Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  Jeanclaude le Mer 31 Mar - 17:20

Peut-on vraiment reprocher aux Allemands d'exporter ?
Par Jean Matouk | Economiste | 28/03/2010 | 12H55
Les Allemands sont-ils de méchants égoïstes qui " jouent " trop " perso " et accumulent les excédents commerciaux aux dépens des autres ? Jouent-ils une politique économique " non coopérative " ? C'est la dernière théorie en date de notre ministre des Finances.
Je ne reviens pas sur l'avantage salarial dont s'est doté l'Allemagne depuis 2000 et les polémiques que ma précédente chronique a entraînées. Je maintiens simplement mon point de vue. Le taux de pauvreté allemand (qu'on définit par 60% du revenu médian) est de 15% contre 13% en France. Le taux de chômage a été de 7,6% en 2008 et 9,2% en 2009 en Allemagne contre 9% et 10% en France. Les salaires réels (déduction faite des prix) restent cependant plus élevés en Allemagne qu'en France et les soins y sont aussi bons.
S'agissant des excédents commerciaux, la zone euro, s'ouvrant à l'extérieur, doit équilibrer en moyenne ses importations et ses exportations. C'est ce qu'elle fait, depuis sa création, mais seulement grâce à certains pays, en tête desquels l'Allemagne.
Le moteur des exportations allemandes
Les exportations nettes (exportations moins importations) de la zone euro en 2008 ont été de 155 milliards d'euros quand celles de l'Allemagne ont été de 228 milliards, dont 145 vers la zone euro. L'Allemagne a donc, à elle seule, assumé 80 milliards des 155 milliards d'excédents de la zone euro.
La balance commerciale de la France est effectivement toujours déficitaire vis-
à-vis de la zone euro, et notre commerce avec l'Allemagne représente la moitié de ce déficit. Mais le commerce français est aussi déficitaire avec les Pays-Bas, l'Italie, la Belgique, l'Autriche et même l'Italie, tous de la zone euro. Il faudrait donc que tous ces pays jouent, eux aussi, " non coopératif ".
Les fondateurs de la zone euro se sont refusés à aller progressivement vers une politique économique unique. Si tel avait été le cas, notre Sarkozy national n'aurait d'ailleurs pas pu faire voter la loi Tepa, dans l'état de dette où était déjà notre Etat.

Mais il n'y a pas de politique économique intégrée. Dès lors, chaque pays doit rechercher seul, comme auparavant, au moins l'équilibre, sinon l'excédent commercial extérieur.
Bons vins et bons fromages contre machines industrielles
La réussite sur ce point de l'Allemagne ne date pas du plan Hartz. Avant l'euro, déjà, l'Allemagne accumulait les excédents commerciaux alors que nous étions souvent en déficit, et le franc, pour cette raison, n'a pas cessé d'être dévalué cinquante ans durant, par rapport au mark.
Quelques autres particularités statistiques : les exportations allemandes vis-à-vis de la Chine sont les doubles des nôtres et son déficit avec ce pays égal au nôtre, alors que son PNB est de 25% supérieur au nôtre.
Même écart commercial vis-à-vis de la Russie. L'Allemagne, est, par ailleurs, excédentaire avec l'Inde alors que nous sommes déficitaires.
Plus encore qu'un rôle de locomotive, elle assume donc bien, pour la zone euro, un rôle de " bouclier " vis-à-vis du rouleau compresseur chinois et de la menace des Bric (Brésil, Russie, Inde, Chine).
Plus en détail, notre excédent traditionnel sur les biens alimentaires et les boissons (" le bon vin et les bons fromages " sur lesquels déjà, il y a quarante ans, Georges Pompidou regrettait que nous soyons focalisés…) fait bien piètre figure par rapport à l'excédent allemand de plus de 320 milliards de dollars pour les produits industriels, dont -c'est sa spécialité- 250 milliards pour les machines et équipements de transport.
Sur ce même poste, au total, la France est en déficit de 14 milliards ; c'est peut-être une contrepartie de l'excédent allemand, mais sans aucune mesure avec lui. Quant aux produits de la chimie, notre excédent de 19 milliards, généré par les cosmétiques et produits de la pharmacie, est le tiers de celui de l'Allemagne, dont les diverses chimies constituent aussi un créneau d'excellence.
Tenter d'égaler les Allemands
Nous ne pouvons pas reprocher aux Allemands d'avoir, beaucoup plus et beaucoup mieux que nous, intégré, depuis trente ans, la nécessité de la compétitivité à l'exportation. Pas plus que nous ne pouvons décemment leur reprocher d'avoir, en 2006, 2007 et 2008 réduit le déficit budgétaire qu'avait causé l'aide à l'ex-Allemagne de l'Est, tandis que nous accumulions les déficits publics.
Ne devrions nous pas plutôt tenter d'égaler les Allemands ? Je pense, avec plusieurs riverains, qu'à l'avenir, compte tenu des émissions de carbone, les exportations ne pourront plus être un moteur. Mais il faut alors aussi que les importations baissent !

Je suis tout à fait partisan d'une économie " verte ". Mais je crains bien que, du moins pour assez longtemps, le matériel " vert " ne soit….. importé d'Allemagne. Ou alors il faut tenir pour la " décroissance ". Y sommes nous majoritairement prêts ? Ou seulement les " bobos " aisés des grandes villes ?
Non ! Nous devrions imiter les Allemands ou du moins nous fixer les mêmes objectifs par nos propres voies. Nous disposons des " capacités ", de l'intelligence collective, que nous démontrons sur certains secteurs, hélas trop peu nombreux.
Manifestement, nous n'activons pas suffisamment ces facteurs positifs, parce que nos élites intellectuelles sont, depuis toujours, moins tournées vers l'entreprise. Cherchons plus ardemment comment notre cher " Etat " peut pallier ces carences.
Et s'agissant des déficits publics, encore une fois, au risque de me répéter, trouvons, mais trouvons vite, le chemin de la rigueur économique avec évidemment beaucoup plus de justice qu'aujourd'hui.

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  livaste le Mer 31 Mar - 18:47

Le système d'assurance maladie allemand se divise en assurances maladie publiques et assurances maladie privées.
En tant que salarié, vous êtes obligatoirement assuré auprès de l'assurance maladie publique jusqu'à un certain seuil de revenus. Ce seuil varie chaque année et s'élevait à 48 150 € bruts par an en 2008. Les différents seuils en vigueur sont mentionnés sous http://www.versicherungspflichtgrenze.de/.
Si votre revenu est supérieur à ce seuil pendant 3 années consécutives, vous avez le choix entre une assurance maladie privée ou - si vous remplissez les conditions de pré-assurance correspondantes - une assurance volontaire auprès de l'assurance maladie publique. La période de pré-assurance concerne la question de savoir si vous avez été assuré pendant certaines durées minimales auparavant auprès de l'assurance maladie publique ou auprès d'une assurance maladie étrangère reconnue correspondante.
Si vous êtes indépendant ou fonctionnaire, vous n'êtes pas non plus obligatoirement assuré, mais vous avez le choix entre - si vous remplissez les conditions correspondantes - vous affilier volontairement à l'assurance maladie publique ou à une assurance maladie privée. Le code social allemand (Sozialgesetzbuch) V (http://www.gesetze-im-internet.de/sgb_5/) tranche la question de savoir si vous êtes obligatoirement assuré ou si vous pouvez vous affilier volontairement à l'assurance maladie publique.
Adressez-vous directement auprès d'une caisse d'assurance maladie publique pour savoir si vous remplissez les conditions requises. Vous trouverez plus d'informations sur l'assurance maladie privée dans le droit social sous : http://www.pkv.de/publikationen/info_broschueren/der_private_krankenversicherungsschutz_im_sozialrecht.pdf

Vous pouvez choisir vous-même auprès de qu'elle caisse d'assurance maladie vous voulez vous assurer. Vous trouverez un comparatif des caisses d'assurance maladie sous : http://www.krankenversicherungen.net/gkv/index.php

Les coûts des soins médicaux sont en général entièrement pris en charge par la caisse d'assurance maladie. Les assurés de l'assurance maladie publique doivent cependant payer une « taxe de cabinet médical » (Praxisgebühr) de 10 € par trimestre lorsqu'ils consultent un médecin. Les médicaments délivrés uniquement sur ordonnance sont en général soumis à une franchise de 10 %, 5 € minimum et 10 € maximum. Les moyens auxiliaires, les soins hospitaliers et les mesures de réadaptation ambulatoires peuvent également faire l'objet d'une franchise.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  livaste le Mer 31 Mar - 18:53


Tag archives 'bas salaires'


Conducteur de bus pour 2 euros de l’heure
Posted in travail on jan 4th, 2009
Assurer le transport des enfants à l’école, conduire des personnes handicapées au nom de l’État pour deux euros de l’heure, c’est en Hongrie, en Lituanie ou en Slovénie que l’on trouve ces salaires pingres ? Loin s’en faut, cela se passe en Allemagne (de l’Ouest). Salaires de misère – vive le dumping salarial, et bonne [...]

Lire tout »



Allemagne – Écart des revenus: Les salaires dégringolent
Posted in travail on sept 11th, 2008
Eva Roth pour Frankfurter Rundschau
28 août 2008
L’avance du capitalisme effréné a laissé des traces profondes sur le marché du travail : L’écart des salaires croît, une partie des employés a subi une chute financière. Les revenus réels des employés à faibles salaires ont diminué de presque 14 pour cent pendant les dernières années – concerné [...]

Lire tout »

Ne fais confiance à personne au-dessous de 7,50 euros! – Les bas salaires en Allemagne
Posted in politique on mai 12th, 2008
(Interview avec Dr. Claudia Weinkopf à propos de la multiplication des bas salaires en Allemagne.)

L’économie est en pleine expansion, le chômage baisse, voilà les messages officiels. Mais des voix critiques signalent depuis longtemps que les nouveaux boulots donnent souvent des salaires de misère. L’Institut pour le Travail et la Qualification de l’Université de Duisbourg a [...]

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  Jeanclaude le Mer 31 Mar - 19:44

Je post un article sur le droit ou non aux Allemands d'exporter et tu me balances des textes sur les bas salaires, la sécurité sociale etc ...

Il y a un problème : tu as dûe te tromper de sujet

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  livaste le Mer 31 Mar - 20:11

j'ai répondu à tes comparatifs entre système allemand et français .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  patriote reformiste le Mar 6 Avr - 18:54

J'y vois surtout la preuve que les Allemands savent defendre leurs intérêts et faire porter aux autres partenaires européens le poids de leurs contraintes mais qu'ils savent aussi procèder à des reformes internes pour faire face aux defis de la mondialisation sauvage.

Mesures que la France fut incapable de prendre pour se precipiter vers la dépense publique et l'endettement, sans parler d'une inadaptation à l'Union Européenne conçu pour servir les intérêts Allemands.

Alors au lieu de déplorer les exportations allemandes, procèdons à des reformes de notre économie et proposons aux pays européens qui le souhaitent (leurs peuples en tout cas), une nouvelle orientation européenne fondée sur davantage d'équilibres dans les relations.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  Invité le Mer 7 Avr - 11:20

patriote reformiste a écrit:J'y vois surtout la preuve que les Allemands savent defendre leurs intérêts et faire porter aux autres partenaires européens le poids de leurs contraintes mais qu'ils savent aussi procèder à des reformes internes pour faire face aux defis de la mondialisation sauvage.

Mesures que la France fut incapable de prendre pour se precipiter vers la dépense publique et l'endettement, sans parler d'une inadaptation à l'Union Européenne conçu pour servir les intérêts Allemands.

Alors au lieu de déplorer les exportations allemandes, procèdons à des reformes de notre économie et proposons aux pays européens qui le souhaitent (leurs peuples en tout cas), une nouvelle orientation européenne fondée sur davantage d'équilibres dans les relations.

quand on oblige tout le monde a la Sécurité sociale publique cela coûte du fric aux patrons et aux salariés , payer le social français en n'imposant pas la préférence nationale coûte du fric aux patrons et aux salariés ....
faut-il faire des réformes qui incitent à se payer une sécurité sociale privée ?
fut-il faire des réformes qui incitent à abolir le salaire minimum en France ?
crois-tu sincèrement que ce type de réformes permettra en France d'équilibrer les relations ....?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  livaste le Mer 7 Avr - 11:44

Faut-il faire des réformes qui incitent à se payer une sécurité sociale privée ?
fut-il faire des réformes qui incitent à abolir le salaire minimum en France ?
crois-tu sincèrement que ce type de réformes permettra en France d'équilibrer les relations ..

la première proposition revient à priver d'assurance les salariés modestes qui ne pourront pas se payer le luxe , d'enrichir les seuls bénéficiaires des assurances privées , les actionnaires !

J'ai déjà posté diverses études qui démontrent que dans les pays où les assurances privées sont reines :
- les couts de ces assurances sont enormes , gigantesques .
- ces assurances décident des soins qu'elles prennent en charge , et refusent les traitements onéreux , qui diminuent leurs bénéfs .
Ainsi si tu as le cancer , l'assurance peut refuser les traitements demandés par l'oncologue ou le cancérologue , sous pretexte qu'un autre traitement moins onéreux , plus ancien , existe , et qu'importe que cet ancien traitement ne permet de sauver que 5% des cancéreux , alors que kle nouveau traitement laisse espérer la rémission à 80 % !
si certains plébiscitent cela , grand bien leur fasse , mais ils ont intérêt à mettre des cierges pour ne pas se trouver un jour avec le diagnostic de " cancer "

Pour la seconde proposition , ce sont les patrons qui ont du souffler l'idée , ainsi , ils pourront payer leurs salariés avec de sacs de patates !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on reprocher aux Allemands d'exporter ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum