La France et l'Europe s'accusent du «no» irlandais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France et l'Europe s'accusent du «no» irlandais

Message  livaste le Ven 20 Juin - 13:36

vendredi 20 juin 2008, 10h45 | leparisien.fr avec l'AFP

La France et la Commission européenne s'accusent mutuellement d'avoir contribué à la victoire du non au traité de Lisbonne en Irlande, selon des déclarations des deux parties au sommet européen.

Tard dans la nuit, Nicolas Sarkozy a accusé le très libéral commissaire européen au Commerce, le Britannique Peter Mandelson, habitué aux critiques de Paris, d'avoir joué un rôle dans l'évolution de la campagne référendaire en Irlande. «La question de l'OMC a été une question clairement évoquée dans le débat irlandais», a affirmé le président français lors d'un point presse.

Il a ajouté que Peter Mandelson était «le seul» à penser qu'il fallait continuer à négocier un accord alors que «nous n'avons rien obtenu sur les services, rien sur l'industrie (...) et qui conduirait à une baisse de 20% de la production agricole, dans un monde où il y a 800 millions de personnes qui meurent».
«Si on veut accroître la crise irlandaise, il n'y a qu'à en remettre une couche là-dessus et continuer sur un accord complètement déséquilibré à l'OMC», a ajouté le chef de l'Etat français.


Un haut responsable de la Commission européenne lui a vertement répliqué ce matin que «les ministres français des Finances et des Affaires étrangères avaient aussi eu des remarques très négatives».
Il renvoyait à des déclarations de Christine Lagarde et Bernard Kouchner, abondamment reprises et dénoncées par les journaux irlandais pendant la campagne.

Au mois d'avril, la ministre française de l'Economie disait vouloir «pousser» l'harmonisation fiscale européenne, alors que les Irlandais sont très attachés à leur système fiscal, qui, par un taux réduit d'imposition sur les sociétés, a contribué au boom économique de l'île.

Quant au ministre des Affaires étrangères, il s'était exprimé juste avant le référendum, jugeant que les Irlandais seraient «les premières victimes» s'ils rejetaient le traité puisqu'ils avaient «profité de l'Europe plus que les autres».


tout à fait d'accord sur ce point avec Sarkozy !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France et l'Europe s'accusent du «no» irlandais

Message  Invité le Ven 20 Juin - 17:40

Au mois d'avril, la ministre française de l'Economie disait vouloir «pousser» l'harmonisation fiscale européenne, alors que les Irlandais sont très attachés à leur système fiscal, qui, par un taux réduit d'imposition sur les sociétés, a contribué au boom économique de l'île.

si on poussait l'harmonisation vers leur système fiscal, je ne serais pas contre mais , je comprends fort bien qu'ils aient flippés en lisant Lagarde....j'aurais fait de même si j'avais été irlandaise ...!
sinon, interdire de planter des ogm en europe mais les autoriser à l'importation ..... c'est d'une hypocrisie sans fin !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France et l'Europe s'accusent du «no» irlandais

Message  shimmy le Ven 20 Juin - 17:41

si on poussait l'harmonisation vers leur système fiscal, je ne serais pas contre

Et moi, donc !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France et l'Europe s'accusent du «no» irlandais

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum