Italie : la droite progresse aux régionales.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mar 30 Mar - 6:54

La coalition de Silvio Berlusconi s'est emparée de quatre fiefs de la gauche.

Forte progression de la Ligue du Nord, maintien de la gauche dans ses bastions traditionnels et affirmation du «Peuple de la liberté» (PDL) de Silvio Berlusconi dans quatre régions autrefois détenues par l'opposition : les résultats des élections régionales qui se sont déroulées dimanche et lundi matin en Italie ont conforté la majorité au pouvoir. Il devrait satisfaire le président du Conseil qui a mené une intense campagne électorale pour éviter la débâcle qui menaçait.

Dans le Latium, deuxième région d'Italie par le nombre d'électeurs, la syndicaliste de droite Renata Polverini a fini par remporter le duel serré qui l'opposait à la radicale et ancienne commissaire européenne Emma Bonino. L'abstention y a été de 13 % supérieure à celle de 2005 dans le Latium et est plus élevée que la moyenne nationale (36 % d'abstentions soit 8 points de plus qu'aux dernières régionales) et pourrait s'expliquer par l'absence du PDL, interdit de compétition électorale par les tribunaux du Latium faute d'avoir inscrit ses listes en temps utile.

Silvio Berlusconi avait pourtant soutenu massivement sa candidate, allant jusqu'à faire de Renata Polverini la vedette du grand rassemblement du PDL qu'il avait présidé le 20 mars, place Saint-Jean-de-Latran à Rome.


La gauche maintenue dans sept régions



La Ligue a également remporté une autre victoire un peu inattendue : dans la bataille très disputée du ­Piémont, autre région industrielle, ­Roberto Cota a pris l'avantage en fin de soirée, avec une avance de plus de trois points sur le gouverneur sortant de la gauche Mercedes Bresso.

À l'issue du scrutin dans les treize régions, selon des résultats partiels, la droite conserve les deux régions industrielles du Nord qu'elle détenait, la Lombardie et la Vénétie, et en conquiert quatre autres, la Campanie, la ­Calabre, le Piémont et le Latium. Quant à la gauche, qui en détenait onze, elle en conserve sept, pour la plupart situées dans l'Italie centrale et du sud. Le meilleur score a été réalisé en Vénétie par le ministre de l'Agriculture Luca Zaia, gratifié de 60 % des suffrages, tandis que son parti, la Ligue du Nord, réalise une belle opération avec 35 % des votes, devançant son allié du PDL (24 %).

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  patriote reformiste le Mar 6 Avr - 18:51

A noter aussi, sur cette élection, que contrairement à tout les pronostics qui prévoyaient une victoire de la gauche, les alliés de droite de la coalition de Berlusconi progressent.

Cela contraint le Gouvernement à davantage de fermeté et de respect des engagements sur des dossiers essentiels comme la securité, l'identité ou le niveau de la fiscalité.

L'Italie a besoin d'impulsion et de reformes profondes que seules une telle coalition peut être en mesure de conduite. Elle devait éviter l'immobilisme et la demagogie...Je constate que ce fut le cas.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mar 6 Avr - 19:33

AH BON ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  Invité le Mar 6 Avr - 20:09

Pour ma part, je ne supporte ni Berlusconi, ni les eurocrates du catho-sociaux alliés aux bocheviques relookés. Je pense que l'Italie est au bord du gouffre au niveau de la dette et que le séparatisme politique n'est pas loin. Après, il s'agit des affaires de l'Italie. C'est à dire d'un pays qui a perdu presque toutes ses compétences pour cause d'union européenne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mar 6 Avr - 20:39

je ne suis pas assez au courant de l'économie italienne , pour en discuter , mais ce que je sais , c'est que depuis maintenant un siècle , l'Italie est en difficulté , elle a fourni une immigration incroyable , chez nous , dans le nord , dans l'est , dans le sud , depuis le 20 eme siècle , et surtout , elle ne s'est certainement jamais remise de sa complicité avec l'allemagne nazie .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mar 6 Avr - 20:41

Mouais, mais l'immigration italienne par rapport à l'immigration musulmane que nous subissons, c'est de la roupie de sansonnet!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mar 6 Avr - 20:46

shimmy a écrit:Mouais, mais l'immigration italienne par rapport à l'immigration musulmane que nous subissons, c'est de la roupie de sansonnet!

je n'ai nullement critiqué l'immigration italienne , j'ai simplement rappelé qu'ils avaient du quitter en masse leur pays , pour des raisons économiques .
Ce qui démontre que ce pays est mal depuis longtemps .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mar 6 Avr - 20:53

Ca fait un moment que l'immigration italienne a cessé !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mar 6 Avr - 21:01

shimmy a écrit:Ca fait un moment que l'immigration italienne a cessé !

un moment ?? pas tant que cela ,elle s'est arrêtée quand , avec l'UE , l'Italie a pu sortir de sa misère .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mar 6 Avr - 21:24


shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  Invité le Mer 7 Avr - 11:29

la droite de Berlu n'a pas de complexe à cotoyer l'extrème-droite italienne la Ligue du Nord.... il a été élu grâce à ce parti politique si mes souvenirs sont bons.

je ne pense pas qu'ils aient encore des complexes sur leur alliance avec les nazis pendant la seconde guerre mondiale.

http://www.lemonde.fr/europe/portfolio/2010/03/30/en-italie-la-ligue-du-nord-va-se-poser-en-parti-de-reference_1326486_3214.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  patriote reformiste le Mer 7 Avr - 11:41

livaste a écrit:je ne suis pas assez au courant de l'économie italienne , pour en discuter , mais ce que je sais , c'est que depuis maintenant un siècle , l'Italie est en difficulté , elle a fourni une immigration incroyable , chez nous , dans le nord , dans l'est , dans le sud , depuis le 20 eme siècle , et surtout , elle ne s'est certainement jamais remise de sa complicité avec l'allemagne nazie .

C'est vrai et c'est ce qui aurait justifié que la France n'abandonne pas ses frontières pour se preserver de cette arrivée migratoire.

La France n'a pas à assumer l'irresponsabilité de certains pays européen....

Voilà une raison supplémentaire qui aurait incité à ne pas ratifié le Traité de Lisbonne, puisque certains pays membres semblent incapables de jouer le jeu.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mer 7 Avr - 11:58

euh ... faut il te rappeler que cette immigration italienne , c'était au début du siècle , de l'autre siècle ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mer 7 Avr - 15:13

Il y a une autre immigration européenne dramatique en ce moment, celle des roms!
Hier, j'étais sur les Champs Elysées, elles arrivaient en rangs serrés pour détrousser les touristes!
Et comme ils sont européens, on ne peut rien : on leur donne du fric pour partir, ils reviennent!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mer 7 Avr - 15:44

shimmy a écrit:Il y a une autre immigration européenne dramatique en ce moment, celle des roms!
Hier, j'étais sur les Champs Elysées, elles arrivaient en rangs serrés pour détrousser les touristes!
Et comme ils sont européens, on ne peut rien : on leur donne du fric pour partir, ils reviennent!

il est vrai que les roms ne viennent pas avec l'intention de s'intégrer .
Quand j'étais à Rouen , dans mon quartier , nous avions repéré une camionnette qui stationnait tous les soirs , le matin en descendait une armée de gosses , quelques femmes presque en haillons , qui partaient dans la ville à la recherche de l'occasion , les femmes mendiaient avec des bébés dans les bras , les gosses partaient de leur côté .
Un jour , en partant au travail , je me suis étonnée de voir les automobilistes s'arrêter alors que le feu était vert ... tout ce beau monde faisait ses besoins sur le trottoir , face à un commerce !

Nous avions appelé la police , en vain , il a fallu que j'aille en parler au procureur pour que celui ci , mette en oeuvre la police .
Il y avait une dizaine de gamins , sans compter les bébés , qui n'étaient absolument pas les enfants des adultes , hommes ou femmes , mais des gosses amenés de leur village !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Mer 7 Avr - 15:49

Maintenant, les mendiantes ont souvent des chiots......
Mais ce sont les enfants qui volent, ils ne risquent rien puisqu'ils ne sont pas pénalement responsables.....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  Invité le Mer 7 Avr - 15:59

Soyons clairs, on a jamais réussi à intégrer des gitans et autres manouches quelque soit leurs origines. A Perpignan, 4 siècles après leurs arrivées, ils sont toujours non-intégrés et dévoreurs de budgets publics (système social) et privés (ils sont voleurs). En 2011, M. Sarkozy a négocié l'ouverture totale de nos frontières avec la Roumanie. Ce personnage veut la ruine de notre pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Mer 7 Avr - 16:00

et ces gamins , tu peux les placer dans un foyer , ils restent juste le temps de se faire habiller , d'être nourris , et fuguent .
C'est la population que nous savons qu'elle ne restera pas 24 h .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  patriote reformiste le Jeu 8 Avr - 11:42

Je crois qu'il convient de situer la problèmatique.

Les roms étant membres de l'Union Européenne disposent, en vertus des Traités que la France a signé et plus particulièrement le Traité de Lisbonne de la liberté de circulation et d'installation.

Les français savent cela et peuvent, justement, au travers l'usage de leurs bulletins de vote, exprimer leurs desaccords sur le fonctionnement d'une Europe qui ne regule pas l'immigration et qui ne preserve pas la société des approts contraires à nos moeurs.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Jeu 8 Avr - 12:23

c'est vraiment obsessionnel chez toi , tu découvres aujourd'hui le problème des roms , comme s'ils étaient apparus , en France , depuis le traité de Lisbonne , voilà vraiment de la désinformation pour noeuxnoeux !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Jeu 8 Avr - 12:39

Roms (ou Rroms, féminin R(r)oma, pluriel R(r)omané) est un endonyme signifiant êtres humains adopté par l'Union Romani Internationale (IRU) et les Nations unies pour désigner un ensemble de populations, ayant en commun une origine indienne13, dont les langues initiales sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien, et constituant des minorités entre l'Inde et l'Atlantique (voire en Amérique du Nord), connues sous de nombreux exonymes dont les plus utilisés en français sont Gitans, Tsiganes ou Tziganes, Manouches, Romanichels, Bohémiens, Sintis, ou parfois Gens du voyage (bien que cette dernière dénomination ne soit pas réservée aux Roms).




La répartition des roms.
Il est difficile de définir avec précision des critères d'appartenance et le nombre exact des Roms car comme pour la plupart des minorités, les nombreuses unions mixtes avec des non-Roms, la sédentarisation et l'acculturation (ou intégration, selon les points de vue) progressent à grande vitesse. Leur nombre est estimé entre 12 et 15 millions sur le continent européen, entre 7 et 9 millions dans l'Union européenne. [2]



Des estimations laissent à penser qu'il y a approximativement 8 à 10 millions de Roms dans le monde [3]. Entre 7 et 10 millions vivent en Europe. Les plus grandes concentrations de Roms se trouvent dans les Balkans, en Europe centrale et de l'Est, aux États-Unis, et en Amérique du Sud. De plus petits groupes vivent dans l'Ouest et le Nord de l'Europe, au Moyen-Orient, et en Afrique du Nord.
Les pays où les populations rom dépassent le demi-million sont la Roumanie, la Bulgarie (un point qui a agité certains esprits avant l'intégration de ces pays dans la Communauté européenne), les pays de l'ex-Yougoslavie, l'Espagne, les États-Unis, la Hongrie, la Turquie, le Brésil et l'Argentine. Les Roms sont nombreux aussi en République tchèque et en Slovaquie.
En 1971, le congrès des associations et mouvements militants roms adopta le Drapeau Rom comme symbole du peuple Rom. Sur un fond vert (qui symbolise la Terre fertile) et bleu intense (le Ciel, la liberté), est posé le Chakra (roue solaire à vingt-quatre rayons, symbole de la route et de la liberté), du rouge de l'empereur Ashoka ou Ashok, comme on le voit en tête d'article.
Génétique [modifier]

]
Du fait de leur culture de vie nomade et de leurs réticences ou la résistance qui est opposée à leur «intégration», il y a toujours eu une grande méfiance envers les Roms. On les disait (et dit encore) traditionnellement vagabonds, voleurs, incapables d'un travail sédentaire ; ils furent et sont toujours l'objet de constantes persécutions, sous des formes plus ou moins visibles. Le nom en allemand des Roms, Zigeuner est parfois abusivement assimilé à Ziehende Gauner (voleurs voyageurs), voleurs de poules en France. Les Roms n'ayant parfois d'autre choix que d'accepter parmi eux des marginaux font alors l'objet d'amalgames.
C'est à partir du xve siècle que l’état de grâce entre les tribus nomades et les populations se renverse : les villes leur ferment les portes, lassées de les entretenir. Des conflits éclatent dans les villages. Leur attitude marginale inquiète, et on les accuse de nombreux maux : maraude, vol de poules, de chevaux, et même d’enfants.
Ils deviennent indésirables et tombent, dès la fin du xve siècle, sous le coup de décrets qui vont de l’expulsion pure et simple à l’exigence de sédentarisation : ce ne sont pas les Tziganes qui sont visés, mais les nomades. Les récalcitrants sont emprisonnés, mutilés, envoyés aux galères ou dans les colonies, et même exécutés. La récurrence de ces mesures montre leur manque d’efficacité, sauf aux Pays-Bas, qui parviennent à tous les expulser au milieu du xixe siècle.


Les seigneurs et les abbayes d'Europe les ont accueillis et protégés sur leurs terres, contre la volonté des paysans sédentaires, puisque leurs talents d'artisans, de musiciens et de danseurs étaient très prisés. Cette dépendance féodale fut la servitude des Roms. Monastères et seigneurs pouvaient les vendre ou les acheter ; eux-mêmes pouvaient racheter leur liberté ou, au contraire, se vendre. Pour montrer leur solvabilité, les Roms, même esclaves, portaient sur eux leur or sous forme de chaînes, de bracelets, de colliers ou de dents en or. En Roumanie par exemple, ce statut dura de 1370 (fin des invasions des Tatars, protecteurs antérieurs des Roms) à 1856 (réformes du Prince Cuza). Vers la fin du xviiie siècle et tout au long du xixe siècle, l’Europe éclairée alterne coercition et recherche de solutions «humaines» pour les sédentariser, d’autant que les Roms retrouvent avec la Révolution et le mouvement romantique une image plus positive empreinte de liberté. En Hongrie, on leur donne des terres et des bêtes, qu’ils revendent aussitôt à leurs voisins pour reprendre la route. L’échec de la plupart de ces politiques n’est pourtant pas une règle absolue, et une partie de la population nomade se sédentarise.
En France, dès 1666, Louis XIV décrète que tous les Bohémiens de sexe masculin doivent être arrêtés et envoyés aux galères sans procès. Par la suite, lors de l'ordonnance du 11 juillet 1682, il confirme et ordonne que tous les Bohémiens males soient dans toutes les provinces du Royaume où ils vivent, condamnés aux galères à perpétuité, leurs femmes rasées, et leurs enfants enfermés dans des hospices. Une peine était en outre portée contre les nobles qui donnaient dans leurs châteaux un asile aux bohémiens; leurs fiefs étaient frappés de confiscation 36,37.
Au Siècle des Lumières, l'Espagne a essayé brièvement d'éliminer le statut de marginal des Roms en tentant d'interdire l'emploi du mot gitano, et d'assimiler les Roms dans la population en les forçant à abandonner leur langue et leur style de vie. Cet effort fut vain. Plus récemment, le pouvoir mauritanien, nigérien et malien ont engagé des politiques semblables à l'encontre de groupes Touaregs, des toubous avec le même résultat, et surtout des rebellions armées dans les deux derniers pays. En Amérique du Nord, les Espagnols, puis les Américains, ont toujours préféré les Pueblos aux «bandes» (nomades), évidemment taxées de pillage. Ce problème est universel.


La persécution des Roms atteint son apogée pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque l'Allemagne nazie extermine un grand nombre de Roms. Comme les Juifs, les Roms sont condamnés à la destruction, sont forcés à travailler, sont emprisonnés dans des camps de concentration, ou simplement sont tués à vue. On pense que 220 000 Roms furent assassinés, littéralement « dévorés » Voir Porajmos.
Beaucoup de Roms continuent à vivre selon leur mode de vie nomade, en voyageant en roulottes ou en caravanes, mais souvent en Europe orientale, ils vivent en communautés marginales au taux de chômage élevé. Quelquefois ils ont prospéré, par exemple chez les Căldăraşi (Caldéraches) de Roumanie, qui travaillent traditionnellement le cuivre.
À ce jour, il y a encore des heurts entre les Roms et la population sédentaire environnante. Au Royaume-Uni, les travellers (voyageurs, en référence à la fois aux Irish Travellers et aux Roms) sont devenus en 2005 un enjeu électoral, quand le chef du Parti conservateur promit de réviser l'Acte des droits de l'Homme de 1998. Cette loi, qui englobe la Convention européenne sur les droits de l'Homme dans la législation du Royaume-Uni, est considérée par beaucoup comme permettant de garantir le droit rétrospectif de planification. Les pressions importantes de la population avaient conduit les travellers à acheter des terres, et à s'établir en contournant ainsi les restrictions de planification imposées sur les autres membres locaux de la communauté. En Roumanie et Bulgarie dans les années 1990-2000, la terre arable a souvent été un enjeu dans ces conflits, dont les Roms furent les "pions". Lorsque les paysans ont réclamé la restitution de leurs terres aux ex-communistes (anciens directeurs de kolkhozes devenus entrepreneurs de l'agro-alimentaire), ces derniers ont placé des ouvriers agricoles, souvent Roms, sur ces terres, pour ne pas les rendre (la loi protégeant les cultivateurs occupant le terroir, contre les revendications de propriétaires antérieurs). Ils ont même offert à ces Roms de quoi construire des maisons (selon la loi de l'époque, une construction rendait la parcelle définitivement incessible). Exaspérés, les paysans ont, ici ou là, expulsé les Roms manu militari et brûlé leurs maisons. Avec l'entrée de ces pays dans l'Union européenne, un système de compensations équitable devrait pouvoir mettre fin à ces conflits.
Situation actuelle des Roms en Europe [modifier]
En 2008, les Roms étaient au cœur du débat électoral en Italie où la droite les jugeait responsables de l'insécurité. Des troubles anti-Roms ont éclaté dans le nord suite au viol d'une Italienne par des Roms[réf. nécessaire]. Mais ce qui a défrayé la chronique en mai 2008 était la campagne de diabolisation des Roms après une tentative d'enlèvement d'un bébé à Naples par une jeune Rom de 17 ans.[réf. nécessaire] Suite à la vague d'indignation de la population napolitaine, des camps Roms ont été brûlés[réf. nécessaire] et la plupart des Roms de Naples ont été obligés de partir pour des endroits plus sûrs. Cette vague de xénophobie a fait scandale en Europe et a détérioré les relations italo-roumaines car la Roumanie a accusé le gouvernement Berlusconi[réf. nécessaire] d'avoir, par sa campagne et ses projets de lois anti-Roms, favorisé en Italie la xénophobie et le racisme envers ses ressortissants (200 000, dont la plupart, Roms ou non, sont ouvriers agricoles, du bâtiment et des transports.)
Le niveau d'intégration des Roms dans la société est variable, et certainement plus important que les statistiques ne peuvent l'exprimer, car lorsqu'un Rom est intégré, il cesse d'être comptabilisé comme Rom. Par exemple, les statistiques roumaines ne reconnaissent qu'un demi-million de Roms, alors qu'eux-mêmes estiment leur nombre entre 2 et 4 millions.38
C'est pourquoi l'image médiatique des Roms est assez misérabiliste : l’opinion est persuadée que les Roms restent presque tous en marge de la société, vivant d'expédients dans des ghettos, et entourés de haines (voir Chánov). Il est vrai que seule une infime petite fraction des enfants Roms comptabilisés comme tels, sortent diplômés des écoles, bien que l'école soit depuis le début du xxe siècle gratuite et obligatoire pour tous, les Roms étant itinérants, certains enfants prennent des cours par correspondance comme le CNED en France. Il est vrai aussi qu'avant l'intégration des pays de l'Est, le seul moyen pour un ressortissant de ces pays d'obtenir un asile territorial en Union européenne, était de se dire Rom et persécuté en tant que tel. Il est vrai enfin, que les Roms intégrés n'attirent pas l'attention des forces de l'ordre, des ONG et des médias sur eux.
Cela fausse l'image de cette communauté, dont la majorité, non-comptabilisée comme « Rom », est intégrée sans problèmes particuliers. La réalité est loin de l'image de « SDF », de « voleur de poules » ou de « population miséreuse » que trop de « non-Roms » véhiculent encore, comme dans l'exemple du The Guardian du 8 janvier 2003 : « En République tchèque, 75 % des enfants Roms suivent des cours dans des écoles pour enfants en difficulté, et le taux de chômage des Rrôms est de 70 % (en comparaison avec le taux de chômage national de 9 %). En Hongrie, 44 % des enfants Roms se trouvent dans des écoles spéciales, et le taux de chômage est de 74 % pour les hommes et de 83 % pour les femmes Roms. En Slovaquie, les enfants Roms sont 28 fois plus envoyés dans des écoles spéciales que les non-Roms ; le taux de chômage chez les Roms atteint 85 %. »39

Comme les autres groupes ethniques, les Roms font face à la rigidité des systèmes économiques et sociaux en Europe, qui les empêche de s'intégrer. La Grande-Bretagne, qui est vue comme l'une des économies les moins réglementées sur le marché, a reçu beaucoup de Roms d'Europe de l'Est, qui y constituent une main d'oeuvre peu exigeante et très malléable.
Sept États de l'ancien bloc communiste ont lancé l'initiative Décennie de l'intégration des Roms en 2005, pour améliorer les conditions socio-économiques et le statut de la minorité rom. En septembre 2008, les deux députées au Parlement européen d’origine rom, MMme Lívia Járóka et Viktória Mohácsi, ont réussi à faire voter cette initiative au niveau de toute l'Union européenne


comme on peut le voir , le problème Rom est essentiellement le fait du traité de Lisbonne , cette immigration n'existait pas auparavant , il n'y avait pas de gitan , pas de romanichel pas de tsigane sur notre sol , et si la littérature et 'lhistoire en parlent longuement , c'est de l'invention pure et simple , Patriote l'a dit , s'il y a des Roms , c'est la faute à Sarkozy !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Jeu 8 Avr - 17:38

Les roms, c'est récent! Et ils sont pires que les autres.

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Jeu 8 Avr - 17:48

les roms c'est récent ????
prends donc la peine de lire l'article !
les roms c'est récent , en 70 , cela posait déjà un problème pour la justice !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  livaste le Jeu 8 Avr - 17:52

Au xxe siècle, les grandes vagues de migration cessèrent au moment de la Première Guerre mondiale.
C’est, paradoxalement, la première moitié du xxe siècle, époque de libéralisation dans toute l’Europe, qui fut la plus dure pour les "gens du voyage". En France, une loi sur «l’exercice des professions ambulantes et la circulation des nomades» les oblige pour la première fois, en 1912, à se munir d’un «carnet anthropométrique d’identité» qui doit être tamponné à chaque déplacement. Ce contrôle administratif et de police existe toujours avec le Livret de circulation.30
La répression du nomadisme se conjugue avec le succès des théories eugénistes sur la "protection de la race" dans les milieux scientifiques. La Suisse et la Suède -pour citer deux démocraties considérées comme exemplaires- mettent en place une législation qui vise à détruire la culture tzigane, avec l'assentiment ou l'approbation d'une majorité de la société.

comme on le voit , c'est récent !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  shimmy le Jeu 8 Avr - 18:02

On ne parle pas de la même chose!
Les roms viennent de Roumanie!
Explique moi comment ils en sortaient du temps du communisme ?

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Italie : la droite progresse aux régionales.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum