Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv

Message  livaste le Dim 2 Aoû - 12:42

Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv
02.08.2009, 00h20 | Mise à jour : 00h54



Trois personnes ont été tuées et une dizaine blessées samedi soir par des tirs d'un inconnu devant un centre de la communauté homosexuelle à Tel Aviv.

Un jeune homme et une jeune femme ont été tués sur le coup. La troisième victime est décédée à l'hôpital et un des blessés est dans un état grave.


Un inconnu au visage masqué et vêtu de noir a ouvert le feu à l'arme automatique sur un attroupement de jeunes de la communauté de gays et lesbiennes à l'entrée du centre, situé à l'angle des rues Ahad Haam et rue Nachmani au coeur de Tel Aviv, avant de prendre la fuite, selon des témoins.L'agresseur aurait tenté ensuite de s'attaquer à un bar homosexuel proche, mais été repoussé par des vigiles.

«Nous n'en sommes qu'au premier stade de l'enquête, nous poursuivons les recherches et nous ne sommes pas certains du motif de cette attaque, le centre n'ayant pas reçu récemment de menaces», a déclaré le chef de la police de Tel Aviv, le commandant Shahar Ayalon.

Il a cependant décidé la fermeture samedi soir d'un des bars homosexuels voisins en guise de précaution et demandé à tous ces établissements de se montrer particulièrement vigilants.

«Incitation à la haine contre les homosexuels»

Des représentants de la communauté homosexuelle ont estimé qu'il s'agissait d'une attaque homophobe. «Pas étonnant qu'un crime pareil puisse être commis compte tenu de l'incitation à la haine contre la communauté homosexuelle» a déclaré aux journalistes le président de la communauté des gays et lesbiennes à Tel Aviv Maï Pelem, faisant référence aux dénonciations virulentes de l'homosexualité par les milieux religieux.

«Dans nos pires cauchemars nous n'aurions imaginé que la haine contre notre communauté qui ne fait du mal à personne aille si loin» a renchéri le président de l'association nationale des gays et des lesbisnnes en Israël, Mike Hamel.

Si l'enquête confirme la motivation homophobe, il s'agirait de l'agression la plus grave jamais commise en Israël contre des gays et des lesbiennes. En 2005, un Juif orthodoxe avait poignardé trois participants de la Gay Pride. Il avait par la suite été condamné à 12 ans de prison.

Contrairement à Jérusalem, Tel-Aviv à la réputation d'être une cité très libérale du point de vue des moeurs. Malgré l'hostilité que les homosexuels, surtout masculins, suscitent dans les cercles religieux en Israël, qui la considèrent comme une «abomination», l'homosexualité n'est plus passible de sanctions pénales depuis 1988 et certains droits des couples «gays» ou «lesbiens» sont depuis lors reconnus par les tribunaux.


leparisien.fr


bel exemple de tolérance ! affraid

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv

Message  Invité le Jeu 6 Aoû - 17:30



Pour près de la moitié des Israéliens, les homos sont des «déviants»
Têtu.com jeudi 06 août 2009, à 12h22 | 674 vues


Après la fusillade de Tel-Aviv, un sondage publié jeudi par le quotidien israélien «Haaretz» révèle que les préjugés sur l'homosexualité persistent largement dans la société israélienne, notamment chez les religieux.

L'attaque contre un centre d'aide à des adolescents gays de Tel-Aviv qui a fait deux morts et 15 blessés le 1er août dernier a fait l'effet d'un électrochoc sur la société israélienne. Si l'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes de la fusillade, les Israéliens s'interrogent sur leur homophobie latente. Et ce sentiment est loin d'être marginal, si l'on en croit le sondage publié jeudi par le quotidien Haaretz. A la question: «est-ce que l'homosexualité constitue selon vous une déviance?», 46% des personnes interrogées ont répondu par l'affirmative contre 42% d'un avis contraire, le reste étant sans opinion.

Sans suprise, parmi les ultra-orthodoxes, la proportion de ceux qui pensent que l'homosexualité constitue une déviance atteint 71%. Parmi la minorité des Arabes israéliens, ce pourcentage est de 64% et de 57% parmi les Israéliens originaires d'ex-URSS
.

Malgré tout, une «certaine diminution de l'homophobie»
En revanche, seuls 24% de ceux qui se définissent comme «laïcs» estiment que l'homosexualité est une déviance
, selon le sondage réalisé auprès de 498 personnes représentatives de la population israélienne (marge d'erreur 4,5%).

Camil Fuchs, qui a réalisé ce sondage pour l'institut Dialog, estime que ces résultats marquent une «certaine diminution de l'homophobie» par rapport aux sondages précédents qui traduisaient une attitude moins libérale vis-à-vis des homos que dans la plupart des pays occidentaux. M. Fuchs indique toutefois que le choc provoqué par l'attaque de Tel-Aviv doit être pris en considération.

Le premier ministre s'est rendu dans le centre visé par l'attaque
Le premier ministre Benjamin Netanyahu s'est d'ailleurs rendu jeudi, accompagné du chef de la police Duddy Cohen, dans le centre visé par l'attaque meurtrière. Il a rencontré des représentants de la communauté des gays et des lesbiennes qui lui ont remis une lettre l'appelant à agir «contre les incitations à la violence» en prévoyant des cours sur la tolérance dans les établissements scolaires.

Le chef de la police a appelé, à propos de l'enquête en cours, à faire preuve de «patience» et à ne pas se livrer «à des spéculations sur l'identité et les motivations du tueur».

Malgré l'hostilité que l'homosexualité, surtout masculine, suscite dans les cercles religieux juifs en Israël -qui parlent d’«abomination»-, elle n'est plus passible de sanctions pénales depuis 1988 et certains droits des couples de gays ou de lesbiennes sont depuis lors reconnus par les tribunaux.

Avec AFP. Photo: DR.

Encore un bel exemple, s'il en fallait un, que sur certaines choses, les religions peuvent s'entendre.

A ce sujet, je conseille aux intéressés un super film, The Bubble (la Bulle= Tel Aviv)


Dernière édition par Anna le Jeu 6 Aoû - 17:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv

Message  Invité le Jeu 6 Aoû - 17:33

Ah j'ai adoré ce film... I love you I love you
Sinon, oui, comme d'habitude, les extrêmes se rejoignent... Les déviants sont pourtant ceux qui ne sont pas capables de comprendre que l'amour ne s'appréhende pas qu'avec la queue ou le vagin. On appelle ces déviants les cons. Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusillade contre un centre gay à Tel Aviv

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum