Philippe de Villiers s'est perdu....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Mer 19 Aoû - 8:05


Ancien conseiller de Philippe de villiers, Paul-Marie Coûteaux regrette, sans la blâmer, sa décision de rallier la majorité. Pour lui, la reconquête de l'électorat national doit plus passer par les milieux intellectuels que par des élus inféodés au jeu politique.

Marianne2.fr : Comment expliquez-vous la décision de Philippe de Villiers de rallier la majorité présidentielle ?
Paul-Marie Coûteaux : Je désapprouve cette décision mais sans acrimonie : il est perdu ! Ayant abandonné toute ambition nationale, il se rabat sur le niveau local. La perspective des régionales lui permettrait de se maintenir et il espère sauver ses fiefs en se ralliant au moment de la réforme des territoires.

Etait-il affaibli politiquement ?
Bien au contraire ! L'Europe a du plomb dans l'aile : l'arrivée massive d'eurosceptiques lors des dernières élections ou le jugement de Karlsruhe vont plutôt dans le sens de son combat pour une France forte dans l'Union européenne.

Quant à la politique de Nicolas Sarkozy, entre les propositions de Nadine Morano sur la famille et le ralliement à l'OTAN, il n'y a rien qui puisse satisfaire M. de Villiers. Je ne vois aucune raison théorique à cette décision : je pense qu'il a abandonné la politique dans sa version noble et cédé, par facilité, à la «prééminence absolue de la politique départementale» que moquait le général de Gaulle.

L'électorat nationaliste capté par le Mouvement pour la France va-t-il suivre Philippe de Villiers ?
Les élections européennes ont montré que, en France en tout cas, cet électorat était très démobilisé, comme peut l'être celui de Jean-Pierre Chevênement. Il s'est éparpillé : un peu à l'UMP, un peu au Front national... Mais il est majoritairement désorienté et je ne pense pas qu'il suive Philippe de Villiers en se ralliant à Nicolas Sarkozy.



Qu'est-ce qui explique selon vous cette désorientation ?
Ce mouvement manque d'incarnation : Philippe de Villiers l'incarnait très mal et Nicolas Dupont-Aignan le fait de façon imparfaite. De même pour l'électorat républicain qui, hier partisan du MRC ou de Charles Pasqua, ne trouve plus de repère politique.

Comment le mouvement nationaliste pourrait-il selon vous retrouver une incarnation politique ?
Je pense que le «Risorgimento» ne viendra pas d'un homme politique : le mouvement doit retrouver ses racines intellectuels. La vie d'élu prend bien trop de temps et oblige à s'égarer dans des préoccupations électorales qui ont fait le nid du dégoût de la politique. La figure dont a besoin ce mouvement n'est pas forcément issue d'un parti : certaines professeurs d'université, comme Jacques Sapir, ou des personnalités issues de la Fondation Marc Bloch ont la carrure et l'assise intellectuelle pour être de nouveaux repères.


Quand on dit que quelqu'un est perdu ou qu'il s'est égaré... c'est une manière polie depuis Mazarin, Machiavel jusqu'à Debord, de dire qu'il s'est trahi et qu'il est minable.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Mer 19 Aoû - 8:36

P2V va à la soupe pour récupérer la Vendée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Mer 19 Aoû - 8:40

Il a déjà la Vendée (conseil général). C'est que dans le cadre de la réforme des Collectivités locales voulues par Sarkozy, la Vendée en tant que découpage administratif va disparaître au profit de la région et de l'intercommunalité (les deux pilliers). La réforme constitutionnel du même Sarkozy (ou destruction organisée de notre constitution) a déjà ouvert la voie. Philippe de Villiers espère juste être représentée à la région (conseil régional) car les pays de la Loire sont une des quatre région que l'UMP peut espérer reconquérir selon ses propres pronostiques.

La réforme voulue par Sarkozy qui sera valide ouvre la voie à un scrutin à un tour car pour l'instant il est pas possible de gagner avec 30%. Mais cela sera valide qu'en 2014. Autrement dit, Sarkozy table sur un éclatement de la gauche et du champs politique pour remporter les régions avec 30% de 50% de l'électorat en 2014. Il ne cherche sans doute pas pour l'instant à gagner les régionales car il sera facile d'accuser le ps (les idots utiles) de creuser les déficits alors que l'on va mettre de nouveaux transferts de compétences aux régions (venant des départements comme de l'Etat).

Philippe de Villiers est intégrer au logiciel UMP. Il ne vise pas la tête de la région mais quelques sièges pour soutenir sa chère Vendée. Aussi chimérique que stupide. Traitre?

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Sam 22 Aoû - 12:00

La situation est la suivante :

Les regionales vont être remportées par la majorité qui se presentera uni face à une gauche aux bilans plutôt negatifs et enlisées dans des divisions infinies.

Soit on refuse de participer à un comité de liaison en charge d'élaboration des projets et on part dans ce cas en autonomie dans certaines regions si les militants font preuve de determination et de courage pour monter une liste de droite indépendante...C'est ce qui se fera dans les regions où cela s'avère nécessaire où celles dans lesquelles l'UMP refuse de prendre en consideration les idées du MPF.

Refuser d'y participer n'empêchera pas la droite de l'emporter sans que le MPF n'obtienne le moindre élu.

Y prendre part permet d'une part de reconquérir les regions, d'inclure ses valeurs plutôt que de laisser aux autres le soin d'élaborer les axes de gestion qui s'appliqueront en region si la droite l'emporte et d'obtenir des élus.
Refuser d'y prendre part aboutit à l'isolement, l'absence d'élus qui seront pourtant nécessaire lors de l'octroi des parrainnages et de la diffusion des idées du MPF....

Voilà la réalité....Peut être est elle dure, peut être elle inconfortable mais le MPF ajuste son positionnement aux réalités plutôt que de vivre dans l'idéalisme.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Sam 22 Aoû - 21:53

Selon, l'UMP dans le meilleur des cas, en comparant sur la faiblesse du front national et une division à gauche, la majorité peut emporter 6 régions. Les chances de la majorité ne sont pas négligeable en Pays de la Loire car seul la Loire-atlantique est ancrée à gauche et les 3 autres déparetments sont plutôt de droite.

Peut-on parler de victoire?

Je ne vis pas dans l'idéalisme. Je pense juste que je préfère voter FN ou DLR qui ont un positionnement plus clair que le MPF (à mon sens).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Dim 23 Aoû - 8:00

Certes mais DLR n'aura aucun élus regional quant au FN, l'évolution de l'échiquier amènera Marine à intégrer la majorité doucement ou à disparaître.

D'ailleurs, aux regionales, je crois que le FN perdra un certain nombre d'élus regionaux pour plusieurs raisons.

D'abord, atteindre le seuil de 10% nécessaire à la capacité de se maintenir au second tour et d'avoir des élus sera difficile à atteindre et ensuite en dessous de ce seuil, même avec un resultat significatif personne n'acceptant de fusionner ou de passer un accord, ils seront privés d'élus.

Par conséquent, ce positionnement, certes confortable ne peut aboutir au succès dans le contexte politique actuel.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Lun 24 Aoû - 7:27

Dans le meilleur des cas... je te le prédis en me basant sur certaines déclarations de dirigeants UMP, le bilan est de 6 régions pour la droite et 16 régions pour la gauche en France métropolitaine. On ne peut parler de victoire. Il suffit pour cela de regarder les résultats des municipales et des européennes... pour se faire tout de suite une idée de la carte électorale.

La situation du FN est assez paradoxale car les forces contradictoires qui la composent sont entrain de quitter le navire et de créer des clubs et partis et en même temps Marine Le Pen a plutôt une bonne image. Je crois que les résultats du FN ne seront pas homogènes. Je pense qu'il fera des percées dans certaines régions de France.

Dans le languedoc, la situation est claire. Si la gauche choisit Frêche, il n'y aura pas de second tour ou un second tour symbolique. Ce qui doit normalement renforcé ce qui veulent faire une liste autonome de l'UMP.

Pour ma part, je ne crois pas que Marine Le Pen se ralliera à l'UMP à long terme sauf peut-être à titre personnel. L'essentiel de la base militante souverainiste et nationaliste est très hostile à l'UMP qui fait dans tous (je dis bien dans tous) une politique contraire aux intérêts de la France.

Quatre régions qui pourraient basculer de gauche à droite



Comme indiqué plus haut, la baisse du poids électoral du Front National pourrait l’empêcher de se maintenir au second tour dans de nombreuses régions et ainsi faire évoluer l’équilibre gauche-droite de 2004. Trois régions sont directement concernées par ce scénario : Champagne-Ardenne, où l’absence du FN devrait offrir la victoire à une droite qui a recueilli 53,5% des voix exprimés à l’occasion des élections européennes, et, dans une moindre mesure, Basse-Normandie et Centre, où la gauche a eu le 7 juin une avance très mince par rapport à la droite (respectivement 50,5% et 50,9% des suffrages).

Une quatrième région, Pays-de-la-Loire, présente pour sa part une situation assez étonnante, puisque, alors que la droite parlementaire a recueilli un total de voix faible au niveau national, les listes de droite ont mieux réussi que les candidats de droite à l’élection présidentielle de 2007. La présence de François Fillon, personnalité politique locale et tête de liste UMP à l’élection régionale de 2004, à la tête du gouvernement, le positionnement politique de Christophe Béchu, tête de liste UMP à l’élection européenne en 2009, et la plus forte mobilisation des électeurs de droite dans un scrutin fortement abstentionniste, pourraient en partie expliquer l’inversion du rapport de force depuis 2004 : au second tour, la gauche, emmenée par Jacques Auxiette avait devancé la liste de François Fillon, de 4 points (52% contre 48%, le FN n’ayant pas obtenu un score assez élevé au premier tour pour se maintenir) alors qu’aux européennes, le total droite atteint 52% des voix, contre 48% à la gauche.

Il n'y a qu'en Champagne-Ardennes que la droite parlementaire envisage de gagné. Les bons résultats au niveaux locaux ne sont pas dus à M. Fillon (qui s'est éloigné du débat régional suite à sa défaite de 2004) mais à M. Béchu qui a ouvert au centre et aux centre-gauche. Les électeurs du centre et du centre-gauche seront déterminants. L'arrivée de M. De Villiers est donc à double tranchant.

Pour ce qui est du FN. Il y aura un reflux jusqu'aux élections présidentielles. Il convient de les préparer.

Patriote, il faut que tu comprennes une chose. Autant je suis pour qu'il y est un rassemblement de tous les souverainistes et nationaux. Autant, je ne suivrais jamais les rapprochements avec la majorité.

A court terme, le MPF va se retrouver dans la situation du PCF. c'est à dire avec des élus qui ne tiennent que par la bonne volonté de l'UMP, ruiner au niveau de l'idéologie et sans cohérence au niveau de l'opinion publique. Il n'y a qu'à voir pour cela le nombre de militants MPF qui partent soient vers l'UMP, soit vers des partis moins inféodés à la majorité (DLR, Fn, autres...).

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Lun 24 Aoû - 9:12

EN Languedoc, il y a une foirte probabilité que la gauche choisisse Frêche compte tenu qu'il est le sortant et qu'enlisée dans des divisions, il apparaîtra comme le seul qui soit en capacité de repartir pour la Region.

Tu contestes le rapprochement avec la majorité, Philippe de Villiers n'a jamais exclu la possibilité pour les militants de monter leurs propres listes si la situation et la configuration politique regionale le justifie.

Ce rapprochement n'induit pas une aseptisation de son discours mais simplement une volonté de participer avec les autres formations de la droite parlementaire, à l'élaboration d'un projet de gestion regional.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Lun 24 Aoû - 9:19

patriote reformiste a écrit:
Tu contestes le rapprochement avec la majorité, Philippe de Villiers n'a jamais exclu la possibilité pour les militants de monter leurs propres listes si la situation et la configuration politique regionale le justifie.

1/ Avec qui vu que le rapprochement de M. De Villiers avec la majorité est très mal vu et tu le sais?

Je ne suis pas sûr que la stratégie du MPF soit payante et je crois qu'elle se soldera par un destin similaire à celui du PCF.

Soyons clair, l'ouverture à droite est la conséquence du faible socle de l'UMP aux élections européennes et municipales. Peut-on gagner des élections à deux tours avec 35%? Non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Lun 24 Aoû - 10:31

Certes, mais pouvons nous exister et faire connaître notre mouvement et nos valeurs en l'absence d'un maillage d'élus de terrain ?

Quant aux éventuels partenaires, il y a le CNI, le CPNT, DLR sils souhaitent s'ancrer territorialement, des UMP dissidents ou ayant des projets de gestion regionaux differents de celui de l'UMP.....Il suffit ensuite de faire preuve de determination et d'esprit constructif pour coordonner tout cela et en faire émerger un projet.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Lun 24 Aoû - 10:36

patriote reformiste a écrit:Certes, mais pouvons nous exister et faire connaître notre mouvement et nos valeurs en l'absence d'un maillage d'élus de terrain ?

Honnêtement, je ne sais pas ce qui est préférable: prendre le risque d'avoir aucun élu et d'apparaitre comme inutile, ou avoir des élus et apparaître comme un traitre. Connaissant l'honnêteté de nombre de militants du MPF, et connaissant l'honnêteté de nombre de militants du FN, j'espère juste que les présidentielles ouvriront la possibilité de se retrouver dans un mouvement large englobant différentes sensibilités de ceux qui sont attachés à la France et à son indépendance sans jugement des stratégies passées et sans procès d'intention.

Voilà mon espérance cher Patriote.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Lun 24 Aoû - 10:53

Le rassemblement a déjà été tenté sans succès.

C'est la présence d'élus qui font connaître le mouvement et relayent ses idées que le rassemblement peut s'opérer.

La politique est ainsi faite.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Lun 24 Aoû - 11:24

Je te renvoie encore une fois au pcf...

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Lun 24 Aoû - 11:28

Le PCF dispose d'un groupe parlementaire, de nombreux élus de terrain qui leur ont assuré une perennité y compris lorsque cette sordide idéologie démontra aux yeux du monde son ignominie.

Aujourd'hui concurrencé par le NPA, il a connu des deboires électoraux mais n'en demeure pas moins un diffuseru d'idée qui bénéficie à l'ensemble des formations de cette obédience.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Invité le Lun 24 Aoû - 11:34

Disons plutôt qu'il a des bases locales... comme le MPF mais à renoncer à tout destin national. Le PCF ets juste une force supplétif au ps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  patriote reformiste le Lun 24 Aoû - 11:39

Certes mais pour l'heure, il arrive tout de même à causer le trouble au PS tenu de le prendre en compte s'il veut l'emporter ou pouvoir faire voter certains textes.

L'objectif étant qu'aucune formation politique ne puisse decider seule des orientations à prendre pour notre pays et s'adapter aux revendications qui existent à travers le pays et que ce pluralisme politique et parlementaire, malgré l'absence de proportionnelle, permets.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe de Villiers s'est perdu....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum