Irak: 132 morts dans un attentat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Irak: 132 morts dans un attentat

Message  livaste le Lun 26 Oct - 8:22

Irak: 132 morts dans un attentat

Les deux explosions de forte puissance avaient pour cibles deux bâtiments gouvernementaux à Bagdad. Elles sont intervenues à quelques minutes d'intervalle.

C’est l’attaque la plus meurtrière depuis la mi-août dans le centre de Bagdad. Le double attentat à la voiture piégée qui a eu lieu dimanche a fait au moins 132 morts et plus de 500 blessés, selon la police. Les bombes ciblaient le ministère de la Justice et le siège du gouvernorat de la province, deux bâtiments situés près des berges du Tigre.

L’attentat a provoqué une inondation dans la rue qui longe le gouvernorat, et sur place les pompiers ont retiré plusieurs corps, au milieu de carcasses de voitures incendiés. A leurs côtés, des secouristes équipés de grue ont débuté les recherches à l’intérieur du ministère de la Justice. Le porte-parole du gouvernement irakien, Ali al-Dabbagh, qui se trouvait dans un hôtel du quartier au moment de l'explosion, a reçu des bris de verre, comme d'autres personnes de son entourage.

La sécurité en question

Selon des responsables militaires américains, cet attentat vise à rallumer le conflit intercommunautaire qui a ensanglanté le pays après l'invasion américano-britannique en 2003. La confiance dans le Premier ministre pourrait aussi s’en trouver éraflée, à l'approche des élections législatives prévues pour l'année prochaine. Nouri al Maliki devrait miser sur l’amélioration des conditions de sécurité dans le pays, même si la violence est loin d’être éradiquée. Le 19 août, deux camions piégés avaient déjà fait près de 100 morts et plusieurs centaines de blessés à Bagdad, dans des attentats visant les ministères des Affaires étrangères et des Finances.


C.L. (avec Reuters) - leJDD.fr

c'est bien parti pour le chaos !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irak: 132 morts dans un attentat

Message  Georges le Lun 26 Oct - 10:58

Les Irakiens ne vont pas tarder à regretter Asam; les Américains auront réussi à rendre la vie dans ce pays encore plus difficile qu'avant leur arrivée; et nous auront le même résultat en Afghanistan.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irak: 132 morts dans un attentat

Message  livaste le Mer 9 Déc - 0:15

Mardi sanglant à Bagdad : 5 voitures piégées, au moins 127 morts

Actu France Soir, le mardi 8 décembre 2009 à 15:32



Bernard Kouchner a condamné mardi "avec la plus grande fermeté" les cinq attentats à Bagdad, se déclarant convaincu que "les Irakiens gagneront le combat contre le terrorisme" / AFP
La capitale irakienne a connu mardi 8 décembre une série de cinq attentats à la voiture piégée qui ont fait au moins 127 morts et 448 blessés. Ces attaques interviennent le jour de l'annonce de la date des prochaines élections législatives, cruciales pour le pays.
Cinq voitures piégées, dont quatre conduits par des kamikazes, ont explosé presque simultanément mardi vers 10H25, heure locale, dans plusieurs quartiers de Bagdad, semant la panique dans la capitale. "Au moins 127 personnes ont été tuées et 448 blessées" ce matin du 8 décembre 2009, a indiqué une source au ministère de l'Intérieur.

Dans le quartier de Dora à l'entrée sud de Bagdad, un kamikaze a fait exploser sa voiture contre une patrouille de la police devant l'Institut de Technologie, tuant sur le coup 3 policiers et 12 étudiants, alors que 23 autres étudiants ont été blessés, selon cette même source. Au moins 97 autres personnes ont péri dans les quatre attentats qui ont eu lieu devant le palais de Justice dans le quartier de Mansour (ouest), le ministère du Travail rue de Palestine, l'antenne du ministère de l'Intérieur à al-Nahda et le marché Rassafi à Chorja où figure le siège provisoire du ministère des Finances (centre), selon la même source. "Plusieurs des 39 corps que nous avons reçus étaient déchiquetés et il y avait parmi eux des femmes", a affirmé un responsable de la Cité médicale.

Suite à ces attaques, les rues se sont rapidement vidées. Des voitures de police ont commencé à sillonner les différents quartiers de la ville, appelant leurs collègues à faire preuve d'une vigilance extrême. Toutes les rues menant aux bâtiment officiels ont été fermées.


A l'origine, l'annonce d'un scrutin

Ces attentats interviennent le jour où le Conseil présidentiel, regroupant le chef de l'Etat et ses deux adjoints, devait fixer la date des élections législatives, cruciales pour l'avenir de l'Irak et prévues à l'origine en janvier. Entre-temps, la présidence a fixé la date de ce scrutin au 6 mars. Ces élections législatives sont les deuxièmes depuis la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, dans la foulée de l'invasion américaine.

Le mois de novembre avait été ainsi le mois le moins sanglant depuis 2003. Mais l'armée américaine et le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki avaient prévu un regain des attaques avant le scrutin. Celui-ci est décisif pour l'avenir du pays car elles devraient établir l'échiquier politique pour les années à venir.

Des violences attribuées à la mouvance Al-Qaïda

Le mode opératoire de ces attentats porte la marque d'Al-Qaïda. Il ressemble fortement à celui des attentats du 19 août et du 25 octobre contre des symboles du pouvoir à Bagdad. Ces attaques, qui avaient fait au total plus de 250 morts, avaient été attribués au réseau extrémiste Al-Qaïda et à des affidés de l'ancien régime de Saddam Hussein. Si les violences en Irak sont clairement à la baisse, les insurgés parviennent toujours à organiser des attaques particulièrement sanglantes dans le pays.

Les Etats-Unis fondent de grands espoirs dans ces élections législatives du 6 mars. La tenue de ce scrutin dans de bonnes conditions est essentielle pour l'administration américaine qui a souhaité accélérer son retrait du pays. Les troupes de combat doivent avoir quitté l'Irak d'ici août 2010, un prélude au désengagement total fin 2011. Quelque 115.000 soldats américains sont actuellement déployés en Irak.


il n'y a pas à dire , ce sont vraiment de grands humanistes ces fanatiques islamistes !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irak: 132 morts dans un attentat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum