Mediator : le vœu aux poudres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mediator : le vœu aux poudres

Message  Jeanclaude le Jeu 6 Jan - 10:27

Mediator : le vœu aux poudres


06/01/2011 à 00h00

Dans un message à ses employés dont «Libération» a eu connaissance, Jacques Servier conteste le nombre de décès liés à son médicament et évoque un complot.

Pour Jacques Servier, le Mediator, c’est trois morts, pas plus. Mardi, le patron des laboratoires français, 88 ans, a présenté ses vœux à ses troupes, réunies dans la grande salle de l’ancien siège du groupe, 22, rue Garnier, à Neuilly (Hauts-de-Seine).

Alors que le laboratoire fait face au plus gros scandale de son histoire, le «docteur Servier» a resserré les rangs, dénoncé des attaques «mafieuses» contre le groupe, et lancé la riposte. L’essentiel de sa contre-attaque tient en un chiffre : trois, comme le nombre de victimes du Mediator.

Rien à voir, donc, avec les évaluations citées jusqu’à présent : 500, selon le travail de l’épidémiologiste Catherine Hill , voire jusqu’à 2 000, selon deux autres chercheurs de l’Inserm, Mahmoud Zureik, directeur de recherche, et Agnès Fournier, épidémiologiste.

Dans sa seule sortie médiatique depuis le début de l’affaire du Mediator, une interview au Monde accordée mi-novembre, Jacques Servier s’était déjà dit « sidéré et stupéfait» par les chiffres de décès évoqués dans les études.

Le 21 décembre, dans une lettre envoyée à tous les médecins de France, le docteur Daniel Molle, médecin salarié du laboratoire, avait réitéré ces doutes face à des «hypothèses» et des «extrapolations».

Mais le laboratoire ne s’était jamais encore risqué à y opposer un chiffre. C’est chose faite : «500 est un très beau chiffre marketing, mais il ne s’agit que de 3 morts. Les autres avaient déjà des valvulopathies», a assuré Jacques Servier, qui a volé au secours du Mediator : «Un médicament mineur mais qui rendait de grands services aux patients.» «Les médecins sont derrière nous, tous les cardiologues nous soutiennent», a-t-il assuré, l’œil pétillant.

«mafia». Il faut croire que l’adversité réussit à Jacques Servier. Le fondateur du groupe, dans les années 50, a retrouvé, selon plusieurs sources, son mordant.

En 2004, lors de ses vœux, il avait, se rappelle un salarié, «fait pleurer les anciens de la maison et fait rire les nouveaux» en apparaissant «très diminué» après un accident cérébral.

Rien de tel mardi où les habitués de ses grands-messes ont goûté son ton ironique, ses longues digressions, ses anecdotes historiques, et - comme d’habitude -, son penchant pour la théorie du complot.

Véritable marque de fabrique de la maison. «Les attaques sont non fondées», a-t-il lancé, dénonçant l’œuvre d’une mystérieuse «mafia» œuvrant contre le laboratoire. Avant de se lancer dans une énumération détaillée de toutes les mafias sévissant sur le globe (sicilienne, russe, etc.) pour répéter que la «maison» - on ne dit pas «entreprise», chez Servier - était la cible d’une mafia d’un tout autre genre.

Car, selon Jacques Servier, «il n’y a rien de spontané dans le déroulement de l’affaire du Mediator».

En interne, ce discours trouve un écho favorable auprès de troupes qui sont à la fois, selon les témoignages, «un peu groggy» par les révélations en cascade et très «remontées contre le traitement médiatique du groupe». «J’ai un peu l’impression que cette affaire est motivée par la politique, que certains veulent en faire un pendant, à droite, de ce qu’avait été à gauche l’affaire du sang contaminé», dit un salarié.

D’autres s’étonnent de l’«acharnement» des médias dans le traitement de l’affaire. Ou s’interrogent sur le fait que les mêmes journaux ne pipent mot du scandale qui frappe actuellement Pfizer. Ce mastodonte américain du secteur, accusé de s’être livré à un essai clinique illégal de son antibiotique Trovan sur des enfants nigérians, en 1996. On se questionne aussi : pourquoi la demande de la revue médicale Prescrire de retirer un nouveau médicament, le Buflomedil, est reprise dans les médias français… sans que, dans ce dossier, ne soit cité le nom du laboratoire (Sandoz), alors que dans l’affaire du Mediator, le nom de Servier est cité à l’envi ?

Procès. Certains y voient même un coup de Trafalgar de la concurrence : «Il y a une guerre terrible entre les labos, et dans notre milieu, rien n’est anodin», estime un cadre. Qui poursuit ainsi : «Même les salariés qui ne se font aucune illusion sur les motivations commerciales du père Servier font bloc. Une des raisons est que les gens ont peur des conséquences de cette crise, et redoutent un procès qui porterait un coup dur au laboratoire.» Pour autant, quelques voix dissonantes, ou plus hésitantes, se font aussi entendre. «Je ne sais pas quoi en penser. Les chiffres sur le nombre de morts avancées par les médias ne sont pas complètement sûrs, mais en même temps, qu’il y ait 500 ou 50 morts, c’est déjà trop», dit un visiteur médical du groupe qui a présenté pendant vingt ans le Mediator aux médecins, et qui «n’a jamais eu aucun retour concernant des effets secondaires graves. Ce qui a choqué les gens, c’est que personne ne s’attendait à cela… et c’est aussi l’absence de réactions du laboratoire».

Les salariés contactés par Libération sont unanimes sur ce point : la stratégie de disette médiatique de Servier a été très mal vécue en interne.En fin de semaine dernière, une salariée se disait ainsi «consternée» par l’absence de communication du groupe, «traîné dans la boue par les médias, et qui se mure dans le silence». C’est aussi à ces mécontents que les vœux étaient destinés. Car Jacques Servier leur a promis une contre-attaque. «Tout va bien. Le temps de la riposte est proche. Il va venir», avait-il juré.

Augmentation. Et pour balayer toute idée d’une hypothétique fragilisation du laboratoire, le patron y a opposé un démenti sonnant et trébuchant. Sous forme d’augmentation salariale générale de 3,5% ! C’est entendu : la «maison» Servier a pour tradition de faire les annonces salariales lors des vœux du patron début janvier. Mais le montant de la hausse a été reçu comme une très bonne surprise… et comme un geste de circonstances. «Sans le Mediator, il n’y aurait jamais eu 3,5%», dit un connaisseur de la maison. C’est bien plus que l’an passé (1,15%), et surtout qu’en 2009 (0%). Et c’est aussi remarquable par rapport à l’actualité sociale sinistre du secteur, qui, en dépit de résultats toujours très profitables, va de charrettes en charrettes. Hier, plusieurs centaines de salariés du groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis ont manifesté à Paris, Bordeaux et Montpellier contre un plan de 575 départs. Des plans sociaux auxquels Jacques Servier - qui s’honore de ne jamais en avoir fait - a fait allusion pour mieux faire reluire la politique de la maison. Avantde finir, dans ses habits favoris de pater familias : «Cette maison est la vôtre, elle est pour vous ; nous sommes des gens capables ; nous devons nous serrer les coudes.» Un laïus accueilli par une standing ovation et un tonnerre d’applaudissements.

Servier est prêt à se battre. Cela tombe bien : le combat est loin d’être fini. Hier matin, une association bordelaise des victimes a annoncé le dépôt d’une nouvelle salve de 110 plaintes d’utilisateurs du Mediator contre le laboratoire pour «blessures involontaires» et «homicide involontaire» (lire ci-dessous). Et dans la soirée, le Figaro révélait qu’un rapport commandité en juillet 2009 par Servier lui-même confirmait les liens entre le Benfluorex - le principe actif du Mediator - et les atteintes des valves.



http://www.liberation.fr/economie/01012311963-mediator-le-v-u-aux-poudres?xtor=EPR-450206

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Jeu 6 Jan - 19:13

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com/t7927-responsable-mais-pas-coupable-sans-doute-puisque-c-etait-un-ministre-de-gauche

j'ai déjà lancé un topic sur ce problème .
Il n'y a pas de complot pour entraver le gouvernement de droite puisque c'est le gouvernement de gauche qui ,en 98 , était au commande et a ignoré les alertes .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Georges le Jeu 6 Jan - 19:36

Mais en 9 ans de pouvoir, malgré la mise en garde de certains médecins, la droite n'a pas bougé, et Sarkozy a même décoré le patron du laboratoire en question.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Jeanclaude le Jeu 6 Jan - 19:43

Pour être honnête et objectif il me semble que les gouvernements de gauche comme de droite sont tout autant responsables de cette affaire ! Exclamation

Mais, évidemment, étant sur un forum de droite il est parfaitement logique et humain de taper sur l'adversaire, c'est de bonne guerre ! Very Happy

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Jeu 6 Jan - 21:46

Mediator : Bertrand «stupéfait» par les propos de Servier
06.01.2011, 16h12 | Mise à jour : 17h18
«Le Mediator, ce n'est que trois morts.» Tels sont les propos tenus, selon «Libération», par Jacques Servier, patron du groupe éponyme.


Le ministre de la Santé a vivement réagi jeudi : «Je suis stupéfait par de tels propos si ces propos ont été réellement tenus», a déclaré Xavier Bertrand, insistant sur le sérieux des études selon lesquelles le médicament du groupe pourrait être responsable de 500 à 2 000 décès.
Le quotidien rapporte que le fondateur du laboratoire Servier a vivement contesté mardi, lors de ses voeux au personnel, l'ampleur des décès attribués par les autorités sanitaires à son coupe-faim. «500 est un très beau chiffre marketing, mais il ne s'agit que de trois morts. Les autres avaient déjà des valvulopathies» a assuré, selon le journal, Jacques Servier.

« Allez consulter »

Interrogé sur cette affaire lors d'une conférence de presse consacrée à la médecine de proximité, Xavier Bertrand a par ailleurs appelé tous les patients ayant pris le Mediator à aller consulter. «C'est important de le faire. Et donc il ne faut pas qu'il y ait des propos qui cherchent à minimiser, ou à remettre en cause, ou à contester», a-t-il-souligné.

Le Mediator (benfluorex), médicament destiné aux diabétiques en surpoids et largement détourné comme coupe-faim, a été commercialisé en France par Servier de 1976 à novembre 2009, date de son retrait du marché. Selon «Le Figaro», le laboratoire a pris connaissance, fin 2009, des dangers du produit, utilisé par 5 millions de personnes, dont 2,9 millions qui l'ont pris pendant plus de trois mois.

Quant à Jacques Servier, il préside toujours, à 88 ans, les destinées du groupe qu'il a bâti depuis 1954. Avec un chiffre d'affaires revendiqué de 3,6 milliards d'euros, Servier est le deuxième laboratoire pharmaceutique français en termes de ventes, derrière le mastodonte Sanofi-Aventis, mais devant d'autres groupes parfois plus connus comme Pierre Fabre ou bioMérieux.


leparisien.fr

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Jeu 6 Jan - 21:59

Jean-Claude a écrit:
Pour être honnête et objectif il me semble que les gouvernements de gauche comme de droite sont tout autant responsables de cette affaire ! Exclamation

Mais, évidemment, étant sur un forum de droite il est parfaitement logique et humain de taper sur l'adversaire, c'est de bonne guerre ! Very Happy

décidément , il est de plus en plus difficile de dialoguer sur un forum politique , faut croire que la haine devient de plus en plus profonce entre les 2 camps , la preuve , je fais une réponse où je mets en doute l'argument du patron du labo ,


Car, selon Jacques Servier, «il n’y a rien de spontané dans le déroulement de l’affaire du Mediator».

En interne, ce discours trouve un écho favorable auprès de troupes qui sont à la fois, selon les témoignages, «un peu groggy» par les révélations en cascade et très «remontées contre le traitement médiatique du groupe». «J’ai un peu l’impression que cette affaire est motivée par la politique, que certains veulent en faire un pendant, à droite, de ce qu’avait été à gauche l’affaire du sang contaminé», dit un salarié.

aussitôt je me fais agresser , traiter de droitiste ,ce qui permet aux intervenants gauchistes de taper sur la droite , une fois de plus !
Je crois réellement qu'il va falloir que chaque parti se contente de ses propres fora , il n'y a plus moyen de discuter calmement avec des opposants agressifs .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Jeanclaude le Jeu 6 Jan - 22:09

livaste a écrit:
Jean-Claude a écrit:
Pour être honnête et objectif il me semble que les gouvernements de gauche comme de droite sont tout autant responsables de cette affaire ! Exclamation

Mais, évidemment, étant sur un forum de droite il est parfaitement logique et humain de taper sur l'adversaire, c'est de bonne guerre ! Very Happy

décidément , il est de plus en plus difficile de dialoguer sur un forum politique , faut croire que la haine devient de plus en plus profonce entre les 2 camps , la preuve , je fais une réponse où je mets en doute l'argument du patron du labo ,


Car, selon Jacques Servier, «il n’y a rien de spontané dans le déroulement de l’affaire du Mediator».

En interne, ce discours trouve un écho favorable auprès de troupes qui sont à la fois, selon les témoignages, «un peu groggy» par les révélations en cascade et très «remontées contre le traitement médiatique du groupe». «J’ai un peu l’impression que cette affaire est motivée par la politique, que certains veulent en faire un pendant, à droite, de ce qu’avait été à gauche l’affaire du sang contaminé», dit un salarié.

aussitôt je me fais agresser , traiter de droitiste ,ce qui permet aux intervenants gauchistes de taper sur la droite , une fois de plus !
Je crois réellement qu'il va falloir que chaque parti se contente de ses propres fora , il n'y a plus moyen de discuter calmement avec des opposants agressifs .

Pour ce qui concerne l'agressivité je suis d'accord mais il ne faut pas l'entretenir et traiter les gens de tous courant politiques avec courtoisie et sans insultes ! Il faut savoir passer outre l'agressivité toute normale quand elle est correcte au niveau verbal !

Que tu te fasses traiter de droitiste n'est pas en soi une agression mais une constatation. Tu es de droite et tu ne t'en caches pas, c'est tout à fait ton droit et tu es tout à fait respectable.

Mais les opposants le sont aussi, et cependant on les agresse, ce qui est normal sur un forum de droite ! Mais faut-il, du fait que l'on ne partage pas les idées de droite , que l'on se taise ? Ce qui risque de se produire est que le forum se résume à une discussions entre 2,3 ou 4 personnes et ce serait réellement dommage !


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Georges le Jeu 6 Jan - 22:32

"Ce qui risque de se produire est que le forum se résume à une discussions entre 2,3 ou 4 personnes et ce serait réellement dommage !"

Il me semble que c'est déjà le cas.


Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Jeu 6 Jan - 22:33

encore un hors sujet , tu m'attaques systématiquement , et sur n'importe quel message parce que je suis de droite ..
la preuve , je place un message où je conteste les dires du directeur de labo , tu me tombes dessus à bras raccour cis ;
là j'avoue que j'en ai marre de chez marre !
Idem sur l'agression sur le topic des boulets , où je ne sais pas d'où sort une attaque , alors qu'à ma connaissance , sur ce topic il n'est pas question de politique !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Jeu 6 Jan - 22:33

Georges a écrit:"Ce qui risque de se produire est que le forum se résume à une discussions entre 2,3 ou 4 personnes et ce serait réellement dommage !"

Il me semble que c'est déjà le cas.


exact mais ce n'est pas cela qui risque d'arriver , crois moi , j'en ai ma claque de me prendre des agressions !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Invité le Ven 7 Jan - 11:08

le directeur du labo est totalement malade !!! il n'y a eu que 3 morts qu'il dit ! mais franchement , pour ma part c'est trois de trop ! on n'attend pas d'avoir des milliers de morts pour retirer un médicament du marché ! et 1 mort c'est déjà une raison valable pour enquêter et suspendre le temps de connaître la vérité!!!!

le labo en question aurait dû retirer de lui-même sa merde du marché par éthique ! par respect de l'être humain !
et , je me demande comment ça se fait qu'on mette un médoc' sur le marché avec des protocoles respectés...et des résultats concluants au "bien-fait" de celui-ci ...pour ensuite découvrir qu'il est potentiellement dangereux et mortel !!! Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Ven 7 Jan - 12:37

Ce qui est certain franline c'est que tout médoc est potentiellement dangereux ,et il suffit de lire les notices des médicaments pour sen rendre compte .
Il me semble qu'avant de jeter aux orties tous les médocs il faut se poser la question " que soigne t il ?; sans ce médicament qu'est ce qu'il deviendrait des malades traités par ce médicament "
pour le médicament en question , il semble qu'il devait n'être donner que pour des malades souffrant de diabète chronique , comment dès lors a t il été fourgué à des non malades qui avaient simplement besoin de perdre du poids . Qui porte la responsabilité de ce détournement de médicament ?
les médecins prescripteurs ?
Le labo peut être , qui via ses visiteurs médicaux , a pu conseiller cette fonction détournée ??
Attention , je ne défends pas ce médicament , je ne connais pas , mais je rappelle que c'est vrai pour tout médicament ,même l'aspirine est potentiellement dangereux .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Jeanclaude le Ven 7 Jan - 12:41

En effet, ayant eu un cancer suivi 3 ans plus tard d'un pontage cardiaque j'absorbe évidemment des médicaments. Si je lis la notice de chacun d'eux je peux lire une ribambelle d'effets indésirables ! ça n'est pas pour autant que le labo a commis une quelconque erreur !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Invité le Ven 7 Jan - 12:51

livaste a écrit:Ce qui est certain franline c'est que tout médoc est potentiellement dangereux ,et il suffit de lire les notices des médicaments pour sen rendre compte .
Il me semble qu'avant de jeter aux orties tous les médocs il faut se poser la question " que soigne t il ?; sans ce médicament qu'est ce qu'il deviendrait des malades traités par ce médicament "
pour le médicament en question , il semble qu'il devait n'être donner que pour des malades souffrant de diabète chronique , comment dès lors a t il été fourgué à des non malades qui avaient simplement besoin de perdre du poids . Qui porte la responsabilité de ce détournement de médicament ?
les médecins prescripteurs ?
Le labo peut être , qui via ses visiteurs médicaux , a pu conseiller cette fonction détournée ??
Attention , je ne défends pas ce médicament , je ne connais pas , mais je rappelle que c'est vrai pour tout médicament ,même l'aspirine est potentiellement dangereux .

certains témoins de patients disent avoir pris ce médicament pour soigner le problème de diabète (et pas nécessairement pour perdre du poids), qu'ils ont dû arrêter suite à des complications cardiaques...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  livaste le Ven 7 Jan - 20:25

Je te redis Franline , ce n'est qu'une observation générale , je ne connais nullement ce médicament .
Mais ce dont je suis certaine c'est que dans tout médicament il y a des effets indésirables , le tout est d'apprécier si le médicaments apporte plus davantage que d'inconvénents .
Prenons l'exemple cité par Jean Claude , qui dit cancer , dit chimio , et chacun ici connaît les effets de n'importe quelle molécule de chimio ( je dis n'importe quelle parce qu'en fait il y a autant de molécules que de sortes de cancer ) , certains malades supportent de seffets secondaires à minima ( c'est à dire c'est quand même la perte des cheveux , la diminution des composants sanguins... )mais sans avoir pour autant de problèmes cardiaques ou de tension , d'autres , en plus des inconvénients cités , rencontrent des problèmes cardiaques ,et doivent parfois changer de traitement ..
la question qui en décolue est la suivante , face à tous ces effets secondaires , faut il retirer du circuit ces molécules .. et laisser les malades mourir surement dans les 6 mois à venir ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mediator : le vœu aux poudres

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum