Ouverture du tunnel le plus moderne de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ouverture du tunnel le plus moderne de France

Message  livaste le Jeu 25 Juin - 7:52

Ouverture du tunnel le plus moderne de France

Angélique Négroni
24/06/2009 | Mise à jour : 23:36 |

D'un coût total de 2,4 milliards d'euros, cet ouvrage, qui boucle le superpériphérique francilien, est le plus cher jamais construit.

Il cumule tous les superlatifs. Le tunnel de l'A86, dont la mise en service à l'ouest de la capitale est prévue à la fin du mois, est, avec un investissement prévu de 2,4 milliards d'euros, le plus coûteux jamais construit en France. Destiné à achever le bouclage de l'A 86 - ce superpériphérique autour de Paris reliant les villes de la petite couronne - il sera aussi le plus long d'Ile-de-France, une fois achevé d'ici à deux ans. Au total, 10 km de route souterraine relieront Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine à Versailles dans les Yvelines. Enfin, selon Cofiroute qui l'a réalisé et qui en est aujourd'hui le concessionnaire pour 70 ans, il est aussi le plus sûr de tous.

Conçu selon la nouvelle réglementation mise en place au lendemain du terrible incendie du tunnel du Mont-Blanc provoquant la mort de 39 personnes en 1999, cet ouvrage prochainement mis en service sur une longueur de 4,5 km - de Rueil à l'A 13 au niveau de Vaucresson - se veut un modèle du genre en matière de sécurité. Ce tunnel mobilise une équipe de 100 personnes, 450 caméras, des panneaux d'informations à message variable tous les 400 mètres, un système informatique complexe relié à un poste de contrôle fonctionnant 24 heures sur 24, des bornes d'appel tous les 50 mètres, des refuges tous les 200 mètres… Pour Philippe Fourny*, qui a consacré un livre sur ces structures souterraines, la sécurité mise en place n'a plus rien à voir avec ce qui a prévalu en France. «Rappelons que dans le tunnel de Fréjus, long de 12 865 mètres, des issues de secours ne sont installées que tous les 1 750 mètres.»

Surtout, ce nouveau tunnel comprend deux niveaux de circulation à deux voies chacun, superposés et indépendants. Ce qui lui vaut l'appellation de «duplex A 86». «Il existe un tunnel du même genre à Marseille. Mais utilisé pour le train, il a été adapté à la circulation automobile. Ici, Cofiroute a tout créé», explique Michel Quatre, président de la Commission nationale d'évaluation de la sécurité des ouvrages routiers (Cnesor).

L'intérêt de ce choix est multiple. Il évite tout risque de collision. Ensuite, en cas d'incendie, les fu­mées sont balayées dans le sens de la circulation jusqu'au premier système d'extraction, mis en place tous les 400 mètres. Un procédé évidement inconcevable quand le tunnel abrite un trafic bidirectionnel car l'air vicié serait alors projeté vers les conducteurs conduisant dans l'autre sens. En cas de sinistre lié aux flammes, le concessionnaire a par ailleurs prévu un système de brumisateur. «Il sera utilisé en cas d'incendie important, car ces gouttelettes en se vaporisant absorbent la chaleur», explique André Broto, directeur général adjoint de Cofiroute.


Les motos privées d'accès

Or, les sinistres lourds devraient être évités, pour la bonne raison que ceux qui en sont la cause principale n'ont pas droit d'entrer dans ce duplex. Les camions sont en effet interdits d'accès. Et si leurs conducteurs voulaient braver l'interdit, ils en seraient empêchés, la hauteur du tunnel n'excédant pas 2,50 mètres. «C'est un point important», commente Michel Quatre en rappelant quelques chiffres : «Quand un poids lourd brûle, la température atteint 1 200 degrés contre 250 quand il s'agit d'une voiture.»

Mais ce plafond, plutôt bas et lié directement à la conception de ce long tube, a aussi des conséquences un peu fâcheuses. Les véhicules de secours ne peuvent intervenir. Pour se rendre jusqu'au sinistre, leur personnel est obligé d'utiliser des engins spécialement conçus pour l'ouvrage.

Autre catégorie privée d'accès : les motos. Une décision prise pour des raisons de sécurité, selon Michel Quatre, mais qui fait bondir les associations de motards. Enfin, indiquons que sur ces routes souterraines où la vitesse est limitée à 70 km/h, cinq radars sont d'ores et déjà mis en place. Un moyen plus classique de lutter contre l'insécurité.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum