Une bombe explose au ministère de l'Intérieur grec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une bombe explose au ministère de l'Intérieur grec

Message  livaste le Jeu 24 Juin - 20:44

Une bombe explose au ministère de l'Intérieur grec


Par lefigaro.fr

24/06/2010 | Mise à jour : 22:28 Réagir


L'attentat a tué un proche collaborateur du ministre qui manipulait le colis piégé. Le ministre est sain et sauf.

C'est la première fois que les groupes extrémistes grecs frappent le cœur de l'appareil sécuritaire du pays. Une bombe a explosé jeudi soir, à Athènes, au ministère grec de la Protection du citoyen, l'équivalent du ministère français de l'Intérieur. L'attentat a tué un proche collaborateur du ministre qui manipulait le colis piégé au moment de sa déflagration. La victime est Georges Vassilakis, le chef de la sécurité du ministre grec de la Protection du citoyen. L'attaque, survenue au septième étage du ministère, n'a pas encore été revendiquée. On ignore encore comment le paquet a été livré.

L'explosion très forte semble avoir endommagé, selon Reuters, le bureau du chef de cabinet du ministre et celui du ministre, situé à 25 mètres de là. Bien qu'il se soit trouvé dans son bureau au moment de l'explosion, le ministre Mihalis Chryssohoides est sain et sauf.

Rendant hommage à un « collaborateur précieux, père de deux enfants» qu'il aimait beaucoup, le ministre a promis que les «lâches meurtriers seraient traduits devant la justice». Le premier ministre, Georges Papandréou, a lui dénoncé un acte «terroriste». «Alors que notre pays et notre peuple livrent une bataille quotidienne pour sortir de la crise, de lâches assassins veulent nuire à notre démocratie, ils auront la réponse qu'ils méritent non seulement de l'Etat, mais de l'ensemble de la société», a-t-il ajouté.

Des attentats à la bombe fréquents
La Grèce est régulièrement visée depuis 2008 par des attentats à la bombe revendiqués par des groupuscules d'extrême gauche. Ces groupes s'en prennent souvent à des bureaux, des domiciles de personnalités, des bâtiments publics ou des banques. Mais généralement les auteurs avertissent de l'imminence de l'explosion afin d'éviter les victimes.

Des attentats avaient déjà ciblé deux homologues de Mihalis Chryssohoidis, sans leur coûter la vie. Le dernier, un attentat avorté à la bombe, avait visé en mai 2006 la voiture du ministre conservateur de l'époque. L'action avait été revendiquée par le groupe Lutte Révolutionnaire, dont six membres présumés, parmi lesquels le chef supposé, ont été arrêtés en avril.

En prenant ses fonctions en octobre 2009, Mihalis Chrysohoidis avait juré de réprimer ces mouvements anarchistes. Au même poste en 2002, il avait notamment démantelé le mouvement du 17-Novembre, l'un des plus radicaux du pays.


Par lefigaro.fr

Courage aux Grecs , qu'ils défendent leur démocratie .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum