L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 13:08

L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord
LEMONDE.FR avec AFP et AP | 15.04.10 | 06h54 • Mis à jour le 15.04.10 | 14h12


Le trafic aérien en Europe du Nord est fortement perturbé, jeudi 15 avril, en raison de l'éruption d'un volcan en Islande. Le Royaume-Uni et la Scandinavie sont les principales régions touchées en raison d'un énorme nuage de cendres qui s'y déplace.
LA REVUE DE WEB La revue de Web
LES FAITS Des habitants évacués d'une zone menacée par l'éruption d'un volcan en Islande
Tous les vols au départ de l'aéroport parisien de Roissy à destination de Londres, de l'Ecosse, de Copenhague et d'Oslo sont d'ores et déjà annulés. Aéroports de Paris invite les passagers qui doivent se rendre dans cette région à consulter son site Internet pour vérifier si leur vol est maintenu.

TOUTE L'EUROPE DU NORD PARALYSÉE

L'ensemble des vols décollant et atterrissant depuis les aéroports londoniens – Heathrow, Stansted et Gatwick – sont suspendus à partir de midi. Tous les vols ont été annulés en Ecosse, où les aéroports d'Aberdeen, d'Edimbourg et de Glasgow ont été fermés. Les aéroports de Belfast, en Irlande du Nord, et de Newcastle, dans le nord de l'Angleterre, ont également été fermés. Le Service national du trafic aérien britannique (NATS) a justifié sa décision en expliquant que "les cendres volcaniques représentent une menace significative sur la sécurité des avions".

"Le danger vient principalement du fait que les cendres en suspension peuvent endommager les réacteurs", précise un porte-parole des autorités aériennes suédoises. Stockholm a annoncé la fermeture de son espace aérien à partir de 21 heures, heure de Paris. Les autorités danoises ont fait de même sur la mer du Nord, et s'apprêtent à fermer tout trafic aérien en fin de journée. Les avions à destination et au départ d'Oslo seront également cloués au sol. Une grande partie des aéroports espagnols, néerlandais et allemands sont également touchés par la fermeture des espaces aériens en Europe du Nord, même si aucune fermeture d'espace aérien n'est prévue.

"IMPOSSIBLE DE DIRE JUSQU'OÙ IRA LE NUAGE"

Le volcan est situé sous le glacier Eyjafjallajokull, dans une région reculée et peu peuplée située à 125 kilomètres à l'est de Reykjavik, la capitale islandaise. ll a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région et une fonte du glacier inquiétante, qui a déjà entraîné deux importantes coulées d'eau. Toutes les routes de la région ont été fermées. Par mesure de précaution, quelque 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations.



A l'heure actuelle, les autorités islandaises ne savent pas combien de temps va durer l'éruption. "C'est extrêmement variable, cela peut aller de plusieurs jours à plus d'un an. Mais si l'on en juge par l'intensité de celle-ci, cela pourrait durer longtemps", explique un professeur de géophysique islandais cité par l'AFP. Quant au nuage de cendres, "il est impossible de dire jusqu'où il ira au sud", ajoutent les services météorologiques danois, soulignant en revanche que la Scandinavie et l'Ecosse resteront menacées "jusqu'à jeudi ou vendredi".

L'activité volcanique a repris dans cette région islandaise en mars : la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes et l'interruption de tous les vols aériens dans le ciel islandais.

"il est impossible de dire jusqu'où il ira au sud",

nous on sait , le nuage s'arrête aux frontières françaises ! Very Happy

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 13:14

Le nuage de cendres islandais pourrait toucher la France en fin de journée

http://www.latribune.fr/entreprises/services/transport-logistique/20100415trib000499230/le-nuage-de-cendres-islandais-pourrait-toucher-la-france-en-fin-de-journee.html


Le nuage de cendres en provenance d'un volcan islandais pourrait toucher les côtes normandes et bretonnes entre 18 h et 20 heures. Fait extrêmement rare, les espaces aériens britanniques et danois sont fermés.


L'énorme nuage de cendres du volcan Eyjafjallajokul (sud de l'Islande), entré en éruption ce matin, pourrait toucher les côtes normandes et bretonnes entre 18 heures et 20 heures, selon des sources internes à la direction générale de l'aviation civile ( DGAC) se fiant sur des prévisions de Météo France. Ce qui entraînerait des perturbations du trafic aérien français. Déjà ce matin, plus d'une centaine de vols ont été annulés au départ de Paris, selon Aéroports de Paris (ADP), vers Londres, l'Islande, le Danemark, la Norvège, la Suède, l'Irlande ou l'Ecosse.

Depuis ce matin, une bonne partie des avions sont cloués au sol dans le nord de l'Europe. L'espace aérien britannique sera totalement fermé jeudi à partir de 11 h GMT et "au moins" jusqu'à 17 h.

L'aéroport international de Bruxelles a "de fortes chances" de devoir cesser ses opérations en cours de journée.
Fabrice Gliszczynski

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 13:15


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 13:23

le nuage va atteindre les côtes française s , Saco et Patriote , vous le diront , c'est la faute à Sarko ! affraid

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 16:35

Nuage de cendres : les aéroports français ferment

le 15 avril 2010 à 17h22, mis à jour le 15 avril 2010 à 18:07

A la suite des aéroports d'Europe du Nord, qui fermaient un a un jeudi en raison du nuage de cendres provoqué par une éruption volcanique en Islande, 25 aéroport français ont fermé à 17h ou s'apprêtaient à l'être dans la soirée, notamment Roissy et Orly. Les perturbations pourraient durer 48h.


La pagaille se propage et arrive en France. L'éruption spectaculaire d'un volcan en Islande qui a craché un énorme nuage de cendres perturbait jeudi très largement le trafic aérien d'Europe du Nord et se déplaçait peu à peu vers les pays d'Europe de l'Ouest, perturbant les vols jusqu'aux Etats-Unis (où les liaisons aériennes entre New York et la Grande-Bretagne ont été annulées par exemple). Dernier pays atteint par les perturbations : le nôtre. Les aéroports du nord de la France ont fermé depuis 17h "par mesures de sécurité" et ceux de Roissy-Charles de Gaulle, Orly et Le Bourget ainsi que plusieurs aéroports de l'ouest et de l'est du pays le seront au plus tard à 23h, a annoncé jeudi la Direction générale de l'aviation civile.

Au total, ce sont au moins 25 aéroports français qui sont concernés. Dans le détail, sont concernés depuis 17h, les aéroports de Calais, Merville, le Touquet, Dieppe, Cherbourg, Amiens, Lille, Valenciennes. Et ceux de Brest, Lannion, Deauville, Morlaix, Quimper, Rennes, Caen, Strasbourg, Vatry, Reims, Metz, Beauvais, Pontoise, Toussus-le-Noble, d'Orly, Roissy-Charles de Gaulle et Le Bourget seront fermés au plus tard à 23h. La DGAC "recommande aux passagers aériens de contacter leur compagnie aérienne". Ainsi, "Air France a annulé une centaine de vols sur 1.700 en moyenne quotidiennement", a indiqué un porte-parole de la compagnie. Le trafic était sensiblement perturbé jeudi à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry et devrait l'être encore vendredi, ont annoncé les autorités aéroportuaires.

Autre précision de taille : l'agence européenne de contrôle aérien Eurocontrol a déclaré que les perturbations pourraient se prolonger pendant 48 heures et conduire à la fermeture des espaces aériens français et allemand, après ceux des îles britanniques, de la Scandinavie et du Benelux. Ces restrictions ont été imposées par l'Air Traffic Control Service (NATS, contrôle aérien) après une alerte émise par le Met Office, les services météos, avertissant de la proximité d'un nuage de cendres qui pourrait très sévèrement limiter la visibilité et représenter un danger pour les réacteurs des appareils.

Ailleurs en Europe

Plusieurs autres pays étaient touchés jeudi alors que les vols à destination et en provenance d'Islande étaient maintenus, le vent emportant désormais les cendres vers l'est. Le principal aéroport de Keflavik, à l'ouest, "et tous les autres aéroports sont ouverts aujourd'hui. C'est assez incroyable", a dit Hjordis Gudmundsdottir, responsable auprès des autorités aéroportuaires islandaises.

L'espace aérien britannique a été totalement fermé jeudi à partir de 11h GMT et jusqu'à vendredi 5h GMT. Tous les vols sont donc suspendus sur tous les aéroports londoniens, dont Heathrow, premier au monde en terme de trafic international. Même chose à Gatwick, dans le sud de la capitale. Tous les vols au départ de l'aéroport parisien de Roissy à destination de Londres, de l'Ecosse, de Copenhague et d'Oslo sont aussi annulés. "Les passagers aériens à destination de ces pays sont priés de se rapprocher de leur compagnie aérienne", conseille la DGAC (direction générale de l'aviation civile), assurant que d'"autres informations suivront dans la journée sur l'évolution du trafic aérien".

L'espace aérien belge a été entièrement fermé jeudi à 16h30 (14h30 GMT) et la mesure sera appliquée jusqu'à 22h (20h GMT) au moins, a indiqué l'aéroport de Bruxelles-Zaventem. Il n'avait pas spécifié combien de temps pourrait durer cette suspension des vols. L'aéroport de Bruxelles a cependant précisé sur son site internet que la mesure serait appliquée "jusqu'à au moins 22h".

L'ensemble des aéroports écossais ont également été fermés (Aberdeen, Edimbourg et Glasgow) ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord. Les espaces danois et néerlandais le seront vers 17h GMT, et à 20h GMT en Suède, tandis que l'espace irlandais est partiellement fermé depuis 11h GMT, dont l'aéroport de Dublin. L'ensemble du trafic aérien a également été interrompu en Norvège, tout comme dans le nord de la Finlande.

L'ensemble de l'espace aérien danois sera fermé au trafic à 18h locales (16h GMT), a annoncé jeudi l'autorité de contrôle aérien Naviair. L'autorité de contrôle a commencé à fermer l'espace aérien sur la mer du Nord à 7h GMT, les autres régions devant progressivement suivre à partir de 10h GMT jusqu'à la fermeture de Copenhague et de la partie sud-est à 16h GMT, indique Naviair dans un communiqué. Mais "si le vent venait à tourner, nous réviserons notre plan de fermeture", a déclaré à l'AFP Bo Pedersen, porte-parole de Naviair, précisant qu'à "l'heure actuelle, il est impossible de prévoir quand l'espace aérien danois sera partiellement ou totalement rouvert au trafic". Mêmes conséquences pour l'espace aérien suédois, qui sera lui fermé à partir de 20h GMT. Pareil en Belgique et aux Pays-Bas, où plus aucun avion ne volera à partir de 14h30 GMT.

L'éruption, tôt mercredi matin, d'un volcan au sommet du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande, a déjà provoqué la fermeture d'une grande partie de l'espace aérien de la Norvège et du nord de la Suède .

le 15 avril 2010 à 17:22

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 16:51

ublié le 15/04/2010 à 15:50 - Modifié le 15/04/2010 à 18:12 Le Point.fr
INTERVIEW
ÉRUPTION EN ISLANDE - "Le nuage devrait arriver au-dessus de Paris jeudi soir"
Propos recueillis par Louise Cuneo




Un énorme nuage de cendres craché par un volcan en pleine éruption en Islande cloue au sol une bonne partie des avions dans le nord de l'Europe. De gigantesques colonnes de fumée s'échappent du Eyjafjöll. Cette éruption pourrait se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon un expert islandais. lepoint.fr a demandé à Emmanuel Bocrie, ingénieur prévisionniste à Météo-France, d'analyser les scénarios météorologiques possibles au-dessus de la France.

lepoint.fr : Que se passe-t-il actuellement en Islande ?
Emmanuel Bocrie : L'éruption du volcan Eyjafjöll , qui est situé à 1.600 mètres d'altitude, a commencé mercredi matin. Son "panache" - les roches anormalement chaudes qui remontent en provenance du manteau terrestre - s'élève jusqu'à 11 kilomètres d'altitude, ce qui correspond à l'atmosphère météorologique, soit l'altitude au-dessus de laquelle il n'y a pas d'événements météorologiques : ni pluie, ni nuage, ni orage... Les particules émises sont ensuite emmenées par les vents. Le "nuage" se déplace ainsi en direction de la mer du Nord, puis redescend vers le nord de la Russie, les îles britanniques et la Manche.

La France va-t-elle être touchée par le "nuage" venu d'Islande?
Le nuage devrait arriver cette nuit (la nuit de jeudi à vendredi) au-dessus du nord de la France, plus précisément au-dessus de la région Nord et jusqu'au Bassin parisien. Mais attention : cela ne veut pas dire que les Français vont voir arriver un gros nuage au-dessus de leur tête. Beaucoup de cendres seront invisibles, puisque les poussières vont se disperser. Cependant, le fait que le nuage soit invisible à l'oeil nu ne signifie pas pour autant qu'il n'existe pas, et que les conséquences - notamment pour l'aéronautique - ne sont pas importantes. Par ailleurs, si l'éruption continue et que les vents ne tournent pas, la situation devrait rester identique. Et la DGAC pourrait alors décider d'éviter tout risque d'accident aéronautique en prolongeant le blocage de l'espace aérien. Il est impossible de dire à l'heure actuelle combien de temps cela peut durer, tout dépend évidemment de la durée des émissions.

Ce nuage peut-il provoquer des conséquences météorologiques à long terme ?
Si l'éruption s'arrête demain, elle n'aura eu aucune conséquence. En revanche, si les émissions continuent pendant plusieurs mois, les météorologues percevront une baisse de la luminosité et de l'ensoleillement au sol pendant un à deux ans, ainsi qu'une baisse des températures de 0,2 à 0,4 degré pendant la même durée, ce qui a été le cas pour l'éruption du Pinatubo en 1991. Mais "monsieur Tout-le-Monde" ne s'en apercevra même pas...

Comment le nuage se dispersera-t-il ?
Ce sont essentiellement les vents qui dispersent les particules. Mais la pluie nettoie aussi les parties basses de l'atmosphère.



Selon les cartes de prévision islandaises, les rivages du nord de la France devraient être touchés par le nuage de cendres dans la nuit de jeudi à vendredi.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  Georges le Jeu 15 Avr - 18:41

livaste a écrit:le nuage va atteindre les côtes française s , Saco et Patriote , vous le diront , c'est la faute à Sarko ! affraid

Ils auraient raison ! Et les régions dirigées par le PS son également responsables. Je narrive pas à comprendre pourquoi ils n'ont pas construit des digues filtrantes pour arrêter les nuages.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 19:03

Comment un volcan en Islande peut nous ternir l'été
Par Stéphanie Odéon, le 15 avril 2010 à 18h30, mis à jour le 15 avril 2010 à 19:26

Interview - Et si le nuage de cendres du volcan islandais ne perturbait pas que les aéroports européens ? Fabrice Fillias, animateur scientifique de Vulcania, explique ce qui pourrait nous attendre si l'éruption durait.



F1 News : Depuis plusieurs semaines, un volcan islandais s'est réveillé. Mais mercredi matin, il rejette un puissant et épais nuage de cendre, paralysant de nombreux aéroports en Europe du Nord. Comment s'explique ce phénomène, ce nuage de cendre ?

Fabrice Fillias, animateur scientifique de Vulcania : Le magma du volcan est entré en contact avec le glacier provoquant des panaches de vapeurs qui rendent l'éruption explosive. Ce panache est essentiellement constitué de vapeur d'eau et de gaz volcaniques, notamment du fluor et du chlore, et des particules solides que l'on appelle des cendres, qui sont des fragments de magma. Ce nuage monte à une hauteur de 6 à 11 kilomètres, ce qui est assez fréquent pour un volcan. Et si les particules les plus grosses tombent immédiatement, les plus fines peuvent aller très loin.

TF1 News : Que contiennent ces particules fines ? Représentent-elles un danger pour l'homme et l'environnement ?

Fabrice Fillias : En Europe du Nord, cela va représenter une fine couche de poussière sur les sols, comme du sable que l'on trouve lorsqu'il y a des tempêtes dans le désert. Il n'y a donc aucun risque pour l'homme. Le danger dépend uniquement de la quantité de cendre qui tombe et du temps que durent ces retombées. Bien entendu en Islande respirer cette cendre peut être nocif mais la population à proximité a été évacuée. Plus loin, il n'y a aucun danger. En tout cas pour le moment il n'y a pas de quoi s'affoler.

TF1 News : Quelles pourraient être les conséquences de ces nuages de cendre ?

Fabrice Fillias : Si ce panache dure plusieurs semaines, cela pourrait avoir des conséquences climatiques à la marge. Les particules et les gaz rejetés dans l'atmosphère pourraient perturber la météo pendant quelques temps. En effet, les gaz et les particules rejetés dans l'air peuvent engendrer des pluies. Par exemple, nous pourrions avoir un été médiocre et des températures plus faibles. Et si cela dure plusieurs mois, on pourrait avoir un hiver plus neigeux sur une bonne partie de l'hémisphère Nord. Pour l'anecdote, en 1783, l'éruption du Laki avait émis énormément de cendre et diffusé de gaz dans l'atmosphère. La météo des années qui ont suivi a été très pluvieuse et froide, sans qu'on puisse l'imputer à ce phénomène seulement. Les cultures ont été mauvaises. Et certains disent que la Révolution française pourrait être induite de tout cela, que le peuple affamé et manquant de soleil aurait été à bout de nerf.

"Plus de risque pour l'aviation que pour l'homme"
Pour le vulcanologue Jean-Marie Bardintzeff, "ces particules fines contenues dans le nuage de cendre ressemblent en quelque sorte à du verre pillé, c'est très coupant. Mais les cendres sont tellement diluées qu'il n'y a pour l'instant aucun danger pour l'homme. En revanche c'est ennuyeux pour les avions parce que leurs réacteurs sont sensibles et lorsque ces particules sont en altitude elles peuvent endommager les appareils et agresser les cockpits et les hublots des avions. L'aviation est donc plus vulnérable que l'homme," souligne t-il.

En 1982, un vol de la British Airways avait perdu toute puissance dans l'ensemble de ses réacteurs en traversant un nuage de cendres au-dessus de l'Indonésie. Il avait fait une chute de plusieurs milliers de pieds avant de toucher une nappe d'air non polluée, ce qui avait pu permettre à ses moteurs de redémarrer.




Par Stéphanie Odéon le 15 avril 2010 à 18:30

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Jeu 15 Avr - 19:18

Mon aérodrome sera fermé demain matin, avec prolongations possibles.....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Jeu 15 Avr - 19:46

livaste a écrit:le nuage va atteindre les côtes française s , Saco et Patriote , vous le diront , c'est la faute à Sarko ! affraid

Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande à Nicolas Sarkozy de s’expliquer sur son inaction à propos des conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France et sur sa part de responsabilité dans le mensonge d’Etat qui a été mis en œuvre à cette occasion et par la suite.

En effet, en 1987, quelques mois à peine après la catastrophe de Tchernobyl et la contamination de la France, M. Sarkozy était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l’Intérieur.

Est-il possible qu’il n’ait pas eu à travailler sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France ?

M. Sarkozy, qui prétend dire toutes les vérités et briser tous les tabous, ne s’est-il pas de lui-même posé des questions ? N’a-t-il pas entendu parler du nuage de Tchernobyl ?

Quelques années plus tard, M. Sarkozy a occupé le poste de ministre de l’Intérieur de mai 2002 à mars 2004, puis en 2005 et 2006.

Il a donc eu largement l’occasion d’entrer en possession de toutes les informations sur le nuage de Tchernobyl et de les rendre publiques. Il n’en a rien fait.

Une telle mise au point est d’autant plus nécessaire que M Sarkozy s’est révélé être un infatigable promoteur de l’industrie nucléaire, que ce soit lors de son passage au ministère de l’économie (2004-2005) ou lors de diverses interventions en tant que Président de l’UMP.

Comme par hasard, cet épisode de la carrière de M. Sarkozy ne figure pas

dans ses biographies officielles :

- www.premier-ministre.gouv.fr/...

- www.interieur.gouv.fr/...

Par contre, on en trouve trace ici :

- www.lexpress.fr/...

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Jeu 15 Avr - 21:16

tiens , te volà devenue le porte parole des anti nucléaires ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Ven 16 Avr - 4:46

Pas du tout, et tu le sais bien, mais c'est toi qui a parlé de Tchernobyl et de ce gros mensonge......

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 8:11

Une telle mise au point est d’autant plus nécessaire que M Sarkozy s’est révélé être un infatigable promoteur de l’industrie nucléaire

c'est cette phrase qui laisse déduire que tu lui reproche aussi de soutenir l'industrie nuclaire !
Quant à la période de 1986 , en avril , faut il e rappeler que il y avait un président , e qu'il s'était réservé les affaires étrangères ,donc les relations avec les soviétiques !
On en a déjà discuté , mais , c'était alors ; mais à l'époque tu savais encore garder un minimum de nonne foi .

Je constate donc que tu es , soit d'accord avec ma plaisanterie les conséquences du volcan , c'est la faute à Sarko , soit , le sujet ne mettant pas Sarkozy en cause , cela ne t'interesse pas , tu zappes .
Smile

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 8:23

Le trafic aérien perturbé au moins jusqu'à samedi
Mots clés : Trafic Aérien, Volcanisme, PARIS, LONDRES, DUBLIN, COPENHAGUE, OSLO, STOCKHOLM

Par figaro.fr le

16/04/2010 | Mise à jour : 10:12 Réactions (145)

INFOGRAPHIE - Le nuage de cendres volcaniques continue à se déplacer vers l'est et le sud-est de l'Europe. 25 aéroports sont toujours fermés en France.

Au niveau européen : le nuage de cendres volcaniques venu d'Islande devrait continuer à perturber le ciel européen «au moins au cours des prochaines 24 heures», a estimé vendredi matin l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol. Le nuage de cendres volcaniques se déplace vers l'est et le sud-est de l'Europe.

Eurocontrol table sur environ 11.000 vols dans l'espace aérien européen vendredi. Au cours d'une journée normale, ce chiffre aurait été de 28.000 vols. La moitié des vols entre les Etats-Unis et l'Europe devraient être annulés vendredi. Prenant leurs précautions, les compagnies australienne Qantas et néo-zélandaise Air New Zealand ont annulé vendredi des vols vers l'Europe. De même, une vingtaine de vols entre le Japon et l'Europe ont été annulés.

• Paris : la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a indiqué que les aéroports franciliens de Roissy, Orly et du Bourget ainsi que 22 autres aéroports du nord de la France seraient fermés jusqu'à vendredi 14 heures au moins. Cette liste comprend Calais, Merville, le Touquet, Dieppe, Cherbourg, Amiens, Lille, Valenciennes, Brest, Lannion, Deauville, Morlaix, Quimper, Rennes, Caen, Strasbourg, Vatry, Reims, Metz, Beauvais, Toussus-le-Noble et Pontoise.

La compagnie Air France a par ailleurs indiqué qu'elle annulait tous ses vols au départ et à destination de Paris vendredi au moins jusqu'à 14 heures. Pour plus d'informations, les clients peuvent consulter les informations mises à jour en temps réel sur www.airfrance.fr, rubrique « infos vols & destination», par téléphone au 3654, ou par SMS en envoyant leur numéro de vol au 6 3654 (exemple : AF2062).

La DGAC recommande aux passagers aériens de contacter leur compagnie aérienne.

Ces perturbations du trafic aérien interviennent au moment où certains trains SNCF ne peuvent pas circuler normalement du fait d'un mouvement de grève qui dure depuis plus d'une semaine. Toutes ces difficultés de transports se produisent en plein chassé-croisé de vacances de Pâques.

• Londres : l'espace aérien britannique est totalement fermé jusqu'à samedi minuit GMT (2 heures du matin à Paris). Seuls les vols d'urgence pourront décoller. Quelques vols au départ et à destination de l'Irlande du Nord et de l'Ecosse pourraient aussi être autorisés à partir de 18h00 GMT (20 heures à Paris).

• Berlin : Le trafic est interrompu depuis jeudi soir dans les aéroports de Hambourg, Cologne, Münster Osnabrück, Berlin, Hanovre, Düsseldorf et Brême, dans le nord de l'Allemagne. Francfort a suspendu ses vols vendredi à 8 heures, le nuage se rapprochant.

• Vienne : l'Autriche va fermer progressivement son espace aérien vendredi dans l'après-midi. Les aéroports de Vienne, Salzbourg et Linz devraient fermer d'ici le début de soirée. Les aéroports plus au sud devraient suivre. Aucune indication sur la durée de la fermeture n'a été donnée.

• Dublin : comme pour le Royaume-Uni, les autorités irlandaises ont fermé l'espace aérien irlandais jeudi à 12 heures (heure locale, 13 heures à Paris) sans donner d'indication quant à sa réouverture.

• Oslo : le trafic a été partiellement rouvert à 9 heures vendredi pour une période limitée de 6 à 12 heures suivant les cas sur une zone partant de l'aéroport de Trondheim, dans le centre du pays, jusqu'à celui de Stokmarknes, sur les îles Lofoten dans le nord,.

• Copenhague : au Danemark, l'espace aérien sera fermé au moins jusqu'à 2 heures du matin samedi.

• Stockholm : l'aviation civile suédoise a annoncé vendredi qu'elle rouvrait progressivement son espace aérien, commençant par les régions du nord du pays. L'aéroport de Stockholm restait fermé vendredi matin.

• Helsinki : l'annulation des vols en Finlande a été prolongée jusqu'à samedi 15H00 (14 heures à Paris) alors que le nuage de cendres se maintiendra au-dessus du pays pendant «plusieurs jours».

• Amsterdam : le trafic a été suspendu depuis jeudi 18 heures. La compagnie néerlandaise KLM a interrompu tous ses vols jusqu'à vendredi 12h00 GMT (14heures à Paris)

• Bruxelles : l'espace aérien belge restera fermé jusqu'à vendredi 18 heures.

• Pays Baltes : l'espace aérien de la Lituanie, de la Lettonie et de l'Estonie était fermé. En Lituanie, les autorités doivent réexaminer la situation à 11 heures.En Lettonie voisine, la décision est en vigueur jusqu'à 18 heures (17 heures en France). En Estonie, l'espace aérien doit être fermé jusqu'à 13 heures (12 heures à Paris).

• Reykjavik : l'aéroport de la capitale islandaise reste quant à lui ouvert, puisque les vents dominants venant de l'ouest poussent les cendres du volcan loin de l'île.

• Varsovie : l'agence polonaise de navigation aérienne (PAZP) a fermé une grande partie de l'espace aérien à l'exception de Cracovie et Rzeszow jusqu'à nouvel avis. Le nuage pourrait pousser les autorités à reporter les obsèques du président polonais Lech Kaczynski. Plus de 70 délégations du monde entier y sont attendues

Jeudi, des colonnes de fumée continuaient de s'échapper du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande. Selon le professeur de géophysique islandais Magnus Tumi Gudmunsson, personne «ne peut pas dire combien de temps l'éruption va durer. C'est extrêmement variable, cela peut aller de plusieurs jours à plus d'un an. Mais si l'on en juge par l'intensité de celle-ci, cela pourrait durer longtemps».

De même, pour ce qui est de la reprise du trafic, «il est impossible de dire pour l'instant quand les vols reprendront», a déclaré un porte-parole de l'aéroport international de Copenhague. Les cendres constituent un danger pour les avions parce qu'elles risquent d'endommager les réacteurs. Le nuage réduit par ailleurs considérablement la visibilité des pilotes.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Ven 16 Avr - 10:06

Je suis sans doute plus concernée que toi par cette éruption, puisqu'elle m'empêche de travailler aujourd'hui !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 10:17

je suis aussi concernée , Shimmy , j'attends Plume .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Ven 16 Avr - 10:28

Pour le moment, tout est fermé jusqu'à 20 heures.............

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 10:35

alors j'espère que le trafic reprendra ce soir .Il est impossible également de faire le trajet train +bateau , puisque c'est la grève à la SNCF !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Ven 16 Avr - 11:39


shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  shimmy le Ven 16 Avr - 11:40

UTC, c'est l'heure solaire : il faut ajouter 2 heures pour avoir l'heure locale.

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 11:40

impressionnant !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Ven 16 Avr - 15:53

Nuage de cendres: 20 aéroports français fermés jusqu'à samedi 8h
le 16 avril 2010 à 11h22, mis à jour le 16 avril 2010 à 16:48

Pour les 3 aéroports d'Ile-de-France -Roissy, Orly et Le Bourget- les atterrissages sont autorisés vendredi jusqu'à 18h ainsi que "quelques exceptions très limitées" de décollage. Le reste de l'Europe du Nord reste paralysé.

Deux jours de galère, voire plus. L'agence européenne de contrôle aérien Eurocontrol prévient déjà que samedi va être un nouvel enfer pour les voyageurs, le tout en pleine prériode de vacances scolaires. Parallèlement au chassé-croisé sur les routes et à la grève SNCf (lire notre article), le ciel est en plein chaos, alors que les poussières volcaniques venues d'Islande ont atteint la France jeudi soir, ainsi qu'une grande partie de l'Europe, poussant vers le Sud et l'Est.


Conséquence : depuis jeudi, les espaces aériens de plusieurs pays européens ont été fermés. Eurocontrol prévoit 12.000 à 13.000 vols ce vendredi dans l'espace aérien européen, contre 29.500 en temps normal. Jeudi, 20.334 vols ont été enregistrés. Au-delà du ciel, les rencontres sportives, les déplacements politiques, etc, sont perturbés, reportés, annulés...

Avions cloués au sol en France

Dans l'hexagone, la DGAC a repoussé vendredi après-midi l'heure annoncée de réouverture : 20 aéroports du nord de la France seront fermés jusqu'à samedi 8h. Pour les trois aéroports d'Ile-de-France -Roissy-Charles-de-Gaulle, Orly et Le Bourget- les atterrissages sont autorisés vendredi jusqu'à 18h ainsi que "quelques exceptions très limitées" de décollage, précise un communiqué. Il s'agit des passagers immobilisés sur place et dont les destinations ne sont pas affectées par le nuage en provenance d'Islande.

Dans le détail, sont fermés les aéroports de province de : Calais, Merville, Le Touquet, Dieppe, Cherbourg, Amiens, Lille, Valenciennes, Brest, Lannion, Deauville, Morlaix, Caen, Strasbourg, Vatry, Reims, Metz, Beauvais, Pontoise, Toussus-le-Noble. La DGAC recommande fortement aux passagers aériens de contacter leur compagnie aérienne et de ne pas se rendre sur ces aéroports. A la mi-journée, la DGAC évoquait 1.400 annulations de vols en France depuis jeudi et plus de 120.000 passagers bloqués.

A Lille et Lyon, le trafic devrait être encore perturbé vendredi, ont annoncé les autorités aéroportuaires. A Nice, 24 vols à l'arrivée (16% du trafic total) et 26 au départ (17%) ont été annulés, selon un bilan dressé jeudi par les autorités aéroportuaires. A Nantes, 9 vols ont été annulés jeudi et trois pour vendredi matin.

Répercussions sur le monde entier

Effet de domino oblige, la moitié des vols entre l'Amérique du nord et l'Europe devraient être annulés vendredi, a estimé l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol. Et plusieurs compagnies aériennes ont également annulé des vols entre le Japon et Paris, Amsterdam, Londres, Milan et Francfort, bloquant près de 4000 personnes. Des vols en partance d'Australie, de Nouvelle Zélande, de Hong Kong ou de Bangkok sont aussi annulés. Et la situation devrait rester bloquée jusqu'à dimanche, annoncent déjà certaines compagnies.

Deux jours de perturbations ?

Autre précision de taille : l'agence européenne de contrôle aérien Eurocontrol a déclaré que les perturbations pourraient se prolonger pendant 48 heures. L'organisation estime que 5.000 à 6.000 vols ont été annulés jeudi dans l'espace aérien européen, qui a totalisé quelque 21.000 vols. L'Europe enregistre normalement quelque 28.000 vols par jour, a-t-elle précisé. Ces restrictions ont été imposées par l'Air Traffic Control Service (NATS, contrôle aérien) après une alerte émise par le Met Office, les services météos, avertissant de la proximité d'un nuage de cendres qui pourrait très sévèrement limiter la visibilité et représenter un danger pour les réacteurs des appareils.

Ailleurs en Europe

Plusieurs autres pays étaient touchés vendredi alors que les vols à destination et en provenance d'Islande étaient maintenus, le vent emportant désormais les cendres vers l'est. Le principal aéroport de Keflavik, à l'ouest, "et tous les autres aéroports sont ouverts. C'est assez incroyable", a dit Hjordis Gudmundsdottir, responsable auprès des autorités aéroportuaires islandaises.

L'espace aérien britannique est fermé. La Grande-Bretagne a prolongé la fermeture des ses aéroports jusqu'à samedi 6h GMT (8h en France). Certains rares vols seront cependant permis vendredi jusqu'à 18h GMT (20h en France) dans certaines régions d'Ecosse et d'Irlande du Nord. Environ 1.300 avions, soit 180.000 passagers, décollent ou atterrissent chaque jour à l'aéroport londonien d'Heathrow, premier au monde en terme de trafic international.

L'espace aérien belge a été entièrement fermé jeudi à 16h30 et la mesure sera appliquée jusqu'à samedi 10h du matin. En Allemagne, le trafic est interrompu depuis jeudi soir dans les aéroport de Hambourg, Berlin, Hanovre, et Brême, dans le nord de l'Allemagne, a annoncé l'agence allemande chargée de la Sécurité aérienne. Il a également été interrompu dans la nuit à l'aéroport de Düsseldorf et ce matin à celui de Francfort, le premier d'Allemagne et troisième du continent. En Pologne, l'aéroport et l'espace aérien au-dessus de Cracovie, dans le sud, ont été fermés jusqu'à nouvel ordre. L'espace aérien des Pays-Bas restera fermé jusqu'à samedi 6h et celui de la Suisse jusqu'à samedi matin.

L'ensemble des aéroports écossais ont également été fermés (Aberdeen, Edimbourg et Glasgow) ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord. L'espace danois l'est également jusqu'à samedi 8h. L'ensemble du trafic aérien a également été interrompu en Norvège, tout comme en Finlande. L'espace aérien de la Lituanie, de la Lettonie et de l'Estonie était aussi fermé vendredi matin. En Autriche, la fermeture devait entrer en vigueur dans l'après-midi. En Slovaquie, l'espace aérien a été fermé vendredi après-midi, et en Roumanie, le nord-ouest de l'espace aérien du pays a été fermé. La République tchèque l'a fermé partiellement et la Bulgarie l'envisage. L'espace aérien hongrois devait être fermé vendredi à 19h heure française.

Là où ça redécolle

Bonne nouvelle cependant, la Suède et la Norvège, qui avaient été les premiers à fermer leurs aéroports, ont commencé à rouvrir leur espace aérien vendredi matin. De même pour la quasi-totalité de l'espace aérien irlandais, qui était partiellement fermé depuis jeudi, permettant en particulier la reprise du trafic à l'aéroport de Dublin, principal du pays.


_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Dim 18 Avr - 12:41

MINUTE PAR MINUTE. Tous les aéroports français fermés, sauf en Corse
16.04.2010, 16h50 | Mise à jour : 18.04.2010, 14h17

L'éruption d'un volcan en Islande, et la dispersion dans le ciel de poussières volcaniques, provoque depuis jeudi une paralysie inédite du trafic aérien européen. En France, la plupart des aéroports sont fermés jusqu'à lundi 8 heures. Les six aéroports du Sud-Ouest qui étaient ouverts dimanche matin aussi sont mis à l'arrêt.


Seuls les aéroports de Corse continuent de fonctionner. Suivez l'évolution de la situation en temps réel.

14h. A l'exception des aéroports en Corse (Ajaccio, Bastia, Figari et Calvi), tous les aéroports français sont fermés.

13h50. Le principal syndicat de pilotes d'Air France, le SNPL, réclame des «éléments tangibles et concrets» pour déterminer si le nuage de cendres pose bien un problème pour la sécurité des vols. «Or, on n'a aucun élément concret aujourd'hui», estime son porte-parole Erick Derivry, qui souligne que le vol test de la compagnie KLM n'a rien donné.


13h15. L'espace aérien bulgare est rouvert aux vols à une altitude supérieure à 8.000 m d'altitude, permettant ainsi le survol du pays.

13h. Un scientifique islandais estime que de meilleurs outils scientifiques auraient permis de réduire le chaos aérien lié à l'éruption du volcan Eyjafjöll. «Ce n'est pas parce que l'espace aérien est fermé à cause d'un nuage de cendres qu'il y a effectivement de la cendre dans l'air dans toutes ces zones», a déclare le géophysicien Magnus Tumi Gudmundsson.

12h50. 150.000 Français pourraient être bloqués à l'étranger en raison de la paralysie du trafic aérien, estime le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, tout en soulignant qu'il s'agissait d'une «estimation pifométrique». Le renforcement des liaisons ferroviaires vers l'est de l'Europe devraient, selon lui, permettre aux voyageurs coincés en Asie de rentrer en France : «Par exemple les Français qui sont actuellement bloqués en Chine ou au Japon (pourront) prendre un avion pour Moscou et ensuite revenir par le train, de Moscou en Pologne, de Pologne en Allemagne et d'Allemagne en France», a-t-il détaillé.

12h45. Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso souhaite la tenue d'un conseil extraordinaire des ministres des Transports européens. La présidence tournante espagnole confirme qu'une réunion par vidéoconférence est «envisagée» pour les prochains jours.

12h40. La Commission européenne est engagée depuis samedi dans d'intenses consultations avec les gouvernements de l'UE pour faire ouvrir quelques routes aériennes en Europe dès le début de la semaine prochaine.

12h35. La DGAC confirme le vol-test d'un A320 d'Air France en début d’après-midi dans le sud-ouest de la France : «Ces vols d’évaluation consistent à réunir des éléments permettant d’améliorer les connaissances de l’impact du nuage de cendres sur l’avion. Un protocole adapté d’inspection de l’avion sera appliqué à l’issue de ces vols et transmis aux autorités. Des contacts sont établis avec d’autres compagnies européennes qui procèdent à des évaluations similaires.»

12h15. La Roumanie a rouvert son espace aérien seulement pour le survol.

il est rai que tous ces aéroports sont fermé sur une simple simulation faite par météo truc !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  livaste le Lun 3 Mai - 19:49

Le nuage du volcan islandais menace à nouveau l'Europe


Par Fabrice Amedeo, Marc Mennessier

03/05/2010 | Mise à jour : 21:23

Le volcan Eyjafjöll est toujours en éruption et continue de cracher d'épaisses volutes de vapeur d'eau, de gazet de cendres.
Le panache de l'Eyjafjöll a déjà atteint les îles Britanniques. La France évalue les risques.


Tout le monde est sur le qui-vive. Quinze jours après le début de l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll qui a paralysé le trafic aérien, le nuage de cendres menace à nouveau l'Europe. Une réunion devait avoir lieu sur le sujet ce lundi soir à la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) avec des cadres de Météo-France. Objectif : évaluer les risques d'un retour du nuage sur la France et préparer les mesures en cas de nouveaux risques pour le ciel européen. Les ministres des Transports de l'Union européenne doivent d'ailleurs se rencontrer ce mardi à Bruxelles pour mieux coordonner les efforts dans l'hypothèse d'une nouvelle crise.

Du côté de l'unité scientifique Safire (Service des avions français instrumentés pour la recherche en environnement), commune au CNRS et à Météo-France, on se disait en stand-by ce lundi après-midi et prêt à décoller pour de nouvelles opérations de mesures au-dessus de la France. Selon un cadre de l'unité, interrogé par «Le Figaro», une nouvelle opération de mesure serait plus efficace que la première «du fait de l'installation de matériel plus approprié aux cendres volcaniques».

Contrairement à ce que pouvait laisser croire le silence -purement médiatique- dans lequel il était retombé depuis quelque temps, l'Eyjafjöll est en effet toujours en éruption. Imperturbable, il continue de cracher d'épaisses volutes de vapeur d'eau, de gaz et de cendres dans le ciel européen. Selon les vulcanologues de l'Institut des sciences de la Terre d'Islande, le panache est même «plus sombre et plus large» qu'au cours de la semaine précédente. Ce qui signifie que sa concentration en cendres (les particules de silice qui menacent les réacteurs d'avion) a augmenté et que la «phase explosive s'est accrue en intensité au cours des derniers jours». Mais malgré ce léger regain d'activité, l'émission de cendres reste 20 fois moins élevée qu'à la mi-avril au plus fort de la crise, lorsque le nuage recouvrait la majeure partie du nord de l'Europe. La différence vient essentiellement du fait que le glacier qui recouvrait le cratère a entièrement fondu depuis. Or, jusqu'à présent, c'est le choc thermique entre la glace et la lave en fusion qui renforçait le caractère explosif de l'éruption. Du coup, le nuage stationne nettement plus bas qu'il y a deux semaines, entre 4 000 et 5 500 mètres d'altitude.

Aujourd'hui, c'est la météo qui est scrutée de près. Alors que depuis le 23 avril les vents repoussaient les cendres de l'Eyjafjöll vers le nord de la Scandinavie et l'est du Groënland, loin des principales routes de trafic aérien, le changement de temps intervenu le week-end du 1er mai les rabat à nouveau vers le sud de l'Islande à la faveur d'un flux de nord-ouest puis de nord-est. Ce mardi matin, selon les calculs du Centre d'observation des cendres volcaniques (VAAC, Volcanic Ash Advisory Center) de Londres, le nuage stationnait au-dessus de l'Écosse et de l'Irlande avant d'obliquer vers l'océan Atlantique au large des côtes françaises jusqu'à la latitude de Bordeaux. Ce lundi soir, l'Irlande annonçait que son espace aérien pourrait être interdit ce mardi.

Selon Éric Mas, directeur technique de Meteoconsult, «la tendance devrait durer toute la semaine avec une possibilité que le nuage atteigne aujourd'hui l'ouest de la France». Le temps ne devrait changer qu'«à partir de vendredi, avec l'arrivée sur notre pays d'un système dépressionnaire et de pluies qui auront pour effet de laver le ciel et de repousser le nuage vers l'Atlantique».

Les vulcanologues circonspects
En cas de retour du nuage, la DGAC se dit prête à remettre en place le dispositif de cellule de crise qui a fait ses preuves à Paris. «Notre dispositif n'a pas fait défaut», explique un cadre de la DGAC. Ce sera donc à Bruxelles de faire mieux la prochaine fois. Il se dit également que les cartes VAAC anglaises seront prises avec davantage de précaution et que les autorités utiliseront cette fois-ci des cartes de dispersion des cendres émises par Eurocontrol, l'entité européenne qui gère le trafic aérien. Celles-ci offrent une analyse plus fine des densités de particules volcaniques. Elles permettraient d'exclure certaines zones au trafic sans pour autant fermer l'ensemble du ciel européen.

Pour l'instant, personne n'est en mesure de dire quand le volcan s'éteindra. «Actuellement, aucune indication ne permet de dire que l'éruption touche à sa fin», estiment les vulcanologues islandais. Il faut donc s'attendre à vivre pendant une période indéterminée, qui peut s'étaler sur plusieurs mois, sous la menace intermittente d'un nuage de cendres plus ou moins dense susceptible de se rabattre sur l'Europe à la faveur de vents orientés au nord.


Réunion des ministres des Transports de l'Union européenne
Les ministres des Transports de l'Union européenne se réunissent ce mardi, à Bruxelles, afin de tirer les leçons du chaos généré par le nuage de cendres volcaniques. «Cette crise a montré la nécessité d'une Europe plus forte dans le domaine aérien», souligne le secrétaire d'État français, Dominique Bussereau, qui plaidera pour un rôle accru d'Eurocontrol et de l'Agence européenne de sécurité aérienne. «Il faut plus de ciel unique», dit-il. La mise en place de procédures permettant une meilleure réactivité en cas de crise sera également évoquée. De fait, la coordination et la prise de décisions au niveau européen se sont révélées difficiles après l'éruption du volcan islandais. Faute d'organisation, les modes de transports alternatifs n'ont pas pu prendre le relais.

À Bruxelles, les ministres étudieront aussi sur les possibilités de dédommagement des compagnies aériennes affectées par la paralysie du ciel européen. Des avances de trésorerie sont envisagées. Lors de la réunion, la France, enfin, va demander à ce que l'Agence européenne de sécurité aérienne développe son expertise sur l'impact des cendres volcaniques.


c'est reparti !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éruption d'un volcan en Islande perturbe le trafic aérien en Europe du Nord

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum