prise de position et propositions des nationaux concernant le budget

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prise de position et propositions des nationaux concernant le budget

Message  patriote reformiste le Mer 29 Sep - 11:38

C’est le budget d’un pays sous tutelle des marchés financiers et de l’Union européenne que présente aujourd’hui le gouvernement. Mêlant comme jamais injustice et choix politiques contre-productifs, ce budget de désespérance traduit la soumission de nos élites aux dogmes qui ont mené le pays à la ruine : la toute-puissance des marchés, l’effacement de l’Etat, et l’euro, qu’il faut sauver à tout prix.


Démantèlement de l’Etat


Ce budget est particulièrement contre-productif et nocif en accélérant le démantèlement de l’Etat, alors que la crise appelle au contraire la riposte énergique d’un Etat stratège. En ce sens, le budget 2011 répond avec zèle aux exigences des marchés financiers, des agences de notation et de leur relais, l’Europe de Bruxelles.


Les services publics seront de nouveau mis à mal, le nombre de fonctionnaires aveuglément réduit alors que personne ne s’interroge sur l’explosion de leur nombre dans les collectivités locales. Le gouvernement taillera une nouvelle fois à la hache dans les moyens de la police et de la gendarmerie, au moment où il fait croire aux Français à grands renforts de communication que la sécurité est sa priorité ! De qui se moque-t-on ?


Pire que tout, ces saignées se feront probablement pour rien : alors que le gouvernement retient des hypothèses de croissance exagérément optimistes (2% en 2011), il prévoit tout de même un déficit considérable, évalué à 6% du PIB l’an prochain.


Les petits paient pour les gros


Quand l’Etat s’efface, c’est évidemment les injustices qui prospèrent. Ce budget consacre ainsi la victoire par KO des gros contre les petits. Les niches fiscales supprimées sont celles dont bénéficient les classes populaires et moyennes, tel que le coup de pouce lié au mariage. Les impôts et taxes qui augmentent sont ceux de la masse des foyers français : assurance ou TVA sur les offres triple play notamment. Au total, ce sont 10 milliards d’euros qui sortiront de la poche des Français déjà les plus accablés, accroissant d’autant les injustices. Les amis du pouvoir, eux, sont épargnés.


Un autre choix est possible


Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, dénonce avec force un projet de budget que le FMI de Dominique Strauss-Kahn aurait pu signer des deux mains. Exprimant parfaitement l’idéologie de la caste UMPS, ce budget se fera contre les intérêts de la France et des Français.

Elle appelle à la mise en œuvre de priorités radicalement différentes, seules capables de redonner de l’espoir et de l’énergie à un pays profondément déprimé.

Pour assurer l’efficacité du budget, il faut renforcer les services publics et se donner les moyens de bâtir un Etat protecteur, régulateur et stratège. Les vraies économies ne sont pas à faire sur le dos des Français, mais sur les politiques les plus nocives : immigration (dont le coût est évalué à 60 milliards d’euros par an), contribution financière à l’UE (19 milliards d’euros chaque année), fraude sociale et gabegie de la décentralisation.


La justice doit aussi être une priorité : ce sont les niches fiscales qui permettent aux très grandes fortunes de ne pas payer d’impôt qu’il faut supprimer. Le bouclier fiscal doit être démantelé. Il faut aussi soulager nos PME, qui paient 33% d’impôt sur les sociétés alors que les multinationales du CAC40 ne parviennent à en payer que 8% ! Il faut revenir sur les 22 taxes Sarkozy qui accablent les classes moyennes et populaires.


Un budget d’espoir, juste et efficace, est possible, à condition de rompre avec les dogmes de nos élites déconnectées

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de position et propositions des nationaux concernant le budget

Message  Invité le Mer 29 Sep - 11:44

Patriote , je me suis permise de déplacer ton post ici , là où il est le plus approprié !
ce sujet parlant de propositions des nationaliste , j'ai jugé adéquat de le mettre dans cette partie plus ciblée afin que le sujet en question ne disparaisse pas dans les méandres des faits divers de l'actualité quotidienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de position et propositions des nationaux concernant le budget

Message  patriote reformiste le Mer 29 Sep - 11:54

Pas de problème

La prise de position émanant de Marine Le Pen, je retablis ici la prise de position de Bruno Gollnisch l'autre pretendant à la presidence du parti

Qualifié de «courageux et déterminé » par Christine Lagarde, le projet de Budget 2011 concocté par le ministre de l’Economie, et François Baroin, ministre du Budget sera examiné demain par l’Assemblée nationale. L’objectif annoncé est de réaliser 10 milliards d’économie sur les fameuses niches fiscales, 2 milliards sur la taxation des banques, et de réduire le déficit public du PIB de 8 à 6% à l’échéance 2012. Le 3 juin dernier, M. Fillon promettait « seulement » un coup de rabot de l’ordre de 5 milliards avant que M. Baroin ne double la mise. Ce sont d’ores et déjà entre 50 et 55 milliards d’euros qui sont pris chaque année dans les poches de nos compatriotes.

Malgré les faiblardes dénégations du gouvernement, ce projet touchera très durement les classes moyennes. La seule baisse de dépense envisagée par le gouvernement, qui s’abrite pour se faire derrière le « Rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques » de la Cour des Comptes, consiste donc en une augmentation des impôts…jugée inenvisageable, inacceptable et contraire à « sa philosophie » par le candidat Sarkozy en 2007…

Le mari de Carla Bruni a tenu il est vrai, partiellement sa promesse pour les hauts revenus, qui verront une hausse du taux d’imposition de 40… à 41%, dans le cadre de la réforme des retraites… laquelle n’entrera pas en compte dans le calcul du bouclier fiscal. Le chef de l’Etat garde également certainement toute la considération du néo-sarkozyste Bernard Tapie auquel l’Etat UMP, via le Trésor public, devrait remettre 210 millions d’euros dans le cadre du règlement de l’affaire Adidas.

Les autres Français vont eux, sérieusement trinquer…En clair, d’ici 2012, au titre de l’impôt sur le revenu, les feuilles d’imposition de la grande masse des foyers fiscaux français vont être grevées de 20 à 25 % supplémentaires, soit 10 milliards d’euros de plus en 2011, auxquels s’ajouteront encore 2,5 milliards prévus dès maintenant pour 2012.
Les « efforts » demandés aux ménages représentent 40 % des alourdissements souhaités par Mme Lagarde et M. Baroin les 60 % restants provenant des entreprises.

Au nombre des efforts en question, certaines niches dans les assurances sur les complémentaires santé et l’assurance vie vont être supprimées ; la TVA à 5,5 % portant sur la moitié de la note pour les offres alliant télévision, téléphonie et Internet (« triple play ») va disparaître pour être portée à 19, 6%, augmentation qui sera bien évidemment répercutée par les opérateurs sur leurs clients ; le taux de remboursement des médicaments « à service médical modéré » baissera de 35 à 30 % ; le crédit d’impôts sur les intérêts d’emprunts immobiliers sera supprimé ainsi notamment que l’avantage fiscal pour les jeunes mariés.

A ce sujet et pour couper court aux protestations qui se sont élevées face à cette dernière mesure, M. Baroin a tranché avec une sécheresse toute technocratique : « un acquis fiscal, ce n’est pas un acquis social et ce n’est pas un élément de la politique familiale »…quelle « politique familiale » ?

Pour le reste c’est le flou le plus complet qui règne dans les allées du pouvoir, le gouvernement s’avérant tout bonnement incapable de dresser, poste de dépense par poste de dépense, la liste des économies à réaliser. Il est vrai que pressurer une nouvelle fois le contribuable est une solution de facilité et évite de s’attaquer vraiment à la résorption de notre colossale dette publique…

Des économies, il y a en a pourtant d’évidentes, d’indispensables, de nécessaires à réaliser. Indiquons en au moins une : les 30,4 milliards d’euros que coûtent chaque année aux Français l’immigration, selon les calculs de Jean-Paul Gourevitch… –voir notre article en date du 8 avril- soit environ 60% du total des impôts sur le revenu prélevés annuellement à nos compatriotes .

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: prise de position et propositions des nationaux concernant le budget

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum