encore des excuses pseudos scientifiques pour attaquer le ent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

encore des excuses pseudos scientifiques pour attaquer le ent

Message  livaste le Mar 29 Sep - 14:33

Publié le 29/09/2009 à 12:38 Le Point.fr

CENTRES DE DONNÉES

Internet gaspille de l'énergie
Les centres de données n'optimisent pas leur consommation énergétique.

Par Guerric Poncet


Dans le classement des plus grands pollueurs de la planète, Internet n'est pas placé aussi bas qu'on pourrait le croire. Si aucune étude n'a réussi à estimer la consommation énergétique globale et l'impact environnemental d'Internet, l'examen des centres de données permet de se faire une idée. Les centres de données (en anglais, datacenter ) sont d'immenses bâtiments remplis de serveurs informatiques. Les entreprises font appel à eux pour héberger leurs contenus et rendre ces derniers disponibles sur Internet.

Optimiser la consommation

Or, un serveur informatique consomme beaucoup d'électricité. Allumé en permanence, il a besoin d'une grande quantité d'énergie pour traiter les milliers de requêtes qu'il reçoit à chaque seconde. Rien à voir avec un petit PC familial. Pour Françoise Berthoud, ingénieur de recherche au CNRS et membre du groupe de travail Éco-Info , la consommation des centres de données est "énorme". À l'image des ordinateurs personnels, la plupart des serveurs bas et moyen de gamme sont équipés d'un bloc d'alimentation électrique qui n'utilise que la moitié de l'énergie qu'il consomme, le reste étant transformé en chaleur. "Il y a des problèmes à de nombreux niveaux", explique Françoise Berthoud. "L'aménagement des salles n'est en général pas optimal, et on refroidit tout l'air, été comme hiver, en rejetant l'air chaud dehors. Au lieu de cela, il faudrait prendre l'air froid dehors en hiver et utiliser l'air chaud pour le chauffage", poursuit la scientifique. Logique, mais appliqué seulement dans les centres les plus modernes.

Mesurer la consommation

Autre mesure évidente : l'extinction des serveurs lorsqu'ils sont inutiles. Là encore, le gâchis est énorme, puisque les administrateurs de centres de données ne prennent en général pas la peine de couper les machines non utilisées. Des logiciels simples pourraient pourtant gérer automatiquement les extinctions. Et aussi mesurer la consommation de chaque serveur et de chaque client pour identifier les problèmes et optimiser la consommation. Une étude de Gartner signale pourtant que 48 % des administrateurs interrogés n'ont même pas envisagé l'utilisation de tels systèmes de mesures.

Quelques projets encourageants

Du côté des grandes entreprises, la prise de conscience est loin d'être effective. L'importance accordée à l'environnement dans la stratégie "dépend beaucoup de la personnalité du DSI (directeur des systèmes d'information, ndlr) et de ses convictions personnelles", reconnaît Sophie Bouteiller, chargée de mission au CIGREF (Club informatique des grandes entreprises françaises). Optimiste, elle ajoute que "la dynamique de réduction des coûts" devrait changer les choses, car "aujourd'hui c'est souvent moins cher d'être 'green'" : réduire l'impact environnemental revient de plus en plus à réduire les dépenses de fonctionnement. Et de citer quelques groupes français qui "n'ont pas nécessairement une stratégie "Green IT" (TIC vertes, ndlr), mais plus souvent une multitude de projets avec des résultats tangibles" : Bouygues Immobilier, Banque de France, Danone ou encore Sanofi-aventis. Il n'empêche, le CIGREF ne dispose pas de statistiques sur les centres de données de ses membres : cela manque pour avoir une vision générale du secteur... et donc pour avoir une stratégie de réduction de l'impact environnemental.

Pour Françoise Berthoud, ingénieur de recherche au CNRS : à votre avos , la " chercheuse " , elle se sert de quoi pour produire ses cogitations ?? Vous croyez qu'elle écrit au stylo plume , à la lueur d'une bougie ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore des excuses pseudos scientifiques pour attaquer le ent

Message  livaste le Mar 29 Sep - 14:35

un commentaire :

Si on ne gaspillait que l'énergie !

En matière de pollutions, je crois en effet qu'Internet est assez bien placé, pas tant en Kg de CO2 qu'en perversion des esprits et des mentalités. Si la liberté d'expression est la meilleure des choses, encore faut-il l'utiliser dans le respect des autres, d'une certaine éthique (pour ne pas dire morale) et de notre langue. N.B. Ce propos ne vise aucun des blogueurs qui auraient pu écrire avant moi sur ce sujet.


Substitution

Mme Françoise Berthoud fait partie de cette entité, le CNRS, alimenté avec les ressources de l'Etat et dont les résultats sont loin de valoir ce que coûte cet organisme. Par ailleurs, si le réseau internet n'existait pas, nous en serions réduits à envoyer des lettres dont l'acheminement consomme de l'énergie, d'aller au bureau quand on peut utiliser le réseau pour télétravailler, de consommer moins de documents papier quand on peut les lire électroniquement. Nul doute que d'autres internautes seront en mesure de trouver d'autres avantages. Je me demande si la diatribe de cette personne n'est pas téléguidée pour permettre, après Hadopi 2, de contrôler encore plus les internautes francais. M. Sarkozy est en train de faire l'expérience qu'il est beaucoup plus difficile de gouverner dans un pays dont les citoyens sont bien informés. Et surtout de raconter des bêtises.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum