L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  livaste le Ven 23 Oct - 8:27

je ne crois pas que villepin puisse présenter un quelconque intérêt pour la majorité des électeurs , et il ne s'y trope pas , lui qui n'a jamais été candidat , le petit noble d!
C'est avant tout un partisan de clan , qui a toujours été dans le système , sans avoir jamais rencontré les électeurs .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27457
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  livaste le Ven 23 Oct - 8:37

Cursus diplomatique
---------------------------------------------
À sa sortie de l'ENA, il entame en 1980 sa carrière de diplomate en tant que secrétaire des Affaires étrangères. De 1984 à 1992, il est successivement premier secrétaire de l'ambassade de France aux États-Unis, directeur du service de presse de cette même ambassade, puis premier conseiller de l'ambassade de France en Inde.

---------------------------------------------
Cursus politique
---------------------------------------------
En 1993, il est nommé directeur de cabinet d'Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères du gouvernement d'Édouard Balladur.

Jacques Chirac, élu président de la République, le nomme en mai 1995 secrétaire général de la présidence de la République. Avec l'avocat Francis Szpiner, il anime au Palais de l'Elysée une cellule juridique, surnommée 'le cabinet noir', chargée de suivre les affaires politico-financières en cours.

En 1997, il est l'un des principaux instigateurs de la dissolution de l'assemblée nationale par le président. Les élections législatives aboutissent à un défaite, et les militants du RPR lui en tiennent rigueur. Le président refuse cependant sa démission.

En 2002, Jacques Chirac, réélu, le nomme ministre des Affaires étrangères. Imposant un personnage parfois qualifié, dans les portraits de la presse, d'aristocrate et poète, il est l'incarnation de l'opposition du président français à la guerre en Irak voulue par les États-Unis d'Amérique. Il prononce au Conseil de sécurité des Nations unies un discours ([1]) qui lui vaut d'être applaudi, chose rare en cette enceinte.

Il rassemble tous les partis de Côte d'Ivoire en janvier 2003, et réussit à leur faire signer les Accords Kléber, afin de trouver une solution pacifique à la guerre civile de Côte d'Ivoire ; l'accord peine cependant à s'appliquer.

Lorsque Nicolas Sarkozy quitte le ministère de l'Intérieur en 2004, Jacques Chirac nomme Dominique de Villepin à ce poste. Il est nommé Premier ministre le 31 mai 2005, en remplacement de Jean-Pierre Raffarin. Présenté par les commentateurs comme le rival de Nicolas Sarkozy, tant par le caractère que par le positionnement politique, ce dernier devient cependant son ministre de l'Intérieur, restant président de l'UMP. Ainsi, à Jean-Pierre Raffarin, élu de terrain depuis de nombreuses années, succède Dominique de Villepin, issu de la diplomatie française, et qui n'a jamais été candidat à une élection politique.

Il se donne "cent jours" pour redonner confiance aux Français, entamant un duel policé avec Nicolas Sarkozy. Alors que cette période s'achève, il exerce l'intérim à la tête de l'État lorsqu'il préside le conseil des ministres le 7 septembre 2005 en remplacement de Jacques Chirac, admis au Val de Grâce à cause d'un accident vasculaire cérébral. Il remplace toujours Jacques Chirac lors de la 60e session de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

En septembre 2005, une grève à la SNCM éclate : le gouvernement souhaite privatiser l'entreprise au bord du dépot de bilan. Des affrontements ont lieu à Marseille et un navire est « détourné » par les grévistes. Dominique de Villepin fait intervenir le GIGN, brandit la menace du dépôt de bilan imminent et propose une part de l'État et des employés plus importante dans l'entreprise. Les grévistes (en particulier le syndicat des travailleurs corses et la CGT) cèdent.

En octobre, éclatent des incidents en banlieue. 5.000 voitures sont brûlées en moins de deux semaines. Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin décrètent l'état d'urgence afin de permettre aux préfets de décreter le couvre-feu, prolongé de trois mois quelques jours plus tard.

Alors qu'il surprend jusque-là (les sondages lui donnent un capital de sympathie important même à gauche), et que le contrat nouvelle embauche (CNE) n'a pas suscité de mouvement d'opposition massif, Dominique de Villepin décide de lancer un contrat presque équivalent pour les jeunes, le contrat première embauche (CPE). Jugé comme étant une menace contre le code du travail et le CDI, ce projet voit l'opposition franche de la gauche et suscite d'importantes manifestations et grèves étudiantes. Suite à une bataille d'amendements et l'adoption de l'amendement en question, le Premier ministre décide d'utiliser l'article 49.3 de la Constitution sur le vote final de la loi, interrompant ainsi la première (et unique, l'urgence ayant été déclarée) lecture du texte à l'Assemblée nationale et permettant une adoption rapide du texte. Après des semaines de manifestations et de blocage d'université par les syndicats, Jacques Chirac est forcé d'intervenir et de réclamer la non application du texte de loi. La presse (en particulier Libération) et l'ensemble de la gauche, l'UDF et une partie de l'UMP se montrent très critiques, en particulier sur la méthode (surtout l'absence de concertation avec les différents acteurs durant la préparation de la mesure). Le 10 avril, après de multiples tentatives pour calmer la protestation (dont la promulgation de la loi par le Président), Dominique de Villepin annonce le remplacement rapide du CPE par une autre mesure, ce qui revient à son abrogation.

En avril et mai 2006, Dominique de Villepin s'est trouvé impliqué dans l'affaire Clearstream 2. Informé par son ami Jean-Louis Gergorin, vice-président d'EADS, d'un complot supposé visant EADS, il a confié une mission de renseignement au général Philippe Rondot en janvier 2004, puis au directeur de la DST, Pierre de Bousquet de Florian. (Source). Jacques Chirac n'envisage pas de remanier le gouvernement et qui a réitéré le 6 mai 2006, sa confiance pleine et entière au premier ministre.

De nombreux députés de l'UMP commencent alors à critiquer ouvertement le Premier ministre. Alors que Dominique de Villepin est obligé de s'excuser pour avoir provoqué un tollé en pleine Assemblée nationale, le 22 juin 2006, parlant de « la lâcheté » du chef de l'opposition, François Hollande, certains d'entre eux déclarent vouloir le départ de Dominique de Villepin.

---------------------------------------------

c'est ça ton sauveur de la France , un homme du système , l'homme des cabinets ??

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27457
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Invité le Ven 23 Oct - 17:14

un peureux qui ramène sa femme et sa fille au tribunal pour se donner une image de "bon père de famille" ; un minable petit aristo qui pense être important mais qui ne représente que l'échec !
je ne veux pas de ça pour mon pays !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  shimmy le Ven 23 Oct - 17:29

un minable petit aristo

Il n'est absolument pas aristocrate, renseigne toi !

La particule ne fait pas la noblesse !
avatar
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  livaste le Ven 23 Oct - 18:11

son ancêtre n'a pu se faire anoblir mais il a quand même non seulement pris particule mais aussi nom composé , puisque faut il le rappeler son patronyme est Galouzeau de Villepin .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27457
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Georges le Ven 23 Oct - 18:32

parceque tu crois que Nicolas Sarkozy de Nagy-Bosca ça fait peuple.
Il faut peut-être mieux un président de cabinets qu'un président de chiote.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Invité le Ven 23 Oct - 18:35

il a été ELU ! il n'a jamais conquis une place même en tant que maire sans l'avoir été !

mais peut-être qu'a tes yeux il faut porter un sweet shirt pourave et faire clodo pour avoir l'amour du peuple ? et s'appeler Besancenot .... à mes yeux ce n'est qu'un bobo facteur jamais élu qui revendique à chaque élection présidentielle une place même pas méritée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Georges le Ven 23 Oct - 18:46

Tu as raison seulement Sarkozy devrait avoir le droit de se présenter aux élections, c'est le seul qui le mérite.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Invité le Ven 23 Oct - 19:07

non, tout ceux qui ont eu au moins un mandat d'élu afin au moins de démontrer un minimum de capacités ; ce n'est pas le cas de Besancenot ni de de Villepin ! il fut un des pires premier ministres de France !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Georges le Ven 23 Oct - 19:45

franline a écrit:non, tout ceux qui ont eu au moins un mandat d'élu afin au moins de démontrer un minimum de capacités ; ce n'est pas le cas de Besancenot ni de de Villepin ! il fut un des pires premier ministres de France !

C'est la nouvelle loi électorale selon Franline.
Je te rappelle que Georges pompidou a été nommé premier ministre alors qu'il n'avait jamais été élu, puis fut élu président.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Invité le Ven 23 Oct - 20:12

comme quoi il arrive que des choses biens arrivent ...dommage qu'il soit mort !

sinon? j'ai encore le droit de penser par moi-même et de n'avoir pas envie de voir des arrivistes babacool ou aristo se présenter comme des sauveurs alors qu'un n'est qu'un frileux et l'autre un révolutionnaire sans scrupule ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Georges le Ven 23 Oct - 20:42

franline a écrit:comme quoi il arrive que des choses biens arrivent ...dommage qu'il soit mort !

sinon? j'ai encore le droit de penser par moi-même et de n'avoir pas envie de voir des arrivistes babacool ou aristo se présenter comme des sauveurs alors qu'un n'est qu'un frileux et l'autre un révolutionnaire sans scrupule ?

S'il était encore vivant, il ne serait pas trés frais, il aurait 98 ans.

"un révolutionnaire sans scrupule"

Toujours des procés d'intention

Comme ariviste ton idole Sarko est plutôt bien placé. D'aprés ces dires déjà tout jeune, il voulait être président.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  livaste le Ven 23 Oct - 21:05

en quoi avoir une ambition est elle de l'arrivisme ?
Tous les politiciens dans ce cas le sont , et le petit bobosancenot n'y fait pas exception , loin de là , lui qui cherche à se faire mousser dans les médias , alors qu'il ne représente qu'un groupuscule de nostalgiques de la collectivisation et de la lutte des classes !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27457
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Georges le Ven 23 Oct - 21:18

livaste a écrit:en quoi avoir une ambition est elle de l'arrivisme ?
Tous les politiciens dans ce cas le sont , et le petit bobosancenot n'y fait pas exception , loin de là , lui qui cherche à se faire mousser dans les médias , alors qu'il ne représente qu'un groupuscule de nostalgiques de la collectivisation et de la lutte des classes !

Besancenot n'est pas pour le collectivisme, il ne la jamais écrit, ni jamais dit.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Invité le Ven 23 Oct - 21:49

collectivisme, nom masculin
Sens :Système qui attribue la propriété des moyens de production à la collectivité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Jeanclaude le Sam 24 Oct - 10:29

franline a écrit:seul ceux qui s'expriment ont fait leur devoir de citoyens les autres, ceux qui n'ont pas voté ....tant pis.
Je préfère encore un Douillet qui suive Sarko(j'ai voté pour le programme ump il me semble) qu'un député comme Mariton le villepiniste qui finalement n'a pas plus d'idées en tête mais aime a pavoiser en tant que grande gueule pour critiquer en bon villepiniste qu'il est.

certes tu as raison seuls ceux qui votent ont fait leur "devoir" de citoyen ... mais à mon avis une si forte abstention devrait s'analyser d'une toute autre façon. Quand au programme de l'UMP - SARKOZYSTE on voit où il nous mène. Nous n'avons jamais eu autant de créations de taxes diverses et variées depuis 2007 !

Le débat VILLEPIN c/ SARKOZY est de la pure prose littéraire ... tout le monde en a conscience !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  patriote reformiste le Sam 24 Oct - 12:04

En réalité, peu importe les origines des personnalités politiques ce qui compte, ce sont leurs convictions.

Or, tant Villepin que Sarkozy sont des euro fédéralistes fervent, par conséquent, je ne suis ni villepiniste ni sarkozyste, mais reconnaît que Villepin a une conception et a démontré une pratique plus saine du pouvoir que le pouvoir actuel.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UMP soulagée par l'élection de David Douillet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum