Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Invité le Mar 23 Nov - 20:12

Jean-Claude a écrit:
patriote reformiste a écrit:Ce qui est desolant est d'entendre le lundi que tout les documents seront communiqués et le mardi entendre le Premier Ministre s'y refusé....Dans un pays frappé durement par la crise economique et sociale, en pleine interrogation quant aux reformes structurelles à mettre en oeuvre, cette attitude est vraiment destructrice du souci d'unité nationale que le Gouvernement prétendait incarner au travers sa politique.

Il est vrai qu'on a du mal à comprendre cette position et celle-ci ne fait que renforcer nos doutes sur la clarté et l'honnêteté de cette affaire !

Le reste de ton commentaire n'a rien à voir avec ce sujet ( désolé de te le dire ).

il est sûr que expliquer façon journalistique il est difficile de comprendre quelque chose dans cette affaire ; d'autant plus qu'ils relayent l'info sans précision , sans définir leurs propos , sans explications "éducatives" ...pour le commun des mortels que nous sommes et, comme tu le citais un peu plus bas après ce message ; le juge n'a pas a perquisitionner de son propre chef mais envoyer des gens mandatés et assermentés pour le faire afin que tout soit géré dans les règles de l'art .
Trop facile pour les journalistes de balancer leurs infos en utilisant des mots suspicieux , soupçonneux volontairement ...une façon comme une autre de faire de la politique supicieusement parlant bien entendu pour le compte de la gauche qui trépigne d'impatience d'avoir un jour le pouvoir ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Jeanclaude le Mar 23 Nov - 20:40

franline a écrit:
Jean-Claude a écrit:
patriote reformiste a écrit:Ce qui est desolant est d'entendre le lundi que tout les documents seront communiqués et le mardi entendre le Premier Ministre s'y refusé....Dans un pays frappé durement par la crise economique et sociale, en pleine interrogation quant aux reformes structurelles à mettre en oeuvre, cette attitude est vraiment destructrice du souci d'unité nationale que le Gouvernement prétendait incarner au travers sa politique.

Il est vrai qu'on a du mal à comprendre cette position et celle-ci ne fait que renforcer nos doutes sur la clarté et l'honnêteté de cette affaire !

Le reste de ton commentaire n'a rien à voir avec ce sujet ( désolé de te le dire ).

il est sûr que expliquer façon journalistique il est difficile de comprendre quelque chose dans cette affaire ; d'autant plus qu'ils relayent l'info sans précision , sans définir leurs propos , sans explications "éducatives" ...pour le commun des mortels que nous sommes et, comme tu le citais un peu plus bas après ce message ; le juge n'a pas a perquisitionner de son propre chef mais envoyer des gens mandatés et assermentés pour le faire afin que tout soit géré dans les règles de l'art .
Trop facile pour les journalistes de balancer leurs infos en utilisant des mots suspicieux , soupçonneux volontairement ...une façon comme une autre de faire de la politique supicieusement parlant bien entendu pour le compte de la gauche qui trépigne d'impatience d'avoir un jour le pouvoir ....

Si seulement le Président respectait sa parole et laissait la justice oeuvrer nous aurions peut-être plus d'éclaircissements sur cette sombre affaire de " gros sous" !

Je pense pour ma part que qou qu(il en soit la classe politique ne sortira pas grandie de tout cela. Il est facile et même simpliste de tout coller sur le dos des journalistes qui, ne l'oublions pas, ont des patrons non éloignés du pouvoir pour une majeure partie.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Invité le Mar 23 Nov - 20:44

arrête ton char JC !!! les journalistes sont indépendant des grands pontes sinon, les journaleux vénéreraient Sarko à te lire...ce qui est très loin d'être le cas!
Sinon, je ne vois pas ce qui est choquant d'avoir des grands patrons comme potes ! si tu m'expliquais que je comprenne cette logique du mépris .... Question

et tant qu'il n'y a PAS DE PREUVES ils n'ont pas a attaquer comme des pittbull enragés; si ça faisait vendre ça se saurait...ils ne seraient pas tous dans le rouge ! Suspect ...mais peut-être que leur seul but n'est autre que d'influencer petit à petit les français sur leur choix de voter à droite à chaque présidentielles...que ça les gave .... qu'ils ne comprennent pas le peu d'emprises qu'ils peuvent avoir sur le bon peuple d'en bas qui les boude !!! Twisted Evil


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Jeanclaude le Mar 23 Nov - 20:55

franline a écrit:arrête ton char JC !!! les journalistes sont indépendant des grands pontes sinon, les journaleux vénéreraient Sarko à te lire...ce qui est très loin d'être le cas!
Sinon, je ne vois pas ce qui est choquant d'avoir des grands patrons comme potes ! si tu m'expliquais que je comprenne cette logique du mépris .... Question

et tant qu'il n'y a PAS DE PREUVES ils n'ont pas a attaquer comme des pittbull enragés; si ça faisait vendre ça se saurait...ils ne seraient pas tous dans le rouge ! Suspect ...mais peut-être que leur seul but n'est autre que d'influencer petit à petit les français sur leur choix de voter à droite à chaque présidentielles...que ça les gave .... qu'ils ne comprennent pas le peu d'emprises qu'ils peuvent avoir sur le bon peuple d'en bas qui les boude !!! Twisted Evil


Avant de partir ... j'ai arrêté mon char ( merci ) !

Je prends acte que tu considères les journalistes libres et indépendants ! PPrends également note que je ne vois rien de choquant d'avoir des amis patrons de presse ... ! Je suis convaincu qu'il n'y a aucune pression de la parrt de ces patrons de presse sur les journalistes. D'ailleurs je n'ai jamais eu connaissance qu'un journaliste ai été viré pour des écrits ! ...

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Invité le Mer 24 Nov - 9:35

encore heureux !!!! même si , ça ferait du bien à la profession ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  livaste le Mer 24 Nov - 9:42

Réfléchis un peu , si les journaleux n'étaient pas indépendants , est ce qu'ils risqueraient , comme ils le font quotidiennement , de diffamer ,de balancer leur haine qui sue à travers chaque phrase imprimée ou dite ?
Même observation pour les juges , dans quel pays un petit juge se permettrait il de braver la loi ,( le secret de l'instruction ) en balançant des infos avec des soi disants , auprès de tous les journaleux ???
Il faudrait peut être réfléchir aveant de balancer votre désinformation haineuse , dans le seul but de tuer un adversaire politique !

Au fait , pas un de ces journaleux n'a encore eu l'intelligence de se rappeler qu'au moment de la signature du fameux contrat , ainsi qu'au moment où il a été dénoncé , le Président , par qui tout passait , qui signait tout ( ou refusait du reste ) était un certain Mitterand ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  patriote reformiste le Mer 24 Nov - 12:47

Selon la profession, le juge Van Ryembeke est compétent et professionnels et rencontrent des difficultés lorsqu'il veut recolter et analyer des documents...Son travail se poursuit et je reste convaincu qu'il aboutira à des conclusions qui permettront aux familles de connaître la vérité sur cette affaire....En revanche, je pense aussi qu'il rencontrera d'énormes difficultés pour conduire à bien ses investigations.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Jeanclaude le Mer 24 Nov - 12:52

patriote reformiste a écrit:Selon la profession, le juge Van Ryembeke est compétent et professionnels et rencontrent des difficultés lorsqu'il veut recolter et analyer des documents...Son travail se poursuit et je reste convaincu qu'il aboutira à des conclusions qui permettront aux familles de connaître la vérité sur cette affaire....En revanche, je pense aussi qu'il rencontrera d'énormes difficultés pour conduire à bien ses investigations.

Tout à fait d'accord ! Son problème est qu'il s'est déclaré de "gauche" !

Quand aux journalistes médisants il me semble qu'ils ne sont pas les seuls à évoquer cette combre affaire. Des hommes politiques et non des moindres ont aussi émis des avis et avoué certaines pratiques peu légales ... on prend un peu les citoyens pour des moins que rien !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  livaste le Mer 24 Nov - 16:26

C'est un incompétent notoire au contraire , qui a toujours foiré ses affaires ...

Qui ne fait pas de justice au sens où la justice est noble , lui c'est les fonds de poubelles ,les bidets ..
Pour ouvrir un dossier à charge,il lui suffit de recevoir une lettre anonyme ..Il aurait été heureux au bon temps de l'occupation , avec lui , les délateurs , il aurait envoyé dans les camps des millions de Français

Renaud Van Ruymbeke est le magistrat instructeur de l'affaire des frégates de Taïwan.
À ce titre, il a reçu plusieurs courriers anonymes d'un corbeau cherchant à attirer son attention sur plusieurs personnalités politiques et/ou économiques, déclenchant l'affaire Clearstream 2 (ou affaire du Corbeau).

Magistrat instructeur de l'affaire des frégates de Taïwan, Renaud Van Ruymbeke a également été impliqué malgré lui dans l'affaire Clearstream 2 (ou affaire du Corbeau).
Après une première lettre de dénonciation reçue le 3 mai 2004, Renaud Van Ruymbeke fait interpeller le vice-président d'EADS Philippe Delmas à Toulouse, en pleine inauguration par Jean-Pierre Raffarin d'une nouvelle chaine de montage de l'Airbus A380. Il sera rapidement innocenté.

En juin 2004, Renaud Van Ruymbeke reçoit ensuite un cédérom contenant 16 121 comptes Clearstream et une deuxième lettre intitulée « Le bal des crapules ». Cette lettre contient une liste de 895 comptes prétendument clos par Clearstream. Apparaissent six comptes de la Banca Populare di Sondrio, en Italie dont Stéphane Bocsa et Paul de Nagy seraient titulaires. Il s'agit d'une allusion grossière à Nicolas Sarkozy, dont le nom complet est Sarkozy de Nagy Bocsa, et dont les deuxième et troisième prénoms sont Stéphane et Paul. Des noms de personnalités politiques comme « J.-P. Chevènement », « A. Madelin », « D. Strauss-Kahn » sont associés.
Fin juin 2004, Le Point publie un article sur « l'affaire d'État qui fait trembler toute la classe politique » et cite des « ministres », sans nom. Renaud Van Ruymbeke est également conforté par ses premières vérifications : certains numéros de comptes, comme ceux de la BNP, sont authentiques. Des commissions rogatoires internationales sont adressées à l'étranger, en particulier à Sondrio, en Italie, via le parquet financier de Milan. La réponse italienne n'arrive qu'en novembre 2005 : tout est négatif.
Dès la fin 2004, Renaud Van Ruymbeke sait qu'il a fait l'objet d'une manipulation. Les noms de personnalités ont été rajoutés aux listings de Clearstream. L'enquête préliminaire ouverte sur les autres comptes est classée sans suite en mai 2005. Une procédure est lancée pour dénonciation calomnieuse. C'est le début de l'affaire Clearstream 2, qui ne deviendra une affaire d'État qu'au printemps 2006 lorsque Nicolas Sarkozy se portera partie civile, convaincu d'un complot ourdi par les chiraco-villepinistes.
Début mai 2006, il est établi que Jean-Louis Gergorin a fait contacter le juge Renaud Van Ruymbeke par son avocat Thibault de Montbrial fin avril 2006. Ils se rencontrent secrètement le 30 avril 2004 et des documents anonymes sont remis au juge le 5 mai 2006.

Mise en cause par le Garde des Sceaux
Le 12 mai 2006, le ministre de la Justice Pascal Clément a demandé à Renaud Chazal de Mauriac de recueillir les explications du juge Van Ruymbeke sur l'affaire Clearstream 2 et le 15 mai 2006, il a ajourné la promotion du juge au poste de président de chambre à la cour d'appel de Paris. Le 18 mai 2006, le juge Van Ruymbeke a été entendu par l'Inspection générale des services également saisie par le garde des Sceaux, Pascal Clément.
Dans son rapport rendu public fin janvier 2007, l'Inspection générale des services judiciaires, qui en juin 2006 avait dédouané de toute faute le juge Burgaud dans l'affaire d'Outreau, se montre rude pour Van Ruymbeke dans l'affaire Clearstream 2. L'IGSJ retient 3 griefs susceptibles de constituer « un manquement aux devoirs de son état de magistrat et de son devoir de loyauté » :
Il n'aurait pas dû entendre, hors procédure, Jean-Louis Gergorin, l'ancien vice-président d'EADS.
Il aurait dû informer ses collègues Henri Pons et Jean-Marie d'Huy, saisis de l'affaire Clearstream 2, que Jean-Louis Gergorin était le corbeau de l'affaire des frégates de Taïwan.
Il n'aurait pas dû montrer des pièces de sa procédure à un autre acteur de l'affaire, l'informaticien Florian Bourges. Un épisode que Renaud Van Ruymbeke a toujours contesté.
Selon l'IGSJ, ce comportement serait de « nature à faire suspecter l'objectivité des magistrats ». Et si l'Inspection concède que Renaud Van Ruymbeke a agi par seul souci de la vérité, et qu'il n'a prêté son concours à aucune manœuvre, le rapport ne souligne pas qu'il a lui-même démonté, dès l'automne 2004, la manipulation que constituaient les listings falsifiés.
Début février 2007, le garde des Sceaux Pascal Clément a renvoyé le magistrat devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) par un courrier exposant que le magistrat avait « manqué aux obligations de prudence et de rigueur » , de « loyauté » et de « discrétion professionnelle ».

Plus incompétent , plus malhonnête que cela , tu meurs !
Dans n'importe quelle autre coproration , un tel incompétent , malhonnête , déloyal , niant la déontologie de son travail , aurait été mis à la porte avec un coup de pied au cul !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karachi : Des parties civiles veulent porter plainte contre B.Acoyer

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum