Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Message  Jeanclaude le Ven 17 Déc - 16:10

Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Par David Servenay | Rue89 | 17/12/2010 | 11H16

Longtemps sans directeur, l'office n'est pas une priorité pour les 27. Dommage pour la lutte contre les fraudes et les gaspillages.

Vous ne connaissez pas l'Olaf ? Normal, l'Office européen de lutte anti-fraude n'a jamais brillé par ses résultats depuis sa création en 1999. Alors qu'il pourrait être une sorte de FBI européen, il a fait pourtant l'objet d'une silencieuse bataille pour la désignation de son nouveau directeur, l'Italien Giovanni Kessler. Récit.

Un mort bien long à remplacer
Il y a un an, la disparition de Franz-Hermann Brüner, 64 ans et frappé par une « longue maladie », n'a pas fait plus d'une longue brève dans les journaux spécialisés. Le directeur allemand de l'Olaf était pourtant en poste depuis dix ans, date de la création de l'Office européen de lutte anti-fraude.

Cette nouvelle passée inaperçue en dit long sur la considération dont jouit l'Olaf au sein des 27 pays de l'Union. Bruxelles a d'ailleurs mis un an avant d'entamer le processus de désignation de son successeur, dont l'intérim est assuré par le Britannique Nick Ilet, numéro 2 en titre de l'office.

Comme de nombreuses procédures européennes, celle-ci est une usine à gaz vouée à équilibrer les pouvoirs propres à chaque institution. Pour assurer l'indépendance du patron de l'Olaf, il faut un triple accord :

•du Parlement européen via la Cocobu (commission du contrôle budgétaire)
•de la commission européenne, sur la base de l'avis d'Algirdas Semetha, commissaire à la fiscalité et l'union douanière
•du conseil européen constitué de la troïka (Espagne, Belgique et Hongrie)
Le tout est tranché par le président de la Commission européenne, sur la base de l'avis rendu par la « trilatérale » comme sont surnommées les trois instances ci-dessus. C'est clair ? Et bien non, pas vraiment. D'autant qu'il faut compter avec de multiples manoeuvres en coulisse.

Les auditions devant la Cocobu : action ou vérité ?

En octobre, les six candidats au poste sont auditionnés par la Cocobu. Quatre d'entre eux se détachent.

Deux en interne :
•le Britannique Nick Ilet, directeur par intérim
•le Français Thierry Cretin, directeur des enquêtes sur les fraudes internes

Deux en externe :
•Giovanni Kessler, un magistrat italien
•Johan de Nolf, un policier belge

Lorsqu'il est entendu le 25 octobre, entre 16h20 et 17h, le candidat français esquive quelques questions pièges sur son parcours. Thierry Cretin a appartenu à l'Association professionnelle des magistrats (Apm), classée à droite et un temps financée par l'intermédiaire Pierre Falcone.

Procureur, il n'a jamais dirigé de grand service, en dehors du parquet de Dôle (Jura), mais il a pour lui de bien connaître l'Olaf, qu'il a rejoint en 2001.

La Cocobu retient les deux candidatures de Kessler et Cretin. A Rome et à Paris, on s'active pour pousser la candidature française. Mais la Commission rend un avis qui exclut le Français, en retenant le trio Kessler, De Nolf et Ilet. Fin du suspens ce mercredi, quand la présidence de la Commission suit finalement l'avis de la « trilatérale » en nommant Giovanni Kessler.

Une pluie de milliards d'euros sur 271 régions européennes
A 54 ans, le nouveau patron de l'Olaf a du travail pour ranimer une institution ankylosée. Une récente enquête du Financial Times, conduite en partenariat avec le Bureau of investigative journalism met en évidence le manque criant de contrôle des fonds structurels européen. Or, le « contrôle interne » est l'une des deux missions principales de l'office.

Normal, diront les cyniques, puisque sur les sept dernières années, l'Europe a distribué 347 milliards d'euros dans 271 régions. Comment vérifier le bon usage des deniers publics sur une telle échelle ? Pour le savoir, les internautes peuvent utiliser l'appli du quotidien britannique pour traquer la destination des subventions, région par région.

Dans ses rapports annuels et communiqués de presse, l'Olaf mentionne quelques affaires. L'office s'est fait une spécialité de la contrebande de cigarettes. La dernière a généré 10 millions d'euros de recettes fiscales.

Mais quid des affaires de fraude à la TVA intracommunautaire ? Aux arnaques aux subventions ? Aux coquilles vides ? Aux détournements de fonds structurels ?

Pour lutter contre cette délinquance en col blanc à grande échelle, l'Olaf aurait à changer de statut pour devenir un vrai service de renseignements transnational, avec des pouvoirs d'enquête étendus. Une sorte de FBI européen.

L'affaire est aujourd'hui bien plus modeste : 500 enquêteurs, pour 50 millions d'euros de budget (contre 5,9 milliards pour le « Bureau » américain). Une paille pour les 27, qui s'en contentent. En silence.

Correction, le 17/12/10 à 15h40 : T. Cretin a été membre de l'Association professionnelle des magistrats (APM) et non de l'Association professionnelle des magistrats instructeurs (Afmi).

http://www.rue89.com/2010/12/17/olaf-loin-du-fbi-europeen-un-office-coince-dans-la-machinerie-181143


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Message  livaste le Ven 17 Déc - 20:23

je ne connaissais même pas ce truc !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Message  Jeanclaude le Sam 18 Déc - 9:13

livaste a écrit:je ne connaissais même pas ce truc !

Pour être franc ... moi non plus ! Smile

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olaf : le « FBI européen » est englué dans la bureaucratie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum