Le temps qui panse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps qui panse !

Message  Jeanclaude le Ven 29 Oct - 15:28

29/10/10 | 07:00 | Jean-Francis Pecresse

Le temps qui panse

Le conflit des retraites touche à sa fin. Le constat s'impose au lendemain d'une septième journée de protestation qui, sans avoir été médiocre, loin de là, a réuni moitié moins de manifestants que le 19 octobre et enrôlé un nombre désormais insignifiant de grévistes.

La réforme ayant enfin été votée par le Parlement, les vacances ayant démobilisé une partie des troupes, ce ne fut pas le sursaut, que n'escomptaient d'ailleurs plus les syndicats et les partis de gauche, mais un baroud d'honneur. Preuve que la situation s'est retournée, le défi devient, pour le camp des opposants, d'éviter que la journée du 6 novembre, cette journée de trop, ne tourne à la débâcle.

Il faudrait être naïf pour s'en satisfaire. Car si le conflit des retraites touche à sa fin, la conclusion, elle, est loin d'être écrite.

Cette déchirure de la société, cette épreuve de la démocratie laissent la nation comme un grand corps blessé. Habituellement, les plaies restent douloureuses mais se referment. Pas cette fois.

Parce que, fait rare dans notre histoire, le pouvoir politique a mené au bout, sans la dénaturer, une grande réforme rejetée par la rue.

Parce que, fait nouveau dans leur histoire, des syndicats réformistes comme la CFDT ne se sont pas contentés des concessions faites, en l'occurrence sur la prise en compte de la pénibilité professionnelle et sur la retraite à taux plein des mères de famille. Sur des ruines, l'exécutif va devoir tenter de rebâtir un dialogue social. Non pas que celui-ci soit une fin en soi, mais un moyen de réformer.

Il peut compter, pour cela, sur deux éléments. Le temps, d'abord, qui panse les plaies et invite à penser sans passion.

Rien ne serait plus maladroit, de la part du gouvernement, que de précipiter l'ouverture de nouveaux chantiers. Le paritarisme ensuite, sorti miraculeusement intact de ce conflit. Grâce en soit rendue au patronat. Habilement, tant le Medef qu'une avant-garde comme Croissance Plus ont su ne pas pousser à la roue de la réforme. Ainsi le patronat a-t-il préservé tout son rôle traditionnel de partenaire de confiance des syndicats.

Laurence Parisot, le recours ? Flairant le danger, Benoît Hamon, au PS, tente maintenant de convaincre que cette réforme est la sienne. Cela n'empêchera pas le dialogue social de vite reprendre, sous une forme bilatérale.

Par esprit de responsabilité : la société tout entière attend des avancées sur l'emploi des jeunes et des seniors. Par nécessité aussi, puisque syndicats et patronat doivent renégocier, d'ici à avril 2011, une convention d'indemnisation du chômage, et, d'ici à la fin de l'année en principe, un accord financier sur les retraites complémentaires. Sans doute serait-il sage de se donner du temps avant d'ouvrir ce dossier-là.

http://www.lesechos.fr/opinions/edito/020896150722.htm?xtor=EPR-1001-[la_une_matin]-20101029

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  livaste le Ven 29 Oct - 20:37

Très bonne analyse .
Il me semble que le gouvernement a ordre de ne pas pavoiser , et c'est très bien .
Quelque soit nos appartenances politiques nous savons tous que la réforme du système de retraite était urgent , j'ai lu , je ne sais de quel expert , que lorsque Mitterand avait abaissé l'âge de la retraite à 60 ans , à l'époque il y avait 18 actifs pour 1 retraité , mais on savait déjà que les années du babyboom d'après la guerre n'allaient pas tardé à prendre leur retraite , arrivant , dans les années suivantes à leur 60 ans , et donc cela changerait complètement la donne .

baby boom ou babyboum ou pic de la natalité[réf. nécessaire] est une augmentation importante du taux de natalité dans certains pays, juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les enfants nés durant cette période sont parfois appelés des baby boomers (voire simplement, au Canada, des boomers).
Cette période s'étend de 1945 jusqu'au milieu des années 1970 pour la plupart des pays nord-européens. Pour certains pays comme la France, elle a commencé plus tôt dès 1942 et pour d'autres continué jusqu'à la fin de 1974, bien que de façon moins importante. Durant les deux premières décennies du xxie siècle, les baby boomers qui partent massivement à la retraite créeront un nouvel effet socio-économique d'envergure: le Papy boom.


Et simultanément l'espérance de vie est passé de 66 ans à 80 ans .. ce qui ne peut que donner une inflation du nombre des retraits par rapport aux nombre d'actifs ( sans compter bien sûr l'effet chômage , allongement des études etc )
Il ne s'agit pas de soutenir Sarkozy , il s'agit de savoir si l'on veut que le système de retraite par répartition , tel qu'il a été décidé , système basé sur les retraites payées par les actifs doit se poursuivre ou mourir .




_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  Jeanclaude le Ven 29 Oct - 21:05

Je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il fallait une réforme des régimes de retraite , de tous les régimes et cette réforme devait mettre tous les français à contribution et non seulement les petits salariés ou cadres moyens ... il n'y aurait pas eu ce " foutoir" dans pareil cas !

De surcroît quand un Gouvernement quelqu'il soit s'engage dans une réforme d'une telle ampleur, ce n'est certainement pas en bâclant cette réforme en 3 mois que celle-ci sera efficace et juste.

Dans certains pays, cette réforme a demandé plusieurs années de réflexion et NEGOCIATIONS entre partenaires sociaux ... le compte n'y est pas chez nous.

Le Gouvernement a voulu passer en force sur instruction de l'Elysée ... cela ne sera certainement pas sans conséquences hélas !.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  livaste le Sam 30 Oct - 8:25

Tu devrais être assez juste , Jean Claude , pour reconnaître que cela fait des années et des années que ce problème se pose et que les gouvernements y refléchissent , seulement , aucun gouvernement n'a eu le courage jusqu'à présent , d'affronter les syndicats gauchistes !
Quant à faire contribuer tous les Français , c'est à dire aussi ceux qui ne bénéficieront jamais de la retraite , c'est comme je le disais , changer de système de retraite , puisque celui ci a été créé sur la base de la répartition des retenues faites sur les salaires des actifs !
Donc si je comprends bien , tu vas faire payer les retraites des retraités par ... les rentiers , les retraités eux même ,... beau programme !
De fait , tu fais comme les gauchistes semblant de croire que tous les actifs ne cotisent pas , et tu sais que c'est une énorme tromperie , puisque tu connais parfaitement le mode de calcul des cotisations , avec des tranches de plus en plus élevé en fonction du revenu ( come pour lesautres cotisations du reste )

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  Jeanclaude le Sam 30 Oct - 9:33

livaste a écrit:Tu devrais être assez juste , Jean Claude , pour reconnaître que cela fait des années et des années que ce problème se pose et que les gouvernements y refléchissent , seulement , aucun gouvernement n'a eu le courage jusqu'à présent , d'affronter les syndicats gauchistes !
Quant à faire contribuer tous les Français , c'est à dire aussi ceux qui ne bénéficieront jamais de la retraite , c'est comme je le disais , changer de système de retraite , puisque celui ci a été créé sur la base de la répartition des retenues faites sur les salaires des actifs !
Donc si je comprends bien , tu vas faire payer les retraites des retraités par ... les rentiers , les retraités eux même ,... beau programme !
De fait , tu fais comme les gauchistes semblant de croire que tous les actifs ne cotisent pas , et tu sais que c'est une énorme tromperie , puisque tu connais parfaitement le mode de calcul des cotisations , avec des tranches de plus en plus élevé en fonction du revenu ( come pour lesautres cotisations du reste )

Je n'ai jamais dit que le problème des retraites n'était pas crucial depuis des années, tout comme je n'ai jamais dit qu'aucun gouvernement quelqu'il soit n'a eu le courage de mettre ce dossier sur la table et négocier avec tous les partenaires sociaux comme cela s'est réalisé ailleurs. Mais je te prie de garder pour toi tes allusions : je suis loin d'être " gauchiste" ... je suis pour l'égalité entre citoyen ce qui est tout à fait différent et je sais faire la différence entre un homme ou une femme de gauche intelligente ( ça existe ) et un casseur qui, bien évidemment ... est de gauche, c'est d'une logique absolue ! Les gens du centre ou de droite sont des gens bien Monsieur !

Où as-tu lu que j'avais écrit que des actifs ne cotisaient pas ? Ce que je sais c'est qu'au-dessus d'un certain plafond il n'y a plus de cotisation.

Peux-tu me dire qui sont les français qui ne percevront jamais de retraite ? Pour ma part je n'ai pas fait d'allusion à ce genre de personnes ... si elles existent.

Ce que j'aurais souhaité, et je l'ai déjà écrit sur ce forum :
- Une négociation sérieuse entre tous les partenaires sociaux, compris l'Etat.
- Un seul régime de retraite au lieu d'une pléiade de régime comme actuellement ( évidemment cela remet en cause certains avantages non négligeables pour certains et c'est bien pour cela que ce gouvernement ne s'est "attaqué" qu'au seul régime général )
- Une durée de cotisations identiques à tous les citoyens français
- Un taux également identique à tous
- Une base de calcul identique à tous.
- Une taxation ds niches fiscales ( et il en existe combien ? )

Ce gouvernement, pas plus qu'un autre sans doute , n'a pas voulu trancher définitivement ce qui fait que l'on sera obligé de revoir ce problème sous quelques années ... car contrairement aux idées reçues et que l'on nous fait " avaler" ce dossier est loin, très loin d'être solutionné, tant au niveau financier, qu'au niveau égalité sociale. Tant que nous aurons autant de "régimes spéciaux" ce problème ne sera pas solutionné. Quand on sait que le régime général des salariés finance en partie celui des agriculteurs ... il y a malaise .




Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  livaste le Sam 30 Oct - 14:27

Pour résumer et couper court à tes répétition , tous les salariés qui toucheront retraite cotisent , et c'est bien normal puisque le système a été crée sur la répartition des sommes récoltées par les cotisations !
Par contre j'aimerais que tu précises ce que tu entends par " égalité " , est ce à dire que tu désires que tous les retraités perçoivent la même retraite , peu importe s'ils ont cotisé généreusement , étant donné qu'ils sont cotisé en fonction de leurs salaires c'est à dire qu'un cadre cotise 5 fois plus qu'un smicard , mais faut il lui filer ensuite la même retraite ??
Parce que ,, ton slogan ," égalité pour tous " c'est du pipeau ! ou plutôt de l'hypocrisie , je ne pense pas que tu contestes d'avoir une retraite supérieure à celle du smicard qui travaillait sous ta responsabilité , n'est ce pas !

Je ne t'ai pas accusé d'être gauchiste mais seulement d'employer , d'utiliser les mêmes arguments que les gauchistes , par simple anti gouvernement primaire .
Au fait ,on n'a pas entendu de propositions de ton leader favori , à part des anathèmes contre Sarkozy , il n'a rien à proposer , on peut donc supposer qu'il n'a aucune idée sauf laisser ce système mourir de sa belle mort !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  Jeanclaude le Sam 30 Oct - 14:36

livaste a écrit:Pour résumer et couper court à tes répétition , tous les salariés qui toucheront retraite cotisent , et c'est bien normal puisque le système a été crée sur la répartition des sommes récoltées par les cotisations !
Par contre j'aimerais que tu précises ce que tu entends par " égalité " , est ce à dire que tu désires que tous les retraités perçoivent la même retraite , peu importe s'ils ont cotisé généreusement , étant donné qu'ils sont cotisé en fonction de leurs salaires c'est à dire qu'un cadre cotise 5 fois plus qu'un smicard , mais faut il lui filer ensuite la même retraite ??
Parce que ,, ton slogan ," égalité pour tous " c'est du pipeau ! ou plutôt de l'hypocrisie , je ne pense pas que tu contestes d'avoir une retraite supérieure à celle du smicard qui travaillait sous ta responsabilité , n'est ce pas !

Je ne t'ai pas accusé d'être gauchiste mais seulement d'employer , d'utiliser les mêmes arguments que les gauchistes , par simple anti gouvernement primaire .
Au fait ,on n'a pas entendu de propositions de ton leader favori , à part des anathèmes contre Sarkozy , il n'a rien à proposer , on peut donc supposer qu'il n'a aucune idée sauf laisser ce système mourir de sa belle mort !

Egalité ne signifie pas même retraite ! Si tu prends le temps de me lire tu comprendras très facilement quelles sont mes idées et mes principes.

Je suis bien d'accord qu' un smicard ne peut pas percevoir la même retraite qu'un cadre et heureusement. Ce que je veux dire et que je répète depuis pas mal de temps c'est que je souhaite la disparition de tous ces régimes spéciaux et une méthode de calcul unique à tous ( ce qui ne veut pas dire retraite identique au niveau" monnaie" ) , ainsi qu'une durée de cotisations identique à tous les citoyens ! Je pense avoir été assez clair !

Petit apparté ... tu as l'intention de laisser longtemps l'autre se foutre de ma gueule sans réagir ? Pour ma part ciao !


Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps qui panse !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum