Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  patriote reformiste le Mar 7 Sep - 11:44

Les manifestations de ce jour contre la réforme des retraites du gouvernement trouvent de véritables justifications parce que les propositions du gouvernement sur les retraites méritent d’être sévèrement combattues. En effet, la réforme est à la fois injuste et inefficace.

Injuste, parce que le report de l’âge légal de départ à 62 ans pénalise encore davantage les séniors déjà largement exclus du marché du travail et ne tient pas compte d’un accès des jeunes à l’emploi de plus en plus difficile et tardif. Injuste aussi parce que les efforts financiers destinés à sauvegarder les retraites par répartition portent uniquement sur les travailleurs, déjà pressurisés à maints niveaux par un Nicolas Sarkozy au service d’une caste de privilégiés. Quant à l’alignement des cotisations des fonctionnaires sur celles du privé, cela aurait été une bonne idée s’il ne s’était pas fait vers le haut, au détriment du pouvoir d’achat.

La réforme est aussi inefficace. De l’avis de nombreux experts, elle ne permettra pas d’atteindre l’équilibre financier du régime des retraites. La preuve en est que le gouvernement envisage déjà de puiser dans le Fonds de Réserve pour les retraites, normalement constitué pour l’après 2020. De toute évidence, l’exécutif prend quelques mesures à la hâte, sur le dos des salariés, à la seule fin de rassurer des marchés et des agences de notation déterminés à sanctionner le laxisme budgétaire français. Il n’envisage pas les mesures courageuses qui permettraient de retrouver un équilibre financier de long terme.

Si la réforme doit être vigoureusement dénoncée, il n’est pas possible d’appeler à rejoindre des manifestations organisées par des syndicats décrédibilisés et coupables. En effet, les grandes centrales syndicales françaises ont toutes régulièrement trahi les travailleurs français et leurs intérêts, en soutenant l’Europe de Bruxelles, et ce qui en découle : mise en concurrence déloyale avec le monde entier, disparition des protections nationales, règne absolu du marché. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que seule une infime minorité de salariés français soit syndiquée. CGT, CFDT, MEDEF même combat ? Voilà ce que beaucoup de Français se disent, et il faut bien avouer qu’ils n’ont pas tout à fait tort.

Marine Le Pen, Vice-Présidente du Front National, lance aujourd’hui deux appels.

Le premier concerne la réforme des retraites : elle peut être juste et efficace, à condition de réaliser des économies substantielles sur les dépenses les plus nocives (immigration, contribution financière de la France à l’UE, fraude sociale notamment), de créer des droits de douane et d’élargir le financement des retraites aux revenus du capital (dividendes, stock option). Elle s’étonne du silence du gouvernement sur deux éléments indispensables au sauvetage à terme des retraites : le retour du plein-emploi, et la mise en place d’une politique nataliste vigoureuse.

Le second appel concerne la représentation des salariés. Il est urgent de la réformer en profondeur, pour apporter une bouffée d’oxygène à un paysage syndical sclérosé. Des organisations nouvelles doivent pouvoir émerger, à même d’être véritablement du côté des travailleurs français, et de défendre l’intérêt de notre pays. Le Front National entend porter la réflexion sur le renouveau syndical français.


patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Bertolt_Brecht le Mer 8 Sep - 14:27

Retraites: «La France doit regarder la réalité en face»

La presse internationale juge sévèrement la grève de mardi...

La grève, c'est so French. C'est en résumé le regard mi-amusé, mi-incompréhensif porté par les journaux étrangers et leurs lecteurs sur le mouvement social de mardi. «La France est en pleine dénégation. Elle doit regarder la réalité en face», attaque le conservateur Wall Street Journal. «La réforme est vitale pour faire face à la détérioration des finances publiques et rester compétitif face au système allemand», estime le WSJ.

«Syndicats du passé»

«Work longer, moi?», ironise en français dans le texte le correspondant de la chaîne britannique Sky. Pour Alex Rossi, «même si l'âge passait à 62 ans, les Français bénéficieraient toujours de conditions de travail parmi les plus avantageuses d'Europe, notamment avec les 35 heures». Il rappelle que l'âge de la retraite est «récemment passé à 67 ans» en Allemagne.

Ce «refus de travailler davantage est ridicule. C'est un sport national, même leurs footballeurs font grève», raille un lecteur du New York Times. Même refrain du côté du journal de l'université d'Harvard. «J'ai voyagé en France et notre TGV a été bloqué par des grévistes», raconte l'étudiant journaliste, qui conclut: «Qu'un train du futur soit coincé par des syndicats du passé, voilà le paradoxe qui résume la France.»

«Vive la France»

Les discussions sont globalement les mêmes dans toute la presse américaine. «Comment les Français peuvent-ils refuser de travailler deux ans de plus alors que la durée de vie s'allonge et que l'économie mondiale vacille», demande un lecteur du New York Daily News. «Retraite à 60 ans, cinq semaines de congés payés par an, 35 heures par semaine... Les salariés Français sont gâtés et doivent arrêter de pleurnicher et travailler», poursuit un autre.

Il faut lire The Economist pour trouver une analyse un peu plus fine. L'hedbo explique que «le mécontentement est plus large que le simple problème des retraites, entre des scandales touchant le gouvernement et un durcissement de la politique» du chef de l'Etat. Et de se demander si «tough Sarko» («Sarko le dur») gagnera son bras de fer contre les syndicats.

Mais tout le monde ne critique pas le mouvement social. «Les Français défendent leur qualité de vie, leur sécurité sociale, leurs retraites. Nous avons abandonné tout ça il y a bien longtemps et préféré plier devant Wall Street», regrette un New Yorkais dans le Times. Il conclut: «Vive la France!»

Philippe BERRY - 20 minutes
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Mer 8 Sep - 19:01

J'ai écouté ce soir , le sieur Hollande au JT ... Il y est allé avec un populisme incroyable , pour faire pleurer dans les HLM ..
S'est mis à pleurer sur le sort des travailleurs ayant commencé à travailler avant 18 ans , et s'il reconnait qu'il faut une réforme , il faut en déduire que se sont les seuls salariés ayant passé leur jeunesse à étudier , qui en feront les frais ..
Pour eux , pas de pleurs s'il leur faut travailler plus de 42 annuités , après voir fait 6 ou plus d'années d'études après le bac , s'ils ont commencé à travailler à 25 , ou 26 ans , faites le compte vous même !!!
Pour la gauche , la lutte des classes perdure , que périssent les cadres et les diplômés !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Mer 8 Sep - 19:32

En même temps livaste, la première des injustices portées par cette réforme, ce sont bien les travailleurs non ou peu qualifiés, dont on a cruellement besoin, qui vont la subir si on ne fait rien. Car les métiers qu'ils exercent sont souvent très usants physiquement, et la seule chose que notre formidable gouvernement propose c'est la retraite anticipée (donc à 60 ans quoi) pour ces gens là à condition qu'il y ait une incapacité physique de 20 % à l'origine (un type qui ne peut pas lever les bras au delà de l'épaule en gros, dixit un médecin. Donc un type bien bousillé) et que notre non moins formidable président a ramené généreusement à 10%.
En clair, ces gens qui ont trimé dur toute leur vie ne peuvent pas prétendre préserver leur santé, quand bien même ils travaillent depuis tout jeunes, sans en subir les conséquences financières. Tu trouves ça juste? Pas moi...
Je ne prétends pas que les travailleurs qualifiés, cadres et autres, ne foutent rien et que les études sont une période de glande (je me tirerais une balle dans le pied, en plus), mais la situation est différente quand même. Au lieu de rechercher un égalitarisme pas franchement souhaitable, pourquoi ne pas admettre que les cadres et autres, dans des conditions adaptées (genre missions d'encadrement des jeunes à partir d'un certain âge), peuvent travailler plus longtemps que ceux qui exercent des métiers physiques? Sachant qu'en plus, à la base, les cadres et autres ont une espérance de vie bien supérieure à celle des ouvriers?
C'est une réforme compliquée à mettre en oeuvre non seulement parce que ceux qui y travaillent sont nuls, mais en plus parce que les gens se comportent comme des enfants: quand une compensation justifiée est accordée à l'un, aussitôt l'autre se met à pleurer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Mer 8 Sep - 20:06

et on leur paiera leurs béquilles aux cadres , on va leur fabriquer des ordi spéciaux très gros caractères , pour qu'ils puissent continuer à travailler au dela des 67 ans , afin que ceux qui auraient commencé à travailler avant 18 ans , puissent partir avant 60 ans !
Moi je donnerais cher pour te voir à 70 ans avec ta classe de ZEP !

pour ma part j'ai du mal à imaginer nos éducateurs , à 70 ans , se coltinant nos délinquants hyper violents !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Mer 8 Sep - 20:27

J'ai bien parlé de conditions adaptées: il ne s'agit pas de faire le même boulot, mais dans l'EN par exemple de conseiller les professeurs stagiaires et de leur consacrer plus de temps (chose à laquelle ils n'ont pas droit cette année, merci Nicolas); on pourrait imaginer des solutions semblables pour les éducs par exemple.
Mais pour cela évidemment, il faut mener une politique volontariste et faire en sorte que les entreprises et la fonction publique ne placardisent pas les "vieux" (en gros à partir de 50 ans et je suis gentille).
S'il s'agit, comme c'est parti, de simplement prolonger la durée du temps de travail, je suis évidemment contre, parce que c'est imbécile. Mais il est tout à fait possible dans l'absolu d'adapter le type de travail à l'âge des personnes en en faisant en plus bénéficier pas mal de gens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Mer 8 Sep - 21:51

Allons Aurélie , tu veux ire qu'il faudrait encore augmenter le nombre de fonctionnaires , ton exemple pour l'EN signifie qu'il faudrait 2 enseignants au lieu d'un !
Et où vas tu piquer l'argent pour payer deux fois plus de fonctionnaires , que ce soit à l'EN ou ailleurs .
Quant à ta proposition , pour les éducateurs , c'est de l'utopie , je remarque au contraire que nos plus vieux éducateurs sont déconnectés des nouvelles réalités , la pratique d'il y a encore 25 ans , est totalement obsolète de nos jours , nous n'avons plus les mêmes phénomènes , loin de là , et ceux qui tentent , à l'aube de la retraite de ramener et de " conseiller" sont totalement à côté de la plaque ( et les jeunes éducateurs ne se font pas prier pour les renvoyer à " leur guerre " .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Mer 8 Sep - 21:59

On ne paye pas deux fois plus de fonctionnaires: simplement, comme ils travaillent plus longtemps, on ne peut pas les employer au même type de poste toute leur carrière. Des possibilités de "reconversion" interne, il en existe plein à l'EN, je pense que tu le sais aussi bien que moi. Et ce serait une vraie occasion de fournir une formation pratique pragmatique aux stagiaires. Non? Je pense que ça coûterait en tout cas beaucoup moins cher que de laisser des gens enseigner à des collégiens ou lycéens jusqu'à 67 ans, parce que bonjour les arrêts maladies qui se profilent à l'horizon...
Et je ne vois pas pas d'alternative non plus à l'allongement du travail des personnes diplômées, en plus du fait qu'il n'y a aucune raison de demander aux travailleurs peu qualifiés de porter les inconvénients de la réforme sur leurs seules épaules...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Mer 8 Sep - 22:03

moi , ce que je vois dans les propositions , ce sont les personnes qualifiées qui porteront seules , et quel que soit leur état de santé à 70 ans , les frais de la réforme , les autres , ceux qui n'ont pas voulu faire d'études , selon la gauche doivent continuer à partir en retraite à 60 ans ( je rappelle que c'est mitterand qui a abaissé connement l'âge à 60 ans , alors que le problème des retraites était déjà visible comme le nez au milieu du visage ).

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Mer 8 Sep - 22:20

Donc les maçons ou les charpentiers usés physiquement à l'aube de la soixantaine, on leur dit qu'ils n'avaient qu'à bosser à l'école et c'est tout? Alors qu'ils ont commencé à bossé très jeunes, qu'ils cotisent certainement plus que les travailleurs qualifiés et que, de surcroît, ils contribuent par l'impôt à financer les études des autres (c'est certes le principe de la solidarité, mais c'est à souligner quand même)? Et j'insiste de nouveau sur le fait qu'ils ont une espérance de vie inférieure aux travailleurs qualifiés...
Il ne faut pas oublier non plus que si les études représentent beaucoup de travail, elles sont aussi un privilège indéniable, il faut le reconnaître et ne pas s'en servir contre des branches professionnelles que nous sommes bien contents de trouver pour faire à notre place ce que nous ne pouvons/ voulons pas faire nous-mêmes.
Avec ce type de raisonnement, il n'est pas tellement étonnant qu'on nous renvoie l'ascenseur avec des slogans types "profs/fonctionnaires = castes de privilégiés"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Mer 8 Sep - 22:47

désolée , c'est toi qui fait des gens ayant eu l'audace de poursuivre des études , des privilégiés qui n'ont qu'à crever au boulot , puisqu'ils sont " privilégiés " au sens marxiste du mot , privilégiés parce qu'ils ont passé des années à étudier au lieu d"aller bosser !
je me demande bien pourquoi , les jeunes iraient encore se taper des années d'études , pour le simple plaisir de savoir , que quelque soit leur état physique , ils bosseront pour assurer les retraites des cheminots .
Il faudra aussi que l'on m'explique pourquoi le travail épuisant des maçons , après la retraite et au black , n'est plus épuisant !
Il faudra que tu expliques à un ami cadre , qui s'est tapé une hémorragie cérébrale , comment il fera pour bosser jusqu'à 70 ans ( est ce que l'état lui fournira un déambulateur ??)
Et oui , la première des injustices , c'est qu'on va pénaliser encore ceux qui ont eu des accidents graves de santé , s'ils ont cadres , n'ont qu'à crever alors que les pas cadres , en super forme ou pas , auront droit à leur 35 ans e retraite .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Mer 8 Sep - 23:15

Tu caricatures, et je serais masochiste de me considérer comme une sale privilégiée qui mérite de mourir au boulot, tu ne crois pas?
Oui, faire des études est une chance, tant du point de vue des perspectives de carrière que de l'épanouissement intellectuel. Ce serait absurde de ne pas le reconnaître, ce n'est pas le bagne quoi, en clair . On étudie pour construire son avenir et se construire soi. Les ouvriers suivent une formation plus pratique et technique, il n'ont pas , pour autant, moins travaillé que nous, d'autant plus s'il s'agit d'une vocation. Ils compensent bien souvent leur entrée rapide sur le marché du travail (qu'on ne va quand même pas leur reprocher, si?) par des salaires de merde, sauf quand ce sont des artisans qui se sont mis à leur compte, et par une usure précoce (exposition à des blessures et maladies invalidantes). Dans ces conditions, je trouve parfaitement normal qu'ils bénéficient d'un départ à la retraite plus précoce que le nôtre; et puis on ne va quand même pas compter les années d'étude dans les années de cotisation, non? Ce serait une aberration...
Ceci dit, j'ai bien conscience que le problème est complexe, et n'oublie pas que je suis concernée au premier chef Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 9 Sep - 7:29

Je suis d'accord avec Aurélie sur le fait que les études sont, et tendent à devenir de plus en plus, un privilège voire un luxe.
Tout le monde ne peut pas se permettre de repousser l'entrée dans la vie active à 25 ans.
Tout le monde ne peut malheureusement pas se payer des études (incluant dans les études tout ce qui va avec : logement, fournitures, déplacements, etc...).

Le problème des retraites est que nous ne trouverons pas la solution dans ce que les différents gouvernements qui ont essayé ont recherché : l'égalité.
Mettre un pompier, un flic, un cadre ou un fonctionnaire sur le même plan, c'est du crétinisme poussé à l'extrême.
Les tâches ne sont pas les mêmes, les responsabilités non plus, la pression non plus, les avantages non plus, etc... Autant de critères qui devraient entrer en ligne de compte dans la détermination de la durée de travail pour les différentes catégories qu'on peut trouver.

Alors oui, c'est un chantier énorme, mais plutôt que de faire dix petites réformes de merde qui n'avanceront à rien à part à un système injuste, autant s'y coller une bonne fois pour toute, non ?
Pour les années d'études, je suis pour le fait qu'on puisse les racheter de manière à les compter en années travaillées, sur dossier et sans que cela devienne un automatisme (deux ans rachetables pour un DEUG ou équivalent, trois pour une licence, etc... à condition que les diplômes aient été validés, quel que soit le nombre d'années mises pour les obtenir, et sans que certains abusent avec des doubles, triples ou quadruples cursus qui ne leur servent au bout du compte qu'à se faire plaisir).

Une réforme des retraites efficace sur le long terme ne passera que par une étude approfondie des tenants et aboutissants de chaque profession, la mise en place d'un système pseudo égalitaire dans lequel tout le monde cotiserait le même nombre d'années ne relevant que du n'importe quoi et de la gloriole.
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Jeu 9 Sep - 8:13


Alors oui, c'est un chantier énorme, mais plutôt que de faire dix petites réformes de merde qui n'avanceront à rien à part à un système injuste, autant s'y coller une bonne fois pour toute, non ?

Tout à fait d'accord .

mais tout système , Bertolt est injuste puisqu'il traite en fonction d'un salarié " moyen " donc utopique , sans jamais prendre en compte que la première et la plus flagrante des injustices , c'est que nous ne sommes pas égaux question santé , question forme , et qu'arrivés à 60 ans , les uns pêtent encore la forme , sont capables de longs efforts , alors que d'autres sont épuisés , se sont déjà tapés 2 ou 3 cancers , d'autres des crises cardiaques , du diabète et j'en passe .Et que je sache , la maladie n'est pas l'exclusive d'une classe de salariés .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 9 Sep - 8:34

Si on commence à prendre en plus de critères professionnels des critères personnels pour le calcul du départ en retraite, ça va se finir par des départs calculés au dossier et à la tête du client...
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Jeu 9 Sep - 11:29

Bertolt_Brecht a écrit:Si on commence à prendre en plus de critères professionnels des critères personnels pour le calcul du départ en retraite, ça va se finir par des départs calculés au dossier et à la tête du client...

alors , hormis la défense de certaines catégories , pour toi , il est normal f'être injuste , pourvu qu'on ne touche pas au départ à 60 ans de certains .

Moi u contraire , je pense qu'il n'y a pas plus grande injustice que de voir des gens qui sont presque morts à 60 ans , usés par la maladie et le travail et qu'on exigera quand même qu'ils se traînent et qu'ils crèvent au boulot après 70 ans , sous prétexte qu'ils sont " privilégiés " en ayant fait des études , moi je dis que la première des choses serait de prendre en compte l'état du salarié à l'âge de 60 ans , 62 ans , etc , mais objectivement , m'icalement , sur des critères sérieux , pas sur un principe idéologique .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  patriote reformiste le Jeu 9 Sep - 11:32

Ce qui est significatif est le sectarisme du Gouvernement et le fait qu'il fasse de cet allongement un préalable absolu de sa reforme.

Alors qu'il se montre retif à explorer des pistes de financements alternatives et crédibles que les partis d'oppositions peuvent émettre, y compris des sensibilités de la majorité mais auquel le Gouvernement ne prête aucun intérêt, tellement enfermé dans ses logiques dogmatiques.

Attention, cependant, les conséquences sociales ne manqueront pas de se manifester et auront d'inévitables conséquences sur l'économie....

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Jeu 9 Sep - 12:28

livaste a écrit:
Bertolt_Brecht a écrit:Si on commence à prendre en plus de critères professionnels des critères personnels pour le calcul du départ en retraite, ça va se finir par des départs calculés au dossier et à la tête du client...

alors , hormis la défense de certaines catégories , pour toi , il est normal f'être injuste , pourvu qu'on ne touche pas au départ à 60 ans de certains .

Moi u contraire , je pense qu'il n'y a pas plus grande injustice que de voir des gens qui sont presque morts à 60 ans , usés par la maladie et le travail et qu'on exigera quand même qu'ils se traînent et qu'ils crèvent au boulot après 70 ans , sous prétexte qu'ils sont " privilégiés " en ayant fait des études , moi je dis que la première des choses serait de prendre en compte l'état du salarié à l'âge de 60 ans , 62 ans , etc , mais objectivement , m'icalement , sur des critères sérieux , pas sur un principe idéologique .
Mais non livaste, il est évident qu'on doit tenir compte de la santé du salarié, c'est évident, mais reconnais que ceux qui exercent des métiers physiques ont objectivement toutes les chances d'être atteint de blessures ou maladies invalidantes. C'est pour cela qu'il faut penser à faire une sorte d'exception pour ces branches-là. Ca n'exclut nullement de prendre en compte les maladies éventuelles des autres!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 9 Sep - 13:17

livaste a écrit:
Bertolt_Brecht a écrit:Si on commence à prendre en plus de critères professionnels des critères personnels pour le calcul du départ en retraite, ça va se finir par des départs calculés au dossier et à la tête du client...

alors , hormis la défense de certaines catégories , pour toi , il est normal f'être injuste , pourvu qu'on ne touche pas au départ à 60 ans de certains .

Moi u contraire , je pense qu'il n'y a pas plus grande injustice que de voir des gens qui sont presque morts à 60 ans , usés par la maladie et le travail et qu'on exigera quand même qu'ils se traînent et qu'ils crèvent au boulot après 70 ans , sous prétexte qu'ils sont " privilégiés " en ayant fait des études , moi je dis que la première des choses serait de prendre en compte l'état du salarié à l'âge de 60 ans , 62 ans , etc , mais objectivement , m'icalement , sur des critères sérieux , pas sur un principe idéologique .

Non, pour moi ce qui est plus réaliste c'est de prendre déjà en compte les tenants et aboutissants de chaque profession.
Et ça inclut également de prendre en compte le stress que peuvent rencontrer dans leur boulot des cadres très bien payés qui ont fait des études, au même titre que de prendre en compte la pénibilité de transporter des parpaings et monter des murs pendant des années.

Ce que je disais, et je suis désolé si ça choque, c'est qu'on ne peut pas prendre en compte pour des modalités de calcul d'âge de départ plus ou moins générales à certaines catégories socioprofessionnelles les états de santé personnels des uns et des autres.

Ou alors, on arrête tout de suite la réforme et on part sur un principe simple : départ à la retraite au cas par cas, avec checkup annuel obligatoire à partir de 50 ans.
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  livaste le Jeu 9 Sep - 21:24

Aurélie a écrit:
livaste a écrit:
Bertolt_Brecht a écrit:Si on commence à prendre en plus de critères professionnels des critères personnels pour le calcul du départ en retraite, ça va se finir par des départs calculés au dossier et à la tête du client...

alors , hormis la défense de certaines catégories , pour toi , il est normal f'être injuste , pourvu qu'on ne touche pas au départ à 60 ans de certains .

Moi u contraire , je pense qu'il n'y a pas plus grande injustice que de voir des gens qui sont presque morts à 60 ans , usés par la maladie et le travail et qu'on exigera quand même qu'ils se traînent et qu'ils crèvent au boulot après 70 ans , sous prétexte qu'ils sont " privilégiés " en ayant fait des études , moi je dis que la première des choses serait de prendre en compte l'état du salarié à l'âge de 60 ans , 62 ans , etc , mais objectivement , m'icalement , sur des critères sérieux , pas sur un principe idéologique .
Mais non livaste, il est évident qu'on doit tenir compte de la santé du salarié, c'est évident, mais reconnais que ceux qui exercent des métiers physiques ont objectivement toutes les chances d'être atteint de blessures ou maladies invalidantes. C'est pour cela qu'il faut penser à faire une sorte d'exception pour ces branches-là. Ca n'exclut nullement de prendre en compte les maladies éventuelles des autres!


mais quand je fais référence à l'état physique de chacun , c'est valable aussi pour tous ,je connais des maçons ( de mes amis ) en super forme , certains qui travaillent au black après la retraite , alors que mon camarade cadre , n'est quasiment plus en état de faire un journée complète sans être au bord de 'évanouissement , depuis son accident cérébral , il a repris contraint le boulot et c'est navrant de le voir trembler en écrivant ses rapports . Il arrivera peut être à la retraite , je dis bien peut être ..mais dans quel état ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Ven 10 Sep - 8:58

patriote reformiste a écrit:
Le second appel concerne la représentation des salariés. Il est urgent de la réformer en profondeur, pour apporter une bouffée d’oxygène à un paysage syndical sclérosé. Des organisations nouvelles doivent pouvoir émerger, à même d’être véritablement du côté des travailleurs français, et de défendree


je suis en désaccord complet avec ce genre de proposition. Si le Fn a le doit de réfléchir sur le syndicalisme, il est absolument anormale de vouloir créer des organisations nouvelles. Le syndicalisme doit être indépendant de tous les partis politiques de gauche, de droite, du centre, internationalistes ou nationalistes. C'est une proposition que je juge lamentable, démagogique, non respectueuse. Je suis contre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  patriote reformiste le Ven 10 Sep - 11:54

Je suis tout autant que toi favorable à la création de syndicats indépendants mais constate que ceux qui existent ne le sont pas....Par conséquent, leur donner une légitimité salariale élective pourrait constituer une piste à explorer.

Il ne s'agit pas, tu t'en doutes, de multiplier les structures

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Invité le Ven 10 Sep - 12:03


Il n'est pas interdit que les nationalistes réfléchissent sur les syndicats mais cela doit se faire dans l'indépendance de ceci. Le cercle Proudhon de Georges Valois avait déjà projeté cette réflexion devant l'évidence qui est la récupération des syndicats par les partis de gauche.

Il est évident que je suis contre que des syndicats proches des souverainistes et des nationalistes refassent surface. Je pense que les nationalistes et souverainistes doivent s'engager dans les structure syndical quand ils sont salariés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Georges le Ven 10 Sep - 18:22

patriote reformiste a écrit:Je suis tout autant que toi favorable à la création de syndicats indépendants mais constate que ceux qui existent ne le sont pas....Par conséquent, leur donner une légitimité salariale élective pourrait constituer une piste à explorer.

Il ne s'agit pas, tu t'en doutes, de multiplier les structures

C'est quoi un syndicats indépendant.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  patriote reformiste le Sam 11 Sep - 12:12

Un syndicat qui represente et defend les intérêts des travailleurs qui les élisent plutôt que des responsables syndicaux nommés par des appareils proches des formations politiques.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles Empty Re: Les retraites : protestations légitimes mais syndicats peu crédibles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum