anipassion.com

ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP

Message  Jeanclaude le Mer 15 Déc - 10:14

ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP


Après le remaniement, neuf ex-ministres ont retrouvé mardi l'hémicycle de l'Assemblée. La star du jour : le président du Parti radical.

Le Point.fr - Publié le 14/12/2010 à 18:34 - Modifié le 14/12/2010 à 19:41

Ambiance de rentrée des classes à l'Assemblée nationale mardi. Neuf anciens ministres font, un mois après le remaniement, leur retour dans l'hémicycle. L'appréhension n'est pas de mise, ils connaissent tous les lieux. "Je suis élu depuis 1986", rigole Patrick Devedjian dans la salle des quatre colonnes. Après avoir été en charge du plan de relance au gouvernement, le député UMP, en délicatesse avec le clan Sarkozy dans son département des Hauts-de-Seine, compte s'occuper des "questions de justice" : "C'est mon métier, après tout, je suis avocat, rappelle-t-il. J'ai l'intention de le faire attentivement."

Les intentions de la star de cette rentrée, Jean-Louis Borloo, sont plus floues. Veut-il rester à l'UMP ? Être candidat à la présidentielle ? Lundi soir, l'ex-futur Premier ministre, qui a quitté le gouvernement de son plein gré, furieux de voir Matignon lui échapper au profit de son rival François Fillon, déclare à l'AFP qu'il est désormais "apparenté" au groupe UMP : "Cet apparentement, plutôt qu'une adhésion directe au groupe, est une façon élégante de prendre la distance nécessaire pour discuter" avec les centristes de la majorité, a poursuivi le président du Parti radical.

Borloo "face à lui-même"


Un acte de rébellion à la veille de la rentrée que ses amis centristes ne manquent pas de relever. Le président du groupe Nouveau Centre à l'Assemblée François Sauvadet ouvre les bras à Borloo, déclarant qu'il souhaite que ce dernier aille "au bout de sa route" : "Il est face à lui-même. S'il veut, comme nous, peser davantage au sein du Parlement, au sein de l'action gouvernementale, je lui dis : continuons de travailler ensemble à ce rassemblement." Hervé Maurey, sénateur et secrétaire général adjoint du Nouveau Centre, aimerait, lui, que Borloo fasse preuve de plus de courage et largue carrément les amarres. Il regrette ainsi dans un communiqué que l'ex-ministre ait choisi de "rejoindre le groupe UMP plutôt que de faire le choix de l'indépendance".

Car, en réalité, cet "apparentement" ne signifie rien dans le règlement de l'Assemblée, ce qui permet au patron des députés UMP Christian Jacob de faire sa propre interprétation des déclarations de Borloo. "Être apparenté, ça ne change pas grand-chose. On adhère au groupe de la même façon, on participe de la même façon, on cotise de la même façon. Il est complètement dans le groupe et il est le bienvenu." Même Dominique Bussereau, ex-secrétaire d'État aux Transports "ravi" de retrouver son siège - "Ce retour, je l'ai souhaité, voulu, demandé" -, avoue : "J'ai beaucoup pratiqué le Borloo dans le texte, mais là, il n'y a que lui qui peut expliquer !"

Morin met le "cap sur 2012"


À 15 h 02, en pénétrant dans l'hémicycle pour la première fois de cette mandature en tant que député, Borloo marque un temps d'arrêt, se frotte le visage de la main gauche, balaye l'Assemblée de ses yeux rieurs et va prendre place dans les rangs de la majorité. "Je ne suis ni en dissidence ni en guerre contre l'UMP", martèle-t-il. Hervé Morin, au contraire, traverse fièrement les rangs de la majorité avant de prendre place au sein du groupe Nouveau Centre. Et ne s'embarrasse plus de politesse, lui qui lance dans les couloirs : "Cap sur 2012."


Pour le reste, tous, comme souvent mais peut-être un peu plus qu'à l'accoutumée, sont dissipés pendant les questions au gouvernement. Borloo pianote ostensiblement sur son téléphone lorsque François Fillon fait applaudir par l'ensemble de l'hémicycle les forces de l'ordre qui sont intervenues dans les prises d'otages de Besançon, lundi, et de Mulhouse, mardi. Puis il papote avec un autre recalé, Hervé Novelli. Hervé Morin, lui, s'entretient - de sa stratégie pour 2012 ? - avec ses amis du Nouveau Centre. Finalement, il en est un qui, assis sur son siège, ne se contente que de quelques mots bas échangés avec son voisin. C'est l'ex-ministre du Travail Éric Woerth. Il n'a plus à répondre aux questions au gouvernement. Mais il peut toujours être inquiété par la justice dans le cadre de l'affaire Bettencourt, dont il est l'un des personnages centraux.



http://www.lepoint.fr/politique/assemblee-nationale-borloo-ou-la-rentree-de-l-apparente-ump-14-12-2010-1275183_20.php

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP

Message  livaste le Mer 15 Déc - 12:24

j'ai vu hier soir une séquence sur sa rentrée dans l'hémicycle , il ne devait pas avoir sucé des glaçons !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP

Message  Jeanclaude le Mer 15 Déc - 12:48

Un peu facile de "taper" sur Borloo et le carricaturer en "malade alcoolique" ... s'il avait été nommé PM il aurait été encensé par l'UMP mais il a été battu par François Fillon et du coup se retrouve en position " d'opposant et d'empêcheur de tourner en rond" !

Les "politiciens professionnels" admettront-ils un jour que la France n'est pas composée que de gens de droite ou de gauche mais que d'autres courants de pensée tout aussi intelligents et compétents existent ! Marre de cette main mise de ces magouilleurs professionnels ( de droite comme de gauche ) !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASSEMBLÉE NATIONALE - Borloo ou la rentrée de "l'apparenté" UMP

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum