La rigueur en Irlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La rigueur en Irlande

Message  livaste le Mer 24 Nov - 21:04

L'Irlande s'inflige un plan de rigueur de 15 milliards d'euros


Par lefigaro.fr

24/11/2010 | Mise à jour : 17:21

Le gouvernement irlandais va couper dans les dépenses mais également augmenter la TVA. Il n'a pas touché la très controversée taxe sur les sociétés à 12,5%.


Les Irlandais vont payer l'aide internationale au prix fort. Le gouvernement irlandais présente ce mercredi après-midi un plan de rigueur de 15 milliards d'euros. Une condition sine qua non à l'octroi d'une aide de 85 milliards d'euros de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI). Le plan de rigueur s'étalera sur quatre ans. Mais 40% de l'effort portera sur 2011.


Le plan de rigueur, qui s'étalera sur quatre ans, sera composé aux deux tiers par des coupes budgétaires (15 milliards d'euros) et par un tiers (5 milliards) d'une hausse de la fiscalité. La TVA sera augmentée de 21% à 22% en 2013, puis à 23% en 2014. De quoi lever 620 millions d'euros, a détaillé le gouvernement. D'autre part le nombre de contribuables soumis à l'impôt sur le revenu augmentera.

Pas question cependant de toucher à l'impôt sur les sociétés de 12,5%, avantage concurrentiel essentiel du tigre celtique. «Ce plan réaffirme la ferme volonté du gouvernement de maintenir à 12,5% le taux d'imposition des sociétés. C'est une pierre angulaire de notre politique économique tournée sur la libre entreprise, réaffirmée par les différents gouvernements qui se sont succédés», affirme le document remis à la presse.

7 milliards de coupes budgétaires
Côté dépenses, 7 milliards de coupes claires seront réalisées d'ici 2014. Il s'agit de réduire le déficit public de 32% en 2010 à 9,1% en 2011, puis à 7% en 2012 et à 5,5% en 2013. In fine, la différence entre les dépenses de l'État et ses recettes devrait se limiter à 2,8% en 2014, soit légèrement au dessous des obligations européennes.

D'autre part, les dépenses sociales et de santé seront réduites respectivement de 2,8 et 1,4 milliards d'euros sur quatre ans. Le salaire minimum horaire sera, a confirmé le gouvernement, réduit de un euro, à 7,65 euros.

Dans le secteur public, la masse salariale sera réduite de 1,2 milliard d'euros d'ici 2014. Les rémunérations des nouveaux fonctionnaires recevront un salaire inférieur de 10% par rapport à ceux déjà en place.

«Les objectifs de ce plan sont exigeants mais réalistes», affirme le texte de 160 pages détaillant le plan de rigueur distribué à la presse, qui estime aussi que «ce plan génèrera de la confiance dans le pays et à l'extérieur.» Parmi les hypothèses économiques soutenant le plan, Dublin table sur une croissance de 2,75% par an entre 2011 et 2014.



Je résume dans ce pays qu'on nous a si longtemps donné pour mètre étalon , la rigueur consiste uniquement à réduire les salaires à augmenter les impôts sur le revenu mais rien en ce qui concerne les impôts si bas sur les sociétés !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rigueur en Irlande

Message  livaste le Mer 24 Nov - 21:09

voici un capitalisme anti humain : les financiers font couler la baraque, gardent leurs fiscalité sur les société intact, mais permettent la diminution du smic horraire !!!! ils peuvent faire la révolution en Irlande, il n'y aurait rien à redire! c'est écoeurant dans tous les cas, et je suis contre les révolutions, contre la violence.


L'Irlande était dans le même état que les pays de l' Est avant de bénéficier des aides régionales de la Communauté européenne, aides qui lui ont servi à pratiquer le dumping au niveau des charges des entreprises du continent pour les attirer et créer des emplois, financés par l' Europe au détriment des pays donateurs et de leurs entreprises devenues ainsi victimes d' une concurrence déloyale. Ayant eu le beurre et l' argent du beurre, l' Irlande se trouve devant ses responsabilités mais continuera sa politique de dumping fiscal à nos frais.

L'Irlande c'est la faillite du système ultra libéral et du dumping fiscal. Nous n'avons pas à subventionner la facilités fiscales que l'irlande pratique et qui tue nos emplois. Il y en a marre de ce capitalisme meutrier Quant aux irlandais, rien à faire, ils n'ont qu'à refuser de sauver leurs banquiers

Parmi toutes les interventions d'internautes , j'ai retenu ces 3 qui me paraissent résumer la situation .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum