La Cour des comptes épingle La Poste

Aller en bas

La Cour des comptes épingle La Poste Empty La Cour des comptes épingle La Poste

Message  livaste le Ven 2 Juil - 21:28

La Cour des comptes épingle La Poste
5 réactions | Réagir 02.07.2010, 18h23 | Mise à jour : 19h23

Voilà un rapport qui ne risque pas de passer comme une lettre à la Poste ! Dans un document confidentiel publié vendredi par Le Figaro, la cour des comptes fait état de la baisse de l'activité courrier et du manque de compétitivité du réseau de la Poste, société anonyme dont l'Etat reste majoritaire.

Selon ce rapport, encore provisoire puisqu'il ne contient pas la réaction de La Poste, «le respect du délai de distribution à J+1 stagne au niveau médiocre de 85%, bien inférieur à la plupart des autres pays européens».

Les magistrats de la Cour des comptes préconisent d'élargir la plage de remise du courrier «en permettant un dépôt plus tardif dans un nombre plus élevé de boîtes aux lettres», rapporte le quotidien.

Une étude anti-service public, selon SUD-PTT

Le syndicat SUD-PTT a dénoncé dans ce rapport «une occasion de plus pour attaquer le service public». Le texte «tombe à un moment où La Poste envisage de supprimer 50.000 emplois d'ici à cinq ans, ce qui occasionnerait, une nouvelle fois, une dégradation du service public postal», regrette le syndicat. Selon Le Figaro, le rapport estime à 1% par an la baisse du volume du courriere entre 2003 et 2007.

Alors que selon La Poste, l'activité s'effondrerait de 30% sur la période 2008/2015, les sages de la Cour des comptes conseillent d'envisager plutôt un recul de 40%.

Enfin, au guichet «l'attente est encore problématique et désorganisée», le réseau avec 17.000 points de contact «demeure inadapté et coûteux» et son niveau élevé des charges constitue «un handicap concurrentiel majeur».

Augmentation de capital ou aide d'Etat

Le Figaro évoque également les négociations intenses entre la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) et l'Etat pour l'augmentation de capital de La Poste, transformée en société anonyme à capitaux publics le 1er mars, qui doit recevoir 1,2 milliard d'euros de l'Etat et 1,5 milliard d'euros de la CDC.

Pour la CDC, l'enjeu est d'obtenir un retour sur investissement «similaire à la moyenne» de ses autres actifs car, le cas échéant, la Commission européenne pourrait considérer cette prise de participation comme une aide d'Etat et s'y opposer.

«Est-ce compatible avec le coût des missions de service public, inscrites dans la loi postale (aménagement du territoire, accessibilité bancaire, transport de la presse, service universel) ?», s'interroge à ce sujet le syndicat FO. «Rien n'est moins sûr. D'autant plus que le non remplacement de trois postiers sur quatre partant à la retraite ne permettra pas de respecter les missions de service public», argue le syndicat.


Leparisien.fr

la grande question est , dans l'avenir aurons nous encore un service public du courrier qui fera que les villageois d'une petite commune de Correze auront encore leur distribution de courrier comme les habitants des grandes villes ?


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30777
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La Cour des comptes épingle La Poste Empty Re: La Cour des comptes épingle La Poste

Message  Georges le Sam 3 Juil - 11:47

Tout cela me semble normal et voulu, il faut être de mauvaise foi ou bien naïf pour ne pas l'admettre; on ne peut pas diminuer le nombre d'employer à la poste et conserver le même service, et ceci est valable pour tous les services publics. Un exemple dans notre canton nous avions 8 facteurs, il ya deux ans ils sont passé à 7 et en début d'année à 6. Résultat leur tournée a augmenté, mais comme la poste ne fait pas faire d'heure suplémentaires ( vous vous souvenez travailler plus pour gagner plus), une partie du courrier est distribué quand c'est possible, voire une lettre que j'ai reçu une semaine aprés être postée à 60 kms de chez moi.

Mais comme je le disais la dégradation des services publics comme la poste, l'SNCF, l'education nationale, l'hôpitale... est voulue par ce gouvernement profondément libéral afin d'orienter la population et lui faire accepter, voire souhaiter la privatisation.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum