Elections en Allemagne

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 16:30

patriote reformiste a écrit:
Mais bon, le fait que les allemands n'aient pas cèdé aux sirènes gauchistes confirment la preparation des opinions aux reformes structurelles et au retour des valeurs patriotes que la droite n'aurait jamais du abandonner.

Les réformes structurels envisagés par les deux partis au pouvoir actuellement comme par les deux précédents, c'est l'ajustement au traité de Lisbonne. Je ne crois pas au retour des valeurs patriotes avec des partis européistes..

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Georges le Mar 29 Sep - 19:12

Si le SPD aperdu autant de voix, il le doit a sa participation à un gouvenement de droite; maintenant il y a peu de différence entre lui et le FDP.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 19:25

c'est pas plus mal , surtout quand un gouvernement réforme et lorsque l'opposition arrive au pouvoir fout en l'air des solutions positives (tout est relatif) ... c'est pénible , ça ne fait que compliquer les règles , les rallonger , les rendre illisible donc mal utilisées .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Georges le Mar 29 Sep - 19:39

franline a écrit:c'est pas plus mal , surtout quand un gouvernement réforme et lorsque l'opposition arrive au pouvoir fout en l'air des solutions positives (tout est relatif) ... c'est pénible , ça ne fait que compliquer les règles , les rallonger , les rendre illisible donc mal utilisées .

Je suis d'accord : ce n'est pas plus mal, cela permet à la gauche radicale de nettement progresser; la droitisation du PS en france produira les mêmes effaits.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 20:17

l'espoir fait vivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 20:35

Je pense que Georges n'a pas tort; l'évolution sera juste plus lente qu'en Allemagne, vu la multitude de petits partis d'extrême gauche chez nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 21:11

dans toute démocratie il y a une multitudes de courants ; plus y en a mieux c'est sauf que sans représentativité à la proportionnelle , ils ne valent pas grand chose de concret.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mar 29 Sep - 21:16

Je plussoie complètement. Il faut une proportionnelle chez nous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  patriote reformiste le Mer 30 Sep - 6:25

Aurélie, tu exposes ton analyse et je la respecte...Cela étant dit, je n'éprouve pas le besoin de la juger comme étant partiale et peu pertinente.

Une fois de plus, tu fais preuve de ton intolérance à l'égard d'analyses qui sont différentes de la tienne.

TU voudrais et je le comprend que la gauche sorte renforcée de ces élections, or, alors même qu'ils composaient le Gouvernement précédent, ils ne feront pas partie de la future équipe.....Par conséquent, je ne crois pas qu'on puisse parler d'un succès dans ces conditions.

Pour ce que tu appelles cyniquement la droite retrograde, elle conserve des positions malgré tout significative et maintient sa position gouvernementale, on ne peut donc pas parler d'échec cinglant mais de baisse conjoncturelle.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mer 30 Sep - 12:36

Je ne suis pas intolérante, je dis juste qu'objectivement, tu dis des conneries. Parler de baisse conjoncturelle à propos de la CSU, mais laisse moi rire: 41 % pour un parti qui dépassait les 50 voire les 60% depuis l'après guerre, c'est une grosse branlée. Note bien que je n'ai parlé que de la CSU en parlant de droite rétrograde, et c'est bel et bien le cas. Quand on pense que ses tenants exigent le maintien d'une peine d'emprisonnement pour blasphème, eh bien excuse moi de ne pas considérer ça comme un signe de tolérance absolue.
Et puis, si tu te renseignais un peu mieux, tu verrais que les alliances, la participation ou non à un gouvernement n'est pas forcément signe d'une victoire complète en Allemagne, on en a la preuve depuis deux élections: deux grands partis qui ont perdu beaucoup d'électeurs en 2005 ont encore pu s'allier (malgré la majorité , déjà constatée à l'époque, remportée virtuellement par "le bloc de gauche"), alors que là ce n'est plus possible Parce que j'ai bien parlé d'effondrement du SPD, qui aide la droite à se maintenir au pouvoir(plus mauvais score depuis 1949), mais ce que tu ne veux pas voir, c'est aussi l'effondrement de la CDU (pas aidée par la CSU, c'est vrai) depuis deux élections. Une partie des électeurs de la CDU se reporte sur le FDP, mais pas que: les réserves de voix des deux grands partis s'étiolent à la même vitesse. La différence étant que celles de la CDU se reportent simplement en partie sur le FDP, parti par définition flottant et plus ou moins à gauche ou à droite selon la personne qui le dirige alors que celles du SPD se reportent à la fois sur les Verts et die Linke, deux partis qui marchent très forts aux élections régionales, plus que le FDP. Pour l'instant, la future coalition noire-jaune a une majorité au Bundestag, mais je peux te dire qu'avec les élections qui arrivent dans les Länder, ou celles qui viennent de passer, la majorité au Bundesrat pourrait très vite faire défaut à Angela Merkel, qui verrait toutes ses mesures ou presque bloquées, comme Schröder l'a vécu.
En résumé: de cette élection, aucun grand parti ne sort gagnant. La droite passe mais c'est une victoire à la Pyrrhus: outre le fait qu'elle se coltine un partenaire imprévisible et source de bien des conflits, les lourdes avoinées prises dans le Brandenbourg et le Schleswig Holstein ne prédisent rien de bon pour ce futur gouvernement.
Voilà, ça ce sont des faits et je me permets de réitérer que ton "analyse" ne repose sur rien d'autre que sur des vues de militant. C'est respectable mais c'est un miroir très déformant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Mer 30 Sep - 13:20

Quelques faits simples à comprendre je crois, pour bien montrer qu'il est utile de se renseigner sur le système politique du pays dont on entend commenter les élections ( Rolling Eyes ):
http://www.spiegel.de/politik/deutschland/0,1518,651389,00.html
A partir de ce lien, on voit que le "triomphe" de la droite est assez inexistant si l'on additionne les sièges au Bundestag: 332 en tout pour la coalition CDU/FDP contre 290 pour le SPD, les Verts et Die Linke. En sachant que le FDP est un partenaire d'une fiabilité à toute épreuve, on peut déjà prévoir quelques votes serrés sur bien des textes. Cela dit, je précise que c'est une avance suffisante pour gouverner quand même. Je voulais juste souligner qu'on était loin d'un renforcement de la droite. Et je ne parle même pas de la fragilisation éventuelle de cette courte majorité par l'émergence possible d'un Bundesrat un peu contrariant.
Toujours à partir de ce lien, on constate qu'on obtient en tout 48,4% pour "le bloc de droite" contre .... 45,6% contre le bloc de gauche. Un désaveu cinglant pour la gauche, en effet clown .
Si on veut parler en termes de faits et non berné par sa propre idéologie, on peut arriver à des interprétations légèrement différentes, mais au final on en revient à peu près à ça: l'opinion allemande se porte de plus en plus sur les petits partis et surtout, une nouvelle force de gauche émerge, au prix pour l'instant de l'effondrement du SPD. Il faudra voir ce que ça donne par la suite, mais si le SPD poursuit sa politique d'alliance avec Die Linke dans les Länder, ça pourrait très vite se faire au niveau fédéral aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Jeu 1 Oct - 21:20

Je ne pense pas que l'on peut faire la somme des verts (quasiment un parti ultra-capitaliste), Die Linke (ancienne gauche hostile à l'europe) et le SPD (composé de gens qui veulent faire alliance pour garder leurs postes). Lénine dénonçait l'opportunisme... de Kautsky déjà en son temps. Sorel préférait Bernstein (qui mit en accord le discour et la pratique) à Kautsky...

Je pense qu'il y a plus de cohérence idéologique entre la CDU et le FDP (voir les verts) qu'avec le reste. Les verts, ce parti de blaireaux prêt à tout faire pour rendre l'individu responsable de la dérégulation dont les dirigeants des verts par leurs libéralisme sociétale puis économqiue furent les grands responsable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Jeu 1 Oct - 21:34

Je n'ai peut être pas été claire alors: j'additionne les différents courants de gauche pour bien montrer que, même s'ils ne sont pas compatibles (pas encore) et donc peu susceptibles de conduire à une alliance au niveau fédéral, LA gauche reste fortement implantée en Allemagne et que par conséquent, sous entendre que les sirènes de la gauche n'ont pas été entendues est faux.
En ce qui concerne le FDP: vu la configuration actuelle (avec Westerwelle à sa tête), le parti a effectivement beaucoup plus d'affinités avec la CDU que tout autre parti. Néanmoins, par le passé, le parti a montré une grande instabilité concernant sa ligne politique et les alliances qui en découlaient (ainsi le FDP a coulé Adenauer en 1963, ouvrant la voie à Erhard mais surtout aux pourparlers en vue d'une grande coalition CDU/SPD qui se concrétisa trois ans plus tard, puis Helmut Schmidt (SPD) en 82, repassant brutalement de l'autre côté). Et il n'est pas impossible, avec une CDU qui se social démocratise, que le FDP prenne ses distances dans quelques temps en se recentrant sur la défense des libertés individuelles qui le rapproche davantage du SPD.
Quant aux Verts, ils ont effectivement accepté une coalition régionale avec la CDU, mais jusqu'ici, il n'y a pas plus de tentation que cela pour aller plus loin.
En Allemagne, de facto, tout le monde est prêt à s'allier avec tout le monde si une part du gâteau est à prendre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Jeu 1 Oct - 21:42

Ta dernière phrase signe de facto la mort de la notion de gauche et de la notion de droite... Pour ma part, je préfère voté pour un parti de gauche hostile au TUE que pour un parti de droite pro-TUE.

Après dire que les verts sont de gauche, voir le SPD reste à prouvé... ce sont deux partis du centre plus branché que la CDU. Non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Invité le Jeu 1 Oct - 21:56

Quand j'utilise le terme "gauche", c'est dans le but de classifier,pas d'émettre un jugement personnel: pour moi le SPD est clairement à droite depuis fort longtemps (Schröder en incarne l'apothéose) et les Verts vont toujours plus loin dans l'intégration au système politique. A la base c'était un mouvement alternatif intéressant qui a permis à beaucoup d'échapper aux sirènes de la RAF; maintenant, plus ça va, plus on va vers l'establishment, en effet.
Malgré tout, en Allemagne, on identifie toujours le SPD à la gauche pour des raisons historiques et identitaires évidentes: le père de Karl Liebknecht et Ferdinand de Lassalle, pour ne citer qu'eux, restent un point d'ancrage du SPD, plus vieux parti social démocrate d'Europe et dont les racines ouvrières sont évidentes. Ca paraît un peu paradoxal, mais après la saignée de militants partis vers Die Linke et la dernière rouste électorale, le SPD semble de nouveau attirer les militants. Un grand ménage est fait à la tête du parti, bref, tout est fait pour restaurer un certain standing de gauche au parti. Ca prendra du temps avant que le SPD soit totalement déconsidéré, chez nous ça va plus vite apparemment...
Quant à ma dernière phrase, elle va effectivement dans ton sens, mais c'est inhérent au système politique allemand de toutes façons...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Allemagne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum