l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  Invité le Ven 5 Mar - 0:11

Le secrétaire d'État à l'Emploi, Laurent Wauquiez, présente mercredi matin, au côté du secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand, le bilan des régions socialistes sur l'apprentissage.

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Coeur-




  • Quel bilan dressez-vous de l'action des régions dans le domaine de l'emploi ?



L'emploi est la première préoccupation des Français, mais pas des régions socialistes. Qu'ont-elles fait ? Rien ou pas grand-chose. Alors même qu'elles disposent de trois leviers majeurs : les aides aux entreprises, la formation des demandeurs d'emplois et l'apprentissage. Les socialistes nous sortent un joli slogan : le bouclier social. Mais depuis six ans, cela a plutôt été l'épée de Damoclès des impôts et de la dette dans les régions.

Le porte-parole du PS, Benoît Hamon, explique que si l'emploi est bien une compétence régionale il ne vient qu'après les transports et les lycées. Que lui répondez-vous ?

C'est trop facile de répondre cela. L'emploi, c'est 30 % des budgets des régions. Pour le moment, la campagne s'est focalisée sur l'anecdotique. Il est temps de parler du bilan des régions socialistes et qu'elles rendent des comptes sur leur action. En 2004, elles avaient fait campagne sur les emplois tremplins. Six ans plus tard, à peine un tiers des emplois promis ont été réalisés.



  • Que leur reprochez-vous ?


De ne pas tenir leurs engagements. C'est également vrai en matière d'apprentissage.
En 2004, les régions socialistes s'étaient engagées à porter à 487 000 le nombre d'apprentis. Fin 2009, elles étaient à 412 000. Ce qui signifie que 75 000 jeunes auraient pu trouver une solution si les régions avaient fait leur travail.

L'Ile-de-France est la région française la plus riche mais c'est une de celles où l'apprentissage est le moins développé. Si M. Huchon avait fait le même travail qu'en Alsace, 25 000 jeunes franciliens auraient pu bénéficier d'un contrat d'apprentissage.

La région Languedoc-Roussillon dépense plus pour sa communication que pour l'apprentissage. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, près de 30 millions d'euros prévus pour l'apprentissage ont été utilisés à autre chose, notamment aux frais de fonctionnement. Dans le fond, c'est une pratique habituelle.

Songez qu'en 2008, sur les 800 millions d'euros octroyés par l'État aux régions, seulement 550 millions ont bel et bien été investis dans l'apprentissage.


  • Faut-il en conclure que l'ensemble des régions socialistes n'ont rien fait en matière d'emploi ?


Quelques-unes se sont mobilisées. Je pense à la Bretagne, à la Basse-Normandie et au Limousin. Mais globalement, dans la crise, la réponse n'est pas à la hauteur.


  • Beaucoup d'élus socialistes estiment que le gouvernement a tardé à réagir sur les chômeurs en fin de droit…

Le sujet sera réglé avec les partenaires sociaux d'ici à la fin du mois. Mais je note que les régions socialistes ne font pas la moindre proposition. Sur bien des sujets emploi, elles ont pratiqué la politique de la chaise vide.


  • Seize ministres sont candidats aux régionales. Pourquoi pas vous ?


Avant d'être élu maire du Puy-en-Velay en 2008, j'avais promis de m'occuper de ma mairie. Je tiens mes engagements. Ne pas être candidat ne m'empêche pas d'être présent dans la campagne.

http://www.lefigaro.fr/elections-regionales-2010/2010/03/03/01034-20100303ARTFIG00489-laurent-wauquiez-l-emploi-n-est-pas-une-preoccupation-des-regions-socialistes-.php


04/03/2010

"Les données sur les chômeurs en fin de droits sont lacunaires"

Dans une interview accordée aux Echos.fr, à la veille de la rencontre tripartite sur les fins de droits, Laurent Berger, secrétaire national, prévient qu'il entend faire du sujet une question de solidarité nationale.











  • On estime le nombre de chômeurs en fin de droits en 2010 autour du million. Disposez-vous de chiffres plus précis, et d'une photographie de cette population ?



Non, mais justement, j'ai le sentiment que le ministère en a, et j'espère bien que demain on nous les donnera. Nous estimons, avec nos projections propres effectuées en régions, que sur le million de chômeurs en fin de droits, environ 40%, donc 400.000, sont sans protection. Autour de Nantes, ma région d'origine, on estime par exemple entre 35.000 et 40.000 les personnes dans ce cas. Mais ce ne sont que des extrapolations, et nous n'avons pas plus d'information sur le profil de ces personnes. Il y a là une lacune énorme, dont on espère bien qu'elle sera levée demain.

  • Qu'attendez-vous, en-dehors de ces données, de la réunion de demain ?


Nous pensons que ce sera une réunion diagnostic. Par la suite, un deuxième rendez-vous avec le secrétaire d'Etat devrait être davantage axé sur les solutions. Je dois néanmoins préciser d'ores et déjà que la CFDT ne s'y rend pas en tant que gestionnaire de l'Unedic, mais en tant qu'organisation de défense des salariés. La partie de ping-pong consistant à se renvoyer les responsabilités semble avoir pris fin, mais j'espère que cela se vérifiera demain. La responsabilité première est bien celle de l'Etat. Si l'on y joue à nouveau la partition de la responsabilité partagée, je rappellerai que, depuis 20 ans, la part indemnisée par l'assurance chômage a augmenté, tandis que celle de l'Etat a baissé. Les chômeurs en fin de droits, ce n'est pas une question de gestion de l'Unedic, mais de solidarité nationale.

  • Comment analysez-vous les chiffres du chômage du dernier trimestre 2009, divulgués ce matin par l'Insee ?


Ces chiffres ne sont pas bons, ils illustrent clairement qu'il y a urgence. Quant à l'argument du gouvernement, cela augmente moins vite qu'avant, ou moins vite qu'ailleurs, arrêtons ! Ce sujet dépasse d'ailleurs le dossier des fins de droits. Mais pour y revenir, le président de la République a dit qu'il lançait une concertation le 15 février, elle est désormais à l'oeuvre.



Il faut maintenant décider des dispositifs concrets, et d'une opérationnalité. Le fait de verser un revenu de remplacement ne doit par exemple pas être conditionné à un accompagnement renforcé. Etant donné la situation de Pôle Emploi aujourd'hui, il paraît pour le moins difficile que ses équipes s'occupent de plus près de quelques dizaines de milliers de personnes supplémentaires. Du coup on risquerait de ne pas aider ces chômeurs pour une raison purement interne à Pôle Emploi.



De même, nous ne sommes pas opposés à une politique encore plus volontariste de contrats aidés, mais à condition de ne pas détourner ces contrats de leur objectif premier, qui est de secourir les personnes qui ont le plus de difficultés à s'insérer dans l'emploi. Le sujet est donc complexe, et nous espérons que la réunion de demain ira au fond de la réflexion.

  • Il n'y a pas vraiment d'unité syndicale sur le dossier des fins de droits...


Il n'y pas de plate-forme unique, mais une vraie volonté des organisations dans leur ensemble. Et pas d'opposition forte sur les solutions. Il faut maintenant bien sûr que l'on sorte des postures, et que l'on bâtisse des solutions concrètes.


http://www.cfdt.fr/rewrite/article/24947/actualites/-les-donnees-sur-les-chomeurs-en-fin-de-droits-sont-lacunaires.htm?idRubrique=6864

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  patriote reformiste le Mar 9 Mar - 12:37

Je me surprend de voir qu l'UMP dénonce le bilan socialiste qu'elle a, durant la mandature, si souvent approuvé.

Ah mais oui !!! Nous sommes en campagne et des places sont à conquérir alors aujourd'hui, on s'engage, on promets, on conteste ce qu'on a approuvé hier.

Mais à la vérité, c'est d'élus sincères et de perspectives nouvelles de gestion que les français ont besoin. C'est ce qui justifie, j'espère l'envoie d'élus nationaux qui feront le travail que les UMP ont été, par complicité et approbation de l'immobilisme, de l'endettement et du fiscalisme, incapable d'apporter.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  Invité le Mar 9 Mar - 14:43

Peux-tu prouver que l'UMP a approuvé la majorité des projets régionaux des scialistes ? par des sources officielles s'il te plait ! Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  shimmy le Mar 9 Mar - 14:54

Ne serait ce que pour la mosquée de Marseille!

Mais tu le sais très bien.....
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  Invité le Mar 9 Mar - 14:57

BB t'a déjà exposé la constitution .
A preuve du contraire ce n'est pas la mairie de Marseille par le biais de nos impôts qui finance cette mosquée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  shimmy le Mar 9 Mar - 15:00

Par le biais des associations culturelles liées à la mosquée, et le terrain il vient d'où ? En général , il est offert par la mairie !
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  Invité le Mar 9 Mar - 23:21

Sur Marseille le terrain est loué et non offert .(certe à un prix défiant toute concurrence ).
Quand au financement ;il est évident que , tout comme sur Paris , le projet "culturel" coûtera de l'argent du contribuable ...
pour sa construction : Algérie, Maroc , Comores , Tunisie , Mauritanie , Sénégal et Arabie Saoudite.

Et , il est évident que Gaudin estimant le nombre de musulmans à 200 000 ... ne tient pas compte du fait que parmis eux , il existe des musulmans ne pratiquant pas , n'ont rien demandés et ne le souhaitent pas . Considérant que nous n'avons aucune donnée chiffrée sur les différentes éthnies peuplant la France il est difficilement possible de lancer des données selon ses opinions (comme beaucoup le font autant à droite qu'à gauche et leurs extrèmes)...et suggérer qu'ils seraient tous pratiquants et autant ou si peu selon les partis....

en fait , si on estime qu'il n'y a que 5 millions de musulmans en France cela ne représente que 3% de la population ..... et donc , cela ne justifie pas tant de mosquées en France .

si on estime qu'il y en a 10 millions comme certains au FN le disent ....cela justifie-t-il qu'ils aient droit de prier dans un lieu commun ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations .... Empty Re: l'Emploi , les Régions et ses responsabilités , les négociations ....

Message  shimmy le Mer 10 Mar - 6:18