Bon débarras !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bon débarras !

Message  La bête blonde Teuton le Lun 17 Jan - 10:14

http://reversus.fr/2011/01/17/le-fn-perd-sa-caution-beur-farid-smahi-claque-la-porte/



Le congrès de Tours du Front National
s’est achevé dans la cohue. Malgré le discours d’unité tenu par Bruno
Gollnisch, les dirigeants du Front National n’ont pas pu empêcher le
départ fracassant de Farid Smahi, l’ancienne « caution beur » de Jean-Marie Le Pen.





La « caution beur » de Le Pen

Tout au long de son histoire, le Front
National a souvent été accusé de racisme et d’anti-islamisme. En 1999,
Jean-Marie Le Pen trouve la parade en nommant Farid Smahi au bureau
politique. Issu de la mouvance pro-coloniale, ce conseiller régional,
musulman de son état, devient la « preuve irréfutable » que « le FN n’est pas raciste, ni-anti immigrés mais anti-immigration ».

Dans les années 90, la tactique fait ses preuves et sera appliquée à d’autres militants musulmans comme Sid Ahmed Yahiaoui en région PACA. Aujourd’hui dépité, Farid Smahi déclare ne plus vouloir « être le bougnoule de service ».

Une sortie fracassante sous l’œil des caméras


Fin de la conférence de presse tenue par Marine Le Pen et son père, l’atmosphère est plutôt tendue après la «petite phrase assassine »
lancée par ce dernier à l’encontre d’un journaliste de France 24. Dans
ce climat pesant, Farid Smahi apprend qu’il ne serait pas reconduit au
sein du bureau politique et explose.

Au moment où certaines figures du
comité central du FN partage un cocktail avec des journalistes, il
apostrophe Marine Le Pen qu’il tient pour responsable de son éviction.
Le vice-président du FN, Louis Alliot s’interpose et le ton monte sous
l’œil des caméras.

Alors que tous les regards se tournent vers la scène, le DPS (service
de sécurité du FN) cherche à expulser manu militari Farid Smahi du
congrès. La scène tourne à la foire d’empoigne et certains membres du
DPS n’hésitent pas à molester des journalistes.



Le retour des mégretistes ?

Farid Smahi considère que le clan
mégretiste revenu au FN a influencé Marine Le Pen. A l’instar de
Rivarol et de Minute, il estime qu’elle « a fait le choix de l’anti-islamisme et qu’elle est acquise aux lobbys juifs ».

Lorsque Bruno Mégret a quitté le FN en
1998, bon nombre de militants racialistes ont décidé de le suivre. Lors
des primaires du parti, si Bruno Gollnish était le candidat de la
branche traditionaliste de l’extrême droite, bon nombre d’anciens
mégrétistes ont opté pour Marine Le Pen (Nicolas Bays, Steeve Briois ou
bien encore Bruno Bilde). Un retour d’influence des « félons » que ne supportent pas certains cadres historiques…

Pour minimiser l’incident, Marine Le
Pen et son père ont déclaré que la décision de l’écarter venait de
Bruno Gollnisch. J’ai pu interviewer Marie-Christine Arnautu,
vice-présidente du FN, elle relativise : « Farid Smahi n’en est
pas à son coup d’essai, il avait déjà tenté d’obtenir la tête de liste
en Ile-de-France lors des régionales en agissant de la sorte.
»



Les vidéos de la scène

Dans l’agitation, j’ai réussi à filmer quelques vidéos permettant de comprendre la scène :

« Tous les français vont me cracher dessus désormais »

La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 32
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum