Nuit blanche à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nuit blanche à Paris

Message  livaste le Ven 2 Oct - 19:03

samedi. Préparez votre parcours.
Culture 01/10/2009 à 14h27 (mise à jour à 16h32)


Promenade nocturne dans Paris


GUIDE + VIDÉOS


La Nuit Blanche vit sa 8e éditions ce samedi. Elle propose des vidéos, des installations... tout au long du parcours de la ligne 11, des Buttes Chaumont jusqu'au Châtelet, en passant par le Marais et la Quartier Latin.

1 réaction


DOMINIQUE POIRET

28 Millimètres, WOMEN. Montage de l’exposition prévue sur l’Ile Saint-Louis. Ici le Pont Louis-Philippe – été 2009 // ©jr-art.net



Que c'est beau une ville la nuit (blanche). Pour sa 8èmeédition, la Nuit blanche de Paris, qui se tient du 3 octobre au soir jusqu'au matin du 4, est élargie cette année à la banlieue. A la nuit tombante, partez à la découverte d'un Paris nocturne et onirique.
La manifestation se déroulera autour de trois parcours: Buttes-Chaumont au nord, Châtelet-Marais au centre et Quartier latin au sud. Le parcours suit le trajet de la ligne 11 du métro des buttes jusqu'au Châtelet.
Une trentaine de projets officiels et une soixantaine de projets associés ont été choisis par les responsables de musée d’art contemporain du Val-de-Marne MAC/VAL Alexia Fabre, conservateur en chef et Frank Lamy, chargé des expositions temporaires.
Au Nord


Le parc des Buttes-Chaumont accueille un projet du Français Noël Dolla associant parapluies rouges, disques dorés scintillants sur les pelouses et bateaux en papier sur le lac, ainsi que trois pièces monumentales de l’Ecossais Nathan Coley délivrant des messages lumineux comme «There will be no miracles here» ou «We must cultivate our garden». A la piscine de l'espace Pailleron, Xavier Veilhan propose une machine lumineuse, «Le plongeon».
Le Centquatre (Métro Stalingrad) qui fête cette année son deuxième anniversaire propose durant toute la nuit des oeuvres des artistes résidents, un bal, des projections, et pleins d’autres surprises.
Non loin, la place de la Bataille de Stalingrad (Métro Jaurès), accueille la pelouse verte d'un terrain de foot, où chacun pourra shooter dans le ballon. Le gymnase Jean Jaurès (Métro Laumière) abrite la projection de la vidéo de Claude Closky.
Châtelet et Marais


Dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, les Cristaux de l’artiste suisse Sylvie Fleury, évoquent un chemin de croix ou l’illumination de la foi. A l'Eglise Saint-Eustache, on pourra admirer la vidéo du britannique Mark Wallinger (Turner Prize 2007): des passagers défilent au ralenti dans le hall de débarquement d’un aéroport, au son du Miserere d’Allegri.
LeThéâtre de la Villeprête son écran Hysteria, de Doug Aitken, à l'hystérie collective provoquée par des concerts de rock. A côté, le Théâtre du Châtelet et son long baiser de 10 minutes (Kiss). Sur le parvis de l'Hôtel de ville, la vidéo impressionnante de la coréenne Kimsooja.
Le Quartier Latin


Pour la première fois, des lieux de savoir ou religieux comme la Grande Mosquée, l’Ecole normale supérieure ou le Musée du Moyen Age, ainsi que le jardin du Luxembourg (unevidéo de l’artiste turc Sarkis), vont participer à cette éphémère galerie d’art contemporain à ciel ouvert. La Bûcherie ouvrira aussi ses portes pour la nuit, pour accueillir une sculpture de Gilles Barbier, L'ivrogne.
Cette année, deux nouvelles capitales se joignent au club, Amsterdam et Tel-Aviv. Plus de trente lieux de Saint-Germain-des-Prés et du Marais présenteront dans leurs vitrines des vidéos d’artistes israéliens, en association avec la manifestation «100% Tel Aviv» célébrant les 100 ans de cette ville.
Retrouvez tout le programme de la manifestation sur le site: Nuit Blanche.
Et, ci-dessous, des interviews vidéo des organisateurs et d'artistes invités de la Nuit Blanche, réalisées par la rédaction du site web de la mairie de Paris.



Une Nuit Blanche "rock'n roll et poétique"...
envoyé par mairiedeparis. - Futurs lauréats du Sundance.




La Nuit Blanche c'est tout un cinéma pour Hugues Reip !
envoyé par mairiedeparis. - Films courts et animations.




La Nuit Blanche du plus jeune artiste du programme
envoyé par mairiedeparis. - Futurs lauréats du Sundance.






Nino Comba a la pêche pour la Nuit Blanche
envoyé par mairiedeparis. - Découvrez plus de vidéos créatives.

Profitez en , amies et amis parisiens !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Ven 2 Oct - 20:32

ils font peur ces yeux sur le pont ... Shocked je préfère le week-end dégustation de BB ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  livaste le Ven 2 Oct - 20:58

j'ai trouvé le pont génial .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Sam 3 Oct - 0:51

Les gars (artistes) profitent de ce genre d'évènement pour exister après des années et des années de lèche des pouvoirs culturels et politiques. Après, ils sont soit à vie programmer sur des scènes nationales (avec le droit de faire croire qu'ils sont subversifs et subventionnés, ce qui est une bêtise pour-branché imbu de gay pride) soit se préparer à rentrée dans le secteur com' d'une entreprise, voir du PS, de l'UMP ou de la LCR.

Le conformisme des élites petites bourgeoises est vraiment la marque de fabrique de cet évènement qui ne fait qu'exploité le concept de Blaise le balaise (qui est à l'origine de l'évènement) utilisé à Nantes avec ce que l'on appelait les allumés.

Je déteste cet esthétique qui pu le soft, la pop et le surgras de strcuture. Je la déteste vraiment. Il faudrait coupé les vivres aux artistes pour les redistribuer aux travailleurs. Hiebert fouetté par des prolos serait une belle peroformance aristique surtout si on met une musique électro relevé et un environnement visuel correct. Des images mentales comme dirait l'autre...

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Sam 3 Oct - 23:53

sauf qu'ils sont peu nombreux semble il a penser comme toi à Paris ; les queues étaient interminables tellement le succès a été grandiose ..... ça me fait plaisir de constater que ces artistes donnent le sourire et l'envie de sortir a des milliers de français .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 0:30

Normal, à Paris il y a des milliers de bobos mais si on calcul le ratio Paris (voir même île de France)/ fréquentation, on se rend compte très vite que tous les parisiens n'étaient pas là.

Je suis heureux de ne pas penser comme les bobos parisiens. Pour information et pour ce pour qui ça pourrait-être un argument, des millions de gens regardent la star académy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 11:50

les nuits blanches se poursuivent dans d'autres villes ... je ne suis pas une bobo mais, j'apprécie ce genre d'initiatives qui permettent à des milliers de personnes pas nécessairement bobo de passer un bon moment .
Tout comme la Star academy ,des millions de gens ont le droit d'aimer ; s'il fallait éliminer tout ce qui ne convient pas aux souverains ; la vie serait d'une tristesse infini pour beaucoup de gens .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 16:26

Il ne s'agit pas d'interdire mais de permettre autre chose. Les nuits blanches ne sont que la déclinaison des allumés initiés par Jean Blaise à Nantes qui avait pour but de découvrir sa ville à travers une autre ville. Là on est sur le même concept sauf qu'il est recentré. Jean Blaise fut donc logiquement l'initiateur et le premier organisateur parisienne. Une autre édition des nuits blanches lui furent...

Ce qui rend triste les gens, ce n'est pas de ne pas pouvoir regarder la star académy ou de participer au nuits blanches, ce qui rend triste c'est de n'avoir pas de travail, pas de sous... On a donc un pouvoir qui organise le spectacle et qui organise la misère. Le spectacle étant fait pour occuper les esprits.

La première cause d'inquiétude n'est pas de ne pas participer aux nuits blanches ou de ne pas pouvoir être gaver de connerie style star academy mais de perdre son boulot... Demande autour de toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 16:54

j'ai connu des gens avec travail et sous et malheureux !
1 million et demi de bobos pour les nuits blanches de Paris .... pas mal !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 17:05

Et donc tu prétends que les gens qui sont pauvres et sans travail sont heureux. Very Happy C'est ça? Ce serait drôle que tu prétendes ça.

Pour le reste, je préfère que l'argent mis dans le divertissement aille autre part que dans des subventions à des initiatives de directeurs de scènes nationales qui organisent des monopoles culturels locaux et inféode des artistes à leurs basques.

Pour le reste, le débat ne porte pas sur le nombre de personne au spectacle... Le débat porte sur la centralisation du spectacle dans les villes autour des scènes nationales, sur le rôle du spectacle et sur l'apparition d'un nouvel être abjecte l'homo festivus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 17:52

c'est toi qui mélange divertissements et travail , bonheur .... moi je dis simplement que ce qu'à fait la ville de Paris reste un divertissement sympa qui permet de passer un bon moment ; je ne cherche pas les poux là où y en a pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 17:54

Christophe Girard est un homme politique né le 9 février 1956 à Saumur (Maine-et-Loire).

Il est depuis 2001 l'adjoint au maire de Paris, Bertrand Delanoë, chargé de la culture. Il est l'initiateur de la Nuit Blanche, de Paris-Plage et d'autres projets culturels d'envergure annoncés au début de la mandature de Bertrand Delanoë (le 104 rue d'Aubervilliers/Pompes funèbres, Gaité lyrique, cinéma Louxor, etc.) qui n'ont toujours pas vu le jour et qualifiés de « pharaoniques » par ses détracteurs. Ceux-ci lui reprochent également d'avoir fait de la politique culturelle parisienne un outil de communication politique.

Cadre dans le groupe de luxe LVMH, il ne fait pas mystère de son homosexualité et milite activement pour l'homoparentalité. Il a ainsi pu aider plusieurs associations de la cause homosexuelle à obtenir des subventions publiques de la Mairie de Paris, y compris celles dont il était adhérent (SOS Homophobie, Act Up, Association des Parents Gays et Lesbiens) ou dirigeant (Festival du Film Gay et Lesbien de Paris) s'attirant ainsi les critiques du site internet d'opposition municipale "Le Perroquet Libéré" qui y voit un mélange des genres contestable.

En septembre 2005, il rompt avec les Verts parisiens suite au vote de 5 amendements du groupe écologiste obtenu grâce aux votes des élus UMP puis adhère au Parti socialiste en novembre 2005 tout en déclarant : « Mon parti, c'est Bertrand Delanoë ».

Le 26 décembre 2005, il signe, avec la première adjointe au maire de Paris, Anne Hidalgo, un point de vue dans le journal Le Monde. Ils y défendent une position commune au nom de la diversité culturelle qui serait menacée par la « licence globale ».

En mai 2006, il publie un livre «Père comme les autres». Sur la page de garde, il a écrit: «Je suis père et homosexuel, j'ai écrit ce livre pour que ces deux mots aillent ensemble.»

Fin juillet 2006 est mis en ligne son blog. Le 29 août 2006, il entre au Conseil Politique de Ségolène Royal pour la Présidentielle de 2007.

En avril 2008, en plein boycott des magasins Carrefour et du groupe LVMH en Chine, il s'oppose à la protection et à la nomination du Dalai-Lama, par le tire de Citoyen d'Honneur de la Ville de Paris par le Maire, M. Bertrand Delanoë, faisant cause commune avec les communistes et le MRC. A cette occasion, il déclare "Le dalaï-lama est à mes yeux, comme Benoît XVI, particulièrement réactionnaire.". Le Canard Enchaîné rappelle que Christophe Girard est directeur de la stratégie de la division mode de LVMH et que les 12 et 13 juin 2006, le Conseil de Paris a débattu du principe d’honorer la mémoire de Jean-Paul II en rajoutant son nom à l’Esplanade de Notre-Dame. Christophe Girard est intervenu en séance publique… pour défendre cette proposition !

En mai 2009, il est pressenti pour succéder à Christine Albanel au ministère de la Culture.

Homoparentalité, vert, ps, ump, LVMH, com', Chine populaire, européen fanatique et nuits blanches. Avec de tels personnages, je comprend que The Shadow déteste Paris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Dim 4 Oct - 20:12

la culture c'est quoi pour toi au fait ? l'art c'est quoi pour toi au fait ? le simple de sortir entre amis au lieu de picoler au fin fond de sa campagne c'est pas terrible à tes yeux .... heureusement qu'on ne pense pas tous comme toi ; ce serait vraiment mortellement ennuyeux .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Lun 5 Oct - 16:19

Tu es dans la caricature là. Ce n'est pas ce que je dis. Par contre, je suis d'accord avec toi que "les nuits blanches" relèvent du divertissement comme d'ailleurs Star Académy... Exactement pareil sauf que ces pas forcément les mêmes publics, population. Après, c'est vrai que pour toi on retrouve tout le monde partout et qu'il n'y a pas de différenciation sociale par le capital culturel...

Je rajoute quand même que les nuits blanches sont produits avec de l'argent public alors que l'exportation du concept rapporte des sous à des hommes et à un homme en particulier. Je pense quand même quand ces périodes de chômage, l'argent public soit utilisé à autre chose qu'au divertissement en priorité. Je conçois que tu sois à l'abri Franline mais tu peux quand même penser aux pauvres un peu qui sont (bien que tu le nies) pas si heureux d'être au chômage... (sors un peu ailleurs que dans le divertissement, fais un grand voyage dans la misère de l'autre, des autres).

J'aime bien aussi l'utilisation de "on", "les parisien pensent"... Moi, je ne prétend pas être représentatif des parisiens ou d'un "on" impersonnel que Robespierre utilisait de plus en plus au fil des années au fur et à mesure de son identification à l'Etat. Je ne suis représentatif que de mon avis.

bien à toi quand même,

saco

(je serais curieux que tu me dises les artistes que tu apprécies au Nuits Blanches et pourquoi)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Lun 5 Oct - 22:22

d'une je n'ai jamais dit que j'appréciais , j'ai dit qu'un peu plus d'un million de français ont appréciés, et que chacun a le droit d'apprécier autant ce type de divertissements que la star ar" ou bien une dégustation vin-fromage (ma réponse à livaste aurait déjà dû t'aiguiller sur mes préférences ) .

Je conçois que tu sois à l'abri Franline mais tu peux quand même penser aux pauvres un peu qui sont (bien que tu le nies) pas si heureux d'être au chômage... (sors un peu ailleurs que dans le divertissement, fais un grand voyage dans la misère de l'autre, des autres).

où ai-je dit que je ne me souciais pas des gens en situation de précarité ???? Shocked
ce n'est pas parce que je dis que même des gens qui bossent et aillant du fric peuvent être malheureux , dépressifs que je méprise les gens pauvres ! c'est fou cette allusion malsaine !

sous prétexte qu'il y a du chômage on devrait donc arrêter tous les spectacles et autres représentations .... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Mar 6 Oct - 8:00

Tout se vaut. Tout est possible et on peut trouver tout le monde partout. Les gens riches aussi peuvent être malheureux. Et vive la société spectacle surtout pendant la crise...

Avec ça on va loins, très loin... ça me rappelle "ensemble tout devient possible" de l'UMP ou encore "un autre monde est possible".

Questions subsidiaires (si tu veux faire un effort pour ne pas répondre à côté): trouves-tu normale que les coût de ce genre d'évènement soit à la charge de la collectivité alors que l'exportation du concept ne rapporte rien à la collectivité, que la municipalité de Paris organisatrice de l'évènement coûteux est championne de l'augmentation d'impôt (+47%), que les artistes qui passent soient toujours les mêmes, que les scènes nationales écrasent les associations indépendantes, les réduisent au sens de sous-traitant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Mar 6 Oct - 9:20

il faut toujours que tu détournes les choses de façon perfide ; oui , je trouve normal de distraire les gens , leur offrir des bons moments de détente , de partages , surtout en temps de crise !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Bertolt_Brecht le Mar 6 Oct - 9:22

Panem et circenses.

Ça a toujours fonctionné et ça fonctionnera toujours Cool
avatar
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 107
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Invité le Mar 6 Oct - 9:23

franline a écrit:il faut toujours que tu détournes les choses de façon perfide ; oui , je trouve normal de distraire les gens , leur offrir des bons moments de détente , de partages , surtout en temps de crise !

Qui a dit le contraire? Je parle des subventions exorbitantes pour ce genre de manifestation... depuis le début et de conformisme culturel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit blanche à Paris

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum