justice et psychiatrie chez nos voisins anglais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

justice et psychiatrie chez nos voisins anglais

Message  livaste le Ven 4 Sep - 12:05

ROYAUME-UNI
Le tueur cannibale avait trompé les services sociaux
1 réaction | Réagir04.09.2009, 12h15 | Mise à jour : 12h47




L'Angleterre découvre avec horreur qu'un malade schizophrène avait réussi à tromper les services sociaux et psychiatriques à plusieurs reprises avant de commettre deux crimes, dont l'un doublé d'actes de cannibalisme.

Selon deux rapports des autorités sanitaires publiés jeudi soir, Peter Bryan, 39 ans, avait tué son ami en 2004 après avoir été autorisé à quitter un établissement hospitalier de Londres par un personnel non expérimenté.

Il était couvert de sang lorsqu'il avait été trouvé dans l'appartement de sa victime. Quelques semaines plus tard, placé dans un hôpital très sécurisé, il avait tué un patient, en l'étouffant et en frappant sa tête contre le sol.

Des dysfonctionnements au sein des services sociaux et psychiatriques lui ont permis de convaincre le personnel qu'il parvenait à maîtriser son état, qu'il répondait bien à son traitement et qu'il pouvait donc bénéficier d'une plus grande liberté.

«Il y a eu (...) une défaillance du système pour s'assurer que les professionnels chargés de prendre soin de Peter Bryan dans la communauté avaient l'expérience nécessaire pour s'occuper de quelqu'un avec son passé criminel et avec son état complexe», souligne l'un des rapports.

A l'origine, l'homme avait été interné après avoir tué un vendeur à coups de marteau en 1993. Huit ans plus tard, les experts psychiatriques avaient décidé qu'il pouvait vivre en société, sous surveillance. Mais le psychiatre chargé de le suivre n'avait jamais été responsable d'un meurtrier et les services sociaux avaient confié son dossier à un employé «très inexpérimenté».

Accusé d'avoir agressé une jeune fille alors qu'il résidait en foyer, Peter Bryan avait de nouveau été interné mais, au bout de quelques semaines, il avait obtenu une autorisation temporaire de sortie. Le jour du drame, il avait acheté un marteau, un cutter et un tournevis avant de se rendre chez son ami dont les bras et une jambe avaient été tranchés.

Peter Bryan a été condamné à la prison à vie pour les deux meurtres en 2005.
Tous les articles de la rubrique Leparisien.fr


Y aurait il un concours européen pour trouver les plus gros boulets des services psychiatriques ??

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: justice et psychiatrie chez nos voisins anglais

Message  Invité le Ven 4 Sep - 12:34

Celui qu'on appelle Pierrot le Fou en France n'avait-il pas lui aussi trompé les services psychiatriques en se faisant passer pour fou justement?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum