Cinq colis piégés envoyés à des ambassades en Grèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cinq colis piégés envoyés à des ambassades en Grèce

Message  livaste le Mar 2 Nov - 17:52

Cinq colis piégés envoyés à des ambassades en Grèce


Par Constance Jamet

02/11/2010 | Mise à jour : 17:32

Des policiers montent la garde devant l'ambassade russe d'Athènes.
Seuls deux des engins envoyés aux ambassades suisse, bulgare, russe, allemande et chilienne ont explosé. Ces actes interviennent au lendemain de la découverte de quatre colis piégés dont un adressé à Nicolas Sarkozy.

L'épidémie de colis piégés se poursuit en Grèce. La police a découvert mardi cinq paquets adressés aux ambassades de Suisse, Bulgarie, Russie, Chili et Allemagne. Déjà lundi, quatre plis similaires avaient été adressés au président français et aux ambassades néerlandaise, belge et mexicaine.

Deux des engins trouvés mardi, ceux adressés à la représentation suisse et russe, ont explosé dans une déflagration de faible puissance. Il n'y a pas eu de blessés à déplorer. Le colis, déposé à l'entrée de l'ambassade helvète, était en train d'être examiné quand un jet de flamme s'est produit. Une source policière avait fait part de l'arrestation d'un homme peu après cet incident, mais l'information n'a pas été confirmée. Les trois autres paquets ont été neutralisés par des artificiers de la police, prévenus par la représentation bulgare et par des services de messagerie express après que les ambassades du Chili et d'Allemagne ont refusé de les receptionner.

L'enquête a révélé que les neuf colis ont été postés lundi. La police privilégie la piste d'un seul et même groupe. Suite aux quatre premiers paquets envoyés lundi, les représentations étrangères ont été invitées à faire preuve d'une grande vigilance dans la gestion de leur courrier. Les télévisions, qui couvrent en direct ces incidents, évoquent une capitale en «alerte rouge». Le centre-ville d'Athènes a été bouclé par la police et en proie à de gigantesques embouteillages.


Un des suspects, arrétés lundi, est escorté par des policiers. Crédits photo : Petros Giannakouris/AP
Cette deuxième vague de colis piégés intervient au lendemain de l'arrestation de deux Grecs. Les suspects de 22 et 24 ans venaient de laisser dans deux agences de messagerie express les plis piégés destinés aux ambassades du Mexique et des Pays-Bas, dont l'un a explosé, blessant légèrement un employé. Ils en portaient deux autres, adressés au président français Nicolas Sarkozy et à l'ambassade de Belgique. Les suspects, qui étaient armés, ont été déférés mardi devant un procureur. L'un d'eux est soupçonné d'appartenir aux «Cellules de conspiration du feu», un groupe anarchiste qui a perpétré une dizaines d'attentats depuis les émeutes de décembre 2008. L'autre «est actif dans la mouvance anti-autoritaire», selon les forces de l'ordre.

Selon une source policière, les cinq nouveaux colis découverts mardi ont probablement été postés par des complices des deux jeunes, qui refuseraient de parler à la police. Les enquêteurs ne se limitent d'ailleurs pas à la piste de «Conspiration des cellules de feu».

Contexte social tendu à l'approche des élections
Signataire de multiples attentats qui n'ont pas fait de victimes, dont un très symbolique ayant visé en janvier le Parlement, les «Cellules de conspiration du feu» a revendiqué un attentat à l'engin incendiaire qui avait endommagé, il y a deux ans, le bureau de l'AFP à Athènes. Selon les experts, l'organisation voulait ainsi protester contre l'inculpation en France des membres du groupe de Tarnac. Les enquêteurs grecs examinent un éventuel lien entre les paquets de lundi et un attentat au colis piégé remontant à juin dernier. Le pli adressé au ministre à l'époque chargé de la policeavait causé la mort du chef de sa sécurité.

Ces événements interviennent dans un contexte social tendu à quelques jours d'élections locales cruciales pour le gouvernement socialiste, qui a mené un impopulaire programme d'austérité afin de tenter de juguler la dette abyssale de la Grèce. Le pays est confronté à un activisme extrémisme récurrent, imputé à une nébuleuse d'extrême-gauche et anarchiste, à l'origine ces dernières années de dizaines d'attentats, la plupart sans gravité. L'affaire des colis piégés survient alors que la justice vient d'engager des poursuites contre trois nouveaux membres présumés d'une autre organisation extrémiste locale, Lutte Révolutionnaire (EA), dont six militants ont été arrêtés en avril.
(Avec AFP et AP)

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum