G20 semé d'embûches en Corée du Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

G20 semé d'embûches en Corée du Sud

Message  Jeanclaude le Mer 10 Nov - 9:46

Un G20 semé d'embûches en Corée du Sud
mercredi 10 novembre 2010

Les dirigeants des vingt plus grandes puissances mondiales se retrouvent, demain, à Séoul, en pleine guerre des monnaies. Leur réunion promet d'être animée.

La guerre des monnaies. Rarement les hostilités auront été aussi vives à la veille d'un G20. Alors que le sommet des vingt plus grandes puissances mondiales ne démarre que jeudi, à Séoul, ça dégaine de partout. La décision américaine de faire fonctionner la planche à billet et de baisser le dollar pour relancer son économie n'en finit pas d'alimenter les critiques.

Après l'Europe et le Brésil, notamment, la Chine est montée à l'assaut de la décision américaine d'injecter 600 milliards de dollars (430 milliards d'euros) dans son économie. Pékin est tout particulièrement " préoccupé " de la formation de bulles spéculatives. Pour autant, la Chine se garde bien, de son côté, de donner le moindre signal rassurant sur la sous-évaluation de sa propre monnaie, le yuan. Autant dire qu'un vrai accord sur la stabilité des monnaies, sujet central du moment, s'annonce des plus hypothétiques en Corée.

Des cailloux sur la route de la croissance. Les énormes déséquilibres commerciaux qui minent les échanges mondiaux seront évidemment au menu.

Sur ce terrain, on peut espérer des progrès, les Chinois et les Américains étant apparemment plus compréhensifs (moins conflictuels). Le nouveau dossier inattendu sera constitué par les " terres rares.

" Le patronat de nombreux pays exhorte le G20 à réguler le fonctionnement mondial d'un marché vital qui concerne des métaux rares très utilisés dans l'économie moderne : automobile, électronique, nucléaire, médecine, etc. Là aussi, les Chinois tiennent la clé puisqu'ils possèdent le magot des ressources... Et qu'ils ont commencé à brider leurs exportations.

Sarkozy prend la main. À compter du 12 novembre, le président français s'installe aux commandes pour un an. Le G8 aurait lieu en juin, à Deauville, le G20 à la fin de 2011, à Cannes. À l'occasion de ces deux rendez-vous, Nicolas Sarkozy espère clairement se reconstruire une crédibilité fortement érodée en interne par une réforme des retraites menée à la hussarde et dans l'incompréhension d'une majorité des Français.

Pour y parvenir, il s'est doté d'une feuille de route particulièrement ambitieuse. Même s'il ne prétend plus " refonder le capitalisme ", comme en 2008, il entend s'attaquer à une réforme du système monétaire international. Les remous actuels montrent que ce n'est pas gagné. Son second dossier prioritaire, la volatilité du prix des matières premières, n'est guère plus avenant.

Gare à l'effet boomerang. Le gros risque, à Séoul, c'est que les Vingt ne donnent pas de signal positif et se quittent sur un communiqué flou, peu convaincant. Les marchés, qui ont horreur du flou, pourraient rapidement se venger, en Irlande ou ailleurs.



Paul BUREL.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: G20 semé d'embûches en Corée du Sud

Message  Jeanclaude le Mer 10 Nov - 9:49

Excusez moi j'ai oublié de mettre la source de ce post :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet.php?abo=620248&serv=10&idCla=3637&idDoc=1581656&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=etranger

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum