Les grands patrons français toujours les mieux payés d'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les grands patrons français toujours les mieux payés d'Europe

Message  livaste le Mer 28 Oct - 21:43

Les grands patrons français toujours les mieux payés d'Europe
LEMONDE.FR avec AFP | 28.10.09 | 19h55 • Mis à jour le 28.10.09 | 20h04



Les revenus des grands patrons français ont reculé en 2008 mais restent à des niveaux records en Europe et ne sont pas toujours justifiés par leurs performances à la tête des entreprises, selon une étude réalisée pour Capital par le cabinet d'études financières PrimeView.

En 2008, le revenu moyen des cinquante patrons les mieux payés s'élevait à 3,8 millions d'euros, soit "240 fois le Smic" : "un chèque certes inférieur de 17 % à celui perçu en 2007" mais qui reste "un record en Europe", relève le magazine, qui publie cette étude dans son édition à paraître jeudi 29 octobre.


L'étude de PrimeView compare l'évolution respective des rémunérations (comprenant le salaire variable et les plus-values sur les stock-options) des soixante-cinq dirigeants français les mieux payés et de leurs performances. Ces dernières sont évaluées sur la période 2005-2008 selon cinq critères : la croissance des bénéfices par action et leur régularité, la rentabilité financière, l'évolution du cours de Bourse et la variation de la marge brute.


"MAUVAIS ÉLÈVES"

Il en ressort que, pour les cinquante-neuf d'entre eux pour lesquels une comparaison est possible, près d'un sur quatre a un "salaire élevé par rapport à ses performances", tandis que la moitié "mérite son salaire" et qu'un quart "mérite une augmentation" au vu de ses performances.
Parmi les "mauvais élèves", Capital épingle notamment le président d'Axa, Henri de Castries, dont le "salaire fixe a été augmenté de 20 %" en 2008 alors que les bénéfices de la société ont plongé de 83 %, ou l'ex-président du directoire de Wendel, Jean-Bernard Lafonta, qui a touché 1,9 million d'euros de revenus l'an dernier. Idem pour l'ex-PDG de Valeo, Thierry Morin, dont le salaire fixe était de 1,7 million d'euros en 2008 en dépit des lourdes pertes affichées par le groupe.

Le magazine félicite en revanche des dirigeants dont les rémunérations sont restées "sages" au regard des performances de leurs groupes, comme le patron d'Eiffage, Jean-François Roverato, celui de Canal Plus, Bertrand Meheut, ou d'Accor, Gilles Pélisson.

c'est pas la crise pour tout le monde !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum