Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Jeu 20 Aoû - 7:36

Cher saco, nous sommes d'accords sur la desastreuse politique de Nicolas Sarkozy qui est aux antipodes des convictions qui sont les nôtres et qui est un individu humainement infect (voir comment il a remercié Villepin de l'avoir réhabilité auprès de Chirac).

Nous sommes d'accords aussi sur le fait que la gauche ne peut presenter une laternative, soumise à l'euromondialisme ou à l'internationalisme que nous combattons, elle vit encore à une époque de pleine croissance éloigné des réalités actuelles.

Mais s'entendre avec la droite à laquelle nous appartenons, les patriotes ayant toujours appartenu en dépit de la recherche d'une 3ème voie qu'il faut poursuivre, à la droite (parlementaire ou non) pour gérer une Region plus sainement et avec des axes de gestion plus dynamique que l'esprit retrograde qui les gère depuis les dernières regionales n'a rien de contradictoire avec les valeurs auxquelles nous croyons.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Bertolt_Brecht le Jeu 20 Aoû - 7:44

Il me semblait avoir compris que la réhabilitation du nain élyséen tenait bien plus à l'intervention de Bernadette qu'à celle de Villepin (qui, de l'opinion d'une personne de ma connaissance qui a eu l'occasion de s'entretenir plusieurs fois avec lui, est un vrai connard, et cette personne se trompe rarement dans son ressenti sur les gens).
Bertolt_Brecht
Bertolt_Brecht
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2813
Age : 109
Date d'inscription : 29/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 7:47

Comme le dit très justement Paul-marie Couteaux, dans internationalisme, il y a entre nation... La gauche utilise ce mot non pour élaborer des traités entre les nations ou des rapports mais pour nier les nations. La gauche reconnait la souveraineté au pays du sud mais pas à nous. C'est ça la catastrophe.

Pour ma part, cher patriote, je ne soutiens pas la réforme des collectivités territoriales sur deux pilliers qui est une machine à créer de la dette et à diminuer l'efficacité des services au niveau locale (gestion des déchets, gestion de l'eau). Je suis aussi opposé à l'europe des régions. C'est à dire à l'application du principe de subsidiarité qui est l'un des deux principes qui gèrent le transfert de compétence au niveau de l'europe et au niveau des collectivités locales.

Comme je le dis souvent, j'espère que d'autres élections permettront à notre courant de se regrouper. Je ne partage pas ton analyse sur les régionales mais cela ne doit pas empêcher de nous retrouver pour les prochaines élections nationales. Je suis pour le dépassement du clivage actuel car la gauche n'existe plus, ses hypothèses sont mortes.

Plus haut, Aurélie souligne le fameux débat qui opposa Kautsky à Bernstein. Bernstein pensait qu'il fallait accorder son discours à la réalité et finir avec une rhétorique décalé qui servait juste de clientèlisme électoral.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 7:52

Je crois que la gauche n'a rien à faire avec notre mode de représentation et le carriérisme qui va avec. C'est aussi cela qui dilue les idées de gauche, on ne peut pas faire passer une ambition politique personnelle avant une avancée collective. La gauche reste apparentée à la sociale démocratie qui est en déconfiture quasiment partout et qui selon moi a trahi le peuple de gauche, qui finit un peu par s'en rendre compte à voir les cataclysmes électoraux qui se succèdent.

Pour le reste, je crois que l'on élit moins une idéologie ou des valeurs qu'un discours et une représentation personnelle d'icelui. En cela, les élections de Sarko ou encore plus parlant, de Berlu sont assez parlantes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 7:54

Pourquoi ce ne serait pas une représentation psychologique qu'on se fait de soit même que l'on élit?

Qu'est ce qu'un combat de gauche?

Pour ma part, je ne suis plus adhérant d'aucun club, d'aucune association ou parti politique. ça me change... Je dois vieillir. Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 8:00

Je ne crois pas que les Français ou les Italiens s'identifient à leurs chefs d'Etat. Pas du tout. Je pense que c'est une pure illusion discursive. Il n'y a plus vraiment de repères idéologiques clairs, la droite et la gauche sont ensemble au pouvoir, il n'y a plus réellement de voix unie discordante, la gauche alter et les souverainistes et l'extrême droite sont divisés...Bref, il fallait un bon coup de pied dans la termitière, et on se laisse avoir par un style, une rhétorique nouveaux, frondeurs.

Pour le reste, le premier des combats de gauche à mon sens serait la lutte contre ce système politique déjà. Mais visiblement, ce n'est pas demain la veille. Je crois aussi que la protection de l'environnement en prieur des intérêts économiques devrait devenir une priorité claire de la gauche. Une meilleur répartition des richesses. Voilà pour moi les trois priorités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 8:09

Si je lis avec attention la chartes d'Amiens (1906), la gauche non-gouvernemental place le combat au niveau économique et non politique... Le congrès anarchiste de 1908 et les orientations des marxistes après 1920 sera du même ordre. l'international dit "le monde va changer de base"...

Le monde a besoins de pouvoir et de contre-pouvoir... l'harmonie n'est qu'un équilibre des conflits. Il faut une règle et une contestation de la règle pour qu'il y est sens. Aujourd'hui on est dans l'institutionnalisation de la contestation. Qu'est ce que la contre-culture subventionnés sinon l'aboutissement du divertissement voulue par le monde marchand? Debord dont la rhétorique est souvent présente dans les maquettes de présentation culturelle (je sais, j'en ai fait) n'est plus qu'un argument de vente. Pour reprendre les pères de l' Eglise, on arrive aux hommes chiffres...

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 9:30

Bertolt_Brecht a écrit:Il me semblait avoir compris que la réhabilitation du nain élyséen tenait bien plus à l'intervention de Bernadette qu'à celle de Villepin (qui, de l'opinion d'une personne de ma connaissance qui a eu l'occasion de s'entretenir plusieurs fois avec lui, est un vrai connard, et cette personne se trompe rarement dans son ressenti sur les gens).

l'arrivée de Sarkozy correspond à une évolution sociologique de l'UMP. La fusion avec l'udf du rpr a ouvert la voix au fanatisme européiste qui est symbolisé par le traité de Lisbonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Jeu 20 Aoû - 10:21

Saco, l'Europe ds regioins vise à nier l'existence des nations et tu connais suffisamment mes convictions pour savoir que je desapprouve une telle orientation.

Par ailleurs, le mondialisme cher ç la droite reconvertie n'est guère mieux et merite par conséquent d'être combattu...Mais tout cela n'est pas de la responsabilité ou de la compétence du Conseil Regional !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 10:43

La réforme des collectivités locales voulus par Sarkozy est une conséquence directe de l'europe des régions. Je ne vois pas très bien comment bloquer cette réforme dans une majorité qui l'encourage. Cette réforme aurait pu être une bonne chose (réduction du nombre d'élu, clarification des compétences,...) s'il ne s'agissait pas en fait que d'un simple acte qui vise à transférer des compétences (et donc de la dette) vers les collectivités locales sans que les budgets ne soient assurés d'une part et d'autre part mettre en place la fameuse europe des régions (car la réforme des collectivités locales n'est pas un projet français) mais une dynamique européenne. En l'occurrence, je ne peux pas être dans une majorité qui soutient ce nouveau transfert. Philippe De Villiers fait le choix de la représentation de son département ou plutôt de la représentation de son département.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Jeu 20 Aoû - 11:07

Philippe de Villiers n'a jamais dit qu'il appouvait la reforme des collectivités territoriales d'une part mais a simplement décidé de faire entendre et exprimer ses valeurs au sein d'un comité de liaison de la majorité.

Il convient évidemment, de proposer des axes de gestion d'une region si nous ne voulons pas laisser aux autres formations de la majorité le soin d'élaborer les projets regionaux qui s'appliqueront si la droite vient à l'emporter.
Soit on participe, soit ce sont les autres qui decident à notre place de la gestion qui sera conduite en Region.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 12:26

« Il faudra quand même, un jour, oser poser la question de la régionalisation de l’Education nationale. Je sais bien que je brise, là, un tabou fondamental de la gauche, mais on vient de nous confier les personnels techniques, on va certainement nous confier dans la foulée les personnels administratifs, c’est-à-dire les intendants et les personnes qui font tourner la boutique, qu’est-ce qui empêche que l’on nous confie les professeurs dès lors qu’il existe toujours des programmes élaborés au plan national par une cellule de prospective intelligente de l’Education ? Franchement, je ne vois rien qui puisse s’opposer à cette mutation ! » -

ceci a été écrit par M. Jean-Paul Huchon dont le livre témoigne d'un alignement sur la politique de M. Sarkozy.

M. Huchon ne fait que dire ce qui se prépare avec la réforme des universités, la réforme du secondaire, la réforme des collectivités locales... c'est à dire la fin du cadre national par une territorialisation comme acte 1 de la suppression du service puvlic national au profit de SIEG régionaux sur la base contactuel. Cette évolution ne coûtera pas moins cher mais ruinera un peu plus le cadre national.

Autant, je peux admettre la privatisation de certains secteurs d'activités nécessaires dans un monde moderne, autant il me paraît évident que certains services doivent restés publics et que les régions ne doivent pas gérer les professeurs.

Pour moi, UMP et PS, c'est pareil... kif-kif bourricaux.

« Je vous livre le fond de ma pensée : je me sens plus européen que français. Il m’est très facile d’imaginer une cosmogonie institutionnelle dans laquelle il y aurait l’Europe, directement branchée sur les régions, et les régions sur des communes regroupées par l’intercommunalité. C’est la logique à venir de la chaîne du pouvoir. Je n’ai pas d’attachement national. Je me sens plus à l’aise dans certains pays qui sont moins violents, moins durs, moins discutailleurs. J’ai une sympathie naturelle pour les Anglo-Saxons, les Scandinaves : ce sont des gens qui font la queue, qui ne vous klaxonnent pas quand vous êtes perdus, il y a une discipline. Cette civilisation n’existe malheureusement pas en France ! Autrement dit, je n’aurais aucune difficulté à vivre dans une patrie qui serait l’Europe, avec une patrie secondaire qui serait la région dans laquelle je vis, à condition qu’elle ait un dessein culturel suffisamment compréhensible et partagé. La Nation ? Je ne crois pas à son avenir parce que je n’ai jamais cru à cette histoire d’identité nationale. Je ne m’accroche pas à ces idées-là ! »

La réforme des collectivités locales voulus par l'UMP va dans le même sens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Jeu 20 Aoû - 16:27

Inutile de rappeler cette position et les orientations de cette loi qui vise à éloigner davantage le pouvoir et à demanteler un des repères de notre unité à savoir le departement auxquels de nombreux français sont rattachés.

En revanche, croire qu'en restant en retrait et en se privant d'élus, on pourra mieux dénoncer et combattre cette orientation ne me paraît pas être la bonne solution, bien au contraire, c'est par la defense des convictions alternatives et leur prise en compte au travers des projets que le comité de liaison devra envisager qu'elles pourront se faire entendre d'abord et ensuite au travers les actions que les élus de la majorité regionale mèneront !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Jeu 20 Aoû - 21:30

patriote reformiste a écrit:Inutile de rappeler cette position et les orientations de cette loi qui vise à éloigner davantage le pouvoir et à demanteler un des repères de notre unité à savoir le departement auxquels de nombreux français sont rattachés.

En revanche, croire qu'en restant en retrait et en se privant d'élus, on pourra mieux dénoncer et combattre cette orientation ne me paraît pas être la bonne solution, bien au contraire, c'est par la defense des convictions alternatives et leur prise en compte au travers des projets que le comité de liaison devra envisager qu'elles pourront se faire entendre d'abord et ensuite au travers les actions que les élus de la majorité regionale mèneront !

On en conclue donc sur un désaccord stratégique pour mettre en place nos idées. Je voterais pour une liste FN ou DLR aux régionales.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Ven 21 Aoû - 7:03

Cher saco.

On juge un arbre à ses fruits et il conviendra de voir comment évoluera ce comité de liaison.

Si la présence du MPF permet de droitiser les projets regionaux et la majorité, cela peut être interessant, en revanche, si tel n'est pas le cas, et que cela s'oriente plutôt vers une vassalisation du MPF à l'UMP il conviendra d'en tirer les enseignements.

Dans tout les cas, au niveau du bulletin du vote, chacun est de toute manière libre !

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Invité le Ven 21 Aoû - 9:57

Le fruit UMP, je ne l'aime pas ni à un niveau régional (réforme des collectivités locales qui sera soutenu par les présidents de régions et valider par leur majorité du fait de leurs présences), ni au niveau national (politique de M. sarkozy et des siens), ni au niveau européen (européisme fanatique), ni au niveau international.

Après, il convient dès aujourd'hui et malgré nos désaccords sur ce comité de liaison d'aider aux rapprochements des sectes, chapelles et partis nationalistes et souverainistes. Là-dessus, nous serons d'accord.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  patriote reformiste le Ven 21 Aoû - 10:45

Le rapprochement ne peut s'opérer que dans la mesure où nos partis conservent encore des élus.

Or, je crois que le refus de participer à ce comité de liaison se traduirait inevitablement par l'incapacité des partis autre que majorité et opposition à obtenir des élus necessaire à la visibilité du mouvement ainsi qu'à leurs capacité à incarner dans les regions les valeurs de leurs partis.

Au lendemain des regionales, en fonction des élus obtenus par chacun il sera temps de se determiner et d'évaluer la stratégie des uns et des autres.

patriote reformiste
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 2395
Age : 38
Date d'inscription : 15/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les universités d'été sonnent la rentrée politique - Page 2 Empty Re: Les universités d'été sonnent la rentrée politique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum