nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  victor le Mer 24 Mar - 19:56

http://www.rue89.com/2010/03/24/violence-decryptage-du-vrai-faux-mea-culpa-de-sarkozy-144320

victor
sympathisant

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 19/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  patriote reformiste le Mar 30 Mar - 18:31

Curieux pour un homme qui prétend s'en chargé depuis près d'une décennie et qui affiche, avec insolence, ses pretendus résultats.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Invité le Mar 30 Mar - 18:34

La gestion de l'insécurité, c'est très simple pour M. Sarkozy. On oriente le contribuable vers les mains courantes. Pourquoi? Simplement parce que l'avancement aux mérites dans la fonction publique, c'est moins il y a de problème, plus il y a de point, et plus il y a de point plus il y a d'avancement ou de possibilité de mutation. Voilà, la gestion de M. Sarkozy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  patriote reformiste le Mer 31 Mar - 11:46

Mais les résultats de l'insécurité sont positifs....Il suffit de constater le nombre de millions d'euros que rapportent la sanction des infractions routières.

Ca c'est une politique securitaire adapté !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Jeanclaude le Mer 31 Mar - 12:14

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité 670396 Il eût été souhaitable de poster le dit article pour une meilleure compréhension et éviter des confusions. En clair ... Nicolas sarkozy "va maintenant s'occuper de l'insécurité " ... ne riez pas svp ! nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Icon_biggrin

Violence : que cache la promesse de " fermeté " de Sarkozy ?
Par Chloé Leprince | Rue89 | 24/03/2010 | 18H54
Trois jours après la défaite de l'UMP aux régionales, Ni
colas Sarkozy a promis " une réaction ferme " face à l'insécurité. Ni délinquance financière, ni grand banditisme ou passages à l'acte sur fond de trafic de stups, dans sa brève intervention de ce mercredi 24 mars, il a au contraire ciblé les transports, les stades et l'école. Précisément là où les médias avaient récemment relayé des incidents.
Voilà ce qu'a notamment dit le chef de l'Etat depuis l'Elysée :
" Mon action déterminée ; conduite avec constance depuis des années, nous a permis de faire baisser le nombre des délits, personne ne le conteste. Mais nous n'avons pas jugulé la montée de la violence dans les stades, dans les transports, dans les établissements scolaires. " nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Icon_biggrin
Authentique mea culpa ? Laurent Mucchielli, sociologue spécialiste de la délinquance, y voit de la gesticulation.
Comme réagissez-vous quand Nicolas Sarkozy déclare qu'il est " décidé à s'engager personnellement dans la lutte contre cette violence " ?
Tout le passage de ce discours concernant la sécurité me paraît un exercice purement rhétorique. Nicolas Sarkozy parle comme si les problèmes étaient nouveaux ou comme s'il les avait découvert récemment. Or il a été ministre de l'Intérieur à partir de 2002 et quasiment jusqu'en 2007. Et il déclarait à peu près la même chose à cette époque. Au total, cela fait huit ans que Nicolas Sarkozy est en position de déterminer la politique de sécurité en France. Donc il est cocasse de l'entendre déclarer " à partir de maintenant, je vais m'occuper de ça ".
Le chef de l'Etat affirme que " personne ne conteste " la baisse du nombre des délits. Qu'en dites-vous ?
C'est encore une figure rhétorique car oui, évidemment, beaucoup contestent cette baisse des délits. Et pas uniquement les chercheurs. Tous les syndicats de police dénoncent aujourd'hui la culture du chiffre et les arrangements statistiques permettant d'afficher de prétendus bons résultats. En réalité, les problèmes ont été plutôt stables, du moins jusqu'à la crise économique.
La seule baisse régulière et numériquement très importante est celle des vols de voiture. Et l'action de Nicolas Sarkozy n'y est pour rien. C'est une tendance qui avait commencé avant lui et qui se voit aussi dans d'autres pays européens.
Mais quid des violences interpersonnelles ?
Oui, c'est encore une déformation volontaire de la réalité. Car les violences interpersonnelles ne cessent d'augmenter dans les statistiques de police, avant comme après 2002. Mais dans la réalité, cela ne signifie pas qu'il y a plus de violence. En réalité, les violences physiques, sexuelles et même verbales sont de plus en plus déclarées à la police et à la gendarmerie, mais pas de plus en plus nombreuses. C'est ce que prouvent les enquêtes de victimation qui sont des enquêtes réalisées sur des échantillons représentatifs de la population et qui interrogent les gens sur ce qu'ils ont subi même s'ils n'ont pas porté plainte.
On y voit que les problèmes sont stables en réalité. Voire en diminution pour les violences les plus graves comme les homicides et les coups entraînant des blessures importantes. Et encore une fois, tout ceci ne doit rien à la politique de tel ou tel, ce sont des mouvements beaucoup plus profonds de la société.
Nicolas Sarkozy zoome sur la violence dans les stades, dans les écoles et dans les transports. Quel décryptage en faites-vous ?
Là encore, ces choses sont tout sauf nouvelles. On parle de la violence dans les stades et des supporters violents généralement d'extrême droite au moins depuis les années 1980. On se souvient par exemple du match PSG-Caen en 1993 durant lequel un capitaine de CRS s'était fait lyncher en direct à la télévision par des hooligans d'extrême droite. Du côté de la violence à l'école, rappelons que le premier plan de lutte spécifique date de Jack Lang en 1992…
Bref, plutôt que de la pure rhétorique politique, de la dramatisation et de la personnification à outrance (" Vous avez un problème, moi je vais vous le régler "), on attendrait d'un président de la République qu'il soit un peu plus modeste et qu'il connaisse un peu mieux les dossiers, qu'il fasse le bilan sérieux et instruit de ce qui existe déjà et se fait depuis vingt ans, qu'il fasse davantage travailler ensemble les professionnels et qu'il leur donne davantage de moyens de bien travailler pour réduire au maximum les problèmes.
aute de quoi, on sera toujours dans la chanson de Dalida : " Paroles et paroles, que tu sèmes au vent ".

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Invité le Mer 31 Mar - 12:17

On est tous d'accord là-dessus Jean-Claude, plusieurs chercheurs l'ont montré, la délinquance a explosé sous Sarkozy. Le but n'est pas de faire baisser la réalité mais de baisser les chiffres de la délinquance, soit masqué la réalité de cette délinquance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Jeanclaude le Mer 31 Mar - 12:44

saco a écrit:On est tous d'accord là-dessus Jean-Claude, plusieurs chercheurs l'ont montré, la délinquance a explosé sous Sarkozy. Le but n'est pas de faire baisser la réalité mais de baisser les chiffres de la délinquance, soit masqué la réalité de cette délinquance.
Toute comme masquer la réalité du nombre de chômeurs ! Des français, même avec un salaire, ne parviennent même pas à se loger et le Pouvoir voudrait s'honorer de ses "prouesses" en matière socio-économique !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Invité le Mer 31 Mar - 12:49

Non, cela on le doit aux socialistes en général et à Martine Aubry en particulier qui sous prétexte d'alignement sur les critères du BIT, à réduit en 1998 de beaucoup les chiffres du chômages (200000 de mémoire mais je peux me tromper).

Les socialistes réduisent les chiffres du chômage, c'est leur côté social. L'UMP réduit les chiffres de la délinquance, c'est leurs côtés sécuritaire. En fait, on ne réduit pas le phénomène mais on limite sa comptabilité pour mettre en place des stratégies de com'.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Jeanclaude le Mer 31 Mar - 12:57

saco a écrit:Non, cela on le doit aux socialistes en général et à Martine Aubry en particulier qui sous prétexte d'alignement sur les critères du BIT, à réduit en 1998 de beaucoup les chiffres du chômages (200000 de mémoire mais je peux me tromper).

Les socialistes réduisent les chiffres du chômage, c'est leur côté social. L'UMP réduit les chiffres de la délinquance, c'est leurs côtés sécuritaire. En fait, on ne réduit pas le phénomène mais on limite sa comptabilité pour mettre en place des stratégies de com'.
Comment a-t-elle procéder si je peux me permettre ? Je ne me contente JAMAIS d'affirmations gratuites ! Ne visn pas me dire que c'est avec les " 35 heures" car le premier initiateur des 35 heures est le gauchiste bien connu Gilles De Robien !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  patriote reformiste le Jeu 1 Avr - 11:52

Si maintenant, il est décidé à s'en occuper.....Tout de suite, verbalement, je me sens soulagé !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Jeanclaude le Jeu 1 Avr - 18:32

saco a écrit:Non, cela on le doit aux socialistes en général et à Martine Aubry en particulier qui sous prétexte d'alignement sur les critères du BIT, à réduit en 1998 de beaucoup les chiffres du chômages ( sans " s" ) (200000 de mémoire mais je peux me tromper).

Les socialistes réduisent les chiffres du chômage, c'est leur côté social. L'UMP réduit les chiffres de la délinquance, c'est leurs côtés sécuritaire. En fait, on ne réduit pas le phénomène mais on limite sa comptabilité pour mettre en place des stratégies de com'.

Je te remets ma question ... restée sans réponse !

Comment Aubry a-t-elle procéder pour réduire le nombre de chômeurs sous prétexte d'alignement sur les critères du Bureau International du Travail ? Quels sont ces critères d'ailleurs ? Avant d'affirmer il serait bon de démontrer avec preuves à l'appui !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Invité le Jeu 1 Avr - 20:21

Normal, je ne peux pas répondre quand je ne suis pas là:

Quelques exemples. En 1992, c’est à dire quelques mois avant les
législatives de 1993, Martine Aubry, Ministre du Travail, décide de
« s’attaquer » au chômage de longue durée. Elle fait alors convoquer
900.000 chômeurs de longue durée par l’ANPE, pour que celle-ci leur
propose un emploi, un stage, une formation. Effet collatéral
immanquable : 5 à 10% d’entre eux ne se présentent pas au rendez-vous,
se font radier et donc disparaissent des chiffres officiels. Entre 1998
et 2000, pour des raisons administratives encore non élucidées, on
observe un déplacement massif de demandeurs d’emploi inscrits sur les
listes de l’ANPE en catégorie 1, celle que met en avant la statistique
officielle, vers les catégories 2 et 3, moins visibles. A nouveau
depuis le mois de juin 2005, les innovations se sont multipliées dans
la manière de gérer les chômeurs : les licenciés économiques
signataires d’une Convention de reclassement personnalisé (CRP) ou d’un
Contrat de transition professionnel (CTP) sont glissés vers la
catégorie 5 ; l’ANPE a réduit le temps donné aux chômeurs pour
actualiser leur situation dans les premiers jours du mois, ce qui
accroît les radiations pour « absences au contrôle » ; la réforme de
l’Unedic réduit la proportion de chômeurs indemnisés, et donc
l’incitation des chômeurs à rester inscrits à l’ANPE... Tous ces
arrangements font que la baisse du chômage tout au long de l’année 2006
a été largement artificielle. Quand l’Insee va recaler les chiffres de
l’ANPE sur son enquête emploi [1]
, à l’automne - ce qu’il aurait dû faire dès mars, mais l’invocation de
« problèmes techniques » lui a servi à repousser cet ajustement après
les élections - le taux de chômage sera très probablement réévalué à
près de 9%.

Et pas qu'un peu: - 86 800 demandeurs d'emploi au mois de décembre (3
027 800 en tout, soit une baisse de 2,8% par rapport à novembre). Du
jamais vu dans l'histoire des statistiques du chômage, selon le
ministère de l'Emploi. Le nombre d'inscrits à l'ANPE dans la catégorie
(1+6), c'est-à-dire à la recherche d'un job mais qui ont pu exercer une
activité de plus de 78 heures dans le mois, est lui-même en régression:
- 37 000 (-1%). Ce qui ramène le taux de chômage à 12,2%, selon les
normes du Bureau international du travail (BIT). (source libération)

C'est pour mettre en conformité la définition du chômage avec celle du B.I.T que presque 100000 chômeurs ont disparu des comptes. Tout le monde sait ça Jean-Claude. Ainsi, les socialistes ont fait baissé les chiffres du chômage mais pas le chômage. Comme le rappelait très justement M. Fillon, chacun gardera en mémoire Renault-Vilvorde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  patriote reformiste le Sam 3 Avr - 11:25

Tout le monde sait bien que les chiffres du chômage sont artificiellement minorés puisqu'en progression chaque mois, le Gouvernement persiste à affirmer qu'ils sont inférieurs à 2 millions et à 10% de la populations active.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

nicolas Sarkozy découvre l'insécurité Empty Re: nicolas Sarkozy découvre l'insécurité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum