Copé et le déficit : un colossal bobard

Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  Jeanclaude le Mar 7 Déc - 11:21

Copé et le déficit : un colossal bobard

Comme plusieurs responsables de la majorité, le nouveau chef de l'UMP vante l'effort "sans précédent" que constitue la diminution de 60 milliards des déficits publics pour 2011. Mais il ne dit pas tout.

" Nous avons diminué le déficit budgétaire de pratiquement 60 milliards d'euros. C'est un effort absolument colossal."

INTOX

Un concours de superlatifs :"colossal", "historique", "sans précédent".

C'est ainsi que les responsables de la majorité louent depuis plusieurs semaines la réduction du déficit inscrite au budget 2011. Sur France 2, Jean-François Copé déclarait ainsi : "Nous avons diminué le déficit budgétaire de pratiquement 60 milliards d'euros. C'est un effort absolument colossal." Question

DESINTOX

Les 60 milliards dont parle Copé correspondent à la différence entre le déficit public de 2010 (152 milliards d'euros) et l'objectif assigné pour 2011 dans le projet de loi de finances (92 milliards). Le compte est bon.

Mais il faut une colossale mauvaise foi pour imputer cette réduction au seul effort de l'Etat.

En fait, cette baisse n'a que peu à voir avec le volontarisme ou la vertu : elle correspond à l'extinction ou au non-renouvellement des mesures exceptionnelles prises en 2010 pour faire face à la crise.

Le projet de loi de finances est d'ailleurs fort clair, qui nous apprend que les "dépenses exceptionnelles" représentaient 72 milliards en 2010, et qu'elles tomberont à 2,9 milliards en 2011. C'est là que se cache "l'effort colossal" dont se gargarise Copé. Very Happy

C'est le grand emprunt qui représente le plus gros morceau. Il avait pesé sur les déficits 2010 à hauteur de 35 milliards d'euros. Sa non-reconduction en 2011 permet d'afficher une baisse du déficit du même montant.

Idem pour le plan de relance, dont l'extinction permet d'afficher 8,2 milliards de réduction du déficit.

Autre explication de cette baisse en trompe-l'œil : la réforme de la taxe professionnelle. Elle avait coûté 9,5 milliards en 2010. L'addition pour 2011 sera moitié plus douce (4,3 milliards). Résultat : une baisse de 5,2 milliards du déficit. Ajoutons que le budget 2011 bénéficie aussi de la hausse mécanique des recettes fiscales avec la reprise.

En comparaison, les mesures d'économies stricto sensu de l'Etat pèsent, elles, bien peu : l'adoption pour la première fois de la règle dite du "zéro valeur" (gel des dépenses en dépit de l'inflation) permet par exemple de stabiliser les dépenses budgétaires (hors dette et pensions) alors qu'elles augmentaient de quelque 3 milliards d'euros ces dernières années.

Ce n'est pas négligeable, mais on est bien loin de l'effort à 60 milliards d'euros salué par la majorité.

Au final, cette com' débridée a réussi à irriter le centriste Jean Arthuis, président de la commission des Finances au Sénat. Qui tonnait le 6 novembre dans le JDD :"J'entends le gouvernement dire que le déficit public passera de 7,7% à 6% du PIB et qu'il s'agit d'un effort sans précédent. Il ne faut pas se payer de mots. La réduction du déficit de l'Etat s'explique pour l'essentiel par la fin des mesures de relance, du grand emprunt et de la réforme de la taxe professionnelle. L'effort proprement dit reste très modeste."

http://www.liberation.fr/politiques/01012306530-cope-et-le-deficit-un-colossal-bobard?xtor=EPR-450206

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  livaste le Mar 7 Déc - 12:03

J'entends le gouvernement dire que le déficit public passera de 7,7% à 6% du PIB

et pourtant que cela déplaise au centriste chantre du libéralisme , c'est un fait le déficit passera à 6%
On sait tous que Arthuis n'a qu'un objectif , désengager l'état !
Alors on peut certes le suivre mais faudra pas venir pleurer quand les hôpitaux fermeront faute de soignants et de moyens , pour la plus grande gloire et le plus grand profit des cliniques privées !
Arthuis est un européen fanatique , et il ne croit qu'en la parole de Bruxelles , peu lui importe la france et surtout les Français , il ne rêve que de la suprématie absolue de l'UE , et donc notre système français ,,,,,,,,,,,, est pour lui source d ecritique !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30218
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  patriote reformiste le Mar 7 Déc - 12:34

Livaste, à ce jour, le deficit n'est pas encore passé de 7% à 6% et avant de crier victoire, encore faut il avoir mené la bataille.

Or, à ce jour le parti majoritaire entreprend nombre de reforme qui pénaliseront inevitablement la croissance mais surtout l'emploi sur lequel repose la majorité des recettes fiscales et sociales de notre pays. PAr conséquent, au lieu de reprise, c'est de recrise que risque la France !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  Invité le Mar 7 Déc - 12:44

au lieu de te la jouer madame IRMA, pourrais-tu donner des sources fiables démontrant que les réformes engagées par le gouvernement plongerait la France dans une "recrise" ?????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  livaste le Mar 7 Déc - 14:48

franline a écrit:au lieu de te la jouer madame IRMA, pourrais-tu donner des sources fiables démontrant que les réformes engagées par le gouvernement plongerait la France dans une "recrise" ?????

il n'a d'autre source que les tracts frontistes !
ce sont ses tables de la loi !!!!! Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30218
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  Jeanclaude le Mar 7 Déc - 15:13

Que le déficit public passe de 7,7% à 6% n'est pas une gloire !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  patriote reformiste le Mer 8 Déc - 12:26

Livaste...Ce n'est pas moi qui fait preuvce de triomphalisme alors que les difficultés que les français rencontrent ne cessent de s'accroître. Prouves donc quelles améliorations les politiques suivies, et assez convergentes d'ailleurs, par l'UMPS (puisque le Gouvernement fut jusqu'à recemment un gouvernement de cohabitation), ont été apporté ?

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  Invité le Mer 8 Déc - 21:22

Le FMI relève ses prévisions de croissance pour la France en 2010 15.01.10
Le Fonds monétaire international a relevé sa prévision de croissance pour la France en 2010, estimant qu'elle serait comprise entre 1 et 2 %, a annoncé vendredi à Washington le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

"La reprise sera significative, mais vulnérable. Nous prévoyons quelque chose entre 1 et 2 % de croissance" en 2010, a déclaré M. Strauss-Kahn lors d'une conférence organisée par la Chambre de commerce franco-américaine. "C'est mieux qu'en 2009. A l'évidence, ce n'est pas assez", a-t-il poursuivi. Le FMI tablait en octobre sur une croissance de 0,9 % pour la France.

"La croissance est revenue au deuxième trimestre de 2009. Principalement par le biais des mesures qui ont été mises en œuvre par le gouvernement, le plan de relance d'une part, le soutien au secteur financier, qui ont à l'évidence joué un rôle très important", estime le dirigeant de l'institution internationale.

Le premier ministre François Fillon a annoncé jeudi que la prévision de croissance pour 2010, actuellement de 0,75 %, serait presque "doublée" à l'occasion de la loi de finances rectificative sur le grand emprunt qui doit être présentée mercredi prochain en conseil des ministres
.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/15/le-fmi-releve-ses-previsions-de-croissance-pour-la-france-en-2010_1292452_3234.html


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  patriote reformiste le Ven 10 Déc - 12:34

Tout cela n'est que de la prévision et non du fait !

En revanche, accréditer ainsi les previsions du FMI est assez révélateur, je crois de l'idéalisme de certains alors même que le directeur du FMI est regulièrement présenté comme une alternative à la politique actuelle.

Or, une alternative ne peut se reduire à un changement de personne, même si l'actuel directeur du FMI est plus austère, sérieux et cultivé que l'image que la France donne à l'étranger actuellement.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Copé et le déficit : un colossal bobard Empty Re: Copé et le déficit : un colossal bobard

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum