Liberté d'expression?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 8:24

Dans un éditorial publié lundi, le grand quotidien suédois Aftonbladet persiste et signe : l’article intitulé « On vole les organes de nos fils» a reçu le feu vert du rédacteur en chef Jan Helin car il soulevait « des questions intéressantes ». Malgré les exhortations des autorités israéliennes, l’article n’a pas été condamné. En Israël, les propos du journal suédois sont considérés comme d’odieuses éructations antisémites.

« Je ne suis pas un nazi. Je ne suis pas antisémite ». Le rédacteur-en-chef d’Aftonbladet n’en démord pas. L’article publié la semaine dernière, affirmant que des soldats israéliens capturent des jeunes palestiniens pour vendre leurs organes, n’est pas un brûlot raciste contre Israël, se défend-il.

« Je suis un rédacteur-en-chef responsable, j’ai donné le feu vert pour cet article parce qu’il soulevait d’intéressantes questions ». Un véritable « scoop » en somme. Sur le banc des accusés : l’une des plus grandes armées du monde. Son crime : un vaste trafic d’organe. Un scénario à faire pâlir d’envie Mickaël Connelly ou Jean Christophe Grangé.
Pour que la fiction rejoigne la réalité, le journaliste suédois Donald Bostrom s’est appuyé sur le témoignage de la famille d’un jeune palestinien, Bilal Ahmed Ghanem, mort pendant la seconde Intifada en 1992. Selon la famille, le corps du jeune garçon n’a été rendu que quelques jours après sa mort, balafré d’une large entaille du ventre jusqu’au menton.

Vu des kiosques de Stockholm, l’affaire est si vendeuse que deux autres journalistes partent sur le terrain. Dimanche, dans un autre article, ils défendent la position de leur collègue, jetant un peu plus l’anathème contre Tsahal.

Mais les fins limiers d’Aftonbladet sont contrariés de ne pouvoir apporter de preuves à leurs allégations. « [L’histoire du trafic d’organe] doit faire l’objet d’une enquête, soit pour faire taire les rumeurs palestiniennes, soit pour mettre fin à ce commerce des corps », explique Donald Bostrom, en panne d’argument. Sans se justifier, il lie les méfaits de Tsahal avec le réseau criminel démantelé au New Jersey les semaines passées.

La bouffonnerie médiatique aurait pu s’arrêter là. Bien banalement, la soif de sensationnel a conduit à une bavure journalistique. Mais cette fois, les accusations sont lourdes. Trop lourdes. Alors que les autorités suédoises jettent de l’huile sur le feu, l’opinion publique israélienne, elle, s’est vite embrasée.

Joute diplomatique entre la Suède et Israël

« Si je devais passer mon temps à rectifier tous les propos fantaisistes des médias, alors je ne ferais plus grand-chose d’autre ». Le ministre des affaires étrangères de Suède, n’a pas donné suite aux adjurations d’Israël. A la différence de l’ambassadrice suédoise à Tel Aviv, Carl Bildt a refusé de condamner l’article. Son argument : la liberté d’expression.

Pour les autorités israéliennes, cette « liberté d’expression » a bon dos. Dès mardi, le ministère des Affaires étrangères Avidgor Lieberman a qualifié les propos du journaliste suédois « d’hystérie raciste à son pire niveau ». Le Premier ministre Netanyahou a menacé le journal Aftonbladet de suspendre les accréditations de journalistes en Israël. Et la visite du ministre Carl Bildt en Israël qui aura lieu la semaine prochaine risque d’être orageuse...

« Cela dépasse toutes les proportions »

Les juifs de Suède ne l’entendent pas de cette oreille. Dimanche, la présidente du conseil officiel des communautés juives de Suède, Lena Posner, a épinglé la demande d’excuse officielle réclamée par Israël.

«Israël a crée un gros bazar. […] Personne n'avait remarqué l'article - qui est, par ailleurs, antisémite et absolument mensonger, argumente Lena Posner, - il avait été enterré dans les dernières pages de Aftonbladet […]».

Ce tacle contre Israël peut surprendre. Pour la dirigeante communautaire, ils s’agit surtout d’enrayer la surenchère belliqueuse entre les deux pays. Car les 18 000 juifs du royaume seraient les premières victimes d’une dégradation des relations bilatérales.

« Le gouvernement a son intérêt à dire cela mais ce sont nous qui vivons en Suède, renchérit Lena Postner, faisant référence aux propos d’Avigor Lieberman, qui avait comparé le silence de Stockholm sur l’article à la torpeur suédoise pendant la Seconde guerre mondiale L’atmosphère est effectivement anti Israël, mais de nombreux autres pays critiquent l’activité israélienne. Le fait de parler de la Shoah à chaque fois ne nous aide pas… »

Le retour des crimes rituels

Avec la Suède, Israël ne prend les mêmes gants. Car sous couvert de « liberté d’expression », l’article vilipendé ressuscite les accusations de crimes rituels dont seraient coupables les juifs de temps immémoriaux.

« Au Moyen-Age, on répandait des diffamations accusant les juifs de préparer le pain azyme de Pâques avec du sang d'enfants chrétiens, et aujourd'hui ce sont les soldats de Tsahal qui sont accusés de tuer des Palestiniens pour prélever leurs organes », a fait valoir le ministre des Finances israélien Youval Steinitz.

Pour protester contre le retour de ces crimes fantasmés, des citoyens israéliens veulent mettre à l’index les produits suédois. Une pétition a d’ores et déjà été lancée contre les produits Ikea.

De son côté, le quotidien Yediot Aharonot a opté pour l’humour en publiant lundi 24 août un article intox. « Le rapport d'enquête spécial du Ynet a révélé pour la première fois quelle était la botte secrète du saumon au vinaigre suédois. Des résultats effroyables ont montré que l’ingrédient secret était prélevé sur des champignons présents sur les pieds d’innocents pêcheurs norvégiens. »

Ce qui est très dommage, c'est qu'on peut dire à peu près n'importe quoi sur n'importe quelle armée du monde qu'elle soit d'ailleurs russes, américaines ou autres mais qu'on ne peut rien dire sur la gentille armée du gentil petit Etat israëlien.

Il y a le droit de faire des reportage et le rôle de la presse n'est pas d'attendre les décisions de justice pour s'exprimer. Elle ne le fait pas pour les autres pays en particulier pour la Russie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 8:38

enfin Saco , il ne faut pas non plus confondre liberté de la presse et droit de diffuser officiellement des rumeurs qui vont alimenter les tensions .
Tu sais parfaitement quil est stupide de prétendre qu'un pays prélève de sorganes sur des morts rammassés dans les rues ou sur les champs de combat , pour prélever des organes tu sais parfaitement que le mourant soit maintenu dans certaines conditions médicales , que seul le cerveau soit mort , mais que le corps soit maintenu en vie .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 8:44

on le prétend pour la Chine, la Russie ou le Brésil sans que ça fasse plus de polémiques que ça... Pour le reste, il est évident que la collecte d'organe sur des morts est une bêtise par contre sur des mourants, elle a été avéré dans des conflits si ma mémoire est bonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 8:46

Des prisonniers serbes ont eu certains organes internes prélevés et vendus par des Albanais pendant la guerre du Kosovo, selon des accusations portées dans un livre qui vient de paraître, écrit par Carla Del Ponte, l’ancienne célèbre Procureur Générale au TPI.

Carla Del Ponte, qui a quitté ses fonctions en janvier comme Procureur Général au Tribunal de la Haye établi pour juger les crimes commis dans les guerres des Balkans dans les années 90, a dit que des enquêteurs ont trouvé une maison en Albanie qu’on suspecte d’avoir servi de laboratoire pour un commerce illégal d’organes dirigé par des Albanais sous le contrôle de l’Armée de Libération du Kosovo. Il est prévu que la mission de ce Tribunal se termine fin 2008.

Ce trafic d’organe aurait bénéficié à l’actuel « premier ministre » du Kosovo, à l’époque à la tête de l’Armée de Libération du Kosovo, Hashim Thaci, que les puissances US/UE ont placé à la tête de ce gouvernorat OTAN/UE.

Selon Carla del Ponte, ces accusations ont été faites par plusieurs sources, dont l’une d’entre elles a «personnellement fait une livraison d’organe» à l’aéroport albanais pour que cet organe soit transporté à l’étranger, et «a confirmé l’information rassemblée directement par le Tribunal ».

Selon les sources, des hauts responsables de l’Armée de Libération du Kosovo avaient connaissance de ce trafic, un système bien rodé, par lequel des centaines de jeunes serbes ont été transportés par camions du Kosovo jusque dans le Nord de l’Albanie, où ils subissaient des prélèvements d’organes. Carla Del Ponte fournit dans son livre d’horribles détails de ce trafic d’organes, notamment comment certains prisonniers ont été recousus après qu’on leur ait prélevé un rein.

« Les victimes, un rein en moins, étaient alors de nouveau enfermés dans leurs baraquements, jusqu’à ce qu’ils soient tués pour prélever d’autres organes vitaux. Ainsi donc, les autres prisonniers avaient connaissance du sort qui les attendaient, et, selon la source, suppliaient, terrifiés, qu’on les tua immédiatement » écrit Carla Del ¨Ponte.

Selon l’ancien ministre de la justice serbe Vladan Batic : «si ses accusations sont vraies alors ce sont les crimes les plus monstrueux depuis l’époque de Mengele *, et on doit en faire une priorité non seulement au niveau du système judiciaire national, mais au Tribunal International de la Haye. »

Le livre mentionne également une visite faite par des enquêteurs du Tribunal dans une maison au sud de la ville albanaise de Burrel, où ils ont trouvé des traces de sang couvrant une zone étendue de même que du matériel médical.

« Les enquêteurs ont trouvé des compresses, des seringues ayant déjà servi, des fioles vides de médicaments dont certains étaient des relaxants musculaires souvent utilisés lors d’opérations chirurgicales ».

Le Bureau des Enquêtes pour Crimes de Guerre de Serbie a annoncé avoir ouvert sa propre enquête suite à la révélation de ce monstrueux trafic d’organes, de véritables crimes de guerre. A Belgrade, une association de familles de disparus serbes lors de la guerre du Kosovo, et qui jusqu’à aujourd’hui n‘ont pas été retrouvés, a annoncé qu’elle allait porter plainte contre Carla Del Ponte pour n’avoir rien fait lorsqu’elle était en poste à la Haye alors qu’elle avait connaissance de ce scandale.

Source de l’info : un article de Harry de Quetteville à Berlin et Malcolm Moore à Rome « Serb prisoners were stripped of their organs in Kosovo war », publié dans le quotidien britannique The Télégraph 11/04/08 www.telegraph.co.uk
Le Livre en question « "The Hunt: Me and the War Criminals", Carla Del Ponte, Edition Feltrinelli, en italien. Une version anglaise est prévue et sera publiée en janvier 2009. Ce livre porte également sur le Tribunal International établi pour les crimes commis au Rwanda.

*Mengele : médecin nazi qui a supervisé d’horribles expérimentations pour la plupart mortelles faites sur des prisonniers à Auschwitz-Birkenau, et aux sélections pour les chambres à gaz. Responsable de la mort de 400 000 personnes, il a néanmoins réussi à fuir en Amérique Latine et y a vécu sous un nom d’empreint jusqu’à sa mort en 1979.

Premier exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 8:47

Pour la Chine je crois me souvenir qu'il s'agissait non de combattants mais de condamnés à mort , aprait il , volontaires . C'est donc une autre question morale dont il est question .
Pour la Russie , je n'ai rien lu de tel .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 8:51

Je crois que ce genre d'accusations va s'étendre dans tous les conflits , je crois que nous n'avons pas les moyens de vérifier ces accusations .
Quelle est la part de véritéqu'elle est la part de propagande et de désonformation ??

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 8:52

Tu récupères des blessés et il meurt. Tu récupères des organes en maintenant les conditions de vie artificielle. techniquement c'est possible et ça déjà été fait au moins en Serbie. Il ne s'agit pas de ramasser les morts... et de trafiquer leurs organes (nous sommes d'accords techniquement c'est impossible).

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 8:57

c'est pas si simple que cela , si tu récupères un blessé dans n'importe quelles conditions , tu as toutes les chances pour qu'avec l'organe tuproposes également des tas de maladies .
Ce n'est pas pour rien que tous les mourants ne sont pas " bons " pour servir les transplantations .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 9:00

Toujours d'accord mais cela n'empêche d'effectuer ce genre de chose avec ce qui sont bons... Tout dépend en fait du malade. Une guerre est aussi toujours un bon moyen pour couvrir ce genre de trafic car on ne regarde pas ou peu les origines de la mort, on ne fait pas d'autopsie comme on le fait dans les pays en "paix".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 9:21

c'est vrai il n'y a pas d'autopsie en temps de guerre , ce qui veut dire aussi que les organes prélevés peuvent l'être sur des combattants malades , par exemple atteints d'un cancer , et que les organes prélévés et vendus , seront porteurs de cellules malades qui se propageront .


Dernière édition par livaste le Lun 31 Aoû - 12:14, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 9:23

Les cancers sont rares chez les jeunes hommes si on excepte certains concerts comme les lymphomes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  livaste le Lun 31 Aoû - 9:32

j'ai pris cancer , j'aurais pu prendre aussi d'autres maladies comme le sida , la tuberculose , etc .
Et tu oublies que le cancer frappe même des jeunes hommes , il suffit de fréquenter les centres anti cancéreux pour s'apercevoir que même les jeunes en souffrent , et que la maladie est même plus virulente chez eux .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Invité le Lun 31 Aoû - 9:54

Normal, le renouvellement cellulaire est plus rapide que chez les vieux. La cancer comme pathologie de la cellule vivante est moins fréquent chez les jeunes mais si tel est le cas, la maladie est plus rapide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberté d'expression?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum