BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Lun 13 Déc - 16:48

BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Le Point.fr - Publié le 13/12/2010 à 17:36

Le ministre de l'Intérieur avait jugé que la condamnation à de la prison ferme des sept policiers pouvait paraître "disproportionnée".
Par Source AFP

François Fillon a affirmé, lundi, que les policiers condamnés à Bobigny avaient commis des "faits injustifiables", en rappelant que "l'honneur de la police" exigeait "un comportement exemplaire".

Le Premier ministre a également appelé "chacun à la raison, à la modération et au sens des responsabilités", après l'affrontement verbal entre policiers et magistrats et le désaccord public entre les ministres de l'Intérieur, Brice Hortefeux, et de la Justice, Michel Mercier, que cette condamnation avait suscité.

"Passé l'émotion, je ne puis admettre que magistrats et policiers donnent le sentiment de se dresser les uns contre les autres", a déclaré François Fillon lors d'une réunion à huis clos des préfets.

Le chef du gouvernement a surtout eu des mots cinglants contre les sept policiers, en affirmant qu'ils avaient "été condamnés pour des faits injustifiables" et que "l'honneur de la police" exigeait "un comportement exemplaire". "Le respect dû à la justice est un des fondements de l'État, la justice ayant elle-même le devoir d'assurer la cohérence de la chaîne pénale tout entière", a insisté François Fillon. "Qui profite de cet affaiblissement de l'État ? Certainement pas les magistrats, certainement pas les policiers et encore moins les citoyens ; les seuls bénéficiaires sont les criminels et les délinquants !" a-t-il relevé.

Vendredi, sept policiers ont été condamnés par un tribunal de Bobigny à des peines de six mois à un an de prison ferme pour avoir faussement accusé un automobiliste d'avoir renversé l'un d'eux, alors qu'il avait en fait été percuté par une voiture de police.

Ce jugement a provoqué la colère de leurs collègues et relancé les tensions entre policiers et magistrats.

http://www.lepoint.fr/societe/bobigny-fillon-estime-injustifiables-les-faits-commis-par-les-policiers-condamnes-13-12-2010-1274682_23.php

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Sylvain Franois le Mar 14 Déc - 11:02

Il a raison !

Sylvain Franois
adhérent
adhérent

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 53
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mar 14 Déc - 12:06

Bobigny : Fillon appelle «à la raison»
Mots clés : POLICE, JUSTICE, BOBIGNY, François Fillon, Brice Hortefeux, Michel Mercier

Par Jean-Marc Leclerc, Solenn de Royer

14/12/2010 | Mise à jour : 09:22

Brice Hortefeux et François Fillon, en mars dernier à l'Élysée. L'entourage du ministre de l'Intérieur a démenti toute forme de « recadrage » de la part du premier ministre.
Le premier ministre s'exprimait lundi devant les préfets réunis Place Beauvau.

«Passée l'émotion, je ne peux admettre que magistrats et policiers donnent le sentiment de se dresser les uns contre les autres.» Lundi, devant les préfets réunis Place Beauvau, François Fillon a sifflé la fin de la récréation. Se posant clairement en arbitre au-dessus de la mêlée, comme samedi devant le conseil national de l'UMP, le premier ministre a voulu cette fois calmer la querelle qui a vu s'opposer les ministres de l'Intérieur et de la Justice, à la suite de la condamnation vendredi dernier de policiers de Seine-Saint-Denis.

«J'appelle chacun à la raison, à la modération et au sens des responsabilités», a déclaré le chef du gouvernement alors que le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait qualifié de «disproportionné» le jugement du tribunal de Bobigny à l'encontre de sept policiers accusés d'avoir produit un faux procès-verbal pour accuser un homme de tentative d'homicide. Des propos qu'avait aussitôt contestés le garde des Sceaux, Michel Mercier, dont la réaction était attendue par les magistrats.

D evant les préfets, François Fillon a clairement indiqué que les faits reprochés aux policiers étaient «injustifiables» et que «l'honneur de la police» exigeait «un comportement exemplaire». «Le respect dû à la justice est un des fondements de l'État», a-t-il ajouté. Une pierre dans le jardin de son ministre de l'Intérieur, qui avait fait campagne pour l'arrivée de Jean-Louis Borloo à Matignon. Ce n'est pas la première fois que le chef du gouvernement fait entendre sa différence sur les dossiers gérés par le ministre de l'Intérieur. En privé, Fillon avait critiqué la position d'Hortefeux sur la déchéance de la nationalité. En public, il avait pris une légère distance avec la séquence dite «sécuritaire» qui avait suivi le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy.

Une «sympathique mais ferme mise au point»
Mais dans l'entourage de Brice Hortefeux, on démentait lundi toute forme de «recadrage»: «Les propos de François Fillon s'inscrivent dans ce que Brice Hortefeux a dit, à savoir que le comportement des sept policiers était critiquable et que le ministre de l'Intérieur avait engagé une action disciplinaire contre eux.»

En fait, le premier ministre a surtout renvoyé Brice Hortefeux et Michel Mercier dos à dos. Car à l'attention du garde des Sceaux, il a fait valoir que la justice avait «elle-même le devoir d'assurer la cohérence de la chaîne pénale tout entière». «Le travail des policiers et des gendarmes doit être suivi de jugements, et les peines prononcées doivent être exécutées et prévenir la récidive», a-t-il insisté.

En fin de semaine, il est vrai, le député UMP des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, par ailleurs rapporteur de la loi d'orientation pour la sécurité qui arrive ce mardi en débat à l'Assemblée, avait révélé que la réponse pénale avait connu depuis 2002 «une amélioration en trompe-l'œil», avec une explosion des «rappels à la loi», peu contraignants, qui représentent la moitié des réponses alternatives. Tandis que, dans le même temps, selon lui, «les mises en examen ont baissé de 13%, les jugements correctionnels de 15% et les mandats de dépôt de 16%».

Le premier ministre l'assurait lundi: «La France s'affaiblit lorsque l'État se démobilise.» Pour le reste, il a demandé aux préfets d'«accompagner» la reprise économique sur le terrain. Tout en veillant à la «cohésion sociale» et à la «protection des concitoyens les plus fragiles.» «L'année 2011 ne sera pas une année facile», a-t-il prédit.

Un constat que Brice Hortefeux ne pouvait que partager, après cette «sympathique mais ferme mise au point», selon l'expression d'un préfet présent à la réunion. Le premier flic de France sait que le gouvernement aura du mal à tenir tous ses objectifs en matière de lutte contre la délinquance en 2010. Il a annoncé lundi qu'il convoquerait les bons et les mauvais élèves de la classe préfectorale pour comprendre pourquoi certains départements réussissent mieux que d'autres. Rappelant le chemin parcouru depuis 2002, et les bons résultats engrangés jusque-là par ses policiers et ses gendarmes, Brice Hortefeux les a invités à redoubler d'efforts, notamment dans la lutte contre l'insécurité routière, l'immigration clandestine et les trafics de stupéfiants qui gangrènent l'économie de certains quartiers. Afin d'afficher leur entente et de clore la polémique, Hortefeux et Mercier seront demain ensemble dans le Val-de-Marne.

Car à l'attention du garde des Sceaux, il a fait valoir que la justice avait «elle-même le devoir d'assurer la cohérence de la chaîne pénale tout entière». «Le travail des policiers et des gendarmes doit être suivi de jugements, et les peines prononcées doivent être exécutées et prévenir la récidive», a-t-il insisté.

oui , et bien non , faut pas rêver , les juges ne sont pas à pour condamner et executer les sentences des délinquants , violeurs agresseurs , seulement là pour coller en taule les policiers , ils ne recherchent que cela , les fautes , erreurs de la police .
Délinuants , violeurs , agresseurs , racketteurs , dormez tranquilles ( le jour ) , les juges travaillent pour vous !
Et en ce qui concerne les policiers , pas de problème , la double peine , prison + licenciement , cela existe !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Mar 14 Déc - 12:13

Pauvres policiers condamnés injustement par des juges " rouges" ! Sad
Tu plaisantes j'espère car il y a suffisamment d'éléments justifiant cette condamnation, et encore elle n'est pas sévère. Tente la même opération tu verras à quoi tu seras condamnée !

Quand aux déclarations de compétences entre Hortefeux ( qui veut s'occuper de tout ) et Mercier ... pour moi c'est de la pure foutaise pour détourner l'attention de la gravité des faits !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mar 14 Déc - 19:47

tu veux rire , je suppose Jean Claude , ces mêmes juges rouges , pour des agressions de vielles dames , agressions ayant provoquées coma et mort ,condamnent à moins que cela !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Mar 14 Déc - 20:08

livaste a écrit:tu veux rire , je suppose Jean Claude , ces mêmes juges rouges , pour des agressions de vielles dames , agressions ayant provoquées coma et mort ,condamnent à moins que cela !

Excuse moi, même si je sais que tu as une fixation sur les juges, je ne crois en aucune manière tes propos ! Déjà roulé en excès de vitesse avec un taux d'alcoolémie supérieure à ce qui est autorisé te donne une condamnation au moins aussi importante ( et il ne s'agit pas de mensonges, faux en écriture ... ). J'ai quand beaucoup de mal à croire et avaler qu'un ou des voyous qui provoquent un coma voire un mort soient condamnés à une peine moins lourde ! ... sur ce coup tu nous décourages très sincèrement !!!!!

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mar 14 Déc - 22:43

que tu me crois ou pas , Jean Claude , je m'en tape , moi je sais ce que je vis dans les tribunaux , et tout le monde , sauf toi , connaît le laxisme des juges envers les délinquants de nos quartiers , voire même envers les tueurs et violeurs .
Quant à tes soi disants condamnations pour avoir conduit en état d'ivresse , s'il n'y a pas eu de tués , c'est du sursis sauf en cas de récidive , et s'il y a récidive mais pas d'accident , cela se solde pour un max de 6 mois ferme .
Il n'y a pas logtemps , un chauffard dans le nord est passé en tribunal après avoir tué un père et son fils , le verdict a été pour double homicide de moins d e6 ans !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mar 14 Déc - 22:55

Un exemple , datant de ce jour !

Elle vit dans le même immeuble que son agresseur sexuel : "c'est moi que la justice a condamnée"
12/10/2010 à 14h17 - mis à jour le 14/12/2010 à 18h18 | 19253 vues | 45 réactions


En 2008, Charlotte, 23 ans, a été victime d'une agression sexuelle, en pleine rue, près de chez elle, à Asnières, dans les Hauts-de-Seine.

Dans un premier temps, son agresseur n'est pas identifié par les policiers.
Quelques mois après son agression, Charlotte croise, dans son immeuble, un homme qui la dévisage.

La jeune fille le croisera à nouveau trois fois encore, avant de se rendre compte que cet homme au regard insistant n'est autre que celui qui l'a agressée.

Un agresseur qui n'est autre, donc, que l'un de ses voisins.

L'homme a été interpellé par les policiers.

Au cours de sa garde à vue, il a reconnu les faits.

Un homme déjà condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, pour trois autres agressions dans le métro, selon Europe 1, qui diffuse mardi le témoignage de cette jeune femme.



Le 30 septembre, cet homme a été jugé en comparution immédiate.

Toujours selon Europe 1, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et dix-huit mois d'obligation de soins.

Mais, contre toute attente, le tribunal n'a pas prononcé de mesure d'éloignement, rapporte encore Europe 1.

Selon Charlotte, la présiidente lui a dit que "Ça fait deux ans et il ne vous est rien arrivé depuis".

Condamné pour l'agression sexuelle de Charlotte, le voilà ui va continuer à vivre dans le même immeuble que sa victime.

"J'ai peur de le croiser sur le chemin du métro jusque chez moi. C'est ce qui est arrivé hier soir. A 10 secondes après on est arrivés ensemble devant la porte de l'immeuble. J'ai attendu 5 bonnes minutes avant de pouvoir rentrer chez moi. J'étais terrorisée dehors au téléphone avec ma mère. (...) Je sais que c'est quelqu'un qui est malade. Il dit lui-même qu'il a des pulsions qu'il n'explique pas. Ça veut dire que si un jour je le croise dans l'immeuble alors que je suis en jupe, je peux me dire qu'il va se jeter sur moi. Ce n'est pas une vie" confie la jeune femme à Europe 1.

Une jeune victime qui ajoute :

"C'est moi que la justice a condamnée. Elle me condamne à croiser mon agresseur sexuel, à savoir qu'il vit un étage au-dessus de ma tête."

Vendredi, le parquet a fait appel de ce jugement.

Mais en attendant le nouveau procès dans quelques mois, Charlotte va vivre dans l'angoisse quotidienne de croiser son agresseur.


Mis à jour par la rédaction du Post

je résume , un muti récidiviste des agressions sexuelles prend 4 mois avec sursis !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Mer 15 Déc - 8:23

livaste a écrit:que tu me crois ou pas , Jean Claude , je m'en tape , moi je sais ce que je vis dans les tribunaux , et tout le monde , sauf toi , connaît le laxisme des juges envers les délinquants de nos quartiers , voire même envers les tueurs et violeurs .

Quant à tes soi disants condamnations pour avoir conduit en état d'ivresse , s'il n'y a pas eu de tués , c'est du sursis sauf en cas de récidive , et s'il y a récidive mais pas d'accident , cela se solde pour un max de 6 mois ferme .

Il n'y a pas logtemps , un chauffard dans le nord est passé en tribunal après avoir tué un père et son fils , le verdict a été pour double homicide de moins de 6 ans !

Je ne mets nullement en doute tes acquis professionnels et ton expérience mais je suis malgré tout stupéfait de ce que tu écris ! En ai-je le droit ?

Par ailleurs ou as-tu lu que j'avais été condamné pour conduite en état d'ivresse alors que je ne bois jamais d'alcool !

Si j'ai parlé de conduite en état d'invresse c'est au sujet d'un " voyou de la route" comme il en existe beaucoup qui a blessé grièvement un enfant resté plusiseurs semaines à l'hopital dans le coma et que selon toi ce " voyeou" va s'en sortir sans condamnation ou condamnation mini et c'est ça qui nous dégoûte et nous a choqué

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Mer 15 Déc - 8:51

LES PRINCIPALES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE ET LEURS SANCTIONS :


Récidive de conduite avec un taux d'alcoolémie = ou> à 0,8g/l dans le sang ( ou = ou >0,4 mg/l dans l'air expiré ), ou en état d'ivresse , ou refus de se soumettre à une vérification de présence d'alcool dans le sang :

- Amende : 9 000 €
- Retrait de points : - 6 points
- Suspension / annulation du permis : annulation de 3 ans de PLEIN DROIT
- Immobilisation ou confiscation du véhicule : Immoilisation et / ou confiscation
- Prison : 4 ans

Blessures involontaires avec incapacité totale de travail ( ITT ) de 3 mois ou moins causés en état d'alcoolisation :

- Amende : 75 000 €
- Retrait de points : - 6 points
- Suspension/annulation du permis : Suspension ou annulation de PLEIN DROIT de 10 ans ( sans sursis, ni "permis blanc" )
- Immobilisation/ confiscation du véhicule : immobilisation ou confiscation
- Prison : 5 ans

www.securiteroutiere.gouv.fr

Ces textes nous rassurent et nous redonnent espoir contrairement aux jugements qui se veulent laxistes et qui nous le souhaitons ne sont pas trop coutumiers !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mer 15 Déc - 9:32

Ce tableau , Jean Claude , est celui des condamnations maximales que puissent prendre un prévenu , non pas les condamnations réelles , puisque ,comme tu le sais , le juge décide en toute quiétude , pour des faits similaires , s'il colle une sanction ou pas et de la hauteur de cette sanction ,mais il ne peut aller au delà de ce qui est écrit dans ce tableau .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  livaste le Mer 15 Déc - 9:33

Un homme déjà condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, pour trois autres agressions dans le métro, selon Europe 1, qui diffuse mardi le témoignage de cette jeune femme.



Le 30 septembre, cet homme a été jugé en comparution immédiate.

Toujours selon Europe 1, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et dix-huit mois d'obligation de soins.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Jeanclaude le Mer 15 Déc - 9:50

livaste a écrit:
Un homme déjà condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, pour trois autres agressions dans le métro, selon Europe 1, qui diffuse mardi le témoignage de cette jeune femme.
Le 30 septembre, cet homme a été jugé en comparution immédiate.

Toujours selon Europe 1, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et dix-huit mois d'obligation de soins.

Je ne parle pas de ce genre d'agression qui relèvent d'un état psy désastreux mais des " voyous de la route" "des criminels de l'automobile" ... et tu me me sors qu'en aucun cas les mesures prévues par le Code de la Route ne sont appliquées !

Merci ... mais sois certaine que dans un cas bien précis nous ferons TOUT pour qu'elles soient appliquées et n'abdiquerons JAMAIS quoiqu'il en soit !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Sylvain Franois le Ven 17 Déc - 7:39

livaste a écrit:que tu me crois ou pas , Jean Claude , je m'en tape , moi je sais ce que je vis dans les tribunaux , et tout le monde , sauf toi , connaît le laxisme des juges envers les délinquants de nos quartiers , voire même envers les tueurs et violeurs.
Et le laxisme des lois ? Personne n'en parle !
Pourquoi les condamnés à moins de deux ans de prison ne les font pas ?
Pourquoi en cas de récidive, il n'y a pas de prison ?
Pourquoi, pour certains crimes graves, il y a des remises de peines automatiques ?
Etc... Etc... Etc...

Sylvain Franois
adhérent
adhérent

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 53
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BOBIGNY - Fillon estime "injustifiables" les faits commis par les policiers condamnés

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum