encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  livaste le Ven 19 Juin - 22:12

Faut-il relire tous les commentaires avant de les publier?
Par Marie Amélie Putallaz, publié le 19/06/2009 18:03 -



Les sites d'information ont ouvert leurs commentaires aux internautes. Certains modèrent avant, d'autres après leur mise en ligne. Le gouvernement réfléchit à forcer les sites d'info à relire toutes les réactions avant de les publier. Et vous, qu'en pensez-vous?

DeclanTM/ flickr

Et si les sites des médias devaient relire tous les commentaires de leurs Internautes avant de les publier? Une contrainte envisagée par le gouvernement et relayée sur Twitter par le blogueur Emmanuel Parody, spécialisé dans l'économie des médias. "Ca va être un beau bordel", "Est-ce la fin des commentaires?" s'exclament journalistes et blogueurs.


La loi Hadopi a permis l'élaboration d'un statut d'éditeur de presse en ligne pour les sites d'information. Un statut qui implique un certain nombre de responsabilités, notamment par rapport aux contributions des Internautes. Les Etats généraux de la presse, lancés fin 2008 par Nicolas Sarkozy et orchestrés par Christine Albanel, avaient envisagé la question.

Le Tweet d'Emmanuel Parody fait réagir Bruno Patino, en charge du pôle Internet des Etats généraux de la presse, qui écrit à son tour: "Ce n'est pas ce qui était convenu"...

Au cabinet de Christine Albanel, on se garde bien d'être aussi affirmatif: "La piste a été lancée, mais on doit encore en discuter avec les différents acteurs."

Deux heures plus tard, nouveau Tweet d'Emmanuel Parody. "Une nouvelle version du texte va modifier la disposition pour autoriser les deux types de modérations [avant publication et après publication, ndlr] - ouf!".

c'est complètement dingue cette obsession qu'ils ont de vouloir nous empêcher de nous exprimer !
Il faut être vigilants et relayer cette info!

Je vous laisse quelques commentaires

non mais je reve !!! c'est quoi ces conneries ??!! C'est la crise, et pas une petite crise, nous sommes en plein dans un énorme tsunami !!! beaucoup d'entre vous perdrez votre emploi cette année !!! vous serez virés, foutus à la porte comme des malpropres, et aurez les pires difficultés pour retrouver un emploi de misère, parce que cette crise est prévue pour durer 3 ou 4 ans, comme en 1929 !! et votre situation financière risque de devenir dramatique: assedic. au bout d'un an, rmi ! et après ? la rue, la détresse absolue ?? Dans ce contexte morbide, vous comprenez bien que la possibilité de commenter librement les articles d'actualité est un droit fondamental !! c'est quasiment le seul moyen qu'il vous reste aujourd'hui pour exposer publiquement vos difficultés, et mettre la pression sur les politiques pour qu'ils se bougent vraiment.... C'est quand meme dingue ca !! Vous etes en train de souffrir, de crever, et la bande à alhbahn'el-sahark'hosie, non seulement ne fait rien pour vous aider, et en plus essaye de vous museler. creve en silence, en somme !! et bien non, au contraire parlez, ouvrez grand votre gueule !!! c'est le seul moyen d'etre écouté, respecté ..... Aujourd'hui sahark'ausie nomme les PDG de la presse nationale, de bons petits soldats qui disent que tout va bien, et répriment les journalistes un peu trop indépendants. Si demain vous le laissez censurer vos commentaires, bien ca ira de pis en pis: après-demain ca sera votre patron qui vous dira pour une broutille "ferme ta gueule, et fais ce que je te dis, sinon je te vire. c'est la crise, et il y a cents gus comme toi qui attendent là dehors pour te remplacer". Et apres, qu'est-ce que ca sera ? le retour du droit de cuissage, la gestapo ?? Non franchement, on est mal barré !!! soyez courageux, il en faudra beaucoup pour résister à cette crise et à tous ces "vautours" embusqués !! et puis surtout, ne vous laissez pas faire !!!
Signaler un contenu abusif



Non c'est remettre en cause la liberté d'expression des gens qui alimentent les forum. Il existe des règles lorsque l'on est est sur un forum. L'incident récent avec Mme MORANO remet en cause la liberté d'expression.



Signaler un contenu abusif

patrick44 - 19/06/2009 21:08:31

Les cadres de l'UMP après être allés voir sur place les ressorts de la e-campagne d'Obama, ont dû, hélas, aussi passer par la Chine, voire la Corée du Sud et l'Iran. Ils nous en ramènent des expériences fort instructives sur l'état dans lequel ils souhaitent voir se dérouler les débats nationaux. Bravo messieurs. C'est tout ce que celui qui rêve d'être chargé du numérique dans le prochain gouvernement (Lebfèvre) a retenu ? Heureusement que le Conseil Constitutionnel veille au respect du droit d'expression et à son accès libre sinon, d'un régime autoritaire on dériverait vite à une dictature soft.



Dés qu'il n'y a pas d'insultes, je ne vois pas pourquoi il faut censurer. Je croyais que nous étions en pays de liberté. Cela sent le totalitarisme.



Pegaslove : Censure !... Faut pas dire du mal, c'est pas beau !... N'oublis pas que tu es un simple citoyen et donc, comme moi, tu es libre de dire uniquement des choses qui feront plaisir aux grands de ce monde. Je te rejoins mai moi je le chuchotte : ATTEINTE AUX DROITS D'EXPRESSIONS !!!!!!!


je pense qu'il faut accepter la critique , la diversité d'opinions dans la mesure où il n'y a pas d'insultes ! si a chaque fois qu'on critique un article ,une personnalité politique ou public et que cette critique ne correspond pas à la tendance politique du journal on se devait d'être censuré ; autant retirer le droit de s'exprimer...y a toujours les forums ou les blogs pour s'exprimer.



vous vous réveillez seulement maintenant les journalistes ce que allez faire la loi hadopi?si sa vous concernez pas, vous vous en moquiez ce que aller faire cette loi et la que sa vous touche, vous allez crier au scandale. car quand on dit une liste de site agréer par l'état et par hadopi certains sites ne le seront pas et certains sites d'information seront dans une listes noir car non conforme a la loi hadopi ou ne plaira pas au membres d'hadopi donc les journalistes fallaient vous réveiller plutôt. car la loi impose un mouchard dans tout les ordinateurs, y compris dans les ordinateurs des journalistes. peut être que la, vous allez vous battre au coté des internautes pour faire enlever la loi hadopi


Dernière édition par livaste le Ven 19 Juin - 22:21, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Invité le Ven 19 Juin - 22:17

Ils sont complètement tarés (attention, relis moi livaste Razz )...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  livaste le Ven 19 Juin - 22:20

J'ai relu et j'applaudis tes propos !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Invité le Ven 19 Juin - 22:21

J'te foutrais tout ça dans un charter pour la Corée du Nord... Le paradis pour Albanulle et Morano, sûrement!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  livaste le Ven 19 Juin - 22:25

c'est quand même terrifiant de voir des gens aussi obtus que ces personnalités !
Qu'est ce qu'ils s'imaginent ? Qu'ils pourront maintenant nous interdire de critiquer leur politique ?
Qu'ils vont réussir à baillonner la toile ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Invité le Ven 19 Juin - 22:28

Ils sont terrifiés par une technologie qu'ils ne peuvent pas manipuler complètement. Pour eux c'est une bombe atomique, le Net...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Jeanclaude le Sam 20 Juin - 17:37

livaste a écrit:c'est quand même terrifiant de voir des gens aussi obtus que ces personnalités !
Qu'est ce qu'ils s'imaginent ? Qu'ils pourront maintenant nous interdire de critiquer leur politique ?
Qu'ils vont réussir à baillonner la toile ???


Je te signale que lorsque moi je critique leur politique tu m'interpelles, car sauf erreur, il s'agit bien de gouvernants UMP dont il s'agit ... !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 69
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Invité le Sam 20 Juin - 18:00


Racisme, homophobie ou négationnisme, les messages haineux prennent de l'ampleur avec les blogs et réseaux sociaux. Philippe Schmitt, président de l'Inach, fondation de luttre contre la cyberhaine, explique les enjeux de ce combat.


En quoi le Web 2.0 a-t-il favorisé la circulation des messages de haine sur Internet?

Les sites racistes ont toujours existé. Ils s'en prennent à des groupes de personnes, discriminées selon leur qualité: femmes, juifs, noirs ou homosexuels... Autrefois, il fallait cependant chercher un peu pour trouver de tels sites.

Ce qui a changé avec les nouvelles pratiques du Web, c'est la diffusion des messages. Avec les blogs et les médias sociaux que sont Youtube, Facebook ou Myspace, il est beaucoup plus facile de se trouver confronté à un texte ou une vidéo raciste. L'information raciste va à l'internaute - sans limite!

Sur ces portails communautaires, tout est en ligne instantanément. Comment peut-on lutter?


En collaborant directement avec les sites: il faut demander à ces entreprises d'avoir une tolérance zéro. Ces contenus doivent être retirés le plus rapidement possible. Globalement, la plupart des professionnels jouent le jeu. Notre fondation de lutte contre la cyberhaine, l'Inach (International network against cyberhate) a par exemple un correspondant qui travaille directement avec YouTube et qui surveille l'apparition de vidéos racistes.

Et au niveau législatif ?

C'est problématique. Par exemple, en 2000, Yahoo a eu sur son site d'enchères des ventes objets nazis. Trois associations anti-racisme ont porté l'affaire en justice. Yahoo, condamné en France, a alors porté l'affaire devant une cour américaine pour se protéger ... et a perdu.

Sur un site comme Facebook, par exemple, les groupes négationnistes ne sont pas interdits. Aujourd'hui, Facebook les bloque pour la France, mais ils sont toujours accessibles pour les Etats-Unis.

Tout cela est encore compliqué par les possibilités d'anonymat liées au Web. De plus, les sites racistes peuvent sans cesse changer d'adresse.

La conférence de l'ONU sur la Cyberhate du 16 juin comportait également un volet sensibilisation...

Pas facile de sensibiliser sans faire de la publicité pour ces sites. Or, les jeunes sont les victimes les plus faciles pour ce type de désinformation. C'est aussi le rôle des parents de travailler sur l'éducation à l'usage d'Internet avec leurs enfants, pour les aider à se protéger de ces dangers. Une grande partie de la lutte passe par la prévention.
L'ONU mobilisée contre la haine sur le Web
Le 16 juin, le siège de l'ONU a accueilli une conférence mondiale intitulée "Cyberhate, danger in cyberspace". "Certaines nouvelles technologies sont utilisées pour répandre certaines des plus anciennes peurs", a déploré le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-sites-communautaires-doivent-avoir-une-tolerance-zero_768723.html


l'idée ne vient pas de nulle part !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Invité le Sam 20 Juin - 18:35

ce qui m'intrigue c'est que si l'ONU est derrière ça , ça vient d'ailleurs ...de plus loin !

de là en fait .... mais bien entendu c'est dévié vers les discriminations envers les juifs , femmes ,,homosexuelles ...pour mieux faire passer la "pillule" !

GENÈVE, 12 mars 2009 (AFP) - Les pays musulmans ont déposé devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU un projet de résolution visant à "lutter contre la diffamation des religions", un concept pourtant vigoureusement rejeté par les pays occidentaux.

Le texte présenté mercredi par le Pakistan au nom de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) estime que la diffamation des religions constitue "un grave affront à la dignité humaine" de nature à entraîner notamment "une incitation à la haine religieuse et à la violence".

Le projet de résolution présenté dans le cadre de la 10ème session du Conseil des droits de l’homme met notamment en garde contre "les graves implications de l’islamophobie" et s’inquiète que l’Islam soit "fréquemment et à tort associé à des violations des droits de l’homme et au terrorisme".

Il dénonce notamment l’"intensification d’une campagne générale de diffamation" incluant le "contrôle sélectif sur une base ethnique ou religieuse des minorités musulmanes" après les attentats du 11 septembre 2001.

Il exprime également son "inquiétude" au sujet de la diffusion d’"images négatives de certaines religions dans les médias", allusion à l’affaire des caricatures de Mahomet parues en 2005 dans la presse danoise et des Pays-Bas.


Le texte, qui stipule que "toutes les religions (constituent) une contribution précieuse à la civilisation moderne", doit être discuté par les 47 membres du Conseil en vue d’une éventuelle adoption lors des deux derniers jours de la session, les 26 et 27 mars.

Mais de l’avis de certains observateurs, il pourrait être retiré par ses promoteurs si aucun consensus minimum ne se dégage sur un thème qui suscite déjà depuis des mois des débats très polarisés au sein de l’ONU.

Dans le cadre de la préparation de la Conférence de "Durban II" contre le racisme, qui doit avoir lieu fin avril à Genève, les pays occidentaux ont opposé leur refus catégorique à l’introduction du concept de "diffamation des religions", que les pays de l’OCI aimeraient voir figurer dans le document final.


Plusieurs pays européens ont même menacé de se retirer du processus si les pays de l’OCI ne faisaient pas machine arrière.

http://www.mosquee-lyon.org/spip/spip.php?article417

serait-ce une manière détournée de nous interdire toute critique envers EUX !!!?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: encore une tentative pour limiter la liberté d'expression sur le web

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum