Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Aller en bas

Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe Empty Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Message  livaste le Dim 29 Juin - 8:29

dimanche 29 juin 2008

Alors que notre pays prend mardi la présidence de l'Union, les Français doutent plus que d'autres des bienfaits de la construction européenne, selon un sondage BVA.
Pour un Français sur trois, l'Europe est une source de crainte.
Parmi les Vingt-Sept, nous sommes l'un des peuples les plus inquiets. À en croire l'Eurobaromètre de printemps, même les Irlandais, un mois avant de dire « non » au traité de Lisbonne, étaient 65 % à avoir une image positive de l'Union. Nous ne sommes que 30 % à y puiser de l'espoir, soit moitié moins qu'il y a cinq ans (61 %). Le sentiment des Français à l'égard de la construction européenne s'est considérablement dégradé.

Au moment où notre pays prend la présidence de l'Europe, les résultats de notre sondage sont « politiquement dévastateurs », selon Jérôme de Sainte-Marie, consultant de BVA opinion.

Il semble que la perception des effets de la mondialisation sur la situation personnelle des personnes interrogées soit un critère fort de différenciation. Ainsi, 13 % seulement des ouvriers voient une chance dans la construction européenne, contre 49 % des cadres supérieurs.

« Image brouillée »

Très clairement, on attend de la présidence française qu'elle privilégie la protection, celle de l'environnement et celle des consommateurs (43 % pour les deux thèmes, 66 % à gauche). Le climat est aussi l'une des priorités fixées par Paris. Mais les Français ne se soucient guère des autres, comme la politique agricole commune (3 %) ou l'Europe de la défense (2 %). L'Europe est plus considérée comme « un bouclier » que comme « une ambition », constate Jérôme de Sainte-Marie.

Il est donc logique que l'Union paraisse bien placée pour résoudre les problèmes liés à la hausse des prix alimentaires (63 %) et, dans une moindre mesure, de l'énergie (47 %). Mais peu pertinente pour trouver des solutions aux conflits du Proche-Orient ou à la crise entre la Chine et le Tibet.

Cela n'empêche pas les Français de considérer que la politique étrangère (53 %) devrait être plutôt de compétence européenne. Mais ils sont très attachés à ce que la santé, l'éducation, l'emploi, la fiscalité restent entre les mains du gouvernement français. Le thème de l'immigration oppose les ouvriers, partisans à 73 % d'une gestion nationale du problème, aux cadres qui, à 63 %, estiment préférable une gestion européenne.

La victoire du « non » en Irlande est perçue comme une nouvelle plus mauvaise pour la présidence française que pour l'Europe elle-même. Les sondés relativisent l'importance d'un processus institutionnel qu'ils comprennent mal. Voilà sans doute pourquoi quatre Français sur dix se disent prêts à abandonner le traité de Lisbonne, dont la moitié des sympathisants socialistes. Un petit 14 % souhaite que l'on fasse revoter les Irlandais. De cette « image brouillée », révélatrice du « vent de pessimisme levé par le vote irlandais », Jérôme de Sainte-Marie tire la conclusion qu'un « discours redonnant un sens clair » à la construction européenne s'impose d'urgence « à l'orée de la présidence française ».


Joseph LIMAGNE.
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe Empty Re: Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Message  shimmy le Dim 29 Juin - 8:48

Il est clair en tous cas, que si les peuples avaient voté, la majorité des pays auraient dit : non !
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe Empty Re: Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Message  shimmy le Dim 29 Juin - 9:27

Plus l’Europe de Bruxelles avance, plus elle recule dans les cœurs et les esprits.

Le récent « non » irlandais porte à trois les pays de l’Union qui ont clairement rejeté la Constitution européenne (puisqu’entre nous la constitution que nous avons, ainsi que les Pays-Bas, rejeté en 2005 est le même texte que celui du traité simplifié).

De l’aveu même des dirigeants des pays de l’Union, tout référendum organisé dans un quelconque des pays de l’Union déboucherait sur un NON plus ou moins massif.

Votre Europe se construisant contre la volonté des peuples à cause d’une oligarchie sourde et aveugle aux besoins et aux désirs de ces mêmes peuples est devenue une euro-dictature !

Or, la seule solution qui vous vient à l’esprit est de faire revoter l’Irlande, solution juridiquement aussi absurde que si vous nous proposiez aujourd’hui de rejouer l’euro 2008, jusqu’à ce que la France gagne !

Bruxelles est à l’évidence incapable de mettre en place la moindre protection collective des peuples européens, comme le démontre son impuissance face à l’OPEP pour faire baisser le prix du pétrole.

Ce qui ne l’empêche pas de multiplier les obstacles afin que les états-nations ne puissent pas amortir le choc de cette flambée qui ruine le pouvoir d’achat des européens.

Alors, Monsieur le Ministre, à part l’arrachage de milliers d’hectares de vigne, la prime à la casse de nos bateaux de pêche, l’interdiction du camembert cru, ou l’obligation des gilets fluos dans les voitures, notre question est : « à quoi sert votre euro-dictature ? ».

Et accessoirement, « à quoi servez-vous ? ».

J'adhère totalement à ce discours !
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe Empty Re: Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Message  livaste le Dim 29 Juin - 9:47

je n'avais pas envie de poster les délires du vieux giscards , mais la lecture d'une réaction à son discours me contraint à le faire !

Créé le 10:56:09 | 29/06/2008 Modifié le 10:57:04 | 29/06/2008 Le Point.fr

Giscard : "la présidence française de l'UE doit être modeste"
AFP


L'ancien président Valery Giscard d'Estaing, qui avait participé à l'élaboration du projet de Constitution européenne, a estimé que la présidence française de l'UE, qui commence mardi, devait être "modeste". "Il faut que cette présidence française soit modeste", a déclaré M. Giscard d'Estaing dans un entretien au Parisien publié dimanche. "Les Français, qui ne sont pas modestes, croient que la présidence de l'Union consiste à diriger l'Europe. Or l'Europe est dirigée par ses institutions et pendant six mois la France va exercer la présidence de l'une d'elles, le Conseil", a-t-il rappelé. "Alors c'est important, bien sûr, mais cela ne veut pas dire qu'on a le pouvoir de décider à la place des autres", a-t-il souligné.

Interrogé sur le "non" irlandais au traité simplifié, M. Giscard a estimé qu'il fallait "laisser les choses reposer". "Les Irlandais sont des pro-européens (...) mais ce sont des pro-européens inquiets", a-t-il dit, ajoutant qu'il ne fallait pas "les traiter avec brusquerie". "Il faut laisser les Irlandais reprendre leur respiration. C'est dans le courant de l'hiver ou au cours du printemps 2009, que les choses pourront avancer et la question du traité leur être à nouveau posée", a-t-il estimé.


1 COMMENTAIRE(S)

DDA
[quote]Surtout pas !
dimanche 29 juin | 11:15
L'UE n'avancera pas "modestement" : il lui faut des impulsions fortes, sinon rien ne se fait. Sarkozy n'est pas du genre modeste, et ce n'est pas pour sa modestie qu'on l'a élu. Le traité de Lisbonne, repêchage du défunt traité constitutionnel, n'a été lancé ni par ni avec modestie. Il faut de l'ambition, il faut secouer les peuples et les dirigeants, et si ça ne leur plaît pas, tant pis. Quant aux Irlandais, ce n'est pas de le compréhension qu'il faut, mais un bon coup de pied au c... Il faut de l'audace, de la flamboyance, et surtout ne pas avoir peur. Sarkozy a les qualités qu'il faut ; Giscard, non.

on voit tout de suite le grand démocrate , sans doute un ultra libéral qui affiche son plus grand mépris pour les peuples et les démocraties !
Voila bien l'expression des partisans du é oui " !
Oui , à la mort de la déocratie ,
oui à la fin du suffrage universel
oui , à la suppression de la souveraineté des peuples
oui à la domination sans partage s'une clique de privilégies , patriotes de leurs actions !
oui à un état européen aussi antidémocratique que ne le fût l'urss !

et un coup d epied au cul des peuples européens contre ces crétins , ils ne les sentent pas venir ? Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe 654302 Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe 654302 Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe 654302 Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe 654302 Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe 654302
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe Empty Re: Sondage : les Français peu confiants dans l'Europe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum