La guerre contre l'Iran a commencé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Lun 1 Nov - 14:28

http://www.causeur.fr/la-guerre-contre-l%E2%80%99iran-a-commence,7698


La guerre contre l’Iran a commencé

Israël et le Pentagone défient Ahmadinejad

Publié le 29 octobre 2010 à 06h00 • 108 réactions • Imprimer

Mahmoud Ahmadinejad.

La France étant plongée dans une de ses crises sociales récurrentes comme la fièvre quarte, elle est toute occupée à se regarder le nombril et à se lamenter sur elle-même. C’est pourquoi elle ne prête pas trop d’attention à des événements lointains et peu spectaculaires : aucune image de télé n’est disponible les concernant, et la quasi-totalité des budgets transmissions des grandes chaînes ont été dépensés dans la couverture de l’épopée souterraine des mineurs chiliens.

Et pourtant, la première guerre high tech du XXIe siècle a bel et bien commencé, et elle oppose Israël soutenue par le Pentagone1 à l’Iran et ses succursales syriennes, libanaises et gazaouites.

On se doutait bien que les autorités de Washington et de Jérusalem ne restaient pas totalement inertes devant les provocations répétées de Téhéran et l’échec patent de la politique de la main tendue d’Obama et de l’Union européenne pour mettre un terme aux ambitions nucléaires du régime des mollahs. Planification, négociations politico-stratégiques et préparatifs logistiques allaient bon train en coulisses pendant que les grands leaders distrayaient le grand public en focalisant leur attention sur la question mineure2 du conflit israélo-palestinien.

Mystérieuse explosion à Khorammabad

Ce qui est nouveau, en revanche, c’est que les acteurs de ce conflit de l’ombre commencent à « communiquer » par des canaux parallèles, mais bien connus de ceux qui suivent attentivement ces questions.

Au cours de ce mois d’octobre, on a successivement appris :

1. Qu’un virus nommé Stuxnet, mis au point dans le cadre d’une étroite coopération entre les services israéliens et américains avait mis le souk dans les systèmes de gestion de la centrale nucléaire iranienne de Bushehr.

2. Qu’une « mystérieuse explosion » s’était produite le 12 octobre dans la base souterraine ultra-secrète de Khorramabad, à l’ouest de l’Iran, abritant des missiles à moyenne portée, provoquant la mort de plusieurs dizaines (certains disent même plusieurs centaines) de Pasdarans chargés de leur garde. Comme par hasard, cette explosion s’est produite au moment où Mahmoud Ahmadinejad défiait verbalement Israël à quelques kilomètres de sa frontière nord.

3. Que le Hezbollah libanais était approvisionné, via la Syrie, en missiles d’une portée de 250 km, permettant d’atteindre les centres vitaux d’Israël à partir de bases situées hors de la zone théoriquement contrôlée par la FINUL (Force d’interposition des Nations Unies au Liban).

Téhéran a minimisé les deux premières affaires en parlant « d’accident » pour l’explosion dans la base des missiles, et en niant officiellement qu’un virus informatique soit la raison des retards répétés dans la mise en route de la centrale de Bushehr.

On ne commente pas non plus ces deux affaires à Jérusalem et à Washington, mais les canaux par lesquels elles sont parvenues à la connaissance du public3 et les précisions avec lesquelles ces informations sont rapportées est un signe qui ne trompe pas : les services spéciaux israéliens ne sont pas totalement étrangers à ces affaires et tiennent à le faire savoir.

Quant aux informations sur les nouvelles capacités militaires de la milice du Hezbollah, elles ont donné lieu à un « scoop » récent du journaliste du Figaro Georges Malbrunot, ancien otage en Irak, qui sert habituellement de « petit télégraphiste » lorsque les services syriens ont un message à faire passer. C’est ainsi qu’au mois de juillet dernier, la révélation par ce même Malbrunot de l’utilisation par le Qatar de sociétés de sécurité israéliennes avait rendu fou de rage Serge Dassault, propriétaire du Figaro engagé dans de délicates négociations pour la vente de « Rafale » à l’émirat du Qatar…

Pour l’instant, cette guerre contre l’Iran est à mi-chemin entre le stade de la gesticulation et les premières escarmouches annonciatrice de la grande confrontation.

La suite dépend du nouveau cours que prendra la politique étrangère d’Obama après la débâcle démocrate annoncée lors des midterm du 2 novembre. Le départ de Rahm Emmanuel de la Maison Blanche et celui, annoncé pour juin, de son plus proche conseiller David Axelrod marque sans doute la fin de la tentative de faire plier Benyamin Netanyahou sur la question des constructions dans les implantations.

Mais qu’adviendra-t-il ensuite ? Quelques augures conservateurs, comme l’ancien représentant américain à l’ONU John Bolton prédisent le pire : ligoté par un Congrès républicain en politique intérieure, Obama serait tenté de se concentrer sur des objectifs internationaux, par exemple en exigeant d’Israël qu’il adhère au Traité de non-prolifération nucléaire en échange du renoncement, par Téhéran à se doter d’armes atomiques. Ils annoncent aussi, en cas de blocage des pourparlers directs entre Palestiniens et Israéliens, que les Etats-Unis pourraient soutenir à l’ONU une résolution établissant un Etat palestinien en Cisjordanie et à Gaza dans les frontières de 1967.

On ne voit pas comment Hillary Clinton (qui n’a pas perdu espoir de succéder, en 2016, à Barack Obama) pourrait souscrire à une telle ligne, et rien ne permet de penser que le successeur de James Jones à la tête du Conseil national de sécurité sera en mesure de « vendre » cette politique au Pentagone et au Congrès. Ce dernier tient, rappelons-le, les cordons de la bourse, et peut ainsi s’opposer au Président en coupant les vivres de projets qui lui sont chers. Il faudrait alors que cette politique d’Obama soit plébiscitée par l’opinion pour qu’elle ait quelque chance de s’imposer.

En attendant, au Proche-Orient, les bruits de bottes sont de plus en plus sonores…
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Lun 1 Nov - 15:42

J'attends le déclenchement effectif de la guerre d'Iran pour acheter des actions en Inde. Ca va faire un malheur !
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Lun 1 Nov - 16:29

http://laboussole2012.wordpress.com/2010/10/26/%C2%ADdebut-de-la-3eme-guerre-mondiale-entre-novembre-et-decembre-2010/


Début de la 3ème guerre mondiale entre novembre et décembre 2010 ?

« Pendant le règne du Président noir il y aurait une crise économique et alors va commencer une 3ème guerre mondiale. La guerre va commencer en novembre 2010 et s’achèvera en octobre 2014. Elle démarrera d’abord de façon conventionnelle, puis ensuite ce sera l’escalade, par l’emploi des armes nucléaires et chimiques ».
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Invité le Lun 1 Nov - 17:05

N'importe quoi. On dirait que le forum a trouvé son Nostradamus... :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Jeanclaude le Lun 1 Nov - 17:33

Aurélie a écrit:N'importe quoi. On dirait que le forum a trouvé son Nostradamus... :p

Il me saoûle .... et je mesure mes propos !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Invité le Lun 1 Nov - 18:54

tu n'es pas obligé de lui répondre JC!
si ses sujets intéressent quelqu'un ils le lisent , font éventuellement des commentaires sinon, ils passent leur chemin .Du moment que ça ne frise pas trop l'indécence..... Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Mar 2 Nov - 8:44

Après la Peste Noire il y eut la Renaissance. Espérons que ce " déluge ", symbole d'une civilisation en péril et à revoir de fond en comble, en fasse autant.


avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Jeanclaude le Mar 2 Nov - 10:57

franline a écrit: tu n'es pas obligé de lui répondre JC!
si ses sujets intéressent quelqu'un ils le lisent , font éventuellement des commentaires sinon, ils passent leur chemin .Du moment que ça ne frise pas trop l'indécence..... Cool

lis et tais-toi ! OK .... merci franline
je te serais gré de rester à ta place !
si les sujets de ce membre à part entière du forum ne t'intéressent pas alors PASSE TON CHEMIN ! on se passe de tes commentaires ! tu n'es pas le chef ici donc , tes réflexions à deux balles tu te les gardes pour ailleurs !
merci bien , Franline !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Jeanclaude le Mar 2 Nov - 17:28

tu n'as dû comprendre mon post !

ce que j'ai voulu dire c'est :

Lis et tais toi ( en parlant du post de l'autre ) et considérais cette phrase comme tienne ... sur ce je t'ai personnellement répondu : OK .... merci franline ( de m'avoir si aimablement éconduit ! )

Si vous piquez une colère à chaque post autant que je me barre !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Jeanclaude le Mar 2 Nov - 17:39

Petite précision franline ... je n'ai jamais eu la prétention de prendre TA place !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Jeu 11 Nov - 9:01

10 novembre 2010

L'Iran va tester "très bientôt" ses propres missiles S-300

(AFP)–Il y a 21 heures

TEHERAN — Un responsable militaire iranien a indiqué mercredi que la République islamique testerait "très bientôt" des missiles S-300 fabriqués sur son territoire, défiant ainsi la Russie qui a refusé de lui livrer ces missiles sol-air.

"Nous testerons très bientôt des missiles longue portée de défense aérienne, dont des S-300", a affirmé l'officier Mohammad Hassan Mansourian, cité par l'agence d'Etat Irna.

Le22 septembre, le président russe Dmitri Medvedev avait interdit la livraison de missiles S-300 à l'Iran --un contrat critiqué par les Occidentaux et Israël--, en application d'une résolution de l'ONU sanctionnant Téhéran pour son programme nucléaire controversé.

Outreles S-300, la livraison à l'Iran de chars, d'avions et d'hélicoptères de combat, ainsi que de bâtiments de guerre, avait également été proscrite par le décret du Kremlin.

M. Mansourian a estimé mercredi que la Russie avait cédé à la pression "du régime américain et sioniste".

"Afin de répondre à une partie de nos besoins en matière de sécurité, nous voulions acheter des S-300 à la Russie. Mais ce pays a utilisé la résolution 1929 comme un prétexte pour refuser de nous livrer cette arme défensive", a-t-il dit.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté le 9 juin 2010 la résolution 1929 renforçant les sanctions contre l'Iran, soupçonné par la communauté internationale de chercher, malgré ses démentis, à se doter de l'arme nucléaire.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait estimé début novembre que la Russie avait "vendu" l'Iran aux Etats-Unis, en annulant le contrat.

La Russie, qui a notamment construit la première centrale nucléaire de l'Iran lancée fin août à Bouchehr (sud), avait voté en faveur des sanctions iraniennes malgré ses liens avec Téhéran dans le domaine économique et énergétique.

La Russie va rembourser à l'Iran l'acompte versé (166,8 millions de dollars) pour l'acquisition des missiles S-300, a assuré Moscou début octobre.
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Jeu 11 Nov - 9:37

http://www.france-palestine.org/article16000.html


Paris et Londres, comme Tel-Aviv, poussent l’administration Obama à l’intransigeance.
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Invité le Mar 16 Nov - 17:35


Pour ma part, je soutiens, sans réserve, le président iranien. Quand on a une dette explosive, qu'on a fait 2 guerres à pertes contre l'islamisme et qu'on s'épuise sur les hydrocarbures, on a pas intérêt à soutenir les aventures des pourvoyeurs en fosse monnaie et en terrorisme (USA et Israël).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  livaste le Mar 16 Nov - 20:29

chacun est libre Saco , même d'admirer des dictateurs sanguinaires !
Tant que tu ne nous impose pas ta vision !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Dim 5 Déc - 11:25

avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  livaste le Dim 5 Déc - 12:05

c'est quoi ta source ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  La bête blonde Teuton le Mar 14 Déc - 16:21

http://www.sudouest.fr/2010/12/14/nucleaire-avec-l-iran-la-guerre-secrete-a-commence-267098-4803.php

Nucléaire : avec l’Iran, la guerre secrète a commencé

Pour Thérèse Delpech, chargée de la veille stratégique auprès du Commissariat à l’énergie atomique, sanctions et sabotages ont durci le conflit avec Téhéran et la négociation avec l’Iran est un trompe l’œil. Quant au climat international, il est alourdi par l’affaire Wikileaks et la nouvelle provocation nord-coréenne.

Thérèse Delpech a présenté son « Appel de l’ombre » à la librairie Mollat à Bordeaux (photo Thierry David).

« Sud Ouest » : Le limogeage surprise de Manouchehr Mottaki (le ministre iranien des Affaires étrangères) vous a-t-il surpris et que signifie t-il à vos yeux ?

Thérèse Delpech : On savait que Mottaki, un proche d’Ali Larijani (NDLR. figure de l’aile pragmatique du régime iranien),était en difficulté depuis l’été dernier, car Mahmoud Ahmadinejad avait multiplié la nomination d’émissaires dans son domaine de compétences.La brutalité du limogeage – l’intéressé se trouvait au Sénégal –interroge, et le choix de son remplaçant – Ali Akbar Salehi, le chef du programme nucléaire iranien – confirme la centralité du dossier nucléaire dans la politique iranienne. La question que je me pose,c’est de savoir si ce changement a été fait par Ahmadinejad seul, ou en accord avec le Guide Ali Khamenei.

S.O. : Après presqu’un an d’interruption, les discussions ont repris à Genève avec l’Iran. En attendez-vous quelque chose ?


T.D.
: Franchement non. Parler de reprise des négociations est beaucoup dire : il s’agit d’une réunion sans ordre du jour précis alors que l’Iran a déclaré qu’il ne parlerait pas de son programme nucléaire et balistique. De plus, le président Ahmadinejad a déclaré la veille de la réunion que l’Iran maitrisait l’intégralité du cycle du combustible nucléaire.

Centrifugeuses sabotées

S.O. : Peut-on encore parler de négociations alors que des indices montrent qu’un bras de fer est engagé avec l’Iran ?

T.D. :
Ce sont plutôt des déclarations unilatérales de part et d'autre. En outre, à côté de la diplomatie, il faut compter les sanctions internationales, qui ciblent le régime et ses activités prohibées. Elles font plus mal que ne l’avouent les Iraniens comme le confirment des télégrammes diplomatiques révélés par « Wikileaks ». Il faut aussi compter des opérations clandestines ciblées : des centrifugeuses importées par les Iraniens étaient défectueuses, un site de missiles balistiques à l’ouest de l’Iran a explosé : problème interne ou opération de sabotage ? La deuxième solution n’est pas exclue.

S.O. : Quel est votre avis personnel ?

T.D. : Il y a plusieurs hypothèses. Un troisième fait intéressant est la façon dont un logiciel de sabotage – le fameux verStoxnet – a mis hors service 3.000 centrifugeuses iraniennes durant une semaine. Comme vous voyez, on est au-delà de la simple discussion.

S.O.
: Sommes-nous passé au stade d’une guerre qui ne dit pas son nom ?

T.D. :
Non, car il y a un nouveau rendez-vous diplomatique en janvier. Il faut seulement veiller à ce que l'Iran ne continue pas à tirer parti de ces rencontres pour gagner le temps d’assembler un premier engin ou du moins à produire la matière fissile nécessaire. De ce point de vue, 2011 est important car il y aura de nombreuses élections en 2012, y compris aux États-Unis.

S.O. : Vous voyez une évolution à Téhéran ?

T.D.
: Sur le nucléaire? Non. Aucune. La réunion de Genève l'a confirmé.

S.O. : Les échanges diplomatiques révélés par « Wikileaks » vous ont-ils appris des choses sur le fond, par exemple sur l’Iran ?

T.D. :
Je savais que les monarchies du Golfe avaient fait des démarches à Washington pour qu’il soit mis fin au programme nucléaire iranien, y compris par la force, mais une chose est d’avoir un écho, autre chose est de lire les termes employés par les chefs d'État. On voit concrètement à quel point le problème est crucial pour la région. Je savais aussi que la Chine jouait double jeu sur la Corée du Nord et l’Iran, mais j’ignorais que des composants de missiles nord coréens étaient partis de l'aéroport de Pékin pour Téhéran, ceci alors que les Américains avaient fait pression sur la Chine pour qu'elle cesse ce rôle indigne d’un membre permanent du Conseil de sécurité.J’ai aussi été étonnée de la crudité avec laquelle les diplomates américains à Moscou parlent de la corruption – bien connue par ailleurs– qui règne autour de Vladimir Poutine.

La colère de Poutine

S.O. Cela va-t-il empêcher l’actuel rapprochement américano-russe ?

T.D.
Le Premier ministre russe a fait connaître son déplaisir. De toute façon, les relations avec la Russie vont continuer d’être compliquées. Le Congrès américain peut bloquer la ratification du nouveau traité START (qui n’est pourtant pas contraire aux intérêts américains). Et il ne pourra y avoir d'accord sur la défense anti-missile si les Russes, comme je le comprends, veulent reconstituer des "secteurs de sécurité" en Europe, comme du temps du Pacte deVarsovie.

S.O. : Les révélations de Wikileaks, de façon générale, ne vont-elles pas avoir pour effet de rendre plus délicates les relations internationales ?

T.D. : Ce peut être le cas dans une région comme le Moyen Orient où des dirigeants ont lu dans les journaux des propos qu’ils tiennent en privé mais ne peuvent pas endosser face à leurs opinions publiques : dire par exemple que l’Iran est pour eux un problème plus grave qu’Israël. Le président turc est visiblement furieux d'avoir été accusé de corruption. Entre alliés occidentaux, les révélations n’ont pas le même impact : on n’a pas attendu Julian Assange pour savoir qu’Obama n’avait guère de considération pour les Européens.

La provocation de Pyongyang


S.O. : Révélation tout de même en Asie que la panne de stratégie américaine vis-à-vis de la Corée du Nord ?


T.D.
: Hélas, il y a des années que cela dure. Pyongyang vient de se livrer à deux actes de guerre en 2010 : en mars, une torpille nord-coréenne a coulé une frégate sud-coréenne et tué 46 marins, et en novembre, il a attaqué à l'obus une île sud coréenne sans aucune provocation de Séoul. Ces coups deforce sont peut-être une façon pour le jeune successeur désigné de Kim Jong-Il de se concilier les faveurs de l’armée. On peut aussi lire ces agressions comme une façon calculée, typiquement nord-coréenne, de masquer un problème sérieux, en l’occurrence la révélation d’une usine d’enrichissement ou une réponse à une déclaration de Séoul disant que la politique de la main tendue entre les deux Corées était un échec.Alors que la génération des quadras qui monte à Pyongyang est au moins aussi dure que la vieille garde, l’avenir dépendra beaucoup de la réaction internationale aux derniers évènements, et pour le moment, il n’y en a guère.

S.O. : Pourquoi ?

T.D. : Obstruction chinoise au Conseil de Sécurité.Une nouvelle preuve de la duplicité de la Chine sur ce sujet. Si vous demandez à Pékin de choisir entre la réunification des deux Corées et le risque nucléaire et balistique nord coréen, le choix sera d'éviter la réunification, du moins aussi longtemps qu'elle se ferait au bénéfice des pays occidentaux.

Thérèse Delpech vient de publier « L’appel de l’ombre, puissance de l’irrationnel » (éd. Grasset, 2010). Elle présenté l'ouvrage à la librairie Mollat le 6 décembre dernier. Un entretien avec l'auteur est disponible en podcast sur le site internet de l'établissement.
avatar
La bête blonde Teuton
Candidat
Candidat

Masculin Nombre de messages : 269
Age : 33
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Invité le Dim 19 Déc - 17:46

livaste a écrit:chacun est libre Saco , même d'admirer des dictateurs sanguinaires !
Tant que tu ne nous impose pas ta vision !

Chacun est libre en effet de cautionner ou non les massacres de populations. Je ne vois pas en quoi le gouvernement d'Iran est pire que d'autres gouvernements que la France soutient (genre l'arabie saoudite, le yémen ou certains gouvernements africains...). Par contre, je vois comment l'UMP cautionne le massacre des civils palestiniens, afghans, et irakiens par alignement politique. Je vois comment on utilise les droits de l'homme pour préparer les massacres... (affaire Sakineh). Je vois aussi comment on monte les gens, les uns contre les autres. j'ai aussi vu comment on a cautionné un trafique d'organe pour cause d'intérêt géopolitique. Libre à toi d'admirer les massacreurs et de croire aux guerres préventives. Chacun est libre mais vous imposer à de jeunes soldats français de mourir pour des causes qui ne sont pas les nôtres... Vous imposez à des peuples une occupation armée. Et ça ce n'est pas bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre contre l'Iran a commencé.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum