Le fisc russe piège sur internet

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mer 4 Nov - 11:44

Les loi "européennes" devant être obligatoirement transcrites dans le droit national des Etats membres, cela implique que la peine de mort est ipso facto admise par tous les Etats membres.
Quant aux États-Unis elle n'est appliquée qu'au niveau fédéral et que dans trente-cinq États fédérés sur les cinquantes. Le New-Jersey l'a abolit en 2007 et le Nouveau-Mexique en 2009. A New-York elle a été déclarée "anticonstutionelle" en 2004....

C'est dommage que tu mélanges tous les sujets, ça finit par perdre le lecteur et rendre ton discours incohérent.
Mais au moins tu reconnais (enfin !) que les "lois" européennes doivent être transcrites dans les droits nationaux des Etats membres de l'UE.
On avance...

Au risque de paraître "drôle" c'est même l'ambition de cet organisme puisque l'ONU est fondée en 1945 en remplacement de la Société des Nations (SDN), qui n'avait pas tenu son rôle en n'évitant pas la Seconde Guerre mondiale. Sont but étant de mettre fin aux guerres entre les pays et pour fournir une plateforme diplomatique. C'est d'ailleur ce qui est dit dans le préambulle de la Charte adoptée le 10 décembre 1948.

Et oui, c'est beau l'ambition...
Ce qui est drôle, c'est de voir à quel point tu te réfères à l'ONU et la Charte des Nations Unies comme un modèle de référence alors que d'une part cette Charte est plus ou moins appliquée par les Etats membres de l'ONU, y compris par les membres permanents du Conseil de Sécurité (la fine fleur de l'ONU, les cadors, l'élite suprême), et que l'ONU fait preuve d'une impuissance crasse et établie à faire respecter les sacrosaints principes dont tu nous rebats les yeux.
De l'ambition ils en ont eu et en ont sûrement encore un fond... Mais des résultats... Quelques embargos qui affaiblissent et punissent plus les populations que les pouvoirs en place, quelques casques bleu éparpillés dans le monde, whaouh ! Ça fout les miquettes franchement ! Les dirigeants des Etats qui ne se plient pas aux dispositions de la Charte des Nations Unies et aux recommandations et/ou directives de l'ONU en font dans leur froc, j'en suis sûr...

Ben voyons... c'est même pour ca que Sarkozy à décidé de passer outre au résultat du référundum populaire francais qui à rejeté le Traité de Lisbonne ce qui tombe déjà sous le coup de l'article 30 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme . Et c'est pas une autorité "de droit divin" mais cfr article 21.3 qui précise que "la volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics".

Oui, en gros ça veut dire : "Halte aux dictatures, oui aux démocraties !".
Ton article 21.3, décrypté correctement, ne signifie en aucun cas que c'est le peuple qui décide de tout et de rien (le beau bordel sinon...) mais simplement que le peuple élit, choisit, ses dirigeants et en conséquence qui confère leur autorité aux pouvoirs publics.
Ce qui d'ailleurs est flagrant quand on lit la suite de cet article : "La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote." Tu n'étais pas capable de tout copier/coller ou c'est juste parce que ça ne servait pas ton argumentation ? Tu fais en tout cas montre d'une belle honnêteté intellectuelle dans le débat... Pitoyable...
Je ne me souviens pas de la retransmission du Sacre de Sa Majesté Nicolas Sarkozy à la télévision, de son auto-couronnement... Il me semblait, mais je peux me tromper, qu'il avait été élu...

Sauf en Belgique où ce Traité na'a pas été ratifié officiellement étant donné que seule la signature royale officialise la chose. Pour autan que je le sache cette signature n'aurait jamais été apposée.

Si on peut effectivement déplorer l'absence de consultation populaire en Belgique, le Traité de Lisbonne (puisque du Droit Européen en général tu en arrives à un cas particulier) a tout de même été officiellement ratifié le 15 octobre 2008 par le Parlement, donc par les élus du peuple Belge (ceux là même qu'ils ont choisi pour les représenter).
Le seul problème qui se pose véritablement en l'occurence en Belgique, c'est l'absence de consultation du peuple dans une période où l'Etat Belge, et plus particulière l'institution gouvernementale, traverse une grave crise. Mais l'aggravation du schisme politique / populaire en Belgique est un problème interne à cet Etat.

Ben voyons... c'est même pour ca que Sarkozy à décidé de passer outre au résultat du référundum populaire francais qui à rejeté le Traité de Lisbonne ce qui tombe déjà sous le coup de l'article 30 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme .

Donc, le Droit Européen se résume au cas particulier du Traité de Lisbonne...
50 ans de traités, conventions, directives, règlements, recommandations, avis, etc... et hop ! on résume le Droit Européen à un cas particulier...
Cela relève au mieux de la facilité, au pire de la malhonnêteté intellectuelle qui ressort de certains de tes développement fondés sur des arguments déformés et des citations tronquées.

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mer 4 Nov - 16:55

Bertolt_Brecht a écrit:Mais au moins tu reconnais (enfin !) que les "lois" européennes doivent être transcrites dans les droits nationaux des Etats membres de l'UE.
On avance...
Non, on recule... et ce jusqu'à l'occupation allemande de nos contrées durant la 2eme guerre mondiale.


que l'ONU fait preuve d'une impuissance crasse et établie à faire respecter les sacrosaints principes dont tu nous rebats les yeux....
Ca s'appelle de "la dissuasion" mais dans certains cas de figure je comprendrais que l'Onu ait recour à l'arme nucléaire Razz Mais ca aura mauvaise presse...

Ton article 21.3, décrypté correctement, ne signifie en aucun cas que c'est le peuple qui décide de tout et de rien (le beau bordel sinon...) mais simplement que le peuple élit, choisit, ses dirigeants et en conséquence qui confère leur autorité aux pouvoirs publics.
Ca ne les autorise pas à s'en servir à de fins personelles et carriériste. Ca doit être utilisé pour le bien être du peuple.
Pour preuve que le peuple francais à guillotiné son roi. Mdr....

Tu n'étais pas capable de tout copier/coller ou c'est juste parce que ça ne servait pas ton argumentation ? Tu fais en tout cas montre d'une belle honnêteté intellectuelle dans le débat... Pitoyable...
Le caractère exceptionnel de ce référundum exclut la péridocité, et vu le vote final contraire des parlements, ca exclu le caractère honnête du résultat.

Je ne me souviens pas de la retransmission du Sacre de Sa Majesté Nicolas Sarkozy à la télévision, de son auto-couronnement... Il me semblait, mais je peux me tromper, qu'il avait été élu...
Je ne me souviens pas qu'il ait respecté le caractère contraignant du référundum...

Donc, le Droit Européen se résume au cas particulier du Traité de Lisbonne...
50 ans de traités, conventions, directives, règlements, recommandations, avis, etc... et hop ! on résume le Droit Européen à un cas particulier...
Là est toute la différence entre "conventions, directives, règlements, recommandations" et "une Constitution" qui lui est un acte fondateur d'un Etat. Pour cette dernière les politiciens n'ont absolument rien à dire étant donné qui si une contitution nationale disparait, il n'ont "d'office" plus aucune autorité légale Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mer 4 Nov - 18:19

Consternant...

Je ne prendrai même pas la peine de répondre au cas par cas puisque tu réponds systématiquement à côté des citations que tu utilises...
Il arrive un moment où, face à la connerie et la malhonnêteté, on ne peut plus lutter...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mar 10 Nov - 8:02

Bertolt_Brecht a écrit:Consternant...

Je ne prendrai même pas la peine de répondre au cas par cas puisque tu réponds systématiquement à côté des citations que tu utilises...
Il arrive un moment où, face à la connerie et la malhonnêteté, on ne peut plus lutter...
Un jour, peut-être, tu comprendra que les lois ne sont pas faites pour être une finalité en soi et qu'elles sont faites pour servir un idéal de société et pas l'inverse. En conscéquence de quoi, techniquement parlant, faire usage d'un pouvoir de facon abusive ca s'appelle un abus de pouvoir et faire usage du pouvoir pour instaurer un régime unilatéralement, et contre l'avis d'un peuple, ca porte un autre nom...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mar 10 Nov - 10:25

Un jour peut-être tu comprendras que les lois sont faites par des élus du peuple.
Que ce soient ceux que tu voulais voir là ou non importe peu, ils ont été élus.
Et les lois ne sont pas éternelles, elles ont vocation à changer, à être amendées, abrogées si elles sont vraiment mauvaises.
Ne t'en déplaise, nous sommes en démocratie...

Et tout ceci ne justifie ni n'explique en rien la manière malhonnête dont tu détournes les citations, et même tes propres citations, de leur sens premier et dont tu tronques le débat dès que tu perds pied sur le sujet...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mar 10 Nov - 15:39

Bertolt_Brecht a écrit:Un jour peut-être tu comprendras que les lois sont faites par des élus du peuple....
Mais comme il y a les lois, il y a aussi la désobéissance civile qui, elle, est faite par le peuple Laughing .

Et les lois ne sont pas éternelles, elles ont vocation à changer, à être amendées, abrogées si elles sont vraiment mauvaises.
Un loi n'est ni bonne ni mauvaise par définition mais simplement le reflet des usages et coutumes d'un peuple. Si une loi est "mauvaise", ca veut simplement dire que les "élus" ont mal travaillés ou rien compris aux attentes de leur peuple ; Et comme me l'a dit un jours, un Lieutenant-Général "Goiuverner, c'est prévoire" (là je te cite le texte intégral). De toute évidence une loi mal faite (ou mauvaise) signifie qu'il y a un imprévu dans les prévisions

Ne t'en déplaise, nous sommes en démocratie...
Tu parles de la démocratie selon le concept Grec ou de la démocratie selon le concept qu'en avait Joseph-Désiré Mobutu ou Staline ? On résume souvent le concept des Grecs à la formule d'Abraham Lincoln : « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », qui a été pourtant introduite dans la constitution de 1958 de la Cinquième République française. (c'est vrais y'a longtemps.... Laughing )

Et tout ceci ne justifie ni n'explique en rien la manière malhonnête dont tu détournes les citations, et même tes propres citations, de leur sens premier et dont tu tronques le débat dès que tu perds pied sur le sujet...
Inutile d'essayer de me dicréditer....C'est pas moi qui n'ait pas voulu du débat mais les hommes politiques en ce qui concerne le Traité de Lisbonne. Par ailleur il n'ont même pas eut la correction de ne fusse que "sauver les apparences" en proposant un débat démocratique au sens Grecque, c'est déjà tout dire.... ...et tout dire sur leur philosophie et leurs intentions. No

Quand "premier sens" je te suggère de relire ce passage du Grand Robert de la langue française ;

Chaque mot est défini d'abord dans son sens premier ; viennent ensuite les sens seconds, relatifs, figurés ou dérivés. Pareillement, lorsque l'usage altère le sens premier, une nouvelle définition est donnée.(Le grand robert, http://www.britannica.fr/TESTrobert3.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mer 11 Nov - 17:39

C'est bien, pour une fois tu donnes une citation dans son entier.
Tu progresses mine de rien...
Pour ce qui est de te discréditer, tu le fais largement assez bien toi-même par tes pirouettes, changements de sujets, détournements de citations, etc... Du coup, je n'ai pas grand chose à faire

Pour le reste, il faut vraiment avoir un sérieux grain ou rien n'y connaitre pour oser comparer notre forme de démocratie aux dictatures de Mobutu ou de Staline... Les victimes de ce genre de dictateurs apprécieraient, j'en suis certain...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Jeu 12 Nov - 13:31

Bertolt_Brecht a écrit:C'est bien, pour une fois tu donnes une citation dans son entier.
Tu progresses mine de rien...
Pour ce qui est de te discréditer, tu le fais largement assez bien toi-même par tes pirouettes, changements de sujets, détournements de citations, etc... Du coup, je n'ai pas grand chose à faire
J'en déduit donc que tu es à bout d'arguments...

Bertolt_Brecht a écrit:Pour le reste, il faut vraiment avoir un sérieux grain ou rien n'y connaitre pour oser comparer notre forme de démocratie aux dictatures de Mobutu ou de Staline... Les victimes de ce genre de dictateurs apprécieraient, j'en suis certain...
Pt'être que tu comprendra quand tu auras vécu en afrique....

En effet il apprécient... Et a ce point que comme moi, il ne leur a fallut que 5 minutes pour comprendre que Philippe de Dieuleveult (disparu le 6 août 1985 aux environs d'Inga, Zaïre) a terminé son "safari" dans le ventre d'un crocodile. ^^ vous avez mis beaucoups plus de temps mais vous êtes excusé en ce sens que ne pouvez pas connaître d'emblée "les usages et coutumes" locales
A ce point que vous n'avez toujours pas compris que ce n'est pas "pour rien" que J-P Bemba l'héritier spirituel de Moboutu s'est réfugié, ou plutot, "s'est jeté dans la gueule de la justice européenne" (selon l'optique). "Pouquoi l'héritier spirituel', vas-tu me dire, c'est parce qu' il a réussit à évincer son beau-frère (sa sœur étant l'épouse du fils aîné de Joseph-Désiré Mobutu) et que Joseph Kabila le considère comme son rival (autan que son père était le rival de Moboutu)

Néamoins je saluerais le courage dont tu fait preuve en voulant défendre une cause indéfendable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 12 Nov - 17:15

Et il nous sort de Dieuleveut d'un chapeau pour justifier la comparaison entre les dictatures de Mobutu et Staline et le régime politique français actuel...

Oui oui oui, mais bien sur...

Et les extraterrestres, tu nous les sors à quel moment ?

Ce n'est pas d'arguments que je manque, c'est surtout de patience face au grotesque de tes raisonnements nimportequoitesques...

La vérité est ailleurs, le grand complot mondial, etc... C'est amusant un moment mais ça finit par lasser, surtout quand c'est exposé de manière aussi décousue et que ça ne vient que combler maladroitement une absence de connaissances et de raisonnement concret et crédible sur le sujet de base...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Jeu 12 Nov - 17:50

Shocked Shocked Et dire que tout ça part d'un vrai trait d'humour du fisc russe... C'est quand même con de ne pas savourer la rareté de la chose non? Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 12 Nov - 19:08

Un trait d'humour, je ne sais pas.
Mais une idée ingénieuse et efficace, même si fort peu académique, c'est certain Very Happy

En tout cas, certainement pas de quoi crier à la dictature et au complot interplanétaire...

Ce "débat" me laisse vraiment la même impression qu'une conversation avec un mec bourré... Amusant les deux premières minutes et rapidement usant et vain sans qu'on sache comment s'en sortir avant de se faire dégobiller sur les pompes...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Ven 13 Nov - 9:39

Bertolt_Brecht a écrit:Et il nous sort de Dieuleveut d'un chapeau pour justifier la comparaison entre les dictatures de Mobutu et Staline et le régime politique français actuel...

Oui oui oui, mais bien sur...

Et les extraterrestres, tu nous les sors à quel moment ?...

Puisque tu le demande, je suis donc dans l'obligation de te révéler que je fut un temps membre des "FS" qui, j'en convient, peuvent faire figure "d'alien" quand ils sont confronté à des civils. Laughing
Quand à qualifier de grotestque le raisonnement d'un membre ou ex-membre des forces spéciales qui sont "la crême de l'élite" militaire et qui en savent 10 fois plus que toi sur le sujet, c'est le meilleur moyen de se faire passer pour "le dernier des derniers" (je te dirais pas de quoi étant donné que la courtoisie m'impose de me taire). Sache pour ta gouvrene qu'il convient de s'inquiéter de savoir a qui ont a affaire avant de le dénigrer. Tu es pathétique ^^ Monsieur le Conseiller général.

Néanmoins, j'avouerai que tu me décois profondément etant donné que je t'imaginais avec plus de panache, de courtoisie (ca fait partie d'une choses qui t'es, selon toutes évidence, étrangère et qui s'appelle "du savoir vivre")... et d'arguments. Rolling Eyes
Aurelie a écrit:vrai trait d'humour du fisc russe... C'est quand même con de ne pas savourer la rareté de la chose non?
Il y a des histoires beaucoups plus drôles. Notament ce cessna qui s'est posé sur la Place Rouge à Moscou en 1987. Mais ca n'a pas fait rire Gorbatchev... Laughing

Mais une idée ingénieuse et efficace, même si fort peu académique, c'est certain
Tout aussi peu académique qu'illégale. Cette administration devenant "hors la loi" de part les méthodes qu'elle utilise et qui ne peuvent devenir légale qu'a partir du moment où "la raison d'Etat" est invoquée. Et invoquer "la raison d'Etat" c'est pas à la portée d'un simple huissier...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Ven 13 Nov - 13:40

Et bien, je savais qu'on voyait des choses pas jolies dans les forces spéciales, comme dans tout service spécial plus généralement, mais je constate que ça doit bien abimer les neurones pour en arriver à conclure que la France est une dictature...
Qu'il y ait des choses que nous n'ayons pas vocation à savoir, nous humbles mortels, et que tout ne soit pas toujours rose et fait dans le respect des lois et droits de l'Homme, c'est certain.
Mais ça ne suffit pas à faire de nos Présidents élus démocratiquement et pas autoproclamés des dictateurs...

Pour ce qui est des connaissances, je t'en reconnais volontiers en matière de géopolitique "underground" et je ne doute pas que tu en saches plus que moi sur les forces spéciales et leurs faits d'armes.
Elles sont malheureusement utilisées fort mal à propos dans un fil qui ne s'y prêtait pas à l'origine.
C'est cette utilisation et non le fond en lui-même qui est grotesque, je pensais que tu l'avais compris... J'avais tort au moins sur ce point là.
Savoir n'est rien, savoir utiliser le savoir à bon escient est déjà plus intéressant.

C'est ta méconnaissance évidente des lois et de leur interprétation que je soulignais.
Et tu me donnes une fois de plus raison en qualifiant d'illégale cette technique russe de flicage des contribuables peu scrupuleux.
Elle n'a rien d'illégal, et la raison d'Etat n'a rien à y voir... C'est une technique d'enquête peu académique, utilisant les technologies et nouveaux usages à disposition et somme toute assez amusante en ce qu'elle pointe du doigt les travers de nos sociétés actuelles.
Il en ressort une constante vérifiable au travers des siècles : derrière la perte d'un homme, il y a toujours une femme. Very Happy

Concernant l'absence ou le manque d'arguments, je pense t'en avoir donné suffisamment sur le sujet dont il est question ici, des arguments juridiquement fondés qui plus est.
Si maintenant c'est de l'absence d'arguments n'ayant rien à voir avec le sujet dont tu parles, je reconnais n'en avoir pas fait usage et avoir essayé de coller le plus possible au sujet compte tenu de tes digressions.
C'est un reproche qui m'avait été fait que de dévier parfois du sujet ; j'essaie au maximum de tenir compte des critiques que j'estime objectives et fondées, même partiellement, et de me recadrer en conséquence.

Pour ce qui est de mon prétendu manque de savoir-vivre, je te prie de bien vouloir m'en excuser.
Il est tout à fait inhabituel chez moi et n'est imputable qu'à une grande fatigue qui, en grandissant, tend à réduire proportionnellement mon degré de patience face à ce que je prenais pour de la mauvaise foi et de la malhonnêteté de ta part mais qui semble n'avoir été que de la confusion et de la maladresse dans l'exposition de tes idées.

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Ven 13 Nov - 15:36

Mais ça ne suffit pas à faire de nos Présidents élus démocratiquement et pas autoproclamés des dictateurs...
Elu démocratiquement ou pas (a voir et revoir toujours les mêmes têtes on finit par se poser des questions) , agir dans tous les domaines à sa guise sans être tenu de respecter des engagements ca s'appelle pas "une démocratie". La plupart des régimes "démocratiques" actuels ont choisi la souveraineté nationale, et rejettent donc la démocratie à l'exception mesurée de la Belgique en raison du fait qu'il est dans les prérogative royales de pouvoir nommer et révoquer les Ministres. Ceux qui trouvent que l'exercice du pouvoir est amusant confondent "pouvoir" et "abus de pouvoir".

Et tu me donnes une fois de plus raison en qualifiant d'illégale cette technique russe de flicage des contribuables peu scrupuleux.
C'est illégal en raison qu'l n'est pas dans leurs compétences officielles de jouer les blondes sur le web. De même que la Cour d'appel d'Anvers a jugé récemment que les taxes de circulation étaient perçues illégalement en Belgique. (source ; http://www.rtlinfo.be/info/belgique/societe/285093/taxe-de-circulation-un-remboursement-couterait-500-millions-d-euros-a-la-region).

Il en ressort une constante vérifiable au travers des siècles : derrière la perte d'un homme, il y a toujours une femme
C'est ce que j'appelle "être une femme fatale"...Il en ressort une constante vérifiable au travers des siècles : la sagesse n'est pas la femme du sage.
Excuses acceptées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Ven 13 Nov - 18:31

Et oui, Sarkozy a été élu démocratiquement, ne t'en déplaise, tout comme les députés qui débattent et votent nos lois...
Les lois en France ne sont pas le fait du prince, elles sont débattues, sujettes à amendement, étudiées et soumises au double controle de l'Assemblée Nationale et du Sénat.
Et elles peuvent encore une fois votées être soumises au controle du Conseil Constitutionnel.
On est bien loin d'une dictature ou d'une république bananière dans laquelle notre Président ferait ce que bon lui semble sans avoir à rendre de comptes ou sans qu'aucune contestation soit possible.
On est d'accord ou pas avec ses décisions et orientations politiques, mais en tout état de cause elles sont prises dans un cadre légal et constitutionnel, décidées par un Président élu et élaborées et adoptées par des représentants eux aussi élus.
On ne peut tout de même pas lui reprocher le fait que les Français votent comme des cons et que la Gauche soit si nulle en France que la seule véritable opposition soit l'opinion publique...
Une dictature dans laquelle on peut critiquer le Président et le Gouvernement, critiquer et contester les lois et décisions du "dictateur", manifester son mécontentement publiquement, exercer le droit de grève, entrer et sortir du territoire comme bon nous semble, exercer des recours (y compris contre l'Etat) devant les tribunaux, demander au Chef de l'Etat de s'expliquer de ses décisions devant ses concitoyens, etc..., c'est une bonne dictature que beaucoup de Cubains, de Russes de l'époque stalinienne ou de Zairois de l'époque mobutienne nous envieraient...
Je serais curieux de lire des stats comparatives sur l'immigration en France, à Cuba, en Russie stalinienne et au Zaire. Je ne sais pas pourquoi, j'aurais tendance à croire que notre dictature a attiré plus de foules que les trois autres réunies...

Pour en revenir au Fisc russe, il n'y a absolument rien d'illégal dans leur manière de procéder.
Enquêter, réunir des preuves et/ou des aveux, confondre les fraudeurs relèvent de leurs prérogatives.
Et ils ne font là qu'adapter les techniques d'infiltration et d'enquête aux technologies nouvelles et aux travers de leur société.
Ils ne tabassent pas leurs suspects, ne les torturent pas, ne les droguent pas.
Ils utilisent la vanité et la perversité des fraudeurs pour les piéger et les font avouer sans aucune forme de contrainte.
Si on considère que c'est illégal, autant relacher tout de suite les parrains de la mafia, les dirigeants de cartels de la drogue, les meurtriers et les violeurs qui ont été attrapés grace à des infiltrés utilisant de fausses identités...
On pourrait emprisonner aussi la fliquette de quartier qui se déguise en prostituée pour attraper un violeur ou un tueur en série...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Lun 16 Nov - 10:10

Bertolt_Brecht a écrit:On est bien loin d'une dictature ou d'une république bananière dans laquelle notre Président ferait ce que bon lui semble sans avoir à rendre de comptes ou sans qu'aucune contestation soit possible...
Vu que l'émeute est légalement passible de la peine de mort (c'est ce qui est dit dans le Traité de Lisbonne, cfr plus haut) on n'est plus très loin de la république bananière étant donne qu'une émeute est une manifestation spontanée résultant d'une émotion collective et que la grêve aussi...Ce qui prouve que toutes grêve pourra, de facon arbitraire, être considérée comme étant "une émeute" et donc réprimée...

On ne peut tout de même pas lui reprocher le fait que les Français votent comme des cons et que la Gauche soit si nulle en France que la seule véritable opposition soit l'opinion publique...
On peut pas pas faire de reproche à l'électeur qui est obligé de devoir voter pour des gens qui sont aussi incompétent qu'inutile, vu la crise économique désastreuse que nous traversons actuellement ...
Il est grand temps qu'on impose un accès à la profession et fixer une admission à l'exercice de la profession subordonnée au respect de conditions prévues par la loi ou des règlements.

Une dictature dans laquelle on peut critiquer le Président et le Gouvernement, critiquer et contester les lois et décisions du "dictateur", manifester son mécontentement publiquement, exercer le droit de grève, entrer et sortir du territoire comme bon nous semble
Pour combien de temps encore ? Ce n'est d'ailleurs pas à cette nouvelle génération d'homme et de femme politique qu'on le doit mais bien à celle qui était inspiré et guidé par un idéal de liberté. D'ailleur manifester son mécontentement publiquement ca peut très bien être considéré comme une émeute au sens du traité de Lisbonne. Avant c'était pas possible.

, exercer des recours (y compris contre l'Etat) devant les tribunaux, demander au Chef de l'Etat de s'expliquer de ses décisions devant ses concitoyens, etc...,

Ils n'ont pas le choix Laughing


Et ils ne font là qu'adapter les techniques d'infiltration et d'enquête aux technologies nouvelles et aux travers de leur société.
Ils ne tabassent pas leurs suspects, ne les torturent pas, ne les droguent pas.
Non mais ils obtiennent les information de facon frauduleuse en violation de la vie privée des personnes, ce qui en soi est une illégalité.
La légalité de la facon d'obtenir l'information étant aussi importante que l'information elle-même. Or cet information est donné à titre privé (ce qui implique qu'elle se trouve dans le cadre de la vie privé) et non dans la sphère publique. D'où l'appellation de "messagerie privée"

Si on considère que c'est illégal, autant relacher tout de suite les parrains de la mafia, les dirigeants de cartels de la drogue, les meurtriers ... ... qui ont été attrapés grace à des infiltrés utilisant de fausses identités...

Ca s'inscrit dans le cadre de la "Raison d'Etat" et des "intérêts supérieurs de la nation" qui prévalent toujours et dans tous les cas. Par ailleur c'est pas les huissiers qu'on enverra faire le boulot...

On pourrait emprisonner aussi la fliquette de quartier qui se déguise en prostituée pour attraper un violeur ou un tueur en série...
Ca dépend du fait qu'elle soit ou non en service commandé, et donc, du fait qu'elle jouisse ou non de l'accréditation uniquement valable dans le cadre de l'exercice de sa fonction (parce cette accréditation n'est pas valable à titre privé). Sa tenue n'entre pas en ligne de compte en ce qui concerne son accréditation... Par exemple et pour autan qu'elle exerce 2 métiers à "mi-temps , elle n'est pas accréditée lorsqu'elle excerce le métier de streaptiseuse mais bien lorsqu'elle éxerce sont métier à mi-temps de policière. Tout se trouve dans la nuances...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Lun 16 Nov - 11:20

Et là, je me demande pourquoi j'ai perdu tant de temps à essayer d'expliquer des choses pourtant simples à quelqu'un qui manifestement ne veut pas comprendre...
On retombe dans le délire le plus total.

L'émeute n'est pas "légalement passible de la peine de mort".
Il est précisé dans le Traité de Lisbonne que :

"La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article (article 2 sur le droit de la vie) dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire :
a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale . b) pour effectuer une arrestation régulière ou empécher l'évasion d'une personne régulièrement détenue. c) pour réprimer,conformément à la loi UNE EMEUTE OU UNE INSURECTION ."


Si tu ne fais pas la différence entre ce texte et un texte qui dirait que "L'émeute est passible de la peine de mort"... alors là c'est vraiment pire que ce que je croyais et je ne peux rien pour toi...
Et si tu n'es pas capable de faire la différence entre une émeute, une insurrection, une manifestion et une grève... c'est simplement affligeant et ça relève de la désinformation et de la mauvaise foi les plus pitoyables.
Je te l'ai déjà dit : quand on ne sait pas lire un texte juridique, on n'essaie pas en plus de l'interpréter...

Pour en revenir au sujet de ce fil, tu ne nous as toujours pas juridiquement prouvé en quoi les informations recueillies l'avaient été de manière frauduleuse ni en quoi il y avait atteinte à la vie privée (et de qui ???).
En quoi leur technique d'enquête était-elle illégale ?
Dis le nous clairement maintenant, et sans partir sur des théories à la one again bistoufly sur l'ONU, les Droits de l'Homme, les castes en Inde, Philippe de Dieuleveut, les extraterrestres, etc... (si tu peux...).
Il serait temps au bout de trois pages.

Je concluerai en notant que pour quelqu'un qui est censé avoir fait partie des forces spéciales, tu as une notion vraiment apporximative et particulière de la raison d'Etat et des intérêts supérieurs de la Nation...

Et je te présente d'avance mes plus plates excuses pour mon évident manque de savoir-vivre, mais que veux-tu, la connerie et la mauvaise foi poussées à ce paroxysme, ça me donne envie de flanquer des beignes à tour de bras, particulièrement aujourd'hui...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Lun 16 Nov - 16:24

Bertolt_Brecht a écrit:"La mort n'est pas considérée comme infligée en violation de cet article (article 2 sur le droit de la vie) dans les cas où elle résulterait d'un recours à la force rendu absolument nécessaire :
a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ....
Nous sommes d'accord, ca s'appelle la légitime défense.

b) pour effectuer une arrestation régulière ou empécher l'évasion d'une personne régulièrement détenue.
Ce qui permet d'abattre toute personne s'opposant à son arrestation puisque "recours à la force rendu absolument nécessaire" c'est tellement flou que personne ne pourrait dire quand ca commence. Ce qui pourrait commencer (sans interprêter le texte) à partir du moment où on se met à courir plus vite que le policier.

c) pour réprimer,conformément à la loi UNE EMEUTE OU UNE INSURECTION ."
Une émeute pouvant être une manifestion de grêve un peu violente, n'importe que débordement pourrait servir de prétexte pour la qulifier d'émeute.
Ceci dit même l'émeute est considérée comme un droit par la charte des droits de l'homme. Droit qui devient passible de la peine de mort applicable immédiatement. Merci de lire l'extrait de la charte des Droits de l'homme.
Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur
Ce qui contredit le petit "c" conpte tenu que ca interdit utilisation contre les populations à des fins ne fusse que dissuasives.
Je poursuis...
et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.
La on ne parle pas de l'oppression sur le monde politique mais celle des dirigants sur les peuples.
Une révolte étant forcément violente en ce cas, le petit "c" légalise le fait d'abbattre tous les émeutiers, et du même coups, mettre fin à une révolte qu'elle soit justifiée ou pas. On n'en voudra pas aux politiques d'assurre leurs arrières Laughing

Si tu ne fais pas la différence entre ce texte et un texte qui dirait que "L'émeute est passible de la peine de mort"... alors là c'est vraiment pire que ce que je croyais et je ne peux rien pour toi...
Si tu peux pas comprendre que si la vie n'est plus un droit pour ces personnes ca veut forcément dire que ces personnes seront abattue, je peux rien pour toi non plus. D'ailleur si la police disposait de balle en plastic c'est justement pour éviter d'en arriver à devoir tuer des gens.

Et si tu n'es pas capable de faire la différence entre une émeute, une insurrection, une manifestion et une grève... c'est simplement affligeant et ça relève de la désinformation et de la mauvaise foi les plus pitoyables.
En fait c'est très flou dans la pratique et purement arbitraire comme jugement. Quand cela cesse-t-il d'être une manifestation et quand un débordement commence-t-il à devinir une émeute ? Par ailleurs c'est déjà arrivé, il y a longtemps en afrique, alors qu' un chanteur avait demandé à son publique, dans le dialecte local, de monter sur la scène. Mais les soldats ne comprenant pas ce dialecte ont ouvert le feu sur sur la foule croyant avoir affaire à une émeute Rolling Eyes Tragique méprise dont je t'invite à tirer la lecon à propos de ma citattion "Gouverner, c'est prévoir..."

Pour en revenir au sujet de ce fil, tu ne nous as toujours pas juridiquement prouvé en quoi les informations recueillies l'avaient été de manière frauduleuse ni en quoi il y avait atteinte à la vie privée
Pratique frauduleuse parce qu' ils ne sont pas mendaté pour utiliser de telle pratique auquel cas on fait appel à du personnel compétent et agguerit en vue d'éviter les "incidents" qui peuvent être très gênant officiellement.
N'étant pas mendaté, ils surf donc à titre privé et recoivent des informtions à titre privé par l'intermédiaire probable d'une "messagrie privée". Mais ils doivent ignorer professionellement les informations obtenues à titre privée "parce qu'officiellement, il ne s'est rien passé" (étant privé ca n'a aucun caractère "officiel")

Atteinte à la vie privée parce qu ce genre d'information relève du cadre de la vie privée du fait qu'elle ne sont pas accessible au publique mais uniquement "à titre privé" et sont donc protégées par la législation sur la protection de la vie privée
Il me semble évident que ce n'est pas la vie privée des huissiers qui va être violée.

ça me donne envie de flanquer des beignes à tour de bras, particulièrement aujourd'hui...
Ca me viendrait même pas à l'idée (en dehors du cadre de l'application de la loi martiale, bien sûr... Laughing )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Lun 16 Nov - 17:10

Encore une fois, totalement à côté de la plaque...

Quand on ne sait pas lire un texte juridique... (ter).

Nous sommes d'accord, ca s'appelle la légitime défense.

Absolument pas.
Nous sommes ici dans le cadre de l'utilisation de la force par les pouvoirs publics, pas de l'utilisation de la force par quelqu'un qui se ferait agresser.
Il s'agit de défense des personnes, pas d'autodéfense.

Ce qui permet d'abattre toute personne s'opposant à son arrestation puisque "recours à la force rendu absolument nécessaire" c'est tellement flou que personne ne pourrait dire quand ca commence. Ce qui pourrait commencer (sans interprêter le texte) à partir du moment où on se met à courir plus vite que le policier.

Absolument pas (bis).
Nous avons également en France des lois qui règlementent l'usage de la force publique.
Ces lois sont complémentaires des dispositions de l'article 2...

Une émeute pouvant être une manifestion de grêve un peu violente, n'importe que débordement pourrait servir de prétexte pour la qulifier d'émeute.
Ceci dit même l'émeute est considérée comme un droit par la charte des droits de l'homme. Droit qui devient passible de la peine de mort applicable immédiatement. Merci de lire l'extrait de la charte des Droits de l'homme.

Absolument pas (ter).
Il n'y a rien de comparable entre une émeute (ou une insurrection) et une manifestation de grévistes même musclée...
Pour en arriver à les comparer, il ne faut vraiment connaître ni l'une, ni l'autre.
J'ai beau lire et relire le passage de la sacrosainte Charte des Droits de l'Homme, je ne vois pas à quel moment il est écrit que l'émeute et l'insurrection sont un droit...
Encore une de tes interprétations approximatives je suppose ?
Comparer l'utilisation de la force publique pour juguler une émeute ou une insurrection à de la "terreur"... C'est encore du grand n'importe quoi...

La on ne parle pas de l'oppression sur le monde politique mais celle des dirigants sur les peuples.
Une révolte étant forcément violente en ce cas, le petit "c" légalise le fait d'abbattre tous les émeutiers, et du même coups, mettre fin à une révolte qu'elle soit justifiée ou pas. On n'en voudra pas aux politiques d'assurre leurs arrières Laughing

On en revient à notre fameuse dictature française actuelle...
En suivant ton raisonnement, dès qu'un gouvernement ou un parlement promulgue une loi ou un décret qui contrarie une partie de la population, on peut considérer qu'il y a tyrannie et dictature et que donc l'insurrection est permise avec tout ce que celà implique en termes de violences, etc...

En fait c'est très flou dans la pratique et purement arbitraire comme jugement. Quand cela cesse-t-il d'être une manifestation et quand un débordement commence-t-il à devinir une émeute ? Par ailleurs c'est déjà arrivé, il y a longtemps en afrique, alors qu' un chanteur avait demandé à son publique, dans le dialecte local, de monter sur la scène. Mais les soldats ne comprenant pas ce dialecte ont ouvert le feu sur sur la foule croyant avoir affaire à une émeute Rolling Eyes Tragique méprise dont je t'invite à tirer la lecon à propos de ma citattion "Gouverner, c'est prévoir..."

Et en quoi y-a-t'il eu émeute ou même simplement débordement dans l'exemple que tu cites ???
Il ne s'agissait en l'occurence ni d'une manifestation, ni d'un débordement, ni d'une émeute, ni d'une insurrection, ni d'un simple rassemblement pacifique de contestation du pouvoir en place...
Bref, absolument rien à voir avec la question (comme souvent...).

Pratique frauduleuse parce qu' ils ne sont pas mendaté pour utiliser de telle pratique auquel cas on fait appel à du personnel compétent et agguerit en vue d'éviter les "incidents" qui peuvent être très gênant officiellement.
N'étant pas mendaté, ils surf donc à titre privé et recoivent des informtions à titre privé par l'intermédiaire probable d'une "messagrie privée". Mais ils doivent ignorer professionellement les informations obtenues à titre privée "parce qu'officiellement, il ne s'est rien passé" (étant privé ca n'a aucun caractère "officiel")

Atteinte à la vie privée parce qu ce genre d'information relève du cadre de la vie privée du fait qu'elle ne sont pas accessible au publique mais uniquement "à titre privé" et sont donc protégées par la législation sur la protection de la vie privée
Il me semble évident que ce n'est pas la vie privée des huissiers qui va être violée.

Qu'est-ce que tu en sais qu'ils ne sont pas mandatés pour user de telles pratiques dans le cadre de leurs enquêtes ?
D'un coup à te lire on s'imagine les huissiers russes, de nuit, chez eux, travestis avec une nuisette et une perruque blonde, traquant les fraudeurs sur leurs propres ordinateurs personnels... Du grand délire encore une fois...
Renseigne-toi un peu avant de raconter n'importe quoi, ça changera.
Ils le font de leur lieu de travail, sur leur poste informatique de travail, dans la tenue qui est la leur dans leur activité professionnelle, ils constituent des dossiers d'enquêtes et des rapports d'activité qui précisent bien les démarches effectuées pour obtenir les informations et les aveux...
Je te rappelle qu'on parle de la Russie... Ils ont fait des progrès, soit, mais c'est quand même pas le pays de Jo le Rigolo et les accès internet perso au bureau, ça ne doit pas être légion là-bas...
Quelles compétences particulières faut-il pour mener ce genre d'enquêtes en utilisant Internet ?
Qui te dit qu'ils sont incompétents au point de ne pas savoir ce qu'ils font ?
Et depuis quand la fraude fiscale relève-t-elle du cadre privé et ne concerne même plus le Fisc et ses agents ?
C'est nouveau, ça vient de sortir ???
Encore un tissu d'âneries dont je finis par me demander d'où tu les sors...

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mar 17 Nov - 9:13

Bertolt_Brecht a écrit:Nous sommes ici dans le cadre de l'utilisation de la force par les pouvoirs publics, pas de l'utilisation de la force par quelqu'un qui se ferait agresser. Il s'agit de défense des personnes, pas d'autodéfense....
Ca n'empêche, pas que les règles de la légitime défense sont d'application même en ce cas. D'ailleur il s'agit bien de l'usage de la force (que ce soit par les pouvoirs publiques ou par un particulier) dans le cadre de la défense des personnes qui est le principe permier de la légitime défense.

Ce qui permet d'abattre toute personne s'opposant à son arrestation puisque "recours à la force rendu absolument nécessaire" c'est tellement flou que personne ne pourrait dire quand ca commence. Ce qui pourrait commencer (sans interprêter le texte) à partir du moment où on se met à courir plus vite que le policier.

Absolument pas (bis).
Nous avons également en France des lois qui règlementent l'usage de la force publique.
Ces lois sont complémentaires des dispositions de l'article 2...
Mais viiiii.... alors tu pourras peut-être m'expliquer pourquoi je me suis retrouvé dans la ligne de mire d'un soldat francais alors que je sortais paisiblement du parc de Disneyland Resort Paris T'as une expliquation pour ca ?

Pour en arriver à les comparer, il ne faut vraiment connaître ni l'une, ni l'autre.
Au cas où te ne serait pas au courant le film "La légion saute sur Kolwezi" est basée sur une vraie histoire qui a fait approximativement 170 morts si je ne compte que les européens. Et je connais des gens, qui me sont très proches et très chers, qui hurlaient de joie quand ils ont vu les parachutes dans le ciel. (là t'as encore raté un occasion de te taire)

J'ai beau lire et relire le passage de la sacrosainte Charte des Droits de l'Homme, je ne vois pas à quel moment il est écrit que l'émeute et l'insurrection sont un droit...

"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression."


Comparer l'utilisation de la force publique pour juguler une émeute ou une insurrection à de la "terreur"... C'est encore du grand n'importe quoi...
Le jour où tu entendra un type gueuler un truc deu genre "que les bons citoyen se retire, nous allons faire usage de nos armes" ca signifie que tous ceux qui resterons planté là seront abattu. ^^ techniquement ca s'appelle "des sommations d'usage"'

En suivant ton raisonnement, dès qu'un gouvernement ou un parlement promulgue une loi ou un décret qui contrarie une partie de la population, on peut considérer qu'il y a tyrannie et dictature et que donc l'insurrection est permise avec tout ce que celà implique en termes de violences, etc...
Non elle est contraire au droit de toute la population L'UE est une organisation qui s'est doté d'une "constitution" qui la légitimise alors que la pluspart des peuples (de ceux qui ont pu s'exprimer, bien sûr) se sont exprimé à l'encontre d'elle. Si j'ai pris la peine de démissioner de mes fonctions, c'est que j'en ai non seulement la certitude, mais aussi l'intime conviction. En conscéquence de quoi j'assume mon choix de ne pas être l'instrument de cette chose...

Et en quoi y-a-t'il eu émeute ou même simplement débordement dans l'exemple que tu cites ???
Il ne s'agissait en l'occurence ni d'une manifestation, ni d'un débordement, ni d'une émeute, ni d'une insurrection, ni d'un simple rassemblement pacifique de contestation du pouvoir en place...
Non mlais les soldats en question ont cru que oui, dans ton language on appelle ca "une bavure"... "qui ne tire pas les lecons de l'histoire est condamné à la revivre"...

Qu'est-ce que tu en sais qu'ils ne sont pas mandatés pour user de telles pratiques dans le cadre de leurs enquêtes ?
Parce que c'est hors du champs de leurs compétences administratives et qu'un autre organisme d'Etat est accrédité pour effectuer ce genre de travail. C'est comme si un hussier de justice se mettait à faire le boulot de la DGSE. Ca fait sourire....

D'un coup à te lire on s'imagine les huissiers russes, de nuit, chez eux, travestis avec une nuisette et une perruque blonde, traquant les fraudeurs sur leurs propres ordinateurs personnels...
Tu invente je n'ai jamais prétendu une telle chose. Tâche de relire les autres commentaires avant de raconter n'importe quoi, ça changera.

Quelles compétences particulières faut-il pour mener ce genre d'enquêtes en utilisant Internet ?
Qui te dit qu'ils sont incompétents au point de ne pas savoir ce qu'ils font ?
Quand on a vu, entre autrres, un Mig29 soviétique traverser le rideau de fer sans son pilote (pour ta gouverne c'était en 1988, si ma mémoire est bonne), on s'étonne plus de rien ....

Et depuis quand la fraude fiscale relève-t-elle du cadre privé et ne concerne même plus le Fisc et ses agents ?
C'est nouveau, ça vient de sortir ??? Encore un tissu d'âneries dont je finis par me demander d'où tu les sors
Là aussi tu inventes et tes sentiments faussent ton jugement, Bertolt_Brecht...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mar 17 Nov - 9:56

Ca n'empêche, pas que les règles de la légitime défense sont d'application même en ce cas. D'ailleur il s'agit bien de l'usage de la force (que ce soit par les pouvoirs publiques ou par un particulier) dans le cadre de la défense des personnes qui est le principe permier de la légitime défense.
Non, il n'est nulle part fait mention de l'usage de la force dans le cadre de l'autodéfense ou de la légitime défense.
C'est donc bien de l'usage de la force par les pouvoirs publics qui est visée dans cet article.
Si la légitime défense avait été cautionnée par ce texte, elle aurait été nommément citée...

Mais viiiii.... alors tu pourras peut-être m'expliquer pourquoi je me suis retrouvé dans la ligne de mire d'un soldat francais alors que je sortais paisiblement du parc de Disneyland Resort Paris T'as une expliquation pour ca ?
Qui bien sûr ont tiré sur toi sans sommations...
Non ? Ah bien je me demande bien pourquoi ???
Serait-ce parce que certains règlements auxquels ils sont soumis le leur interdisent ???

Au cas où te ne serait pas au courant le film "La légion saute sur Kolwezi" est basée sur une vraie histoire qui a fait approximativement 170 morts si je ne compte que les européens. Et je connais des gens, qui me sont très proches et très chers, qui hurlaient de joie quand ils ont vu les parachutes dans le ciel. (là t'as encore raté un occasion de te taire)
Là encore, tu déformes tout et tu réponds totalement à côté...
Je te parle de la comparaison entre émeute ou insurrection et manifestion de gréviste et tu me sors Kolwezi, qui est une opération militaire organisée à la fois en vue de sauver des européens présents au Congo et menacés par les rebelles katangais et en représailles à la mort de plusieurs dizaines d'Européens.
Tu comparerais la révolte des Katangais contre Mobutu à une manifestation de grévistes ???

"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression."
C'est bien, tu sais écris en gros et gras.
Par contre tu ne sais toujours pas lire...
Suprême recours ne signifie pas droit...

Le jour où tu entendra un type gueuler un truc deu genre "que les bons citoyen se retire, nous allons faire usage de nos armes" ca signifie que tous ceux qui resterons planté là seront abattu. ^^ techniquement ca s'appelle "des sommations d'usage"'
Excuse-moi, j'oubliais qu'en France la pratique de la sommation n'avait pas cours...
Ah mais si en fait...
N'est-ce donc pas (encore une fois) parce que certaines lois et règlementations encadrent l'usage de la force publique ? Mais il me semble bien que si...

Non mlais les soldats en question ont cru que oui, dans ton language on appelle ca "une bavure"... "qui ne tire pas les lecons de l'histoire est condamné à la revivre"...
Non, dans mon langage on appelle ça de l'incompétence et une absence totale d'organisation de l'armée en question.
La seule leçon à tirer de ton exemple est que l'envoi de troupes sans logistique ni soutien stratégique et sans autorité de contrôle est une connerie et un acte inconséquent.
On pourrait également en tirer la conclusion que les militaires, dès qu'ils sont laissés à eux-même, sont vraiment des gros tarés de bourrins...

Parce que c'est hors du champs de leurs compétences administratives et qu'un autre organisme d'Etat est accrédité pour effectuer ce genre de travail. C'est comme si un hussier de justice se mettait à faire le boulot de la DGSE. Ca fait sourire....
Quel organisme d'Etat ?
Où as-tu vu que ces huissiers (qui ne sont pas forcément l'équivalent de nos huissiers de justice...) n'étaient pas accrédités ?
Où as-tu vu que cela sortait du champ de leurs compétences ?
Au lieu de balancer ton interprétation, argumente vraiment. Ne te contente pas de dire "qu'un autre organisme d'Etat" est accrédité pour le faire et précise nous lequel.
Parce que visiblement tu as l'air hyper calé en organisation administrative et fiscale russe.
Eclaire-nous Very Happy

Quand on a vu, entre autrres, un Mig29 soviétique traverser le rideau de fer sans son pilote (pour ta gouverne c'était en 1988, si ma mémoire est bonne), on s'étonne plus de rien ....
Le rapport ?
Les huissiers russes en charge de la traque des fraudeurs sont également chargés de l'entretien ou de la conception des Mig ???

Tu invente je n'ai jamais prétendu une telle chose. Tâche de relire les autres commentaires avant de raconter n'importe quoi, ça changera.
Je n'invente rien.
J'interprète tes propos et te dis ce qu'ils laissent à penser :
"N'étant pas mendaté, ils surf donc à titre privé et recoivent des informtions à titre privé par l'intermédiaire probable d'une "messagrie privée". Mais ils doivent ignorer professionellement les informations obtenues à titre privée parce qu'officiellement, il ne s'est rien passé."

Là aussi tu inventes et tes sentiments faussent ton jugement, Bertolt_Brecht...
Là encore, je te cite...
"Atteinte à la vie privée parce qu ce genre d'information relève du cadre de la vie privée du fait qu'elle ne sont pas accessible au publique mais uniquement "à titre privé" et sont donc protégées par la législation sur la protection de la vie privée."

Et pour ce qui est de mes sentiments, les personnes qui me connaissent vraiment n'arrivent que très rarement à les deviner, évite donc d'en préjuger alors que tu ne me connais absolument pas...
Et, quels qu'ils soient, je peux t'assurer que je ne laisse jamais mes sentiments influencer mon jugement ou mon raisonnement.
Ce que les quelques personnes avec lesquelles j'ai pu discuter en off sur ce forum pourront aisément te confirmer.

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mar 17 Nov - 12:57

Bertolt_Brecht a écrit:Non, il n'est nulle part fait mention de l'usage de la force dans le cadre de l'autodéfense ou de la légitime défense.
C'est donc bien de l'usage de la force par les pouvoirs publics qui est visée dans cet article.
Si la légitime défense avait été cautionnée par ce texte, elle aurait été nommément citée...
La légitime défense est l'autorisation légale et immédiate de se défendre lors d'une agression, y compris en employant des moyens qui seraient interdits en d'autres circonstances.

Qui bien sûr ont tiré sur toi sans sommations...
Non ? Ah bien je me demande bien pourquoi ???
Serait-ce parce que certains règlements auxquels ils sont soumis le leur interdisent ???
Notament le fait qu'a ce moment là il me met en état de légitime défense. Mdr...

Je te parle de la comparaison entre émeute ou insurrection et manifestion de gréviste et tu me sors Kolwezi, qui est une opération militaire organisée à la fois en vue de sauver des européens présents au Congo et menacés par les rebelles katangais et en représailles à la mort de plusieurs dizaines d'Européens.
Primo, c'est pas "en représailles à la mort de plusieurs dizaines d'Européens" mais une opération destinée à libérer des européens pris en otages.
Deuxio, une opération de protection, d'extraction et d'évacuation des ressortissants européens lors d'un soulèvement populaire destiné à reverser le pouvoir en place de l'époque . Et "un soulèvement populaire" et "une émeute" on pour point commun que l'une est la conséquence de l'autre...
Une manifestation de grévistes étant, elle aussi, ce que l'on pourrait appeller "un soulèvement populaire". Une insurrection étant la continuité d'une émeute (qui elle même peut être la continuité d'une manifestation)

Suprême recours ne signifie pas droit...
Un droit en cas de "suprême recours". "Suprême recours" indiquant simplement qu'il n'existe aucune autre possibilité de choisir une autre possibilité au choix qui est fait.

que l'envoi de troupes sans logistique ni soutien stratégique et sans autorité de contrôle est une connerie et un acte inconséquent.
...
A ta place j'éviterais de me fâcher avec l'ensemble des troupes aéroportées qui sont des unités spécifiquement formées, instruites et entraînées pour mener aussi bien les "opérations spéciales" que celles relevant de la guerre non conventionnelle.

Où as-tu vu que ces huissiers (qui ne sont pas forcément l'équivalent de nos huissiers de justice...) n'étaient pas accrédités ?
Parce que visiblement tu as l'air hyper calé en organisation administrative et fiscale russe.
Eclaire-nous Very Happy
Simple déduction logique, mon cher Watson... S'il l'avaient été ca n'aurait aucun caractère "sensationnel" et aucun journal n'en n'aurait parlé


Les huissiers russes en charge de la traque des fraudeurs sont également chargés de l'entretien ou de la conception des Mig ?? Le rapport ?
Ca n'a rien à voir ni avec l'entretien, ni de la conception du Mig mais que j'ai jamais vu l"un de nos plilote s'éjecter de leur appareil pour si peu Laughing

J'interprète tes propos et te dis ce qu'ils laissent à penser
T'interprète comme ca t'arrange et pas de facon objective...

Et pour ce qui est de mes sentiments, les personnes qui me connaissent vraiment n'arrivent que très rarement à les deviner, évite donc d'en préjuger alors que tu ne me connais absolument pas...
Te connaitre ou pas n'a en soi aucune importance pour la chose que certain nomme "une déformation professionnelle" qui permet de te raconter les grandes ligne de ta vie simplement en regardant ton visange. Comme le dirait le personnage de Sherlok Holmes "C'est élémentaire mon cher Watson..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mar 17 Nov - 13:40

La légitime défense est l'autorisation légale et immédiate de se défendre lors d'une agression, y compris en employant des moyens qui seraient interdits en d'autres circonstances.
Il n'est pas question dans le texte de se défendre mais de défendre d'autres personnes, ce qui exclut la légitime défense...

Notament le fait qu'a ce moment là il me met en état de légitime défense. Mdr...
Heureusement que tu précise "Mdr..."...

Primo, c'est pas "en représailles à la mort de plusieurs dizaines d'Européens" mais une opération destinée à libérer des européens pris en otages.
Deuxio, une opération de protection, d'extraction et d'évacuation des ressortissants européens lors d'un soulèvement populaire destiné à reverser le pouvoir en place de l'époque . Et "un soulèvement populaire" et "une émeute" on pour point commun que l'une est la conséquence de l'autre...
Une manifestation de grévistes étant, elle aussi, ce que l'on pourrait appeller "un soulèvement populaire". Une insurrection étant la continuité d'une émeute (qui elle même peut être la continuité d'une manifestation)
Mea culpa.
Ce ne sont pas des dizaines mais une dizaine d'Européens qui avaient été tués avant l'intervention en question.
Sachant que ladite intervention n'a effectivement été décidée qu'à partir du moment où les gouvernements concernés ont été avisés de la mort de ces ressortissants européens.
Et non, une manifestation n'est pas un soulèvement populaire... Tu as vraiment une conception déformée de ce genre de notions...


Un droit en cas de "suprême recours". "Suprême recours" indiquant simplement qu'il n'existe aucune autre possibilité de choisir une autre possibilité au choix qui est fait.
Le texte n'édicte donc pas un droit à la révolte mais en prévoit la possibilité en cas d'extrême recours, contre la tyrannie et l'oppression.
Auxquelles je suppose que nous sommes soumis en France, n'est-ce pas ?

A ta place j'éviterais de me fâcher avec l'ensemble des troupes aéroportées qui sont des unités spécifiquement formées, instruites et entraînées pour mener aussi bien les "opérations spéciales" que celles relevant de la guerre non conventionnelle.
Sinon quoi ? Ils vont envoyer une troupe dans mon jardin pour me péter la gueule au mortier ?
Nous parlions d'une bande d'abrutis qui avaient ouvert le feu sur les spectateurs d'un concert sans chercher à comprendre pourquoi ils montaient sur scène et ce qui avait pu les faire monter sur scène...
Il n'était nullement question "des troupes aéroportées qui sont des unités spécifiquement formées, instruites et entraînées pour mener aussi bien les "opérations spéciales" que celles relevant de la guerre non conventionnelle."
Une fois de plus, tu digresses et déformes ce qui peut être dit pour l'arranger à ta sauce et faire des généralisations qui n'appartiennent qu'à toi.

Simple déduction logique, mon cher Watson... S'il l'avaient été ca n'aurait aucun caractère "sensationnel" et aucun journal n'en n'aurait parlé.
En l'occurence, c'est un journal français qui en a parlé, en soulevant le côté humoristique de la chose.
Il faut se méfier des déductions... N'est pas Sherlock Holmes qui veut...

Ca n'a rien à voir ni avec l'entretien, ni de la conception du Mig mais que j'ai jamais vu l"un de nos plilote s'éjecter de leur appareil pour si peu Laughing
Ah tu me rassures.
C'est donc bien ce que je pensais : rien à voir avec le sujet, une fois de plus...

T'interprète comme ca t'arrange et pas de facon objective...
Venant d'un maître en la matière...


Te connaitre ou pas n'a en soi aucune importance pour la chose que certain nomme "une déformation professionnelle" qui permet de te raconter les grandes ligne de ta vie simplement en regardant ton visange. Comme le dirait le personnage de Sherlok Holmes "C'est élémentaire mon cher Watson..."
En l'occurence, ça donne plus une idée de la personne que tu peux être que de la mienne...
Contrairement à toi, je ne porte que très rarement de jugements de valeurs sur les personnes que je connais bien et jamais sur les personnes que je ne connais pas. Je peux avoir un avis sur certains de leurs actes dans un contexte précis, mais j'estime n'avoir aucune légitimité ni aucun intérêt propre d'ailleurs à les juger en tant que personnes.
Et si ta clairvoyance concernant les personnes avec lesquelles tu discutes sur un sujet sans les connaître et sans jamais les avoir vues est au niveau de tes analyses juridiques et de tes développements sur le sujet de ce fil, le fait que tu ne me considères pas me rassure plutôt qu'autre chose Very Happy
Mais j'aimerais tout de même que tu me racontes les grandes lignes de ma vie, comme tu dis.
Juste pour rire

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Invité le Mar 17 Nov - 16:31

Auxquelles je suppose que nous sommes soumis en France, n'est-ce pas ?
Aussi
Ce ne sont pas des dizaines mais une dizaine d'Européens qui avaient été tués avant l'intervention en question.
Seulement 6 coopérants militaires français (équipages des hélicoptères) qui se trouvaient à l’hôtel Impala et qui ont été éxécutrés par le FLNC. Les Blancs étant assignés à résidence depuis le 14 mai, "la chasse aux blancs" et les éxécutions n'ont réellement commencé que le 17 mai au matin avec une préférences et une priorité pour les ressortissant francais même si les victimes de la villa du quartier P2 étaient majoritairement belges.
Sachant que ladite intervention n'a effectivement été décidée qu'à partir du moment où les gouvernements concernés ont été avisés de la mort de ces ressortissants européens.
le 17 au matin, vu que le consul belge à été informé de ce qu'on appelle "le massacre de la villa P2", il a demandé une intervention immédiate.

Heureusement que tu précise "Mdr..."...
Vaut mieux en rire qu'en pleurer... ...comme l'on fait les parents des victimes du drame de Carcassonne.


Et non, une manifestation n'est pas un soulèvement populaire...
Un soulèvement populaire ca commence toujours par une manifestation.

Auxquelles je suppose que nous sommes soumis en France, n'est-ce pas ?.
Le texte n'édicte pas un droit mais reconnait son existance.
On n'est pas soumis à un droit mais on exerce un droit, ce qui implique également qu'on a la liberté de ne pas l'exercer.

Sinon quoi ? Ils vont envoyer une troupe dans mon jardin pour me péter la gueule au mortier ? ?.
il sont beaucoups plus futé que ca...

Mais j'aimerais tout de même que tu me racontes les grandes lignes de ma vie, comme tu dis.
Juste pour rire
Je puis au moins te dire qu'au vu de tes bouffoneries j'ai la certitude que tu n'a jamais fait partie de l'élite militaire (parce que ces gars là n'ont aucun sens de l'humour "commun" mais un humour "bien à eux") et que tu es d'un niveau social "très moyen" dans tous les cas de figure "subalterne" vu ton manque de culture générale mais quand même "d'un certain niveau" qui soit suffisant pour maîtriser l'art de la mauvaise fois et de l' "a peu près".
Ce qui te situe dans la classe moyenne à moyenne inférieure, dans la catégorie des chefs de service voire cadre commercial vu l'intéret particulier que tu porte aux notes de frais ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Bertolt_Brecht le Mar 17 Nov - 19:20

Aussi

La fameuse tyrannie et l'oppression française mondialement connues et reconnues...
On finira par se demander pourquoi il y a plus d'étrangers à venir s'installer en France que de Français à fuir cette dictature impitoyable...

Vaut mieux en rire qu'en pleurer... ...comme l'on fait les parents des victimes du drame de Carcassonne.
Encore une fois une comparaison entre deux situations incomparables...
Le point commun entre un militaire qui te braque sans tirer au sortir de chez Mickey et un accident tragique, certes stupide, qui se déroule lors d'une démonstration officielle organisée par la caserne en question ?

Un soulèvement populaire ca commence toujours par une manifestation.
Et une journée commence irrémédiablement par une matinée, pour autant une journée n'est pas une matinée...
Et en admettant (je dis bien en admettant) qu'un soulèvement commence "toujours" par une manifestation, une manifestation ne se termine pas "toujours" par un soulèvement ou une insurrection...

il sont beaucoups plus futé que ca...
J'ai peur, j'ai failli faire pipi dans mon caleçon...
En même temps, vu que c'est toi qui les compare à des neuneus qui tirent sur la foule alors qu'ils n'ont pas la moindre idée de ce qui se passe... Je ne pense pas que j'ai grand chose à craindre...

Je puis au moins te dire qu'au vu de tes bouffoneries j'ai la certitude
que tu n'a jamais fait partie de l'élite militaire (parce que ces gars
là n'ont aucun sens de l'humour "commun" mais un humour "bien à eux")
et que tu es d'un niveau social "très moyen" dans tous les cas de
figure "subalterne" vu ton manque de culture générale mais quand même
"d'un certain niveau" qui soit suffisant pour maîtriser l'art de la
mauvaise fois et de l' "a peu près".
Ce qui te situe dans la
classe moyenne à moyenne inférieure, dans la catégorie des chefs de
service voire cadre commercial vu l'intéret particulier que tu porte
aux notes de frais ^^

En matière de mauvaise foi, je crois sincèrement que tu n'as aucune leçon à me donner...
On peut facilement constater que tu déformes systématiquement les faits pour les adapter à tes réponses et que tu changes de sujet dès que tu ne peux plus répondre à un argument que l'on t'oppose ou que tu ne sais pas répondre à une question qui t'est posée...
Inutile que je récapitule le nombre de fois où cela est arrivé au fil de cette discussion...
Quant à l'à peu près, tu ne te donnes même pas la peine d'essayer de l'approcher tellement tu réponds loin des questions et arguments qui te sont présentés.

Je n'ai effectivement jamais fait partie de l'élite militaire, et à vrai dire je n'en nourris aucune honte.
Surtout quand je vois que, par des allusions plus ou moins mystérieuses, tu te vantes d'avoir fait partie de cette "élite", ce dont je doute fortement.
Sache que si j'ai une certaine estime pour eux et les risques qu'ils peuvent prendre, tu rabaisses vraiment le niveau et j'espère pour eux que tu n'en as pas vraiment fait partie...
Ça donnerait une bien piètre image de ce que peuvent être les militaires.

Pour le reste, ta superbe analyse de ma personne m'a touché en plein.
C'est tout moi !
Tu es vraiment très fort, je suis sûr que tu as aussi fait partie des services secrets, sinon ce n'est pas possible

Une petite précision tout de même : je ne suis ni chef de service, ni cadre commercial (j'ai horreur des commerciaux) et en guise d'intérêt particulier pour les notes de frais j'ai du en faire deux en 18 mois et trois depuis le début de ma carrière professionnelle. Et les trois ont été faites sur ordre de ma direction...
A la ramener en prétendant cerner les gens d'instinct sans avoir à les connaitre et à sortir ce genre d'analyses fondées sur des bribes reprises dans la rubrique "bonjour" du forum, tu risques fort de passer une fois de plus pour une bille...
Mais au moins c'est amusant.

Pour ce qui est de mon niveau social... Tu as tout juste évidemment.
Et c'est encore plus vrai concernant mes capacités mentales et culturelles limitées.
Et venant de toi qui n'est pas capable d'aligner deux phrases sans faire une faute, qui utilise de travers une culture dont on sent qu'il ne la maitrise absolument pas et qui s'est montré tout au long de cet échange maître dans l'art des interprétations au mieux approximatives, au pire totalement fausses, aux changements de sujets et détournements de faits et de citations... Que dire de plus sinon que ton analyse de ma personnalité, de mon niveau social et de mon niveau intellectuel et culturel a réussi à me faire rire après cette dure journée de travail

Et je ris encore plus quand je repense à ton petit couplet sur le panache et la courtoisie

Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 106
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fisc russe piège sur internet

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum