au même rythme que chez l'ensemble des Français.

Mais elle a toujours été plus basse - jusqu'à dix points d'écart avec la moyenne. « Les moins de 25 ans sont sa catégorie faible. Le chef de l'Etat n'est à aucun moment parvenu à renverser la tendance », note Frédéric Dabi, le directeur du département Opinions de l'Ifop. D'une manière générale, il est vrai, la droite a du mal à parler à la jeunesse. Dans l'histoire politique récente, les moins de 25 ans ont, en France, toujours eu une appétence forte pour la gauche, avec une seule exception : Jacques Chirac en 1995. Au second tour de la présidentielle en 2007, les deux tiers des voix des 18-24 ans s'étaient portées sur Ségolène Royal.

Du coup, les jeunes ne sont « pas pour le chef de l'Etat un électorat stratégique », relève Emmanuel Rivière, de TNS-Sofres. Ils le sont d'autant moins qu'ils ont une forte tendance à s'abstenir. L'essentiel, pour Nicolas Sarkozy, est qu'ils ne descendent pas dans la rue. Et qu'il n'aille par à la présidentielle plombé par un symbole fort comme le CPE de Villepin ou le CIP de Balladur.

Cela explique le recul sur la réforme du lycée et la volte-face, fin août, sur la suppression du cumul entre les aides au logement étudiant et la demi-part fiscale proposée à leurs parents. Nicolas Sarkozy, d'ailleurs, ne fait guère de déplacement à leur attention. « Le plus important, c'est l'action. Doit-on faire mieux ? Oui. Mais la réforme de l'université et le service civique sont des solutions concrètes apportées au mieux-vivre des jeunes », corrige Jeannette Bougrab. La secrétaire d'Etat à la Jeunesse et de la Vie associative balaie les sondages d'un revers de main : « S'il y a un rendez-vous manqué, c'est celui d'un pays avec sa jeunesse. Il y a un désamour des jeunes vis-à-vis de la classe politique en général comme des organisations syndicales. »

PIERRE-ALAIN FURBURY, Les Echos
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0201081961431-un-electorat-peu-strategique-pour-nicolas-sarkozy.htm?xtor=EPR-1001-[la_une_matin]-20110119


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy Empty Re: Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Message  livaste le Mer 19 Jan - 12:40

rien de bien étonnant , depuis toujours , la majorité des jeunes votent à gauche , ce n'est pas un scoop.
C'est sans aucun doute du au fait que lorsqu'on est jeune , on croit sincérement qu'on peut changer le monde , qu'on est en pleine phase d'utopie .
Rappelle toi jean Claude , les jeunes de notre génération étaient majoritairement communiste , et croyaient encore au paradis soviétique , puis ils ont été trotskystes ,et même maoistes !!!
La réalité arrive plus tard , ils s'apercevront que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'il ne suffit pas de bonnes intentions pour faire le paradis , ils s'apercevront qu'au contraire , l'enfer est pavé de bonnes intentions !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30801
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy Empty Re: Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Message  Jeanclaude le Mer 19 Jan - 14:28

livaste a écrit:rien de bien étonnant , depuis toujours , la majorité des jeunes votent à gauche , ce n'est pas un scoop.
C'est sans aucun doute du au fait que lorsqu'on est jeune , on croit sincérement qu'on peut changer le monde , qu'on est en pleine phase d'utopie .
Rappelle toi jean Claude , les jeunes de notre génération étaient majoritairement communiste , et croyaient encore au paradis soviétique , puis ils ont été trotskystes ,et même maoistes !!!
La réalité arrive plus tard , ils s'apercevront que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'il ne suffit pas de bonnes intentions pour faire le paradis , ils s'apercevront qu'au contraire , l'enfer est pavé de bonnes intentions !
Rien d'étonnant en effet et je suis bien d'accord avec toi pour dire que lorsque nous étions "jeunes" nous avions à peu près tous la même envie de " changer le monde".

Cependant, l'expérience aidant, on arrive à une analyse moins systématique et du coup on ne sait plus trop pour quel parti politique opter tellement il y a de promesses de part et d'autres, promesses non tenues à 95%. C'est du moins là où j'en suis pour ce qui me concerne ( arrête de me considérer " MODEM " Very Happy ) et je suis dans l'attente de trouver enfin un parti politique correspondant le mieux à mes idées qui de toutes façons ne sont pas de droite ( tu le sais fort bien ! Very Happy ) et pour cause depuis 1958 la droite j'ai eu l'occasion de la voir gouverner et j'en ai tiré les leçons qui s'imposent.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy Empty Re: Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Message  Georges le Mer 19 Jan - 23:42

Ce n'est pas mon cas. Quand je vivais dans un bidon-ville j'étais de gauche, mais je ne connaissais pas vraiment la mentalité des nantis, et le jour ou je suis devenu un nanti, alors j'ai dû rencontrer plein de gens de droite bourré de fric et j'ai vu ce qu'ils valaient et ce qu'ils étaient capable de faire pour avoir encore plus de fric, alors je suis devenu encore plus radical.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy Empty Re: Un électorat peu stratégique pour Nicolas Sarkozy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum