Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  livaste le Mar 1 Juin - 10:18

Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête


Par Pauline Fréour, Thomas Vampouille, Constance Jamet

01/06/2010 | Mise à jour : 10:47 Réaction (1747)

- Au lendemain de l'intervention sanglante de Tsahal contre une flottille pro-palestinienne, le Conseil de sécurité a condamné l'opération à l'unanimité. De son côté l'Etat hébreu a prévenu que tout autre bateau humanitaire international sera empêché d'approcher les côtes de Gaza.

Douze heures auront été nécessaires pour se mettre d'accord. Convoqué en urgence lundi soir, le Conseil de sécurité de l'ONU a fini par adopter mardi matin une position commune, après une session marathon à New York. Le texte «condamne les actes qui ont résulté en la perte d'au moins dix vies humaines et fait de nombreux blessés». Il demande par ailleurs une enquête impartiale et réclame «la libération immédiate des navires ainsi que des civils détenus par Israël».

Neuf passagers ont été tués dans l'assaut militaire sanglant mené lundi contre une flottille d'activistes pro-palestiniens au large de Gaza, selon un dernier bilan de l'armée israélienne. Tsahal évoque par ailleurs sept blessés dans ses rangs. Une ONG turque qui a participé au convoi parle d'au moins 15 morts civils. La plupart des victimes seraient de nationalité turque. Les six embarcations de la «flottille de la liberté» ont été immobilisées dans le port d'Ashdod. Parmi leurs passagers, 48 sont en voie d'expulsion, 45 hospitalisés et 480 détenus dans une prison d'Ashdod. Ces derniers doivent être interrogés dans la journée. Les autorités ont déjà indiqué qu'elles comptaient expulser les membres de l'opération et ne garderaient en détention que ceux qui refusent de coopérer

La déclaration de l'ONU, non contraignante, a néanmoins nécessité l'unanimité des 15 membres du Conseil pour être adoptée. De source diplomatique, les discussions ont été compliquées par un désaccord entre la Turquie, rédactrice du projet de texte, et les Etats-Unis, allié traditionnel d'Israël. De nombreux pays ont jugé le raid israélien «disproportionné» et plusieurs, dont la France, ont convoqué les ambassadeurs de l'Etat hébreu. Mais malgré ce tollé international, Israël n'entend pas assouplir sa position. L'Etat hébreu empêchera tout autre bateau humanitaire international d'entrer dans les eaux de la bande de Gaza, a averti mardi le vice-ministre de la Défense Matan Vilnaï.

«Nos soldats ont dû défendre leurs vies»
Lundi soir, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a néanmoins exprimé ses regrets quant aux «pertes de vie et la violence qui a eu lieu». Lors d'une brève intervention, le chef du gouvernement a dit vouloir remettre l'incident «dans son contexte», affirmant que le Hamas cherchait à faire entrer des missiles à Gaza pour tirer «sur les villes, les enfants» israéliens. «Nous cherchons à laisser entrer à Gaza toutes les cargaisons humanitaires, mais nous souhaitons empêcher l'entrée de roquettes, de missiles et d'explosifs.» L'ambassadeur d'Israël au Danemark a par ailleurs évoqué des rumeurs de liens entre la flottille et al-Qaida, qui seraient à l'origine de l'intervention de Tsahal. Une information qui n'a pas été confirmée par des sources officielles.

Benyamin Nétanyahou a par ailleurs défendu la légitimité des actes de Tsahal. Les passagers d'une des embarcations «ont délibérément attaqué les soldats, ceux-ci ont été frappés avec des bâtons, battus et poignardés, on a même rapporté des coups de feu, et nos soldats ont dû se défendre pour défendre leurs vies», a-t-il insisté. Les occupants du Navi Marmara, le plus grand navire de la flottille, auraient ainsi offert une vigoureuse résistance aux militaires, réussissant à en faire tomber plusieurs. Les soldats israéliens assurent n'avoir utilisé leurs armes que lorsqu'ils ont réalisé que les activistes possédaient des pistolets. Deux armes auraient été saisies. Mais les organisateurs de l'expédition affirment eux que le commando a ouvert le feu dès l'abordage, et alors que les navires se trouvaient dans les eaux internationales.

Israël a élevé son niveau d'alerte
La «flottille de la liberté» avait appareillé dimanche après-midi de Chypre avec à son bord plusieurs centaines de militants pro-palestiniens, dont le prix Nobel de la Paix 1976 Mairead Corrigan Maguire, l'auteur de romans policiers suédois Henning Mankell et des députés européens. Son objectif était d'acheminer 10.000 tonnes d'aide vers Gaza. Israël avait prévenu qu'il empêcherait les six bateaux d'atteindre leur destination et expulserait ou emprisonnerait les militants à bord. C'était la neuvième tentative, dont cinq réussies, du mouvement Free Gaza depuis août 2008 pour desserrer l'étau autour de Gaza.

Benyamin Nétanyahou a affirmé lundi qu'Israël était prêt à faire parvenir ces ressources aux civils de Gaza. Pour autant, il ne saurait être question de lever le blocus imposé au petit territoire. Israël et l'Egypte soumettent la bande de Gaza à un strict blocus depuis l'arrivée au pouvoir en 2007 des islamistes du Hamas. L'Etat hébreu veut empêcher le Hamas de renforcer son arsenal, alors qu'il a déjà tiré des milliers de roquettes de l'autre côte de la frontière. Mais des responsables onusiens et d'organisations humanitaires estiment que c'est l'économie gazaouie qui pâtit de ces mesures.

En réaction au raid israélien, le Hamas a appelé les Arabes et les musulmans à un «soulèvement» devant les ambassades de l'Etat hébreu [VOIR les images des manifestations à travers le monde] En Israël, la police a élevé son niveau d'alerte pour faire face à «d'éventuels désordres» parmi les 1,2 millions d'Arabes israéliens.

Je n'ai pas eu le temps de lancer le topic sur cette terrible affaire , donc j'essaie de réparer aujourd'hui ..


Voilà qui ne risque pas de ramener la paix dans cette partie du monde .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  livaste le Mar 1 Juin - 10:23

Gaza: les consequences de l'assaut meurtrier
Par Georges Malbrunot le 31 mai 2010 1

On avait fini par oublier cette règle non écrite dans les relations entre Israéliens et Palestiniens : à chaque fois qu’une lueur d’espoir se fait jour, un drame vient aussitôt l’étouffer.

En 1995, ce fut l’attentat commis par un juif extrémiste contre Yitzhak Rabin, et dans les années qui suivirent les attaques terroristes du Hamas dans l’Etat hébreu.

Aujourd’hui, c’est l’assaut meurtrier israélien contre des civils au large de Gaza, qui condamne à l’échec les négociations indirectes que les deux camps avaient, finalement, accepté de reprendre.

Certes, nul ne se faisait d’illusions sur leur résultat, mais « l’illusion de l’action diplomatique » était-elle, au moins, entretenue. L’écran de fumée a désormais disparu. On voit mal la partie palestinienne accepter de se remettre prochainement autour d’une table pour négocier avec Israël.

Peut-on en déduire que le drame, qui vient de survenir au large de Gaza, va pousser Barack Obama à imposer son plan de paix, comme on l’évoque parfois? Rien, pour l’instant, ne permet de l’affirmer.

Deuxième conséquence : le Hamas va sortir renforcé. Les intégristes maîtres de Gaza vont capitaliser sur cette attaque. Israël ne pouvait l’ignorer. Il faudra, un jour, se demander si l’Etat hébreu ne cherche pas à promouvoir un adversaire, avec lequel ses alliés occidentaux sont d’accord, justement, pour ne pas discuter. A moins que ce drame ne pousse l’Europe et les Etats-Unis à en finir avec leur « politique de l’autruche » vis-à-vis de la bande de Gaza : c’est-à-dire un isolement qui n’affaiblit en rien le Hamas.

A contrario, Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne se retrouvent une fois encore décrédibilisés. Comment peuvent-ils soutenir, devant leur opinion, une reprise des contacts avec Israël ? A croire que l’Etat hébreu fait tout pour «tuer» son partenaire pour la paix. Ce n’est finalement que la réédition du scénario Arafat de la fin des années 90 et du début des années 2000, lorsque Tsahal détruisait les infrastructures sécuritaires palestiniennes, tout en demandant au « raïs » de « faire régner l’ordre » dans ses territoires autonomes.

Troisième enseignement : la Turquie va continuer de prendre ses distances d’avec Israël pour se rapprocher davantage encore du bloc musulman. Cette crise va aggraver une tension, déjà forte, entre Tel Aviv et Ankara. La coopération militaire et dans le domaine du renseignement devrait s’en ressentir. En durcissant le ton contre son ex allié israélien, la Turquie va chercher à apparaître comme le « champion du monde musulman », du moins au Moyen-Orient, où son influence s’est déjà considérablement renforcée ; on l’a vu ces dernières semaines avec sa médiation sur le nucléaire iranien, menée conjointement avec le Brésil.

Enfin dernière leçon, le sentiment d’impunité dont jouit l’Etat hébreu, aux yeux d’une partie de l’opinion au Moyen-Orient, ne va pas manquer de rejaillir sur l’Occident, alors que ce dernier est engagé dans des batailles difficiles en Afghanistan et en Irak. Ce n’est pas une bonne nouvelle, y compris pour nous autres Français. Bref, Nicolas Sarkozy, que l’on disait volontiers « agacé » par le comportement ces derniers mois de Benjamin Nétanyahou, a de quoi se sentir encore un peu plus frustré par l’attitude de son « ami » à la tête du gouvernement israélien.

J'ai décidé de vous faire partager cette analyse que je partage .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  Invité le Mar 1 Juin - 12:21

C'est une attaque scandaleuse et d'une imbécilité rare. Ce gouvernement israélien doit dégager au plus vite... Et si pour une fois on pouvait avoir autre chose que des déclarations d'intention de la part de la scène internationale pour mettre la pression sur Israël, ce serait bien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  livaste le Mer 2 Juin - 17:27


Gaza: qui se trouve derrière la "flottille de la paix"?
Par Marie Simon, publié le 02/06/2010 à 17:00




REUTERS

Le Mavi Marmara, acheté 1,8 millions de dollars par l'organisation IHH, était le navire amiral du convoi international arrêté par les commandos israéliens lundi à l'aube.

L'organisme humanitaire turc de tendance islamiste IHH a joué un rôle clé dans l'organisation de la flottille pro-palestinienne. Mais qui est ce groupe qui, dans les années 1990, "recrutait pour le Jihad à venir", selon le juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière?
D'où vient cette organisation?


La "Fondation d'assistance humanitaire", également désignée comme l'ONG "Insani yardim vakfi" ou par le sigle IHH, a été créée en 1992. Son premier objectif était alors d'aider les déshérités d'Istanbul, ville dans laquelle elle tient son QG, en plein centre-ville, d'après l'adresse indiquée sur sa page Facebook.
Elle s'est ensuite fixé pour but "d'aider les musulmans bosniaques lors de la guerre de Bosnie, puis tous les musulmans en difficulté, par exemple en Afrique", explique Nu Bolat, assistante chercheuse à l'Ifri. L'organisation intervient désormais dans une centaine de pays, selon son directeur adjoint, Yavuz Dede. Parmi ses théâtres d'opération: l'Irak, la Palestine, la Bosnie, l'Afghanistan, la Jordanie, le Liban, le Pakistan, le Soudan, la Somalie ou encore Haïti.
Quelle est son activité au Proche-Orient?
Déjà impliquée dans l'envoi d'aide à l'administration du Hamas dans la bande de Gaza, victime du blocus israélien, l'organisation IHH a fait de la cause palestinienne "sa priorité", estime Nu Bolat. En décembre 2009, IHH a par exemple fait un don d'environ 80 véhicules à un convoi parti d'Europe pour Gaza, afin de transporter l'aide via la Syrie, la Jordanie et l'Egypte. Elle finance aussi des projets de reconstruction à Gaza.
Israël la connaît... et a interdit ses activités sur son sol, affirmant que l'organisation était liée au Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et au réseau Al Qaeda (lire plus bas). Peu de temps avant que la flottille internationale menée par IHH fasse route vers Gaza, Israël a détenu pendant trois semaines son représentant en Cisjordanie, Izzet Sahin, puis l'a expulsé le 17 mai dernier.

AFP

A quel niveau participait-elle à la flottille internationale?
Sur son site internet, IHH revendique l'organisation du convoi de six bateaux dont la progression a été violemment stoppée par l'assaut des commandos israéliens, lundi à l'aube. Elle a fait l'acquisition d'un cargo et d'un ferry, le Mavi Marmara, qui allait devenir le navire amiral de la flottille, avec une majorité de passagers turcs à son bord. C'est sur ce navire que l'assaut israélien a entraîné la mort de neuf personnes.
Des "martyrs" à bord du Mavi Marmara
Quatre des neufs militants tués lors du raid israélien sont des Turcs. Les médias turcs les ont identifiés mercredi comme étant tous activement engagés dans des mouvements ou des ONG islamistes. Trois d'entre eux, selon leurs amis et proches qui s'expriment dans la presse, voulaient mourir en "martyr". Citée par le journal Vatan, la femme de l'un d'eux, Ali Haydar Bengi, 39 ans, déclare: "Il aidait les pauvres et les opprimés. Depuis des années, il voulait aller en Palestine. Il priait sans cesse pour devenir un martyr". Le même terme est repris dans le cas d'une autre victime de l'assaut, Ali Ekber Yaratilmis, 55 ans, volontaire de l'IHH: "Il voulait toujours devenir un martyr", a affirmé un de ses amis, Mehmet Faruk Cevher, au quotidien Sabah. Quant à Ibrahim Bilgen, 61 ans, "Devenir martyr lui convenait bien. Allah lui a donné la mort qu'il désirait", a déclaré son beau-frère Nuri Mergen, cité par Anatolie. La quatrième victime est Muharrem Kocak, un autre volontaire d'IHH, selon Vatan.
Mais IHH n'était pas seule, loin de là, pour assurer la préparation de cette opération. Elle met aussi en avant son partenariat avec le mouvement Free Gaza, fondé en 2006, et de nombreuses organisations pro-palestiniennes venues de divers pays.
Pour le New York Times, l'arrivée d'IHH a apporté un nouveau souffle à l'organisation du convoi. "Un petit groupe d'activistes durs a essayé plusieurs fois de rallier Gaza par bateau et de défier le blocus israélien depuis 2007. Mais c'est seulement lorsque l'organisation turque, aux ressources financières et humaines bien plus importantes, s'est associée au mouvement Free Gaza que la flottille est devenue une menace sérieuse aux yeux d'Israël".

Qui la finance? Et est-elle soutenue officiellement par la Turquie?
IHH a déboursé 1,8 million de dollars pour acquérir le Mavi Marmara, et l'aide acheminée par la flottille aurait une valeur de 10 millions de dollars, selon le quotidien américain. Des sommes qui s'ajoutent à des dizaines de millions d'euros que l'organisation a déjà dépensées en faveur de la cause palestinienne. Le leader de l'organisation turque, Bülent Yildirim, affirme qu'IHH fonctionne exclusivement grâce aux dons. Pendant l'opération israélienne "Plomb durci", en janvier 2009, la fondation islamiste avait ainsi organisé une collecte de fonds en Turquie.
Pour ce faire, elle a reçu l'aide des municipalités dirigées par l'AKP (Parti de la justice et du développement, islamo-conservateur) au pouvoir à Ankara. Quelle est la nature des liens entre ce parti et l'organisation? Pour Nu Bolat, de l'Ifri, "ils ne sont pas directs". Le Monde les considèrent comme "solides", mais n'impliquant que "certains membres" de l'AKP. Et ajoute que "depuis plusieurs semaines, la campagne de soutien à la flottille pour Gaza s'affiche sur les mosquées et les écoles, ainsi que dans le métro d'Istanbul". IHH a aussi obtenu le soutien de la presse islamiste et pro-gouvernementale turque.

Est-elle liée au Hamas ou à Al Qaeda?
Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Ygal Palmor estimait en début de semaine que "l'organisation islamiste turque est impliquée depuis longtemps dans des activités terroristes et en étroite collaboration avec le Hamas". Quant à l'ambassadeur d'Israël au Danemark, Arthur Avnon, il affirmait que des rumeurs faisant état de liens entre "les organisateurs et le réseau terroriste Al-Qaeda". Israël affirme avoir trouvé des armes à bord de la flottille, armes que l'Etat hébreu estime destinées au Hamas.
IHH nie ces allégations. Mais un rapport d'un chercheur américain publié en 2006 par l'Institut danois d'études internationales sur le "rôle des organismes caritatifs islamiques dans le financement et le recrutement du terrorisme international" refait surface. Evan Kohlmann, aujourd'hui consultant spécialiste du renseignement et des stratégies d'Al Qaeda et auteur d'un blog sur le contre-terrorisme, y citait largement le juge anti-terroriste français Jean-Louis Bruguière.
En 2000, à l'occasion du procès à Seattle du terroriste islamique Ahmed Ressam, Bruguière estimait que l'IHH était impliqué "dans un trafic d'armes" et servait de "couverture à des moudjahidins" qui souhaitaient "rejoindre le front en Afghanistan" dans les années 1990. Pour le juge français, IHH "recrutait pour le Jihad à venir".

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27653
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 3 Juin - 10:08

Flottille: juifs et musulmans s'insultent à l'aéroport de Roissy

Une vingtaine de jeunes juifs et autant de musulmans se sont invectivés mercredi soir à l'aéroport de Roissy où la presse attendait l'arrivée de neuf Français retenus en Israël, a constaté un journaliste de l'AFP.



Ces Français, qui avaient participé à la flottille internationale pour Gaza, prise d'assaut par l'armée israélienne, ne sont finalement pas arrivés à l'aéroport parisien.

Aux alentours de 22H00, au terminal 2A, alors que les derniers passagers sortaient d'un vol en provenance de Tel-Aviv, un groupe d'une vingtaine de jeunes a brandi deux drapeaux d'Israël en scandant "Israël vivra, Israël vaincra".

A quelques mètres d'eux, un groupe de musulmans et militants de la cause palestinienne criaient "Allah est grand" en arabe.

Durant près d'une heure, les deux groupes se sont insultés.
Certains ont tenté à plusieurs reprises d'en venir aux mains mais sans y parvenir, une trentaine de policiers faisant barrage.

Peu après 23H00, les forces de l'ordre ont fini par disperser les deux groupes.

Mercredi, le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner s'est dit persuadé que les militants propalestiniens français retenus en Israël après l'opération de l'armée israélienne contre leur flottille allaient "sortir très vite".

Un militant français propalestinien sur les dix qui se trouvaient sur les bateaux de la "flottille de la paix" a regagné Paris mardi. Il s'agit de Youssef Benderbal, membre du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP).

François Fillon avait quant à lui déclaré mardi devant l'Assemblée nationale que la France exigeait "la libération immédiate" des neuf Français et de l'ensemble des civils qui se trouvaient à bord des bateaux arraisonnés la veille par l'armée israélienne.

Des manifestations organisées pour dénoncer l'assaut de l'armée israélienne contre la flottille internationale d'aide à Gaza ont eu lieu mercredi en fin d'après-midi dans plusieurs villes de France.

AFP - 03/06/2010

Tant qu'à les avoir sur place, il fallait en profiter pour les coller dans un avion et les envoyer sur place ces trous du cul...
avatar
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 107
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  Invité le Dim 13 Juin - 8:27

Tout à fait d'accord avec ce propos. On a exporté le conflit en favorisant une immigration massive et en cédant au lobby sioniste. Lobby qui parait-il ne fait rien de mal en France et ailleurs si ce n'est une proportion à favoriser les crises économiques. Les faits sont nombreux de Dexia à Goldman Sachs mais on a toujours les mêmes abrutis qui appellent ça antisémitisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  Invité le Dim 13 Juin - 9:03

Aurélie a écrit:C'est une attaque scandaleuse et d'une imbécilité rare. Ce gouvernement israélien doit dégager au plus vite... Et si pour une fois on pouvait avoir autre chose que des déclarations d'intention de la part de la scène internationale pour mettre la pression sur Israël, ce serait bien...

Ce n'est pas une question de gouvernement. De plus, je pense que le climat paranoïque dans lequel c'est enfoncé Israël et les sionistes ne peut être isolé de l'opération plomb durci mener avec l'argent de la spéculation... On ne peut pas dire que ce soit le Likoud qui a créé le climat mais bel et bien Livni... et sa bande.

L'Etat d'israël n'a aucune légitimité si ce n'est la Shoah. On ne revient pas 2000 ans après en disant c'est chez moi. C'est dingue même. Pour ce qui est des palestiniens, ils sont incapable de former un Etat. Ce sont des tribus disparates que l'opposition à Israël a réuni. On ferait bien de rattacher tout ça à la Syrie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'attaque de la flottille, l'ONU réclame une enquête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum