Affrontements à Gaza : au moins 22 morts et 120 blessés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Affrontements à Gaza : au moins 22 morts et 120 blessés

Message  livaste le Sam 15 Aoû - 12:42

PROCHE-ORIENT
Affrontements à Gaza : au moins 22 morts et 120 blessés

3 réactions | Réagir14.08.2009, 21h04 | Mise à jour : 15.08.2009, 09h56




Le mouvement islamiste Hamas a écrasé un groupe salafiste dans la nuit de vendredi à samedi à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, lors d'une opération de répression sanglante qui a fait 22 morts et plus de 120 blessés, selon un nouveau bilan des services d'urgence palestiniens.


Le groupuscule extrémiste Jund Ansar Allah (Les soldats des partisans de Dieu) entend faire appliquer strictement la charia (loi islamique) et reproche au gouvernement d'Ismaïl Haniyeh, d'être trop modéré et trop libéral en terme de moeurs.

Son chef, Abdelatif Moussa, et son adjoint, auraient été tués dans les combats.

«Un Emirat islamique dans la bande de Gaza»

La police du Hamas a encerclé ce vendredi une mosquée de Rafah. Cette ville, à la frontière avec l'Egypte, est un bastion local de la mouvance salafiste* idéologiquement proche d'Al-Qaïda. Une centaine de membres de ce groupe s'était retranchée dans le bâtiment religieux, en provoquant le parti au pouvoir. Abdel Abdelatif Moussa, leur représentant, y aurait déclaré : «Nous proclamons aujourd'hui la création d'un Emirat islamique dans la bande de Gaza». Des propos accompagnés d'une démonstration de force autour de la mosquée. En soirée, les policiers ont fait sauter à la dynamite sa maison, selon un photographe de l'AFP. Il n'a pas été possible de vérifier si ce leader extrémiste se trouvait à son domicile au moment de l'explosion.

D'après les témoins, les échanges de tirs ont débuté dans l'après-midi lorsque la police du Hamas a voulu donner l'assaut. Selon un responsable des services d'urgence, un des six morts est membre de la branche armée du Hamas. Un responsable égyptien de la sécurité a ainsi affirmé qu'un enfant de trois ans avait été grièvement blessé par-delà cette frontière, par une balle perdue. De source hospitalière, il se trouve dans un état critique.

Le Premier ministre nie l'existence de ce groupuscule

Le ministère de l'Intérieur du gouvernement Hamas à Gaza a riposté en prévenant dans un communiqué que «toute personne hors-la-loi et portant des armes pour propager le chaos serait poursuivie et arrêtée». Le Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a pour sa part démenti l'existence d'un tel groupuscule à Gaza, lors d'un sermon à la grande prière du vendredi, dans une mosquée de Beit Lahya. Il a accusé «les médias israéliens de propager ces informations afin de dresser le monde contre Gaza».

En juillet pourtant, Jund Ansar Allah avait été accusé par le Hamas d'être à l'origine d'une explosion ayant fait 52 blessés à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, lors du mariage du neveu de Mohammed Dahlane (ex-homme fort de Gaza membre du mouvement Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas).

*Les salafistes se proclament d'un islam des origines.

ce n'est pas ces fanatiques qui aideront à ramener la paix dans ces teritoires .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affrontements à Gaza : au moins 22 morts et 120 blessés

Message  Invité le Sam 15 Aoû - 16:01

Ils n'y ont aucun intérêt...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum