La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 9:30

Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, a dit aujourd'hui son opposition à l'entrée de la Turquie dans l'Europe, assurant que d'autres Européens sont également contre sans oser le dire, et proposé une réflexion pour éviter une "crise ouverte".

"Je souhaite être ici absolument clair sur ce dossier, comme je le serai à Ankara lorsque je m'y rendrai (...) Nous sommes favorables au lien le plus fort entre la Turquie et l'Europe mais sommes opposés à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne", a-t-il déclaré lors d'un séminaire à Paris des 180 ambassadeurs français en poste dans le monde.

Avant son entrée au gouvernement en juin, Pierre Lellouche était favorable à l'entrée de la Turquie dans l'UE. A sa prise de fonctions, il avait admis qu'il n'y avait "qu'une seule politique", celle du président Nicolas Sarkozy, qui est contre.

Le problème n'est pas l'entrée de la Turquie en Europe. ça tout le monde sait que les discussions sont en cours, que le processus sera valider par la réforme des institution de l'UE voulue par Sarkozy et que M. Sarkozy par la réforme de la constitution a rendue impossible une opposition nationale à une cette entrée qui conduira à une immigration massive voir marquera l'acte de décès de notre pays. Malgré cela le problème n'est pas là, le problème est la présence d'une population musulmane dans la terre de l'ancien empereur Constantin. La présence des turques en Turquie est illégitime alors il l'est à plus forte raison dans le reste de l'europe.

De plus, ce n'est pas la Turquie qui ne doit pas rentrée mais nous qui devons redéfinir notre participation à l'union européenne dans le sens d'une Europe des nations.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  guilbert le Lun 31 Aoû - 10:48

[quote="saco"]
La présence des turques en Turquie est illégitime


tu sais que tu es un marrant

guilbert
troll

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 11:11

La présence des Turques en ce que l'on appelle la aujourd'hui la Turquie est illégitime. Il s'agit d'envahisseur qui ont renversé l'empereur Constantin XI, ils ont bénéficié de la complicité de certains européens, d'une certaine lâcheté des nations occidentales de l'époque. Les turques sont des envahisseurs, ils ont parqué les chrétiens et soumis à la dhimmitude. Ils ont aussi fait un génocide des populations arméniennes, aujourd'hui encore ils poursuivent leurs expropriations et des monastères du IV ème siècle en danger. La présence des Turques en ce qu'on appelle Turquie est illégitime. Je pense que ton cerveau est apte à comprendre cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 14:11

Quand la Gauche soutient l’adhésion de la Turquie colonialiste et raciste

C’est le monde renversé : ce sont les partis de gauche qui soutiennent la Turquie, le pire pays colonialiste, raciste aux portes de l’Europe. Les débats lors de ces élections européennes au sujet de l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne sont stupéfiants. Ce sont les partis de Droite et d’extrême-droite qui font campagne (ou semblant de faire campagne comme l’UMP) contre l’entrée de la Turquie en Europe pour la raison de leur culture islamique qui ferait de l’ombre à l’Europe chrétienne de BenoitXVI. Et ce sont les hommes et femmes politiques de gauche et d’extrême gauche, de Martine Aubry à l’ineffable Moscovici pour le PS, mais en passant par l’extrême gauche du soit-disant Nouveau Parti Anticapitaliste de Besancenot qui font la promotion de cette Turquie pourtant peu fréquentable pour des républicains et des démocrates. Quant au Front de gauche, il a gardé le silence.

En effet les griefs sont multiple et rédhibitoires :


D’abord, il est à remarquer que les 70 millions d’habitants en Turquie, en majorité des travailleurs pauvres, sont manipulés par les forces financières mondialistes pour envahir l’Union Européenne afin de créer une tension insoutenable sur l’emploi, ce qui aiderait à casser les Codes du Travail et les institutions de protection sociales européens pour accroître les profits de ces forces financières mondialistes.

Puis il est à souligner la mainmise des forces islamistes sur l’Etat et la société qui semble désormais inéluctable avec le parti d’ERDOGAN.

Enfin les activités colonialistes sanglants de cet état sont à énumérés :


La plus grande partie de l’Arménie est annexée après le génocide de 1915, et surtout les districts d’Ararat et de Kars qui n’ont jamais fait parti de la Turquie mais qui lui ont été cédé par Lénine pour service rendu de destruction de la République indépendante d’Arménie en 1921.

 L’expulsion et les massacres de la population d’origine grecque de 1918 à 1922 (plus de 2 millions de personnes en tout quand même). Smyrne devenue Izmir était au ¾ grecque en Asie Mineure en 1918 et avait été attribuée à la Grèce par le Traité de Sèvres, mais surtout Andrinopole en Europe à la frontière grecque désormais, et devenue Edirne par la grâce de l’armée turque qui expulsa tous ses habitants (à 90% grecs) de l’autre coté de la frontière.

L’expulsion de la presque totalité de la population dite d’origine « assyrienne » de 1950 à 1990, aux environs de 800 000 personnes qui pourtant avaient presque tous fait le choix de l’allégeance à la nation républicaine turque, pratique de la langue turque comprise, mais comme ils étaient chrétiens, ils ont bénéficié de « dragonnades » particulièrement efficaces pour les faire partir.

La colonisation par une majorité de colons turcs avec l’expulsion « en douceur » par diverses mesures d’expropriation de beaucoup de terres appartenant à la population arabe d’origine alaouite et chrétienne du sandjak d’Alexandrette (région d’Antioche) et avec brutalité de la totalité de la population arménienne de l’ancien royaume dit de « Petite Arménie de Cilicie dans cette même région, après l’accaparation de ce sandjak (ou district) en 1939 grâce à la lâche complaisance de la France qui voulait acheté la neutralité de la Turquie face à l’Allemagne.

 Enfin la colonisation avec l’expulsion des habitants grecs par la force de l’armée turque occupant plus du tiers de l’ile de Chypre, en ayant amené dans ses bagages 100 000 colons de Turquie pour renforcer les 100 000 descendants des colons venus des la fin du Moyen Age.

 Et sans oublier la colonisation de la plus grande partie du Kurdistan avec 16 millions de kurdes sous le joug !!!





Tiens c’est curieux, les organisations islamogauchistes qui luttent contre la colonisation des terres palestiniennes par des colons israéliens, certes parfois fascistes et racistes, et qui préconisent de fait la destruction de l’Etat d’Israël, sont bien silencieuses devant ces exactions turques qui perdurent depuis au moins un siècle et qui sont, elles, authentiquement génocidaires, avec toutes les qualifications a minima de massacres systématiques, d’expulsion par la force ou l’intimidation, l’accaparation des terres, etc.

Un peu d’histoire pour comprendre cette situation, histoire que manifestement ne connaissent pas nos politiciens de gauche. Mustapha Kemal, général prestigieux de l’armée turque, a imposé sa dictature en utilisant et en favorisant le sentiment hypernationaliste, raciste et xénophobe de la majorité de la population turque pour se débarrasser des nobliaux de l’ancien régime des sultans et des religieux musulmans particulièrement arriérés.

Mustapha Kemal, profondément athée comme les cadres du mouvement « Jeunes Turc » dont il était issue, considérait les religieux musulmans et les préceptes religieux comme un obstacle à la modernité de son pays. Mais, bien qu’il appela « laicité », les mesures anticléricales féroces qu’il prit en référence à la France, il n’institua pas un état laïque comme on l’entend en France mais un état anticlérical qui asservit les clercs musulmans à l’Etat.

Celui-ci nomme les imams, leur donne un statut de fonctionnaires rémunérés directement par l’état. Les préfets contrôlent systématiquement leurs prêches, l’Etat entretient les lieux de cultes et les institutions de formation des imams. Ce n’était donc pas la laïcité au sens où nous l’entendons, avec séparation des églises et de l’état. A titre de comparaison, cette organisation de la religion musulmane ressemble beaucoup à l’organisation de la Constitution Civile du clergé de 1791 cher à l’Abbé Grégoire, et démantelée par la première séparation de l’Eglise et de l’Etat institué par un décret de Boissy d’Angls en 1795.

Cette mainmise de l’Etat turc sur la religion musulmane s’accompagna de mesures brutales ou insidieuses pour éliminer effectivement toute autre religion sur le territoire (le génocide des arméniens et l’expulsion des survivants continua jusqu’en 1922. Mais les massacres style dragonnades et les expulsions plus ou moins déguisées des chrétiens continuèrent jusqu’à une période récente pour les assyriens et arabes chrétiens)

Il ne faut donc pas s ’étonner qu’un puissant mouvement islamique prenne désormais dans la société turque le relais de cet ultranationnalisme raciste et xénophobe anticlérical pseudo laïque. Il n’y pas eu en tout cas de personnalités politiques de Gauche en France pour dénoncer le Premier ministre Erdogan, connu en Turquie comme auteur d’une pièce de théâtre intitulée Maskomia, dans laquelle est dénoncée le complot judéo maçonnique et bolchevique de la même manière que dans la Charte du Hamas !!!

Il est vrai que pour le MRAP, la LDH et maintenant Pena Ruiz, ce n’est pas conséquent quand cela vient d’un « islamique modéré » qui veut pourtant nterdire la nomination du Premier ministre danois comme secrétaire général de l’OTAN pour la raison qu’il ne s ’est pas opposé à la publication des caricatures de Mahomet dans son pays. Seules comptent donc à leurs yeux les condamnations de l’Etat d’Israel. Ben voyons.




Mais pour le militant de gauche indécrottable que je suis, il ne peut y avoir adhésion de la Turquie tant :


- Qu’il n’y ait pas de sa part réparations financières et territorial (dont au moins le district d’Ararat, coeur symbolique de l’Arménie) à la République d’Arménie.

- Tant qu’il n’y a pas restitution d’au moins la moitié du territoire occupée par l’armée turque à Chypre et le retour des colons en Turquie qu’ils ont amené avec eux

- Tant qu’il n’ y a pas autodétermination du peuple kurde vivant à l’intérieur de ses frontières coloniales comme le préconisait le Traité de Sèvres de 1920

- Tant qu’il n’y a pas restitution d’une partie au moins du sandjak d’Alexadrette à la Syrie, celle en tout cas autour d’Antioche où vivent encore une majorité d ’Arabes pro-syriens, alaouites et chrétiens.

- Tant que dans le Code Pénal turc ne soit pas abolies toutes les lois et décrets discriminatoires, contre la liberté d’expression et les libertés démocratiques et religieuses.

- Tant que les forces islamiques ne sont pas démantelées.


Mais les forces financières mondialistes ont besoin de cet état peu recommandable à tout point de vue pour asservir l’Union européenne en faisant disparaître notre laïcité, qui elle est de nature émancipatrice et nos lois sociales allant de pair avec nos services publics. C’est sans doute pour tout cela qu’Obama, qui est l’autre face de Bush dans la défense du capitalisme libéral mondialisé à dominance anglo-saxonne, soutient la Turquie pour son entrée dans l’Union Européenne, en donnant par la même occasion des gages aux islamistes « dits modérés » par le soutien au port du voile islamique dans l’espace public.(cf discours du Caire)

Et pourquoi s’en priverait-il puisque se trouvent en France les idiots utiles à souhait de la Gauche qui soutiennent sans état d’âme un état islamique, raciste et colonialiste ?


Joseph SEMET

PS : Pour avoir des compléments d’information sur la soit-disante laïcité turque et sur les dérives de son hypernationalisme, consultez l’article 14 sur la nation et l’article 6 sur la laïcité de BOUDRAS-CHAPON sur le site : http://laicite.republique.free.fr

http://www.ripostelaique.com/Quand-la-Gauche-soutient-l.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  guilbert le Lun 31 Aoû - 17:44

saco a écrit:La présence des Turques en ce que l'on appelle la aujourd'hui la Turquie est illégitime. Il s'agit d'envahisseur qui ont renversé l'empereur Constantin XI, ils ont bénéficié de la complicité de certains européens, d'une certaine lâcheté des nations occidentales de l'époque. Les turques sont des envahisseurs, ils ont parqué les chrétiens et soumis à la dhimmitude. Ils ont aussi fait un génocide des populations arméniennes, aujourd'hui encore ils poursuivent leurs expropriations et des monastères du IV ème siècle en danger. La présence des Turques en ce qu'on appelle Turquie est illégitime. Je pense que ton cerveau est apte à comprendre cela.

et les romains ont envahi la Gaule et les français d'aujourd'hui sont illégitimes etc tu sais que je connais un bon médecin pour les cas comme toi Twisted Evil

guilbert
troll

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mar 1 Sep - 12:43

Tu devrais lui rendre visite... Si tu aimes les turques, tu as qu'à partir non pas chez eux mais avec eux loin des terres d'Asie Mineure.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Georges le Mar 1 Sep - 18:49

Inutile de se casser la tête, la Turquie rejoindra l'Europe, mais pas avant 10 ou 15 ans, tu as du temps devant toi pour t'y habituer.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  patriote reformiste le Mar 1 Sep - 18:56

Je me réjouis de voir l'évolution du ministre des affaires européennes et espère qu'il saura tenirce langage de fermeté tout en prenant les decisions qui y sont afférentes en vue de mettre fin au financement public de l'adhesion Turque.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mar 1 Sep - 21:25

Georges a écrit:Inutile de se casser la tête, la Turquie rejoindra l'Europe, mais pas avant 10 ou 15 ans, tu as du temps devant toi pour t'y habituer.

C'est pour cela que je parle de fausse question puisque moi, je suis pour le départ ou la rénégociation des traités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  shimmy le Mer 2 Sep - 5:49

patriote reformiste a écrit:Je me réjouis de voir l'évolution du ministre des affaires européennes et espère qu'il saura tenirce langage de fermeté tout en prenant les decisions qui y sont afférentes en vue de mettre fin au financement public de l'adhesion Turque.

Tu parles d'une évolution : c'est de la langue de bois!
Faut pas affoler les Français, bientôt il sera trop tard, les négociations seront trop avancées pour pouvoir faire machine arrière......

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  patriote reformiste le Mer 2 Sep - 8:09

Le Président Sarkozy a donné des assurances en ce qui concerne l'adhesion de la Turquie, assurances que la droite a repris devant les électeurs à l'occasion des élections européennes.

Dès lors, attendons desormais de voir comment vont evoluer les negociations avant de pouvoir se determiner et mettre au jugement des français les orientations prises par le Gouvernement.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mer 2 Sep - 9:01

on utilisera l'UE comme raison à son adhésion ; ce sera la faute à l'UE pour ensuite vouer ses louanges pour autres choses .... ça a toujours été ainsi quand l'UE est concernée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  shimmy le Mer 2 Sep - 11:57

Si on ne voulait pas de la Turquie en Europe, il fallait mettre son veto à la poursuite des négociations!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  patriote reformiste le Mer 2 Sep - 12:11

Exactement.

Lors de son élection, Nicolas Sarkozy ainsi que la majorité s'était engagé sur le veto à cette adhesion....ayant reçu confirmation par les français à l'occasion des élections européennes, il convient que le Président Sarkozy cesse de rappeler la ligne politique de la France et mette ses agissements en terme de diplomatie européenne avec les attentes des français.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Georges le Mer 2 Sep - 12:16

patriote reformiste a écrit:Le Président Sarkozy a donné des assurances en ce qui concerne l'adhesion de la Turquie, assurances que la droite a repris devant les électeurs à l'occasion des élections européennes.

Dès lors, attendons desormais de voir comment vont evoluer les negociations avant de pouvoir se determiner et mettre au jugement des français les orientations prises par le Gouvernement.

Sarkozy peut raconter et prometre tout ce qu'il veut sur son refus de l'entrée de la Turquie dans l'UE, dans huit ans, il ne sera plus président; et comme l'entrée de la Turquie ne se fera pas avant une bonne dizaine d'années, ce sera le problème de son successeur.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  patriote reformiste le Mer 2 Sep - 13:06

C'est donc bien à l'occasion des prochaines presidentielles qu'il faudra, d'une part, évaluer la politique qu'il aura conduite et d'autre part exiger des garanties en matière de nécessités nationales et de conceptions européennes.

On ne peut pas d'une part affirmer que la Turquie n'a pas à adherer à l'Union Européenne quand, dans le même temps, l'UMP vote au Parlement Européen, les crédits de préadhesion.

Il est temps de retrouver et d'exiger de la coherence tant dans les declarations que dans la politique conduite.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 35
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mer 2 Sep - 13:35

Comme je l'ai dit plus haut, la question de la Turquie n'est pas centrale. La question centrale est de redéfinir notre approche européenne par une europe des nations à géométrie variable. L'UMp joue la démagogie sur le sujet. La vraie question était le traité de Lisbonne (L'UMP est pour), la réforme de la constitution qui supprime le réferundum obligatoire (là encore l'UMP s'est illustré), la défense de l'union européenne dans le cadre de l'OTAN et la place de la Turquie dans ce cadre (là encore bravo l'UMP) et enfin le vote des crédits. Après, je laisse volontier ce qui veulent rester UMP de force croire que c'est l'Europe qui va nous imposer la Turquie... On appelle ça de la consonance cognitif et ça précède la normalisation sans supprimer les contradictions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  shimmy le Mer 2 Sep - 17:03

Sarko a dot à Villiers que l'islamisation de la France était inéluctable.....c'est vrai qu'avec un président comme lui, on a du souci à se faire !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  shimmy le Mer 2 Sep - 17:17

Sarko a dit à Villiers que l'islamisation de la France était inéluctable.....c'est vrai qu'avec un président comme lui, on a du souci à se faire !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mer 2 Sep - 17:36

peut-être qu'il est de toutes manières trop tard pour faire marche-arrière tout simplement .... d'où le mot "inéluctable" .... + de 30 ans d'immigration massive passée sous "silence" ca ne se règle pas en un claquement de doigts et , quelque soit le dirigeant de ce pays nous ne pourront pas faire machine arrière ; la déclaration universelle des droits de l'homme nous colle à l'arrière-train .....

Article 2
Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

même si nous voulions limiter drastiquement l'immigration , il serait quasi impossible de la freiner .... seul le changement radical de certains acquis ,pour en limiter l'attractivité migratoire ,doit donc être mis en place !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  guilbert le Mer 2 Sep - 17:39

si tu veux régler ce problème une seule solution ,plus d'allocations familiales après le troisième enfant et ceci pour sauver la planète de la surpopulation

guilbert
troll

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mer 2 Sep - 17:50

non, plus d'allocations du tout à tous les immigrés entrants .... on est déjà en retard question natalité ; celles qui en font le plus ne sont certainement pas les féministes de ce forum ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  guilbert le Mer 2 Sep - 17:58

ce serait alors de la discrimination

guilbert
troll

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 14/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Invité le Mer 2 Sep - 18:01

non, en Espagne pays socialiste ;l'automne dernier pour le ramassage des olives ils ont fait de la préférence nationale en embauchant les chômeurs espagnols au lieu des travailleurs saisonniers habituels..... ils ont offert de payer 3 ans de chômage aux immigrés régularisés en échange d'un retour au bled ....avec promesse qu'ils puissent revenir au terme de ces 3 ans ...!

je ne vois pas en quoi refuser des aides sociales aux étrangers est de la discrimination ; ces deniers viennent de nos impôts ! on devrait avoir un référendum à ce sujet d'ailleurs !(qui ne se fera jamais bien entendu !!! Razz )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  shimmy le Mer 2 Sep - 18:04

guilbert a écrit:ce serait alors de la discrimination

Non, de la préférence nationale, qui est appliquée par beaucoup de pays !

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fausse question de l'entrée de la Turquie...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum