Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Mer 6 Oct - 21:37

Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges" (mis à jour)
il y a 59 min

B
La Hongrie, qui a décrété l'état d'urgence dans l'ouest du pays, redoute une catastrophe écologique majeure suite à la rupture du réservoir d'une usine de production d'aluminium située à Ajka, à 160 kilomètres de Budapest.Un million de mètres cube de boue toxique s'est répandu dans les villages alentours. Il y aurait trois morts et plus d'une centaine de blessés. (Voir la vidéo d'ITN World, en anglais) Lire la suite l'article

Quels sont les risques ?

Les journalistes présents en Hongrie ont d'ores et déjà signalé des brûlures et irritations des yeux. Et les autorités hongroises ont pris le parti de déverser du plâtre dans le fleuve Marcal pour endiguer « le flot toxique », a déclaré le porte-parole du service de lutte contre les catastrophes Gyorgyi Tottos à l'AFP.

« Il est fort probable que ces boues soient toxiques, même si nous n'avons pas de détails sur leur composition chimique », affirme Jacques Bureau, éco-toxicologue de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris).

Dans les cas les plus graves, ces boues peuvent attaquer « les organes fonctionnels » de l'homme, ou « obstruer les branchies des poissons » dans le milieu aquatique. Jacques Bureau précise :

« Au delà de leur potentiel toxique, c'est surtout le degré d'exposition aux boues qui fait la dangerosité de ces résidus. »

D'où viennent ces « boues rouges » ?

La production d'aluminium se fait à partir de la bauxite, un minerai que l'on retrouve souvent dans les régions tropicales et subtropicales.

La première partie du processus de production, qui conduit à transformer la bauxite en alumine -ensuite transformée en aluminium- est responsable des résidus de boues.

La production d'une tonne d'aluminium entraîne la production de près de trois tonnes de boue rouge. Selon L'UsineNouvelle.com, « ces résidus contiennent des métaux lourds ainsi que du cyanure et de l'arsenic ».

Mais la composition des boues et leur toxicité peuvent varier en fonction de l'origine du minerai.

Et en France ?

Il existe en France une seule usine de production d'alumine. Elle appartient à l'entreprise Rio Tinto Alcan et est située à Gardanne, près de Cassis (13). Depuis 1967, ces boues rouges sont rejetées pour moitié en pleine mer et, pour moitié, stockées dans un bassin près de l'usine. Alain Pavillon, directeur de l'usine de Gardanne, ...


j'ai vu des reportage s, c'est hallucinant .

<je ne ferai même pas de commentaire sur la façon, dont d'après l'article , nous rejetons nos boues rouges en pleine mer ....
Il y une vingtaine d'années , les Italiens venaient larguer ces mêmes boues à proxmlité de la Corse ( et donc plus loin de leurs rivages ) !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Mer 6 Oct - 21:45



La Hongrie est en état de choc. 1,1 million de mètres cubes de boue rouge toxique mélangée à de l'eau se sont déversés dans l'ouest du pays à la suite d'un accident industriel survenu le 4 octobre. Ici, Ajka, à 160 km de Budapest.



Dernière édition par livaste le Mer 6 Oct - 21:47, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Mer 6 Oct - 21:46



La coulée de boue a tout dévasté sur son passage et a fait, selon un bilan encore provisoire, 4 morts et 123 blessés. Trois personnes étaient toujours portées disparues mercredi 6 octobre.


Dernière édition par livaste le Mer 6 Oct - 21:48, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Mer 6 Oct - 21:47


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Jeu 7 Oct - 11:45

La marée rouge atteint le Danube
Mots clés : Catastrophe Écologique, Boue Toxique, HONGRIE

Par Thomas Vampouille

07/10/2010 | Mise à jour : 11:31
- Les autorités constatent que les eaux du fleuve commencent à être altérées par le flux toxique de boues rouges provoqué par un accident industriel à l'ouest de la Hongrie. Quelque 500 personnes sont mobilisées pour les opérations de nettoyage.


Les eaux de la rivière Raba, polluées par la rupture du réservoir d'une usine d'aluminium lundi (photo), ont atteint jeudi le Danube, a annoncé le Service des eaux hongrois. Les échantillons d'eau prélevés au confluent des deux cours d'eau révèlent "un taux alcalin légèrement supérieur à la normale, entre 8,96% à 9,07%", alors que la normale est à 8%. C'est le scénario que redoutaient les autorités. L'écosystème de ce long fleuve, qui traverse la Croatie, la Serbie, la Roumanie, la Bulgarie, l'Ukraine et la Moldavie avant de se jeter dans la mer Noire, est désormais menacé. AP

Par Thomas Vampouille


Fini " le beau Danube bleu " , va falloir qu'un musicien compose "le beau Danube rouge " ! affraid


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Georges le Jeu 7 Oct - 20:10

Nos boues irradiées imbibées d'acide, résidu du traitement du minerai d'Uranium extrait au Gabon et au Niger, tout le monde s'en moque, et pourtant elle est soit entreposées en de véritables montagnes radioactives soit balancer dans les riviéres où lesfemmes des village lavent leur manioc.
Personne n'arrive à comptabilisé le nombre réel de morts par leucémie, cancer des os, des poumons... Ce qui est certain c'est que dans ces villages les hommes et les femmes on peut de chance de devenir des vieillards. Mais évidemment pour certains ce ne sont pas des Européens, même pas des occidentaux, simplement des Africains.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 20:38

Il y a aussi une usine en France , une partie des déchets est stockées près du site , une autre partie est jetée en méditerranée .
Mais cela n'interesse pas les gauchistes ce ne sont que des Européens qui en souffrent !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Georges le Ven 8 Oct - 21:23

livaste a écrit:Il y a aussi une usine en France , une partie des déchets est stockées près du site , une autre partie est jetée en méditerranée .
Mais cela n'interesse pas les gauchistes ce ne sont que des Européens qui en souffrent !

Tu me parles d'une usine et je te parles de mines d'Uranium qui couvrent des dizaines de km². La France vient d'acheter une concession grande comme deux fois la Belgique, on est loin de ta petite usine et ceux qui travaillent en France dans cette usine portent des protection, mais les seul protections portés par les mineurs Nigériens et Gabonnés sont des masques en papier ou en tissu.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 21:31

c'était la parole de notre invité anti Français ,et extrême gauchiste !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 21:41

Le Danube envahi par les boues rouges


Par Pierre Prier

08/10/2010 | Mise à jour : 21:48

Le flux toxique issu d'une usine d'aluminium a atteint vendredi le deuxième plus grand fleuve d'Europe.

Les boues rouges ont atteint vendredi le beau Danube bleu. Le flux toxique a commencé à s'écouler dans le deuxième plus grand fleuve d'Europe, après la Volga, vers 8h30, par l'un de ses affluents, le Raab. Les premiers poissons morts ont été vus sur le grand fleuve, a confirmé le chef régional des Services anticatastrophes, Tibor Dobson : «Nous avons constaté des pertes de poissons sporadiques là où le Raab se jette dans le Danube.»

Les boues avaient auparavant détruit tout l'écosystème de la Marcal, une petite rivière située à proximité de l'usine d'aluminium où s'est produit l'accident industriel, qui a fait quatre morts. Le premier ministre hongrois, arrivé sur place, a découvert un paysage de cauchemar dans l'odeur âcre de la décomposition de centaines de kilos de poissons morts.

La crainte d'un désastre similaire dans le Danube lui-même était vendredi à l'ordre du jour. L'Union européenne et des responsables écologiques redoutent une catastrophe environnementale qui affecterait une demi-douzaine de pays si la coulée contaminait le Danube. Selon la Commission internationale de protection du Danube (ICPDR), cet accident industriel majeur pourrait causer des dommages durables aux hommes ainsi qu'à la faune et à la flore du fleuve.

Écosystème détruit
Le pire n'est cependant pas sûr. Tout dépendra d'un facteur bien connu des étudiants en chimie, le pH, le potentiel hydrogène, qui mesure la concentration en acides et en bases. Selon les Services des eaux, le taux alcalin, c'est-à-dire le taux de bases dans l'eau, avait atteint 9,4 vendredi à midi, contre environ 9 plus tôt dans la matinée, au confluent de la rivière Raab avec le Danube. Mais il était redescendu plus tard dans la journée à 8,4, puis 8,04, après que le flux toxique eut rejoint le cours principal du fleuve. La normale est de 8 et le maximum de 14. La baisse du taux alcalin est dû au fort débit du Danube, qui dilue les boues, explique Éric Thibaud, écotoxicologue à l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), établissement public français qui suit de près les événements.

Reste un autre danger, à moyen et long termes, mais beaucoup moins visible. «Nous ne connaissons pas la composition exacte des boues, ni quelles quantités de métaux toxiques elles contiennent, précise Éric Thibaud. Des métaux toxiques tels que le chrome, le fer ou le cadmium, par exemple, pourraient contaminer les poissons, et ensuite ceux qui les consommeraient.» Les remèdes sont artisanaux. Vendredi, les autorités continuaient à déverser dans les eaux du plâtre et des acides, afin de réduire le niveau de toxicité de l'eau en rééquilbrant le pH.

Pour la rivière Marcal, située à proximité des lieux de l'accident, le sort en est jeté. «L'écosystème complet de la rivière Marcal a été détruit, car le taux alcalin très élevé a tout tué», a déclaré Tibor Dobson. Après un tel désastre, la vie ne pourra renaître qu'après trois à cinq ans dans la rivière, estime le directeur de l'organisation de protection de la nature WWF à Budapest, pour qui l'ampleur de la catastrophe écologique reste encore difficile à cerner. «Nous avons cru que le volume d'eau de la Raab allait diluer la pollution, mais malheureusement cela n'a pas été le cas, explique-t-il. Nous espérons quand même que la branche principale du Danube va s'en tirer sans trop de dégât» grâce à son volume d'eau nettement plus important, a-t-il ajouté. Selon Gabor Figeczky, il faudra attendre les résultats des analyses, qui seront connues au plus tard aujourd'hui.

L'accident, dont les causes restent à élucider, a fait quatre morts, dont une petite fille de 14 mois, et plus de 150 blessés, selon un nouveau bilan officiel. Trois personnes sont toujours portées disparues.
Avec AFP et AP

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 21:43

Une réaction d'un lecteur internaute ...

Les boues rouges, c'est ce qui reste de la bauxite après que l'on en a dissous l'hydroxyde d'aluminium qu'elle contient. Cette dissolution n'est possible que dans une solution chaude et concentrée de soude (le même produit sert à déboucher nos éviers, c'est dire s'il est corrosif pour toute matière organique !). Normalement, les boues contiennent surtout de l'hydroxyde de fer, qui leur donne leur couleur, et qui n'est pas en lui-même toxique. Mais avant qu'elles soient évacuées, la soude résiduelle doit être neutralisée. On peut supposer que dans l'accident hongrois, ce qui s'est répandu est cette bouillie encore riche en soude, et donc très alcaline (pH élevé) et corrosive. La bauxite ne contenant pas uniquement de l'aluminium et du fer, d'autres métaux peuvent être présents dans cette mixture, même après neutralisation. Cela n'empêche pas qu'un peu partout dans le monde, on la rejette, là où on peut, comme par exemple dans la Méditerranée au large de Marseille, où un tuyau la déverse en profondeur.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Georges le Ven 8 Oct - 21:46

livaste a écrit:c'était la parole de notre invité anti Français ,et extrême gauchiste !

Pourquoi je serais anti Français ? Parce que je dis que des multinationales comme Aréva exploitent des mines d'uranium en causant la mort des centaines de travailleurs africains.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 22:20

rappelons que l'extraction de ce minerai a perduré en France jusqu'à la fin du 20 eme siècle , sans que les bobos gauchistes ne s'en émeuvent sur le sort des mineurs , mais ils n'étaient que des blancs , donc sans importance .


Le bassin de bauxite de Brignoles a été pendant un siècle le principal gisement français de bauxite, et même un temps le plus important du monde. Le minerai de bauxite a été découvert près du village des Baux dans les Bouches-du-Rhône par le chimiste Berthier le 23 mars 1821 alors qu'il cherchait du minerai de fer pour le compte d'industriels lyonnais. De là vient le nom de cette roche latéritique qui donne un sol rouge caractéristique à cause de sa forte teneur en alumine et en oxyde de fer. Ce nom a été fixé définitivement en 1861 par Henry Sainte Claire-Deville, le découvreur du procédé de fabrication de l'aluminium. En effet, la bauxite fournit l'alumine qui sera utilisée ensuite pour fabriquer ce métal. Il faut environ deux tonnes de bauxite pour faire une tonne d'alumine. L'attaque de la bauxite se réalise avec de la soude dans des autoclaves à vapeur dont la chaleur et la pression augmentent progressivement.

Les premières extractions de bauxite se situent vers 1860 dans la région d'Auriol (Bouches-du-Rhône), puis dans le Var, après que le géologue Daubrée ait découvert ce minerai à Cabasse en 1873. C'est le début de l'exploitation, le plus souvent en carrières ouvertes, d'un bassin qui s'étend sur une quarantaine de kilomètres, de part et d'autre de Brignoles, entre le bassin Ouest, à Mazaugues, plus tardivement mis en valeur, et le bassin Est, qui va du Val au Cannet-des-Maures et qui est le premier exploité et le plus important. Grâce à ce gisement, la France reste presque continûment jusqu'en 1939 le premier producteur mondial de ce minerai convoité, car vite utilisé à des fins militaires.

C'est en 1895 que commence vraiment l'essor du bassin et son entrée dans le domaine du capitalisme international quand s'implante l'Union des Bauxites, filiale de la British Aluminium Cie, qui, pendant dix ans, garde le quasi monopole de l'extraction. Plus de la moitié de la production est exportée vers l'Angleterre, l'Allemagne, la Russie ou l'Autriche par le port de Saint-Raphaël, avant que le raz-de-marée de 1906 et le tourisme ne détournent le trafic vers le port marchand de Toulon dont la bauxite restera jusqu'aux années soixante le seul véritable trafic. Le reste commence à être traité sur place dans les usines d'alumine de Gardanne (construite en 1894) et Marseille (La Barasse en 1908, Saint-Louis-des-Aygalades en 1909). En 1914, la Provence fournit 300 000 tonnes de bauxite. Les carrières emploient 750 ouvriers, descendus pour la plupart des vallées piémontaises, alors que les cadres viennent des mines de charbon du Centre. L'Union des bauxites est alors concurrencée par plusieurs filiales de grands groupes internationaux, norvégiens, suisses, allemands et français. Le grand rival est, en dépit de son nom (Les Bauxites de France), l'émanation d'un groupe germano-suisse, arrivée en 1905, qui a ravi le principal gisement, celui du Recoux entre Le Thoronet et Le Cannet. Après la Première Guerre mondiale, les compagnies françaises, Pechiney (ou plutôt Alais Froges et Camargue) et Ugine (L'Électrochimie), qui dominent le marché national de l'aluminium, commencent à tenir la dragée haute aux compagnies internationales (L'Union et Les Bauxites de France et une troisième arrivée en force en 1922, Les Bauxites du Midi, filiale du puissant trust américain Alcoa). Ces cinq sociétés se partagent, non sans coups bas, le bassin en compagnie d'une filiale du cimentier Laffarge. La production s'envole pour atteindre 545 000 tonnes en 1939.

Ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale qu'avec la découverte de grands gisements en Afrique, en Australie, aux Etats-Unis, etc., la production varoise devient marginale, bien qu'elle s'accroisse dans des proportions considérables, dépassant le million de tonnes au début des années 1950, puis les deux millions en 1965. Cette hausse est due aux investissements considérables réalisés alors et à l'augmentation de la productivité qu'ils ont engendrée. C'est le moment du passage à une extraction complètement mécanisée. Les chargeurs et les scrappers remplacent les pelles, les perforatrices (dites "jumbo"), les pics et les marteaux-piqueurs, les boulonneuses, l'étayage manuel avec les poteaux en pin. La productivité passe de 2 tonnes par homme à 17 tonnes. Le nombre de salariés stagne, tournant autour de 1 300 dans les années cinquante, puis de 1 000 par la suite. Cependant, l'avenir des mines n'est pas assuré face à la concurrence de la bauxite étrangère qui arrive sur le marché français à des prix inférieurs. Ainsi, à Gardanne, la bauxite d'Australie arrive pour la première fois le 21 septembre 1967 ; en 1972, c'est en Guinée que l'usine commence à s'approvisionner. Les années 1970 marquent donc la fin de l'embellie et la crise qui les secoue provoque un ralentissement mondial de la production et la mise en sommeil des bassins les moins rentables.

Le reportage qui date de 1976 se place dans ce mouvement de retrait de la bauxite varoise dont la production est passée de 2,2 millions de tonnes en 1972 à 1,6 million de tonnes en 1975. Les volumes exploitables font l'objet de controverse. Pour les personnels qui, depuis 1973 et l'annonce de la mort programmée du bassin, ont engagé un combat à l'issue incertaine, ils se situent à 168 millions de tonnes, pour la direction à 28 millions. Et, lorsque le directeur fixe à 1990 la fin de l'exploitation minière, il ne se trompe pas, même s'il est alors peu entendu par les personnels et les populations.

La production varoise chutera à moins d'un million en 1985, tandis que les effectifs fondront, passant de 990 salariés en 1975 à 225 en 1989. Malgré les grèves, le plan progressif de fermeture des mines se mettra en place. Le bassin Ouest (Mazaugues) s'éteindra le premier. À l'Est, la dernière exploitation souterraine, au Recoux, fermera en mars 1989 et l'exploitation en découverte de Doze, près de Cabasse, seule rescapée provençale (et française) du boom minier avec celle des Baux, en 1990. La disparition se fera dans l'indifférence, laissant des collines fissurées et une sorte de paysage de Far West fantôme fait de trous et de terrils rouges.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Ven 8 Oct - 22:22

Pollution: la Hongrie appelle l'Europe à l'aide
le 08 octobre 2010 à 09h08, mis à jour le 08 octobre 2010 à 10:42

Le flux toxique provoqué par un accident industriel a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube où plusieurs poissons morts ont été observés.



La Hongrie est débordée par l'ampleur de la catastrophe. Frappé par un grave accident industriel qui a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube, le pays a officiellement demandé jeudi soir l'aide de la protection civile européenne, a annoncé la Commission européenne dans un communiqué. Les autorités hongroises l'envoi de "trois à cinq experts" spécialisés dans le domaine des boues toxiques, de la décontamination et de l'environnement.

Le mécanisme européen de protection civile, auquel participent 31 Etats (UE-27 plus la Croatie, l'Islande, le Lichtenstein et la Norvège), facilite la coopération en matière de réaction aux catastrophes. Dans le cadre de ce mécanisme, les ressources sont mises en commun et peuvent être mobilisées pour venir en aide aux pays frappés par des catastrophes partout dans le monde. Une fois déclenché, le mécanisme assure la coordination des interventions d'aide à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne. La Commission européenne coordonne ces activités. Depuis sa création, en 2001, le mécanisme a été déclenché lors de catastrophes touchant des États  membres (comme les incendies de forêts dans le sud de l'Europe, en 2009), mais  aussi ailleurs dans le monde, comme récemment lors des tremblements de terre en  Haïti et au Chili.

4 morts et 3 disparus

Vendredi, la situation semblait s'améliorer, les effets de la pollution dans le Danube  semblaient se normalisant lentement. Le niveau PH du Danube à Komarom (80 km à  l'ouest de Budapest) est désormais de 8,4, a indiqué l'un des experts qui effectuent des mesures régulières dans le fleuve à un correspondant de l'AFP sur place. Ce chiffre est légèrement supérieur à la normale, mais n'a plus d'effets nocifs sur l'écosystème, selon lui. Dans le confluent de la rivière Raab et du Danube, deuxième plus long fleuve d'Europe après la Volga, ce niveau est en revanche de 9, et ici, des pertes de poissons sporadiques ont toujours été observées, mais beaucoup moins que jeudi. Alors que les experts estiment que l'effet alcalin sera de courte durée le  long du Danube, le niveau de la pollution par des métaux lourds, chrome  notamment, reste à déterminer.

L'organisation Greenpeace devait tenir une conférence de presse vendredi pour présenter les résultats de l'analyse de ses prises d'échantillons. Le bilan de l'accident chimique, le plus grave jamais vécu par le pays, est toujours de 4 morts, quelque 150 blessés et 3 personnes disparues. A l'origine de la catastrophe, c'est un réservoir d'une usine de bauxite-aluminium de la société MAL, située à Ajka (160 km à l'ouest de Budapest) qui s'est rompu lundi pour une raison encore inconnue, déversant plus de 1 million de mètres cubes de boue rouge toxique sur sept villages avoisinants.
le 08 octobre 2010 à 09:08

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Georges le Sam 9 Oct - 10:34

"rappelons que l'extraction de ce minerai a perduré en France jusqu'à la fin du 20 eme siècle , sans que les bobos gauchistes ne s'en émeuvent sur le sort des mineurs , mais ils n'étaient que des blancs , donc sans importance ."

La dangerosité de l'extraction de cettes bauxite sur quelques hectares est sans commune mesure avec l'extraction de l'uranium sur des milliers d'hectare.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Jeanclaude le Sam 9 Oct - 10:35

livaste a écrit:Il y a aussi une usine en France , une partie des déchets est stockées près du site , une autre partie est jetée en méditerranée .
Mais cela n'interesse pas les gauchistes ce ne sont que des Européens qui en souffrent !

Elle se situe dans quelle région cette usine ? L''entreprise pour laquelle je travaillais rejetais aussi ses boues dans la rivière locale en toute impunité si ce n'est en graisant la patte des gens de la DRIRE !

Dis moi Livaste ! Elle se situe dans quelle région cette usine ?


Dernière édition par Jean-Claude le Sam 9 Oct - 12:03, édité 1 fois

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Jeanclaude le Sam 9 Oct - 10:39

Georges a écrit:"rappelons que l'extraction de ce minerai a perduré en France jusqu'à la fin du 20 eme siècle , sans que les bobos gauchistes ne s'en émeuvent sur le sort des mineurs , mais ils n'étaient que des blancs , donc sans importance ."

La dangerosité de l'extraction de cettes bauxite sur quelques hectares est sans commune mesure avec l'extraction de l'uranium sur des milliers d'hectare.

Tu n'as peut-être pas tord ! Chacun sait que l'uranium n'a aucun effet toxique sur l'être humain donc aucune raison de s'offusquer ... mieux vaut critiquer les " gauchos" de ne pas avoir dénoncer les extractions de la bauxite ! Very Happy sachant que les "gens bien de droite" n'ont pas levés non plus le petit doigt !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Invité le Sam 9 Oct - 11:45

Nous devrions tout stopper , stopper l'extraction de mineraies nécessaires à notre technologie et revenir au feu de bois et la vapeur et faudra trouver que des branches naturellement tombées au sol....parce qu'une scie c'est en métal donc exclue.
aucune automobile , ça nécessite des métaux , aucune bicyclette ...pour les même raisons !
un cheval... et une charrue tout en bois .Si le cheval est malade , pas de vaccins , pas de soins : ça nécessite de la recherche et fabrications des médicaments donc exclu !...il mourra sans soins !

et la maison , sans électricité , sans meuble contenant toute ressource naturelle pouvant causer des tords quelque part dans le monde .... un matelas de pailles ; celle-ci ramasser à la main sans faux (métal) .

on peut continuer longtemps comme ça....et fini les coupes de cheveux ...les ciseaux sont en métal. clown

Fini les bateaux , les voitures , avions , camions , vélos ,sauf maisons en paille ramassée à main-nue .

Ca vous tente ???? Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Invité le Sam 9 Oct - 11:52

Personne ne parle de ça, mais de protéger les ouvriers et mesurer l'impact sur l'environnement est quand même un minimum, que ce soit en France ou ailleurs. Non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Invité le Sam 9 Oct - 11:59

bien entendu !
j'avais juste envie de faire de l'humour noir à la Georges. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Jeanclaude le Sam 9 Oct - 12:02

franline a écrit:Nous devrions tout stopper , stopper l'extraction de mineraies nécessaires à notre technologie et revenir au feu de bois et la vapeur et faudra trouver que des branches naturellement tombées au sol....parce qu'une scie c'est en métal donc exclue.
aucune automobile , ça nécessite des métaux , aucune bicyclette ...pour les même raisons !
un cheval... et une charrue tout en bois .Si le cheval est malade , pas de vaccins , pas de soins : ça nécessite de la recherche et fabrications des médicaments donc exclu !...il mourra sans soins !

et la maison , sans électricité , sans meuble contenant toute ressource naturelle pouvant causer des tords quelque part dans le monde .... un matelas de pailles ; celle-ci ramasser à la main sans faux (métal) .

on peut continuer longtemps comme ça....et fini les coupes de cheveux ...les ciseaux sont en métal. clown

Fini les bateaux , les voitures , avions , camions , vélos ,sauf maisons en paille ramassée à main-nue .

Ca vous tente ???? Twisted Evil

Quel est le rapport avec le sujet de ce topic qui n'amène aucue plaisanterie ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Invité le Sam 9 Oct - 12:06

je fais des plaisanteries si ça me chante !
le rapport ce sont les critiques de Georges sur la "main-mise" des européens "méchants" qui ponctionnent les richesses des "gentils" pauvres d'afrique .
rien d'autres!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  livaste le Sam 9 Oct - 12:07

Pourquoi n'as tu pas posé cette question à Georges , qui , le premier a trollé sur ce sujet ??

Pourquoi toujours cette agressivité uniquement envers Franline ou moi ??
Décidément , il faut endéduire que ton intolérance eet ta haine sont telles que toutle monde peut s'exprimer pourvu que ce soit pour taper sur les deux plus proches de l'UMP !
On trmeble devant autant de haine se demandant jusqu'où vous seriez prêts à aller pour assouvir votre obsession ! affraid

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Invité le Sam 9 Oct - 12:10

Surtout qu'aujourd'hui j'ai le goût à la dérision ! si monsieur JC est de mauvaise humeur , qu'il aille goûter au soleil de son beau pays de la Loire ...ça lui fera plus grand bien ! Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Jeanclaude le Sam 9 Oct - 12:10

franline a écrit:je fais des plaisanteries si ça me chante !
le rapport ce sont les critiques de Georges sur la "main-mise" des européens "méchants" qui ponctionnent les richesses des "gentils" pauvres d'afrique .
rien d'autres!

Excuse moi je n'avais pas lu le topic dont tu parles !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désastre écologique en Hongrie à cause des "boues rouges"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum