Merkel baisse les impôts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Merkel baisse les impôts

Message  livaste le Sam 24 Oct - 19:11

Europe | 24 Octobre 2009


Merkel baisse les impôts

Aux côtés de ses alliés libéraux, la chancelière Angela Merkel a présenté les grands axes du programme gouvernemental qui, malgré un déficit budgétaire important, annonce des baisses d’impôts.

La négociation sur la formation du gouvernement de coalition aura pris du temps, mais les conservateurs allemands de la CDU-CSU et les libéraux du FDP sont parvenus à un accord samedi matin à l’issue d’une rencontre marathon de plus de 12 heures. "Nous sommes parvenus à un résultat raisonnable pour les quatre prochaines années et la coalition a établi un bon programme pour la reprise en Allemagne", a déclaré le secrétaire général de la CDU, Ronald Poffala. Suite à leur victoire aux législatives du 27 septembre dernier, Angela Merkel (CDU-CSU) et le leader du FDP, Guido Westerwelle, ouvrent ainsi la voie à la nouvelle coalition.

Au programme de ces négociations matinales : d’abord, les grandes orientations stratégiques, telles que la baisse des impôts et la maîtrise des déficits publics.
Selon le chef de file de la CSU, Horst Seehofer, les deux parties se sont accordées sur une réduction d’impôts de 24 milliards d’euros sur les quatre ans de la législature. Un montant qui dépasse le plafond de 20 milliards d’euros fixé par la chancelière Angela Merkel, mais qui reste en deçà de ce qu’espéraient les libéraux du FDP. Les avantages fiscaux bénéficieront principalement aux foyers à bas et moyens revenus, ainsi qu'aux familles nombreuses. Ils concerneront également les entreprises et les droits de succession ce qui, selon Merkel et Westerwelle, créera les conditions d'une reprise. Mais les experts économiques restent sceptiques. "Si la coalition veut diminuer la montagne de dettes à partir de 2011, il lui faudra alors, en dehors d'une meilleure croissance, faire des économies, et des économies à grande échelle", estime Andreas Rees, analyste chez Unicredit. En outre, aucune mesure destinée à diminuer les dépenses publiques n’a été avancée. Pour certains politologues, Merkel craint un possible impact sur l’élection régionale de mai 2010. Si la CDU perdait le land de Rhénanie du Nord-Westphalie, l’Etat le plus peuplé d’Allemagne, la droite n’aurait plus la majorité au Bundesrat. Les partis d’opposition pourraient alors s’allier pour bloquer les projets de loi du gouvernement.

Sept ministères pour la CDU
L’autre point de négociation du jour concernait la répartition des portefeuilles entre les différentes formations politiques. Les chrétiens-démocrates (CDU) obtiennent sept portefeuilles dont le plus convoité, celui des Finances, qui revient à Wolfgang Schäuble. Agé de 67 ans, l’ancien ministre de l’Intérieur auprès d’Angela Merkel dans la coalition sortante aura la lourde tâche de remettre sur pied la première économie européenne. "Son expérience et ses compétences, son rôle dans la mise en œuvre d'une politique financière lors des négociations, ont montré qu'il était la personne adéquate pour ce travail", a déclaré la chancelière. Fort de son score aux législatives, le FDP se voit accorder cinq portefeuilles. Le vice-chancelier Guido Westerwelle est le prochain ministre des Affaires Etrangères et Rainer Brüderle accède, quant à lui, à l’Economie. Nommé à la Santé, le libéral Philipp Rösler devient le premier ministre allemand d’origine asiatique. De son côté, la CSU (Union sociale-chrétienne) repart avec trois ministères. A 37 ans, Karl-Theodor zu Guttenberg hérite de la Défense et sera ainsi chargé de mener à bien la stratégie militaire en Afghanistan largement contestée par l’opinion publique. Il devra également mettre en œuvre le projet de la coalition de réduire la durée du service militaire à six mois, au lieu de neuf mois actuellement, à partir de 2011.

Grands perdants des législatives, les sociaux-démocrates (SPD), anciens alliés de la chancelière Angela Merkel dans le gouvernement sortant, retournent dans l’opposition.

à quand la diminution des impôts chez nous ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  Invité le Sam 24 Oct - 19:20

A mon sens une décision irresponsable, prise par Merkel pour faire plaisir au FDP, connu pour marteler la doxa ultralibérale, et à la CSU, qui est dans une merde noire en Bavière.
Décision irresponsable parce que des dépenses faramineuses ont été engagées pour sauver diverses grandes banques et entreprises au bord de la faillite, creusant un déficit qui s'était pourtant bien réduit ces dernières années. Ces baisses d'impôt vont vraiment coûter très cher, et même sans être spécialiste en éco, on peut largement dire que la nouvelle coalition ira dans le mur si elle tient sa promesse.
Enfin, on pourra toujours noter que dans le même temps, le pékin moyen paiera encore plus de sa poche ses frais d'hospitalisation, selon les plans de cette nouvelle coalition. Triste époque...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  livaste le Sam 24 Oct - 21:17

je pense qu'ils feront des coupes sombres dans le social , ils ne peuvent faire autrement .
Je connais mal le système de protection allemand ,mais je ne voi pas où ils feront des économies .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  Invité le Sam 24 Oct - 21:34

C'est justement pour cela que la baisse d'impôts est très mal venue, surtout que comme d'habitude, on sait à qui ce genre de baisse profite. Il faut savoir que les Allemands n'ont pas d'impôt sur la fortune (bon, vu comme il est foutu chez nous, ce n'est peut-être pas un mal tu me diras) mais par contre une multitude de niches fiscales très pratiques pour les revenus aisés. La baisse risque donc de leur profiter encore davantage qu'aux gens honnêtes, puisqu'ils arrivent déjà à soustraire une bonne partie de leurs revenus au fisc.
En gros, il faut attendre de voir, mais à mon avis la doxa simpliste de "baisse d'impôts= relance par la consommation des ménages assurée" va encore une fois bien mordre la poussière, d'une part parce que le contexte anxiogène incite davantage à l'épargne qu'à la consommation et d'autre part parce que la consommation des ménages n'a jamais été le point fort de l'économie allemande. Le tout avec un Etat dont les caisses sont vides et dont la marge de manoeuvre est quasi nulle. Une mesure irresponsable et clientéliste donc, qui ne grandit pas Angela Merkel. ver
Parfois, un peu de courage est nécessaire, savoir dire qu'en ce moment, il est impossible de baisser les impôts me paraît être le minimum syndical en matière d'honnêteté pour un homme politique. Mais l'idéologie et le clientélisme priment, comme d'habitude... Les gens d'origine modeste n'auront par ailleurs qu'à éviter de tomber malades à partir de 2010, soigner les gens, ça coûte trop cher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  livaste le Sam 24 Oct - 21:39

Je partage ton analyse sur ce point .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  patriote reformiste le Dim 25 Oct - 8:40

Merkel apporte ainsi la démonstration de sa prise en compte des alliés du FDP.

Cette mesure peut apporter ses résultats, à long terme, car l'amélioration de la compétitivité et de l'emploi dépend du niveau de prélèvements obligatoires.

Mais il est vrai qu'à l'heure actuelle, elle prend le risque, à court terme, d'aggraver les déficits....Une stratégie économique inverse à celle du Gouvernement français qui préfèrent multiplier les taxes avec l'efficacité que l'on connaît.

Attendons la sortie de crise pour évaluer la pertinence des deux orientations mais pour avoir recouru à l'impôt durant de longues années, la France n'est que rarement parvenu à faire mieux que l'Allemagne qui s'engageait, elle, dans des reformes de structures mieux à même de la préparer à la crise....Il ne faut donc pas s'étonner qu'elle ait mieux résister.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  livaste le Dim 25 Oct - 9:19

Il y a crise , en Allemagne comme en France , ce qui veut dire , des millions de salariés laissés pour compte , qui survivent comme ils peuvent . C'est dans cette période qu'on peut comprendre et approuver l'aide à ces personnes en difficultés du fait de la crise .
Ceux qui me connaissent savent que j'ai souvent , et avec des exemples rencontrés dans mon travail , contesté la politique de l'assistanat .
Mais en temps de crise , il ne s'agit pas d'un assistanat , des gens ont été jetés à la porte de leurs entreprises , par l'inconséquence des financierds véreux , nous ne pouvons pas les laisser crever dans la rue . Or supprimer la protection sociale aujourd'hui , reviendrait à condamner les victimes de cette crise au lieu de condamner les coupables .
D'après mes lectures , le Français victime de la crise survit mieux que l'Allemand victime de cette même crise , de même , le malade chronique atteint de pathologie grave est mieux pris en charge en France qu'en Allemagne .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  Georges le Dim 25 Oct - 11:10

"D'après mes lectures , le Français victime de la crise survit mieux que l'Allemand victime de cette même crise ,"

C'est normal, c'est grâce à notre système social que la droite fait tout pour le détruire.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  patriote reformiste le Dim 25 Oct - 12:03

Livaste, étant tout comme toi attaché à la protection sociale des français, je n'ai jamais preconisé la suppression de cette protection que les français financent par ailleurs et qui caractérisent le modèle français.

Cela étant dit, le progrès social ne pouvant, selon moi, n'être atteint que par une vigoureuse politique de plein emploi, reserver cette protection aux citoyens français, traquer les fraudeurs et reduire les prélèvements qui augmenteraient la competitivité et l'emploi me paraissent constituer des pistes sérieuses, conformes aux attentes des électeurs de la majorité et à même d'assurer le plein emploi si elles s'accompagnent d'une vatse reforme du fonctionnement de l'Europe d'une part et de la protection économique moderne à établir d'autre part.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  Invité le Dim 25 Oct - 13:21

patriote reformiste a écrit:Merkel apporte ainsi la démonstration de sa prise en compte des alliés du FDP.

Cette mesure peut apporter ses résultats, à long terme, car l'amélioration de la compétitivité et de l'emploi dépend du niveau de prélèvements obligatoires.

Mais il est vrai qu'à l'heure actuelle, elle prend le risque, à court terme, d'aggraver les déficits....Une stratégie économique inverse à celle du Gouvernement français qui préfèrent multiplier les taxes avec l'efficacité que l'on connaît.

Attendons la sortie de crise pour évaluer la pertinence des deux orientations mais pour avoir recouru à l'impôt durant de longues années, la France n'est que rarement parvenu à faire mieux que l'Allemagne qui s'engageait, elle, dans des reformes de structures mieux à même de la préparer à la crise....Il ne faut donc pas s'étonner qu'elle ait mieux résister.
Les réformes allemandes n'expliquent pas à elles seules la meilleure résistance de l'Allemagne à certaines crises: d'ailleurs, je rappelle que l'Allemagne a connu une grave crise entre 2002 et 2004 disons (avec du mieux en 2005), qui a fait grimper en flèche le nombre de chômeurs, qui n'a pas touché la France avec une telle virulence. Chaque pays a ses atouts et ses faiblesses économiques, et je ne crois pas que les pseudos réformes schröderiennes qui condamnent de facto au moins les Allemands de l'Est à une pauvreté certaine, soient à louer: une allocation chômage de l'ordre de 500 euros je crois, et encore, la quasi obligation dans ces cas-là d'accepter un "Ein-Euro-Job" (cette fabuleuse idée qui consiste à faire un boulot harassant en étant payé un euro de l'heure), le démantèlement du système de santé où tu dois désormais payer de ta poche 10 euros par trimestre, puis par mois maintenant il me semble, en allant chez le médecins. Je ne parle même pas du forfait hospitalier, qui peut vite devenir exorbitant.
Et tout ça en sachant que les emplois sont très rares à l'Est et que la pseudo compétitivité lancée comme credo ne sera de toutes façons jamais possible face aux salaires vietnamiens, chinois et j'en passe. Dans ces conditions, louer ces réformes comme étant les sauveuses de l'économie allemande, c'est du cynisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  patriote reformiste le Dim 25 Oct - 18:26

Une preuve encore une fois que le socialisme au pouvoir, contraint par les réalités économiques conduit une politique parfois plus rigoureuse que la droite qui, plus lucide sur les réalités sait prendre les mesures nécessaires et amortir l'impact des efforts à fournir.

Encore une fois la France ayant pris du retard en matière de réforme structurelles, il convient de faire face au défi à venir et decesser de promouvoir un programme qui était déjà inadapté et inappliqué dans les années 80.

La droite soit cesser son aveuglement et remettre en cause sa conversion à l'euromondialisme qui ne constitue pas une solution face aux difficultés présentes et à venir.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merkel baisse les impôts

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum