Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 13:39

Victoire du "non" en Irlande, selon le ministre de la Justice
REUTERS | 13.06.2008 | 13:48


DUBLIN (Reuters)

- Les Irlandais ont rejeté le traité européen de Lisbonne à l'occasion du référendum qui était organisé jeudi, a reconnu le ministre de la Justice du pays, Dermot Ahern.
"Ce sera apparemment un vote 'non'", a-t-il déclaré en direct à la télévision. "En fin de compte, et pour une kyrielle de raisons, le peuple a parlé."


Version française Philippe Bas-Rabérin

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 13:45

Ils disaient que le non ne passerait que s'il y avait une forte abstention!

La participation a été de plus de 50%....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Octave le Ven 13 Juin - 13:52

Si ça continue comme ça on va passer de "moutons noirs" fachos réacs collabos staliniens (je parle des nonistes français) à visionnaires en un rien de temps Laughing

Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 93
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 13:55

Ce qui me fait enrager, c'est la dichotomie entre les peuples et les dirigeants....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 13:56

Oui , on va être bon !
et qu'est ce que cela serait si tous les pays européens étaient passé par la voie du référundum !!!!!

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 13:57

Ils se sont bien gardés d'en faire, justement!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 13:58

shimmy a écrit:Ce qui me fait enrager, c'est la dichotomie entre les peuples et les dirigeants....

c'est déjà la confiscation de la démocratie !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 14:03

La démocratie a été confisquée parceque beaucoup de dirigeants savaient parfaitement que l'exemple irlandais ne serait pas resté unique. Et je reste persuadée que plus qu'une réelle adhésion au traité, c'est la peur d'être tenu pour responsable de l'échec qui a fait que nos beaux technocrates se sont dits tous en coeur qu'une adoption parlementaire serait la seule option acceptable.
Les lobbyistes ouiouistes se seront agités et auront joué de leur influence pour rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 14:59

On attend toujours les résultats officiels !
cela semble bien long comme dépouillement , surtout qu'il n'y a pas à tégiverser , il suffit de compter les oui , les non , et c'est bon !
seraient ils en train de voir comment trifouiller ????

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 15:02

TRAITE DE LISBONNE
Référendum : les Irlandais ont dit "non" selon la télévision publique
NOUVELOBS.COM | 13.06.2008 | 16:04
242 réactions
Selon le site officiel consacré au référendum sur le traité de Lisbonne, le "non" obtenait 53,5% des voix contre 46,5% pour le "oui" après le dépouillement de 15,11% des suffrages. Les chiffres définitifs ne seront connus qu'en fin de journée.

c'est ce qui s'appelle un NOn net , sans appel !!!!!!!
(Reuters).


Le "non" est assuré de l'emporter au référendum sur le traité européen de Lisbonne, a affirmé vendredi 13 juin la radio-télévision publique irlandaise RTE.
"Il semble certain que les électeurs irlandais ont rejeté le traité de Lisbonne", estime la RTE. Selon elle, le "oui" ne pourrait l'emporter que dans 6 des 43 circonscriptions.
Le "non" s'est imposé dans les six premières circonscriptions dont les résultats officiels ont été publiés en milieu de journée, a-t-elle précisé.
Selon le site officiel consacré au référendum, le "non" obtenait 53,5% des voix contre 46,5% pour le "oui" après le dépouillement de 15,11% des suffrages. Les chiffres définitifs n'étaient connus en milieu de journée que pour 12 des 43 circonscriptions : dix d'entre elles ont rejeté le traité, parfois à plus de 54%.

"Un référendum est l'essence de la démocratie"

"Il est très clair qu'il y a un vote non très important", a déclaré le ministre irlandais de la Justice Dermot Ahern. "Mais un référendum est l'essence de la démocratie".
"Il est plus que probable que" les 26 autres pays de l'Union européenne "vont poursuivre leur propre processus de ratification", a-t-il encore déclaré.
Mais "si nous sommes le seul pays à ne pas l'avoir ratifié, cela va évidemment soulever des questions", a-t-il ajouté.
Le ministre irlandais chargé des Affaires européennes, Dick Roche, avait également déclaré en fin de matinée à l'AFP que "ça ne se présentait pas bien" pour le camp du "oui", d'après les premières tendances.
Selon lui, les zones ouvrières urbaines et les circonscriptions rurales ont plutôt voté "non" ; tandis que le "oui" fait mieux dans les zones urbaines de la classe moyenne.
Les deux premiers résultats officiels ont été publiés en milieu de journée : dans la circonscription de Waterford (sud-est de l'Irlande), où le "non" s'est imposé avec 54,2% des voix, et dans celle de Sligo-nord (nord-ouest), où 57% des électeurs ont voté contre le traité européen.
Dans certains bureaux de vote à Dublin, les "non" semblent deux fois plus nombreux que les "oui", selon ce média. Selon l'Irish Times, les premières tendances dans plusieurs circonscriptions de Dublin montraient que le "non" atteint 60% des voix, contre 40% au "oui", voire 70% de "non" à Dublin sud-est.

Pas de chiffres sur la participation

Aucun chiffre officiel de participation n'a encore été diffusé. Elle serait de 50% selon l'Irish Times, tandis que la RTE l'évalue à 40% environ, soit proche de son niveau le pus bas, 34,8%, atteint en 2001. Cette faible participation avait été citée comme l'une des raisons principales de la possible défaite du "oui".
"Si la participation est de 50-55%, le oui a de bonnes chances. S'il se situe à 35% ou moins, il y a une forte possiblité d'un non", a déclaré à l'AFP Ben Tonra, politologue à l'University College à Dublin.
Les bureaux de vote en Irlande avaient fermé jeudi à 21h GMT (23h à Paris).
Les médias irlandais n'avaient commandé aucun sondage à la sortie des urnes.
Trois millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour ce scrutin suivi avec une grande attention par les 26 autres pays membres de l'Union européenne.

Un coup fatal porté au traité ?

La victoire du "non" pourrait porter un coup fatal au texte qui réforme le fonctionnement institutionnel d'une UE désormais élargie à 27 Etats membres et qui totalise 495 millions d'habitants. Le traité doit normalement être ratifié par l'ensemble des Etats membres pour entrer en vigueur.
L'Irlande est le seul pays à se prononcer par référendum, ses partenaires européens ayant opté pour la voie parlementaire. A ce jour, 18 Etats membres ont ratifié le texte, les derniers à avoir franchi le pas, mercredi, étant l'Estonie, la Finlande et la Grèce.
Le Premier ministre français François Fillon a averti jeudi soir qu'il n'y aurait "plus de traité de Lisbonne" en cas de rejet par les Irlandais "sauf à reprendre le dialogue avec le peuple irlandais". "On verra l'initiative qu'il faudra prendre", a-t-il ajouté.
Vendredi, le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet avait estimé qu'en cas de victoire du "non", il faudrait trouver un "arrangement juridique" entre l'Irlande et les 26 autres membres de l'UE.
La France et l'Allemagne réagiront ensemble au résultat du référendum, a par ailleurs déclaré vendredi Nicolas Sarkozy. "Nous avons convenu avec la chancelière allemande Angela Merkel que nous ferions une réaction commune", a-t-il dit. Paris doit assurer la présidence tournante de l'UE au 1er juillet et un non de l'Irlande risquerait de remiser au second plan les projets européens du président français.
(avec AFP et AP)

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 15:06

Et maintenant, on attend les insultes... Les Irlandais sont sûrement des abrutis et des fachos, eux aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 15:07

je suis allée sur planète , libéral semble pas d'humeur festive , je me demande pourquoi ?? Razz

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 15:09

Et pourtant, sur le forum des libéraux, ils sont heureux !

http://www.liberaux.org/index.php?showtopic=37583

Si quelqu'un peut le poster sur Planète.....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 15:09

Une contrariété passagère sans doute Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 15:10

Dommage que je ne sois pas en état d'aller trinquer...

(sinon, actualités europennes, c'est un condensé de 'europe à l'eau j'é la haine???)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 15:10

Le «non» au référendum irlandais sur le traité de Lisbonne n'empêchera pas l'application du texte. En revanche, il risque de pourrir la présidence française de l'Union européenne.
«Nous n'envisageons pas l'hypothèse du non à Lisbonne», glissait-on à l'ambassade de France à Bruxelles deux semaines à peine avant le référendum. Maintenant que les Irlandais ont majoritairement voté «non» à ce texte, plus de raison de cacher le «plan b» - Jean-Pierre Jouyet le laissait entrevoir sur LCI ce matin. Derrière les «arrangements juridiques» et les «modes de coopérations spécifiques sur des points précis» du traité soulevé par le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, un «régime dérogatoire» ou «opt-out» pour l'Irlande semble confirmé. Et M. Jouyet est même plus précis encore ! En pratique, le «non» irlandais amènera probablement à des négociations par lesquelles les Irlandais bénéficieront d'un statut qui les exonèrera d'appliquer le charte des Droits fondamentaux (dont ils craignaient une instauration de fait du droit à l'avortement) et les nouveaux volets de la politique européenne de sécurité et de défense. Comme le rappelait Jouyet sur LCI, le prochain conseil européen (le dernier de la présidence slovène) se tiendra les 19 et 20 juin prochain et mettra Brian Cowen, le Premier ministre irlandais, face à ses responsabilités. A lui d'assurer la lourde tâche consistant à trouver un moyen juridique compatible avec la constitution irlandaise pour contourner le «non» au référendum et écarter l'Irlande du chemin de la ratification du traité de Lisbonne. Travail d'autant plus périlleux que, s'étant impliqué personnellement dans la campagne du «oui», l'opposition prévoit déjà d'exploiter cet échec pour déstabiliser Brian Cowen, rentrer ne poste depuis moins de deux mois ! Mais ces épreuves semblent négligeables au regard de celles qui attendent le Président français… Premier souci pour Nicolas Sarkozy, le livre blanc sur la défense (dont la publication a déjà été repoussée pour ne pas effrayer les Irlandais) a quasi intégralement été pensé dans la continuité des nouvelles mesures du traité de Lisbonne sur la politique européenne de Défense et de Sécurité (PESD). La présentation des travaux de la commission dirigée par Jean-Claude Mallet étant prévue le 17 juin, il n'est pas exclu que de nombreux volets restent dans les cartons jusqu'à ce que l'application de la nouvelle PESD soit confirmée.

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 15:12

Comment ça "n'empêchera pas l'application du texte"???

Je croyais qu'il fallait l'adoption par les 27 pays pour qu'icelui entre en oeuvre???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  shimmy le Ven 13 Juin - 15:14

Tu sais, l'Europe et la démocratie, ça fait quarante douze!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Octave le Ven 13 Juin - 21:08

Et le pire c'est qu'on va trouver des crétins pour justifier l'adhésion à ce Leviathan kafkaïen au nom même de la démocratie. Plus le temps passe et plus les preuves flagrantes du déni de démocratie des institutions européennes s'accumulent, et il faudrait encore qu'on en soit heureux et qu'on se jette dans la gueule du monstre en fermant la nôtre.

Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 93
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  livaste le Ven 13 Juin - 22:11

UE - Villiers : "Nous sommes tous des Irlandais"


Satisfaction chez les "nonistes", amerture chez les tenants du "oui" à la Constitution : découvrez les réactions des politiques français au référendum irlandais.
- le 13/06/2008 - 17h59


PARTISANS DU "OUI" A LA CONSTITUTION DE 2005


Parti socialiste

Julien Dray, le porte-parole du PS, juge qu'il s'agit d'un "nouvel avis de tempête pour l'Europe". La tentative de relance entreprise par Nicolas Sarkozy est aujourd'hui dans un grand péril, et semble avoir atteint ses limites. C'est d'une grande refondation démocratique et sociale dont l'Europe a besoin", estimet le député de l'Essonne. "La solution ne peut plus consister à trouver quelque rafistolage juridique. L'heure est donc à l'audace et à la créativité politiques", ajoute-t-il.


François Bayrou

"Les Irlandais ont répondu comme beaucoup d'autres peuples européens l'auraient fait à ce traité, encore plus incompréhensible que le texte touffu de la Constitution européenne. On a essayé de ruser avec les peuples, et de faire comme si l'Europe était uniquement une affaire d'initiés", estime le président du MoDem. "Il faut élaborer un traité court, simple, lisible, compréhensible par tous et soumis à référendum", ajoute-t-il.


PARTISANS DU "NON" A LA CONSTITUTION DE 2005


Nicolas Dupont-Aignan

"Cela montre que les peuples d'Europe rejettent une Union supranationale, bureaucratique et inefficace. Les Irlandais aujourd'hui, comme les Français et les Néerlandais en 2005, ne sont pas hostiles à l'Europe", affirme le député non-inscrit et président de Debout la République. "Ils veulent tout simplement une Europe qui les respecte et qui les protège, une Europe des nations et des projets. Une Europe démocratique, indépendante, au service du progrès social".

Parti communiste

"Le choix du peuple irlandais est un choix de courage et de lucidité. Il a su rejeter la mise en concurrence effrenée des salariés, la pression sur les dépenses publiques et les salaires, le sacrifice des services publics, la militarisation de l'Union européenne", écrit le PC dans un communiqué. "Il n'y aura pas d'avenir pour l'Union européenne si on continue d'être sourd aux exigences des peuples européens", ajoute-t-il.

Philippe de Villiers

"Le peuple irlandais a parlé au nom du peuple français en rejetant cette Constitution bis. Le peuple irlandais a pris le relais des Français. C'est pourquoi je dis que nous sommes tous des Irlandais", lance le président du Mouvement pour la France. "Ce vote sonne comme un rejet massif de la dérive anti-nationale et anti-démocratique de l'Europe de Bruxelles. Chaque fois que les peuples s'expriment directement, leur message est clair : ils ne veulent plus d'un système qui les dépossède de leur souveraineté. Il revient désormais à Nicolas Sarkozy qui va assurer pendant six mois la présidence de l'Union européenne de jeter les bases d'une nouvelle Europe respectueuse des peuples", conclut-il.


Jean-Pierre Chevènement

"Le vote du peuple irlandais revêt une signification profonde : les peuples refusent de se laisser dissoudre dans une Europe à la fois technocratique et antisociale", affirme le président du Mouvement républicain et citoyen. "Le rejet de la Constitution européenne bis est un service rendu à l'Europe tout entière. C'est aussi un service rendu à la France, dont le poids relatif était affaibli par le Traité de Lisbonne, en rupture avec la parité fondatrice avec l'Allemagne qui avait jusqu'ici permis le progrès équilibré de la construction européenne", ajoute-t-il.

Olivier Besancenot, porte parole de la LCR

"Il s'agit d'une nouvelle importante : le traité de Lisbonne, comme le traité constitutionnel dans sa version grandeur nature, est définitivement mort et enterré. La bataille est d'ores et déjà engagée à faire respecter le non irlandais, là où le non français et néerlandais ne l'ont pas été", assène le porte-parole de la LCR. "A chaque fois qu'on consulte les peuples la réponse est la même: c'est non. La grande leçon c'est qu'il y un décalage démentiel entre d'un côté la Jet-set politique - les responsables et les élites politiques - et de l'autre ce que pensent les peuples", puisque "85% de classe politique irlandaise était pour le oui", rappelle-t-il.

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Invité le Ven 13 Juin - 22:29

et la réaction de l'UMP ?
il va falloir que maintenant les bureaucrates a Bruxelles repensent l'UE autrement .....en respectant la population de chaque pays et en repectant son identité propre a son pays...tout en harmonisant autrement l'ue....ca ne va pas être une histoire drôle a revoir .

Autant , je suis pour k'ue autant je n'aime pas celle dans laquelle nous évoluons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Victoire du NON selon le ministre de la Justice

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum